Le chinois retranscrit le nom des pays proche de leur son d'origine

Proposé par
le

Les noms des pays sont particuliers en langue chinoise. Ils sont retranscrits en des expressions dont la sonorité est proche du nom originel. Ainsi, la France s'écrira 法国 (Fàguó) qui signifie : "Pays de la loi". La Belgique se dira 比利时 (Bǐlìshí) qui veut dire "temps de comparer les intérêts".


Commentaires préférés (3)

En hollandais les noms des pays sont plus simples :
– Engeland (Angleterre) : pays (land) des anglais (engels)
– Duitsland (Allemagne) : pays allemand
– Switzerland (Suisse) : pays suisse
– Griekenland (Grèce)
– Rusland (Russie)
– Estland (Estonie)
– Letland (Lettonie)

Sans oublier Ierland, Finland, Ijsland (pays de glace)… Nederland (pays en bas, ou simplement Pays-bas).

À savoir que les noms de pays étrangers ont effectivement été choisi pour coller *phonétiquement* à leurs noms d'origine. Du coup, on est allé piocher dans les idéogrammes dont la *sonorité* correspondait, mais sans vraiment tenir compte d'une quelconque *signification*.
Dans le même registre, beaucoup de mots étrangers traduits n'ont aucun sens en chinois, et sont presque uniquement phonétiques. Je dit bien presque, parce que généralement, on essaye de trouver des idéogrammes dont le sens est proche d'une certaine idée du mot, ou au moins des idéogrammes qui n'ont pas de connotation négative.
Exemples :
* 巧克力 signifie chocolat, et qui sont prononce "tchiaokeuli". Et si on commence à chercher du sens à ce mot, on pourrait dire qu'il signifie "le pouvoir intelligent triomphant" ou encore "l'influence habile du gramme".
* 巴黎 signifie Paris (la ville), et se prononce "bali". Et si on veut y trouver du sens, "surnom du désir" est une traduction potable, mais d'autres seraient aussi valides.
* Mon nom chinois est 麦克 (Mike pour Mickaël), et se prononce "maïkeu". Et "le triomphe du blé" en est une traduction commune et valide XD
* Presque tous les noms de marques étrangères sont purement phonétiques

Il faut bien se rendre compte que la langue chinoise est trèèèès différente de la notre (ou des langues indo-européennes en général), que des concepts tel que le sens des mots, (via leur composition), ou leur prononciation sont généralement séparés. Rien que la définition du mot "mot" est un peu plus confuse en chinois :P
Mais personnellement, c'est pour ça que je la trouve aussi intéressante à étudier, et aussi dure à apprendre.

a écrit : En hollandais les noms des pays sont plus simples :
– Engeland (Angleterre) : pays (land) des anglais (engels)
– Duitsland (Allemagne) : pays allemand
– Switzerland (Suisse) : pays suisse
– Griekenland (Grèce)
– Rusland (Russie)
– Estland (Estonie)
– Letland (Lettonie)r />
Sans oublier Ierland, Finland, Ijsland (pays de glace)… Nederland (pays en bas, ou simplement Pays-bas).
Afficher tout
Je suis pas un expert mais c'est pas la même chose dans toutes les langues germanique ?

Posté le

android

(29)

Répondre


Tous les commentaires (40)

Pour les mêmes raisons, il est dit de l'Allemagne qu'elle est le "pays de la vertu".

En hollandais les noms des pays sont plus simples :
– Engeland (Angleterre) : pays (land) des anglais (engels)
– Duitsland (Allemagne) : pays allemand
– Switzerland (Suisse) : pays suisse
– Griekenland (Grèce)
– Rusland (Russie)
– Estland (Estonie)
– Letland (Lettonie)

Sans oublier Ierland, Finland, Ijsland (pays de glace)… Nederland (pays en bas, ou simplement Pays-bas).

Cette règle n’est pas toujours vraie : Les États Unis se disent 美国
(Měiguó) (le pays des gens beaux)

C'est vrai pour tous les noms propres.
Ex: Lyon-Liang, Paris-Bali, Cocacola-Kekoukele...

