Le premier véhicule automobile de l'Histoire existe toujours

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (72)

a écrit : Là je crois qu'on approche de la paranoïa. De plus, un peu de patriotisme ne fait pas de mal et il ne faut pas tout de suite crier au chauvinisme, sinon il faudrait, à chaque fois qu'une équipe nationale gagne la moindre coupe, que cette équipe présente ses excuses pour que tu n'y vois pas du chauvinisme ou même du racisme. Ah oui, au fait, détrompe-toi : le fait que ça dérange n'est pas un signe infaillible que tu détiens la vérité, sinon ça serait toujours très facile de savoir qui a raison. Tes propos peuvent aussi déranger parce que tu te permets d'insulter les autres en les traitant de racistes. Et le fait que tu crois detenir la vérité n'est pas une bonne raison. C'est un peu le même principe que le jihad islamiste, en un peu moins violent quand même... Afficher tout Oui tu a raison! Tu est trop intelligent ou alors trop c** pour moi dsl :/ je te laisse devinez ce qui te ressemble le plus

a écrit : On mettra ton intervention sur le compte de la canicule
jojoaud pratique un humour décalé, en citant Desproges, il se moque de la bêtise des gens qui réagissent comme tu viens de le faire.
Si tu ne le connais pas, tu te tais et puis c'est tout.
Tu es sur un site où on discute avec plus ou moins
de sérieux d'anecdotes qui n'ont d’intérêts qu'anecdotiques, on est pas là pour refaire le monde ou donner des leçons à qui que ce soit (sauf d'orthographe, il y a beaucoup de grammar nazis, et beaucoup de fautes à corriger);
Ou alors tu as de graves problèmes psychologiques.
Afficher tout
Tu m’as bien fais rire «Ou alors tu a de graves problèmes psychologiques» hahaha carrément! Je dois être malade mdr. Mon commentaire portait sur le fait qu’il mettes la France en avant et comme «glorieux pays» par rapport à un autre. Cela s’appelle du chauvinisme. On sentait qu’il a voulu glisser le nom de cet humoriste uniquement dans le but que cela soit «dérisoire». Personnellement j’ai eu ce sentiment et je répète, on a le DROIT de dire ce que l’on pense. Si il y a bien quelque qui a été «inventé» en premier par les français, c’est bien l’arrogance (c’est du second degré, je rigole hein t’en fais pas ;-) )

a écrit : Tu m’as bien fais rire «Ou alors tu a de graves problèmes psychologiques» hahaha carrément! Je dois être malade mdr. Mon commentaire portait sur le fait qu’il mettes la France en avant et comme «glorieux pays» par rapport à un autre. Cela s’appelle du chauvinisme. On sentait qu’il a voulu glisser le nom de cet humoriste uniquement dans le but que cela soit «dérisoire». Personnellement j’ai eu ce sentiment et je répète, on a le DROIT de dire ce que l’on pense. Si il y a bien quelque qui a été «inventé» en premier par les français, c’est bien l’arrogance (c’est du second degré, je rigole hein t’en fais pas ;-) ) Afficher tout Moi aussi je vois la possibilité d'un problème psychologique (je parlais de paranoïa). Ou alors le français n'est pas ta langue maternelle et tu as du mal à percevoir les nuances de notre belle langue et employer un langage réellement soutenu malgré des tentatives honorables mais maladroites ?

a écrit : Moi aussi je vois la possibilité d'un problème psychologique (je parlais de paranoïa). Ou alors le français n'est pas ta langue maternelle et tu as du mal à percevoir les nuances de notre belle langue et employer un langage réellement soutenu malgré des tentatives honorables mais maladroites ? Voilà tu a percé le mystère! Qu’est-ce que tu est fort et perspicace comme garçon, en effet le gros problème c’est uniquement la tolérance de chacun. À chacun la sienne et je t’épargne le fameux : «  la France tu l’aimes ou tu la quittes » t’en fais pas c’est en projet mais d’abord je dois aller faire grève. Bises

a écrit : Voilà tu a percé le mystère! Qu’est-ce que tu est fort et perspicace comme garçon, en effet le gros problème c’est uniquement la tolérance de chacun. À chacun la sienne et je t’épargne le fameux : «  la France tu l’aimes ou tu la quittes » t’en fais pas c’est en projet mais d’abord je dois aller faire grève. Bises Alors si ce n'est pas ta langue maternelle c'est déjà pas mal comme maîtrise. Il te reste juste à accorder à ton interlocuteur le bénéfice du doute pour éviter que les malentendus ne dégénèrent inutilement : si ses propos te paraissent blessants c'est peut-être toi qui n'as pas compris l'ironie et pas qu'ils étaient vraiment blessants ! Se garder d'avoir un préjugé défavorable en toute circonstance permet d'avoir une vie beaucoup plus sereine.

