Pourquoi dit-on que l'on fait un bide ?

Proposé par
le

L'expression "Faire un bide" nous vient du monde du théâtre. Lorsqu'une performance n'était pas appréciée par le public, le comédien, honteux, était censé repartir en rampant, sur le ventre, ce qui a donné naissance à l'expression.

On imagine aussi le comédien repartir à plat ventre dans le but d'éviter les jets de tomate !


Commentaires préférés (3)

Et la "Peur du bide" viendrait aussi de là, c'est que les scènes sont assez hautes dans les théâtres...

Pour l'anecdote, JMCMB, on devrait repopulariser cette pratique pour nos dirigeants quand ils ont fait une connerie, parce que j'en ai encore jamais vu aucun se payer volontairement la honte en public, sauf au Japon.
Ah si, Cahuzac, mais il l'a fait devant un tribunal donc ça compte pas. ^^

L'histoire des comédiens s'enfuyant ventre à terre semble bien farfelue..!

Cest plutot les fiacres qui restaient longtemps devant les theatres ou se jouaient des pieces a succes. Et donc que les chevaux chiaient plus lors des bonnes pieces!


Tous les commentaires (17)

Et la "Peur du bide" viendrait aussi de là, c'est que les scènes sont assez hautes dans les théâtres...

Pour l'anecdote, JMCMB, on devrait repopulariser cette pratique pour nos dirigeants quand ils ont fait une connerie, parce que j'en ai encore jamais vu aucun se payer volontairement la honte en public, sauf au Japon.
Ah si, Cahuzac, mais il l'a fait devant un tribunal donc ça compte pas. ^^

L'histoire des comédiens s'enfuyant ventre à terre semble bien farfelue..!

Si on couple cette anecdote avec celle qui nous dit pourquoi on se dit merde.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si on couple cette anecdote avec celle qui nous dit pourquoi on se dit merde. Tant qu'il vas pas à plat ventre jusqu'en bas de marche de l'entrée du théâtre ça devrais aller pour lui

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Si on couple cette anecdote avec celle qui nous dit pourquoi on se dit merde. De mémoire on dit "merde" car les comédiens à succès devait faire plusieurs aller retour et avait leurs roues avec beaucoup de merde... Dans les grosse lignes..

Posté le

android

(0)

Répondre

Cest plutot les fiacres qui restaient longtemps devant les theatres ou se jouaient des pieces a succes. Et donc que les chevaux chiaient plus lors des bonnes pieces!

Les gens venaient au théâtre avec des tomates?

a écrit : Les gens venaient au théâtre avec des tomates? Au début, ils venaient même avec des pommes de terre, mais ça faisait trop mal aux comédiens, ils ont donc changé pour les tomates, qui, bien que plus salissantes, étaient quand même moins douloureuses... :)

Bon, sinon, pour plus de sérieux, c'est vrai que la deuxième partie de l'anecdote ne semble pas forcément super véridique... À moins que je sois trop naïf, je ne vois pas (quel que soit l'époque d'ailleurs) des gens aller au théâtre avec un sac de tomates... Ça me semble étrange à moi aussi...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Au début, ils venaient même avec des pommes de terre, mais ça faisait trop mal aux comédiens, ils ont donc changé pour les tomates, qui, bien que plus salissantes, étaient quand même moins douloureuses... :)

Bon, sinon, pour plus de sérieux, c'est vrai que la deuxième partie de l'anecdote ne semb
le pas forcément super véridique... À moins que je sois trop naïf, je ne vois pas (quel que soit l'époque d'ailleurs) des gens aller au théâtre avec un sac de tomates... Ça me semble étrange à moi aussi... Afficher tout
je ne crois meme pas que la tomate soit deja suffisament vulgarisee a cette epoque...
et quand bien meme, ils preferaient surement les manger.

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

a écrit : je ne crois meme pas que la tomate soit deja suffisament vulgarisee a cette epoque...
et quand bien meme, ils preferaient surement les manger.
C'est pour ça que les gens pensaient à apporter les produits qui n'étaient plus mangeables

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Cest plutot les fiacres qui restaient longtemps devant les theatres ou se jouaient des pieces a succes. Et donc que les chevaux chiaient plus lors des bonnes pieces! C’est pas qu’ils restaient longtemps c’est simplement qu’il y en avait beaucoup d’où l’expression de dire « merde » pour souhaiter bonne chance dans le milieu du spectacle

a écrit : Cest plutot les fiacres qui restaient longtemps devant les theatres ou se jouaient des pieces a succes. Et donc que les chevaux chiaient plus lors des bonnes pieces! Non ça c’est l’histoire qui explique d’où vient le “merde” qu’on se dit pour porter bonheur à une pièce de théâtre , car si elle est réussi il a beaucoup de merde dans la rue devant .

Ou que marcher dedans (du pied gauche) porte bonheur

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non ça c’est l’histoire qui explique d’où vient le “merde” qu’on se dit pour porter bonheur à une pièce de théâtre , car si elle est réussi il a beaucoup de merde dans la rue devant . Donc en fait quand on va au zoo et que les chimpanzés nous balancent leur merde à la figure, c'est qu'ils veulent nous souhaiter bonne chance avec les lions où qu'ils étudient nos coutumes? ^^

a écrit : C'est pour ça que les gens pensaient à apporter les produits qui n'étaient plus mangeables Ton pseudo n'aurais til pas quelque chose à voir avec un certains donjon ?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ton pseudo n'aurais til pas quelque chose à voir avec un certains donjon ? Ça donne un beau poil et c'est bon pour le foie ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ça donne un beau poil et c'est bon pour le foie ;-) Chaussette

Posté le

android

(2)

Répondre