Posté le

android

(4)

Répondre

À savoir que les noms de pays étrangers ont effectivement été choisi pour coller *phonétiquement* à leurs noms d'origine. Du coup, on est allé piocher dans les idéogrammes dont la *sonorité* correspondait, mais sans vraiment tenir compte d'une quelconque *signification*.
Dans le même registre, beaucoup de mots étrangers traduits n'ont aucun sens en chinois, et sont presque uniquement phonétiques. Je dit bien presque, parce que généralement, on essaye de trouver des idéogrammes dont le sens est proche d'une certaine idée du mot, ou au moins des idéogrammes qui n'ont pas de connotation négative.
Exemples :
* 巧克力 signifie chocolat, et qui sont prononce "tchiaokeuli". Et si on commence à chercher du sens à ce mot, on pourrait dire qu'il signifie "le pouvoir intelligent triomphant" ou encore "l'influence habile du gramme".
* 巴黎 signifie Paris (la ville), et se prononce "bali". Et si on veut y trouver du sens, "surnom du désir" est une traduction potable, mais d'autres seraient aussi valides.
* Mon nom chinois est 麦克 (Mike pour Mickaël), et se prononce "maïkeu". Et "le triomphe du blé" en est une traduction commune et valide XD
* Presque tous les noms de marques étrangères sont purement phonétiques

Il faut bien se rendre compte que la langue chinoise est trèèèès différente de la notre (ou des langues indo-européennes en général), que des concepts tel que le sens des mots, (via leur composition), ou leur prononciation sont généralement séparés. Rien que la définition du mot "mot" est un peu plus confuse en chinois :P
Mais personnellement, c'est pour ça que je la trouve aussi intéressante à étudier, et aussi dure à apprendre.

a écrit : Cette règle n’est pas toujours vraie : Les États Unis se disent 美国
(Měiguó) (le pays des gens beaux)
Je traduirais plutôt "le beau pays".

a écrit : À savoir que les noms de pays étrangers ont effectivement été choisi pour coller *phonétiquement* à leurs noms d'origine. Du coup, on est allé piocher dans les idéogrammes dont la *sonorité* correspondait, mais sans vraiment tenir compte d'une quelconque *signification*.
Dans le même registre, beaucoup
de mots étrangers traduits n'ont aucun sens en chinois, et sont presque uniquement phonétiques. Je dit bien presque, parce que généralement, on essaye de trouver des idéogrammes dont le sens est proche d'une certaine idée du mot, ou au moins des idéogrammes qui n'ont pas de connotation négative.
Exemples :
* 巧克力 signifie chocolat, et qui sont prononce "tchiaokeuli". Et si on commence à chercher du sens à ce mot, on pourrait dire qu'il signifie "le pouvoir intelligent triomphant" ou encore "l'influence habile du gramme".
* 巴黎 signifie Paris (la ville), et se prononce "bali". Et si on veut y trouver du sens, "surnom du désir" est une traduction potable, mais d'autres seraient aussi valides.
* Mon nom chinois est 麦克 (Mike pour Mickaël), et se prononce "maïkeu". Et "le triomphe du blé" en est une traduction commune et valide XD
* Presque tous les noms de marques étrangères sont purement phonétiques

Il faut bien se rendre compte que la langue chinoise est trèèèès différente de la notre (ou des langues indo-européennes en général), que des concepts tel que le sens des mots, (via leur composition), ou leur prononciation sont généralement séparés. Rien que la définition du mot "mot" est un peu plus confuse en chinois :P
Mais personnellement, c'est pour ça que je la trouve aussi intéressante à étudier, et aussi dure à apprendre.
Afficher tout
Beh c'est bon pour le chocolat ça donne une bonne traduction !
L'influence habile du gramme c'est une bonne description.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : En hollandais les noms des pays sont plus simples :
– Engeland (Angleterre) : pays (land) des anglais (engels)
– Duitsland (Allemagne) : pays allemand
– Switzerland (Suisse) : pays suisse
– Griekenland (Grèce)
– Rusland (Russie)
– Estland (Estonie)
– Letland (Lettonie)r />
Sans oublier Ierland, Finland, Ijsland (pays de glace)… Nederland (pays en bas, ou simplement Pays-bas).
Afficher tout
Je suis pas un expert mais c'est pas la même chose dans toutes les langues germanique ?

Posté le

android

(29)

Répondre

Oui c’est souvent le cas en chinois. Ils ne voient pas les mots comme nous et l’association des caractères donnent une expression plus qu’un seul mot, ce qui donne des choses trés vraies et trés recherchées je trouve.
Les grandes marques aussi y ont droit : par exemple kekoukele pour coca cola qui signifie savoureux plaisir et dont le ke est le caractère de la bouche.
Carrefour aussi, il s’écrit jialefu (prononcé tialeufou) mais je ne sais plus ce que ça veut dire, juste que ça a un rapport.
Langue trés difficile à apprendre mais passionnante et qui va avec l’apprentissage de la culture, l’histoire chinoises.

a écrit : Je suis pas un expert mais c'est pas la même chose dans toutes les langues germanique ? Je ne pourrais pas l'affirmer pour l'ensemble des langues germaniques, cependant le principe est exactement le même en allemand - seule l'orthographe change légèrement.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : C'est vrai pour tous les noms propres.
Ex: Lyon-Liang, Paris-Bali, Cocacola-Kekoukele...
Mais si Paris se dit Bali, comment dit-on Bali en mandarin/cantonais/etc?