a écrit : Alors si ce n'est pas ta langue maternelle c'est déjà pas mal comme maîtrise. Il te reste juste à accorder à ton interlocuteur le bénéfice du doute pour éviter que les malentendus ne dégénèrent inutilement : si ses propos te paraissent blessants c'est peut-être toi qui n'as pas compris l'ironie et pas qu'ils étaient vraiment blessants ! Se garder d'avoir un préjugé défavorable en toute circonstance permet d'avoir une vie beaucoup plus sereine. Afficher tout Bien dis, j’essaye de m’adapter mais cela est dur parfois car on tolère mal que l’on parle mal le français ou alors qu’on fassent des fautes d’orthographe. On ne peut malheureusement saisir toutes les nuances/jeux de mots/etc...d’une langue qu’on apprend chaque jour. D’autant plus qu’apparemment j’écris plutôt sans trop de fautes et quand je parle je n’ai pas d’accent. Autant te dire que je suis fusillée à chaque fois que je me trompe ou que je ne cerne pas les subtilités de la langue française. Je suis comme Paul Taylor (humoriste/youtubeur) anglais qui n’a pas d’accent et qui raconte sa difficulté lorsqu’on le traite de con parce-que il fait des erreurs basiques. J’adore l’humour de toute sortes mais parfois c’est limite à comprendre surtout quand on s’attaque aux étrangers facilement cela peut être mal interprété. Sincèrement j’ai remarqué que les français n’aiment pas qu’on les vannes mais eux ils adorent vanner les autres. C’est comme ça, si tu regarderas les vidéos de Paul Taylor (surtout les « What’s the fu** France? ») tu me comprendras encore plus...en tout cas une des seules personnes à avoir réagi avec intelligence et je ne dis pas que tout ce que j’ai dis était bien mais on réagis en fonction des réponses des uns et des autres

a écrit : Bien dis, j’essaye de m’adapter mais cela est dur parfois car on tolère mal que l’on parle mal le français ou alors qu’on fassent des fautes d’orthographe. On ne peut malheureusement saisir toutes les nuances/jeux de mots/etc...d’une langue qu’on apprend chaque jour. D’autant plus qu’apparemment j’écris plutôt sans trop de fautes et quand je parle je n’ai pas d’accent. Autant te dire que je suis fusillée à chaque fois que je me trompe ou que je ne cerne pas les subtilités de la langue française. Je suis comme Paul Taylor (humoriste/youtubeur) anglais qui n’a pas d’accent et qui raconte sa difficulté lorsqu’on le traite de con parce-que il fait des erreurs basiques. J’adore l’humour de toute sortes mais parfois c’est limite à comprendre surtout quand on s’attaque aux étrangers facilement cela peut être mal interprété. Sincèrement j’ai remarqué que les français n’aiment pas qu’on les vannes mais eux ils adorent vanner les autres. C’est comme ça, si tu regarderas les vidéos de Paul Taylor (surtout les « What’s the fu** France? ») tu me comprendras encore plus...en tout cas une des seules personnes à avoir réagi avec intelligence et je ne dis pas que tout ce que j’ai dis était bien mais on réagis en fonction des réponses des uns et des autres Afficher tout D'où l'intérêt d'avoir un fort accent pour annoncer la couleur ! J'ai déjà remarqué ça et je pense que c'est instinctif chez les interlocuteurs : les anglais et les américains me félicitent de parler aussi bien anglais, avec un accent charmant en plus, et font des efforts pour se faire comprendre quand ils s'adressent à moi alors que les mêmes personnes sont impitoyables avec d'autres Français qui parlent sans accent mais font des fautes ! Les seuls qui me font des reproches finalement ce sont ces Français qui se font rabrouer et qui, à leur tour, s'en prennent à moi en estimant qu'en ayant aussi bien appris l'anglais, j'aurais pû aussi faire un effort pour perdre mon accent ! Mais cet avantage a aussi ses limites : j'ai remarqué que je prenais moins au sérieux et j'écoutais moins, dans une conférence, une intervenante suisse qui parlait français avec un fort accent traînant, comme si elle était stupide. Mes interlocuteurs anglophones sont peut-être tolérants avec moi parce qu'ils se disent que je suis un peu demeuré et n'accordent finalement pas tellement d'importance à ce que je dis ?