A Rouen, un SDF artiste met ses oeuvres sur les murs

Proposé par
le
dans

Si Rouen est connue pour être « la ville aux 100 clochers », cette appellation est souvent détournée en « ville aux 100 clochards ». Certains SDF de cette ville en sont d’ailleurs des emblèmes. C’est le cas d’Alain Rault, célèbre pour les très nombreuses gravures qu’il a réalisées sur les murs, poteaux, et gouttières de la capitale normande.

Le film documentaire Playboy Communiste suit d’ailleurs Alain dans ses errances.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Jamais entendu parler de ce surnom pour cette ville que je connais bien. Existe-t-il une source ? Je te confirme, j'y habite.
Quand on regarde la ville de haut (panorama de Mont Saint Aignan par exemple), on peut distinguer beaucoup de clochers, mais certainement pas 100.
J'ai par contre jamais entendu parler de "la ville aux 100 clochards"...

Posté le

android

(39)

Répondre

«Je ne réponds pas d'avoir du goût, mais j'ai le dégoût très sûr»
Jules Renard - 1901


Tous les commentaires (47)

Si j'ai bien compris playboy communiste n'a rien à voir avec un autre capitaliste connu outre Atlantique.
Donc messieurs rangez le sopallain

Posté le

android

(2)

Répondre

Jamais entendu parler de ce surnom pour cette ville que je connais bien. Existe-t-il une source ?

a écrit : Jamais entendu parler de ce surnom pour cette ville que je connais bien. Existe-t-il une source ? Un cousin y a habité et utilisait souvent cette expression, ensuite, si on fait une petite recherche, on trouve : www.normandie-accueil.fr/rouen.html

a écrit : Jamais entendu parler de ce surnom pour cette ville que je connais bien. Existe-t-il une source ? Je te confirme, j'y habite.
Quand on regarde la ville de haut (panorama de Mont Saint Aignan par exemple), on peut distinguer beaucoup de clochers, mais certainement pas 100.
J'ai par contre jamais entendu parler de "la ville aux 100 clochards"...

Posté le

android

(39)

Répondre

C'est Victor Hugo qui a utilisé ce qualitatif pour la première fois, il est fréquemment employé pour désigner (à tort ou raison?) la ville de Rouen

Jamais entendu parler de ce surnom concernant cette ville.

a écrit : Je parle du deuxième surnom "ville au cent clochards". Dans ce cas, je confirme, jamais entendu cette expression avant ce matin.
Enfin, s'il s'agit du titre d'un reportage de "Playboy Communiste", j'ai dû rater sa sortie au cinéma (ou sur "YouTube Capitaliste"?)

a écrit : Je te confirme, j'y habite.
Quand on regarde la ville de haut (panorama de Mont Saint Aignan par exemple), on peut distinguer beaucoup de clochers, mais certainement pas 100.
J'ai par contre jamais entendu parler de "la ville aux 100 clochards"...
Évidemment que je connais ce surnom de ville aux 100 clochers. D’ailleurs ce n’est pas la seule ville à en être dotée. Du temps de Victor Hugo, il y avait certainement 100 « tours » d'édifices religieux (église, couvent, etc.) dont certaines contenaient des cloches donc ce n’est pas impossible. La révolution et la Deuxième Guerre mondiale ont réduit drastiquement leur nombre.

Bref, moi je parlais du deuxième surnom qui sort de nulle part :)

Désolé si ce que je dis fait doublon, mais je n'ai pas, à cette heure, les coms (toujours le même bug sur IOS ; plus de 2 ans que ça dure Philippe, et ce n'est pas une question de puissance comme il m'a été répondu une fois : j'ai 100 megas !)...
Vu l'anecdote, j'imagine donc qu'on est repartis sur la "définition de l'art", etc... Pour moi, l'art est ce qui crée une émotion ; et là, sincèrement, je n'ai aucune émotion à voir des graffitis interminables sur un mur... Bon, c'est moi, mon sentiment, c'est tout... Sincèrement, si cet "artiste" (comme il est décrit dans les sources) venait faire ses gribouillis sur ma porte ou sur mon mur, il serait reçu à coups pieds dans le cul :)
Mais bon, je suis sûrement un ignare...