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : En hollandais les noms des pays sont plus simples :
– Engeland (Angleterre) : pays (land) des anglais (engels)
– Duitsland (Allemagne) : pays allemand
– Switzerland (Suisse) : pays suisse
– Griekenland (Grèce)
– Rusland (Russie)
– Estland (Estonie)
– Letland (Lettonie)r />
Sans oublier Ierland, Finland, Ijsland (pays de glace)… Nederland (pays en bas, ou simplement Pays-bas).
Afficher tout
Et La France, Frankrijk --> l'empire Franc...
(Quoique rijk signifie aussi "état", "puissance" ou "riche"... selon le contexte.)

a écrit : Mais si Paris se dit Bali, comment dit-on Bali en mandarin/cantonais/etc? Ca se dit "Paris". Quelle question...

a écrit : À savoir que les noms de pays étrangers ont effectivement été choisi pour coller *phonétiquement* à leurs noms d'origine. Du coup, on est allé piocher dans les idéogrammes dont la *sonorité* correspondait, mais sans vraiment tenir compte d'une quelconque *signification*.
Dans le même registre, beaucoup
de mots étrangers traduits n'ont aucun sens en chinois, et sont presque uniquement phonétiques. Je dit bien presque, parce que généralement, on essaye de trouver des idéogrammes dont le sens est proche d'une certaine idée du mot, ou au moins des idéogrammes qui n'ont pas de connotation négative.
Exemples :
* 巧克力 signifie chocolat, et qui sont prononce "tchiaokeuli". Et si on commence à chercher du sens à ce mot, on pourrait dire qu'il signifie "le pouvoir intelligent triomphant" ou encore "l'influence habile du gramme".
* 巴黎 signifie Paris (la ville), et se prononce "bali". Et si on veut y trouver du sens, "surnom du désir" est une traduction potable, mais d'autres seraient aussi valides.
* Mon nom chinois est 麦克 (Mike pour Mickaël), et se prononce "maïkeu". Et "le triomphe du blé" en est une traduction commune et valide XD
* Presque tous les noms de marques étrangères sont purement phonétiques

Il faut bien se rendre compte que la langue chinoise est trèèèès différente de la notre (ou des langues indo-européennes en général), que des concepts tel que le sens des mots, (via leur composition), ou leur prononciation sont généralement séparés. Rien que la définition du mot "mot" est un peu plus confuse en chinois :P
Mais personnellement, c'est pour ça que je la trouve aussi intéressante à étudier, et aussi dure à apprendre.
Afficher tout
D'accord sur tout ça sauf le fait que ça soit difficile à étudier...
C'est difficile à étudier pour un francais ca la langue francaise est trop différent. Mais dans l'obsolu, ce n'est pas une langue plus difficile que le francais par exemple. Si vous prenez un étranger qui n'est ni dans le systeme de langue indo-europeenne, ni dans le systéme de langue sino-tibetaine, alors je parierai qu'il aura bien plus de facilité pour comprendre le chinois. Sil suffit de voir des choses comme le systeme de comptage francais avec le non moins célebre 97 ( 40 x 2 + 10 + 7 ). D'ailleurs rien que de le lire, ca met un temps fou ( qua 1 tre 2 vingt 3 dix 4 sept 5 te 6 prononciations différentes contre jiu 1 shi 2 chi 3 prononciations en chinois )
En tout cas, moi j'en avais baver avec les chiffres.

a écrit : À savoir que les noms de pays étrangers ont effectivement été choisi pour coller *phonétiquement* à leurs noms d'origine. Du coup, on est allé piocher dans les idéogrammes dont la *sonorité* correspondait, mais sans vraiment tenir compte d'une quelconque *signification*.
Dans le même registre, beaucoup
de mots étrangers traduits n'ont aucun sens en chinois, et sont presque uniquement phonétiques. Je dit bien presque, parce que généralement, on essaye de trouver des idéogrammes dont le sens est proche d'une certaine idée du mot, ou au moins des idéogrammes qui n'ont pas de connotation négative.
Exemples :
* 巧克力 signifie chocolat, et qui sont prononce "tchiaokeuli". Et si on commence à chercher du sens à ce mot, on pourrait dire qu'il signifie "le pouvoir intelligent triomphant" ou encore "l'influence habile du gramme".
* 巴黎 signifie Paris (la ville), et se prononce "bali". Et si on veut y trouver du sens, "surnom du désir" est une traduction potable, mais d'autres seraient aussi valides.
* Mon nom chinois est 麦克 (Mike pour Mickaël), et se prononce "maïkeu". Et "le triomphe du blé" en est une traduction commune et valide XD
* Presque tous les noms de marques étrangères sont purement phonétiques

