Paris a une des plus fortes densités au monde

Proposé par
le
dans

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la densité de population de Paris intra muros est une des plus importantes au monde avec plus de 21 000 habitants par km2. À titre de comparaison, celles de Tokyo et de Hong Kong ne dépassent pas les 6500 habitants / km2.


Tous les commentaires (56)

a écrit : On peut aussi le voir dans l'autre sens : le périphérique est un rempart qui contient les hordes de bobo parisiens et les empêche de se répandre sur la France avec leurs bobun et leur stand up desk, et les banlieusards sont les premiers de cordée, vigilantes sentinelles remplissant leur tâche avec abnégation. Vite! Un cookie pour ce mec!

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : 1 km2 = 1000 * 1000, donc 1 million de m2
Donc 21 habitants pour mille m2
C’est plus respirable!
Et dire que ce commentaire est dans le top 3 ... Pour exemple :10x100 = 1000 soit 1km2 . Je rappelle au passage que kilo dans kilomètre veut dire mille.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et dire que ce commentaire est dans le top 3 ... Pour exemple :10x100 = 1000 soit 1km2 . Je rappelle au passage que kilo dans kilomètre veut dire mille. 1km=1000m mais tu ne peux pas remplacer 1km par 1000m quand c’est au carré. Ce n’est pas la même unité

1km2= une surface de 1km x 1km= 1000mx1000m= 1.000.000 m2

a écrit : Si on enlève les rues, les places et autres lieux qui ne sont pas habitables, ça laisse beaucoup moins de surface par habitant et ton calcul n'est pas exact. C est effectivement cette donnée qui pourrait être intéressante et encore elle ne prendrait que la densité au sol. A Paris il y a de nombreux immeubles.
Cette stat brute ne sert à rien car on ne peut rien en déduire au final.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je croyais que le périph’ parisien s’était construit à la place de l’enceinte de la ville et qu’on avait tracé les routes - littéralement - sur les restes de cette enceinte. Que donc le périph’ marquait bien la frontière de Paris intra-muros. C'est tout à fait vrai, mais il est possible que des territoires apparentant à la ville aient aussi volontairement été laissés à l'extérieur des fortifications du 19ème siècle, pour les mêmes raisons que la construction du périph, pour éviter de faire un grand détour qui aurait coûté fort cher en plus de rendre les défenses moins efficaces (où dans le cas du périph de le rallonger tout en rajoutant plein de virages serrés, pour une autoroute, c'est bof bof^^), ça je ne sais pas, peut être qu'un historien pourra m'éclairer?
Dans tout les cas je viens de re-vérifier, Boulogne et Vincennes font bel et bien partie de Paris-ville, que ce soit géographiquement où administrativement.

a écrit : En même temps, ils faut nous comprendre, provinciaux que nous sommes, on voit moins souvent un américain construire sa maison de vacances tout contre une ferme pour 2 semaines par an et demander à l'agriculteur du village de décaler toutes ses infrastructures de 10m puis de bouffer pour le faire taire son coq, ou son ane, ou bien même de calmer les cigales à l'heure de la sieste.... les américains, eux, c'est surtout à la tv qu'ils sont agressifs, pas sur les routes à doubler comme des fous ou à klaxonner à tout va parce que Nénain parle avec Dédé au milieu du village... les américains, ils ont le looong vol pour décompresser, et aussi tendus qu'ils soient chez eux ici ils sont en jet lag, ils sont moins chiants... on en a aussi reçu du parisien dans mon petit bled, ça nous a déjà coûté un pan de colline un âne et quelques oies ... déjà en vacance ils font penser à une horde de criquets énervés, mais quand ils s'installent c'est plus comme des fourmis, il leur faut modifier tout leur environnement et le rendre fonctionnel selon leur norme citadine... Afficher tout Confirmé.

Ils sont pas méchants pour autant hein, mais ils sont aussi perdus que nous quand on monte à la capitale, les marteaux piqueurs, les travaux partout, les couloirs de bus, les parcmètres... mais c'est quoi ce délire? Ils sont où les oiseaux et les arbres? ^^

C'est vrai aussi pour les américains, franchement, on les voit pas et pourtant y'en a pas mal. Ils sont très discrets, on les remarque uniquement à leurs fringues et quand ils parlent entre eux. Pas chiants pour deux sous, en fait ils essaient de se fondre dans le décor. Respect (ce qui n'empêche pas de les charrier un peu, faut bien s'amuser de temps en temps quoi! ^^) et SURTOUT, ils sont polis. ;)

a écrit : Et dire que ce commentaire est dans le top 3 ... Pour exemple :10x100 = 1000 soit 1km2 . Je rappelle au passage que kilo dans kilomètre veut dire mille. Ton calcul marche pour une droite mais pas pour une surface.

Exercice du jour:
Combien y a t'il de litres dans un mètre cube? (ON NE SOUFFLE PAS! ^^)

a écrit : Pas si étonnant pour un "intra-muros" de capitale européenne : la ville est très ancienne et le centre avait des limites physiques (qui bougeaient rarement et donc limitaient la place disponible).
Pout citer encore une fois la capitale du Japon, il n'y a jamais eu de véritable "intra-muros&quo
t; là bas et Tokyo a pu s'étaler autant que nécessaire. Afficher tout
Oui, d’autant plus que le Paris intra-muros se caractérise par des immeubles hauts, atteignant régulièrement 7-8 étages ou plus. Tout le contraire d’une ville comme Bordeaux qui se caractérise par des échoppes à un étage plus un jardin à l’arrière : ce qui fait qu’avec 6 ou 700000 habitants, Bordeaux centre est bien plus vaste que paris intra-muros

a écrit : Ca fait donc 21 personne par mètre carré... Qu'est ce qu'on est serré... Mais réfléchis !!!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : 1 km2 = 1000 * 1000, donc 1 million de m2
Donc 21 habitants pour mille m2
C’est plus respirable!
Pas forcément, ca fait 1 habitant pour 50m2. À diviser par le nombre d'etages de l'immeuble.

Pour vous donner un comparatif de taille, quand on parle de Tokyo, c'est généralement des 23 Wards qui forment désormais la ville. On peut comparer ça à des gros arrondissements, ou à un conglomérat de villes de banlieue.
La préfecture, le grand Tokyo, est bien plus grande, mais contient des portions non significatives d'habitations à l'ouest, en pleine pampa.
Pour l'agglomération, c'est encore plus le bordel : La second plus grande ville du Japon, Yokohama, est collée à Tokyo, sans démarcation particulière.
Les deux repères géographiques sont la ligne Yamanote, qui tourne en rond, un peu comme les trams circulaires de Paris, et qui a la même longueur que les maréchaux Parisiens.
Les 23 Wards, eux, correspondent à 90% de L'A86 autour de Paris.

Il faut donc bien choisir ce qu'on désigne par "Tokyo" pour avoir une densité.
Les 3 wards les plus peuplés sont : Nakano, Toshima, Arakawa (20.000 à 18.000H/km²). Le moins peuplé, Chiyoda, ne compte pas, c'est un parc au centre de Tokyo. On tombe à 10.000 pour un ward normal "peu" habité.
La moyenne de la ville (23 Wards) est donc à 14.500, tout comme Setagaya, où j'habite.