«Je ne réponds pas d'avoir du goût, mais j'ai le dégoût très sûr»
Jules Renard - 1901

a écrit : Si j'ai bien compris playboy communiste n'a rien à voir avec un autre capitaliste connu outre Atlantique.
Donc messieurs rangez le sopallain
A qui s'adresse ton message ? Faudrait être sacrément idiot pour confondre avec le magasine, et sacrément chaud pour sortir le saupalin à la simple évocation du mot, et sacrément tordu si le reportage concerne un sdf homme pour un lectorat hetero.

Posté le

android

(0)

Répondre

Pareil, étant pourtant rouennais je n'ai jamais entendu l'expression de ville aux cent clochards... Mais je connais bien les œuvres d'Alain Rault, qui font parfois l'objet de "pillages" par les habitants du coin, qui n'hésitent pas à démonter un portail décoré de nuit pour le ramener chez eux...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : A qui s'adresse ton message ? Faudrait être sacrément idiot pour confondre avec le magasine, et sacrément chaud pour sortir le saupalin à la simple évocation du mot, et sacrément tordu si le reportage concerne un sdf homme pour un lectorat hetero. Vas faire du rugby ou de la salle pour te défouler. C’était une blague.

a écrit : Je te confirme, j'y habite.
Quand on regarde la ville de haut (panorama de Mont Saint Aignan par exemple), on peut distinguer beaucoup de clochers, mais certainement pas 100.
J'ai par contre jamais entendu parler de "la ville aux 100 clochards"...
Oui j'y ai aussi habiter pas mal de sdf dans la rue du grand horloge entre autre
Le panorama de mont Saint aignan c'est sympa aussi juste à côté de l'iut :)

Posté le

android

(4)

Répondre

POITIERS, dans le Poitou-Charentes, est la vraie ville aux 100 clochers. Au plus haut de sa forme, elle en a eu 139. Aujourd'hui, elle en compte 116. Certains habitants la surnomment encore "la ville aux cents clochers". Mais il est possible qu'il y ait 25 villes dans ce cas en France au demeurant.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Désolé si ce que je dis fait doublon, mais je n'ai pas, à cette heure, les coms (toujours le même bug sur IOS ; plus de 2 ans que ça dure Philippe, et ce n'est pas une question de puissance comme il m'a été répondu une fois : j'ai 100 megas !)...
Vu l'anecdote, j'imagine donc qu
9;on est repartis sur la "définition de l'art", etc... Pour moi, l'art est ce qui crée une émotion ; et là, sincèrement, je n'ai aucune émotion à voir des graffitis interminables sur un mur... Bon, c'est moi, mon sentiment, c'est tout... Sincèrement, si cet "artiste" (comme il est décrit dans les sources) venait faire ses gribouillis sur ma porte ou sur mon mur, il serait reçu à coups pieds dans le cul :)
Mais bon, je suis sûrement un ignare...
Afficher tout
Et cet énervement que tu ressentirais alors, n’est-ce pas un sentiment ? L’Art n’est pas fait pour être beau mais pour être ressenti, d’une manière ou d’une autre, bien évidemment cela reste une notion sujette a l’interprétation de chacun d’entre nous.
Certains/es tagueurs/ses ne sont que des vandales et je suis d’accord avec toi sur ce point mais seule une étude de l’ensemble de leurs oeuvres permet de se faire une idée, après tout, nombreux sont les artistes aujourd’hui connus ( et surtout côté sur le marché de l’Art ) qui ont commencé dans la rue : Jean-Michel Basquiat, Banksy, Invader, Shepard Fairey ou encore Os Gêmeos pour ne citer que les plus célèbres.

Toujours en Normandie, Caen porte aussi ce surnom !! ^^

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Jamais entendu parler de ce surnom pour cette ville que je connais bien. Existe-t-il une source ? Oui enfin c'est pas la seule ville à voir ce surnom, Caen est aussi la ville au cent clochers, comme beaucoup d'autres.

Posté le

android

(2)

Répondre