Il faut bien se rendre compte que la langue chinoise est trèèèès différente de la notre (ou des langues indo-européennes en général), que des concepts tel que le sens des mots, (via leur composition), ou leur prononciation sont généralement séparés. Rien que la définition du mot "mot" est un peu plus confuse en chinois :P
Mais personnellement, c'est pour ça que je la trouve aussi intéressante à étudier, et aussi dure à apprendre.
Afficher tout
Le triomphe du blé ce n'est pas mal pour un français en Chine, ne reste plus qu'à leur offrir baguettes et croissants :)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : D'accord sur tout ça sauf le fait que ça soit difficile à étudier...
C'est difficile à étudier pour un francais ca la langue francaise est trop différent. Mais dans l'obsolu, ce n'est pas une langue plus difficile que le francais par exemple. Si vous prenez un étranger qui n'est ni dans
le systeme de langue indo-europeenne, ni dans le systéme de langue sino-tibetaine, alors je parierai qu'il aura bien plus de facilité pour comprendre le chinois. Sil suffit de voir des choses comme le systeme de comptage francais avec le non moins célebre 97 ( 40 x 2 + 10 + 7 ). D'ailleurs rien que de le lire, ca met un temps fou ( qua 1 tre 2 vingt 3 dix 4 sept 5 te 6 prononciations différentes contre jiu 1 shi 2 chi 3 prononciations en chinois )
En tout cas, moi j'en avais baver avec les chiffres.
Afficher tout
4x20+10+7 (quatre vingt dix sept) svp sinon ça se prononcerait deux-quarante-dix-sept... ^^

Pour l'anecdote, je trouve ça normal, choc des civilisations oblige, on retranscrit la parole à l'écrit avec ce qu'on a sous la main.
-Vous habitez où?
-France.
-Mais ça veut dire quoi ça?
-Heuuu... c'est le pays des francs.
-Et votre monnaie c'est quoi?
-Le franc.
-Ah ouais, vous vous êtes pas trop creusés la soupière vous, hein?! Enfin, ça va me faciliter la tâche pour mes archives.

a écrit : En hollandais les noms des pays sont plus simples :
– Engeland (Angleterre) : pays (land) des anglais (engels)
– Duitsland (Allemagne) : pays allemand
– Switzerland (Suisse) : pays suisse
– Griekenland (Grèce)
– Rusland (Russie)
– Estland (Estonie)
– Letland (Lettonie)r />
Sans oublier Ierland, Finland, Ijsland (pays de glace)… Nederland (pays en bas, ou simplement Pays-bas).
Afficher tout
Et Belgique se dit "mijn vlakke land"

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : En hollandais les noms des pays sont plus simples :
– Engeland (Angleterre) : pays (land) des anglais (engels)
– Duitsland (Allemagne) : pays allemand
– Switzerland (Suisse) : pays suisse
– Griekenland (Grèce)
– Rusland (Russie)
– Estland (Estonie)
– Letland (Lettonie)r />
Sans oublier Ierland, Finland, Ijsland (pays de glace)… Nederland (pays en bas, ou simplement Pays-bas).
Afficher tout
Faudra me dire d’où c’est plus simple ... « le pays de l’est », « le pays suisse »... Mouais, personnellement, Estonie, Suisse, Russie, ça me parle tout autant

a écrit : Cette règle n’est pas toujours vraie : Les États Unis se disent 美国
(Měiguó) (le pays des gens beaux)
Ah mince ! J'aurais cru que le nom chinois des États-Unis signifierait plutôt "Pays du grand crétin qui cherche les ennuis"...

Posté le

android

(4)

Répondre

À noter que Fa Guo (pays de la loi - France) ou Mei Guo (beau pays - US) sont eux-mêmes des contractions de composés phonétiques plus longs et plus proches du son d’origine, mais qui du coup ont encore moins de sens:

France = Fa Guo = Fa Lan Xi Gong He Guo = la République de l’est de l’orchidée du droit

USA = Mei Guo = Mei Li Jian He Zhong Guo = États Unis de la Force aux Beaux Profits

La règle approximative est que:
Certains pays asiatiques proches ont des noms qui reposent sur le sens
Les autres pays du monde ont des noms qui reposent sur la phonétiques
Parmi lesquels les « grands pays » comme la France, l’Allemagne et les États Unis ont leur propre contraction dédiée.

A noter que dans un certain nombre de cas, la phonétique est moins apparente aujourd’hui que le Mandarin est devenue langue standard, alors que les noms ont été fixés, par exemple, par des migrants cantonnais. La phonétique devient beaucoup plus claire quand les noms sont prononcés en cantonnais.