Au Japon, les commerçants peuvent marquer les voleurs

Proposé par
le

Derrière le comptoir des magasins au Japon se trouvent des balles de peinture orange destinées à être lancées sur d’éventuels voleurs pour les marquer. Toutefois, le stress des victimes durant un braquage rend leur usage très rare (seulement 3 % des braquages). Un dispositif similaire existe dans les voitures de police japonaise pour marquer les délinquants de la route.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Le même principe existe en France avec le marquage durant une manifestation. Celui où il faut viser les yeux et qui laisse une trace indélébile ?

Posté le

android

(49)

Répondre

Il me semble qu’en allemagne certaines boutiques utilisent des spays qui réagissent au luminol ou aux UV (comme dans les films) : next.liberation.fr/vous/2009/11/10/le-spray-antivol-qui-se-pique-de-genetique_592762

En cas de braquage, le spray est diffusé sur vous. Si on vous choppe, l’enquête révèlera la présence du spray sur vous et prouvera que vous étiez présents sur la scène du crime.

Le spray n’est pas lavable et reste durant des semaines.

a écrit : Celui où il faut viser les yeux et qui laisse une trace indélébile ? Les produits marquants ne sont pas encore utilisé en France bien qu'ils existent et qu'une partie des forces de l'ordre (gendarmerie notamment) soit forme à son usage.
Actuellement le probleme qui se pose est le moyen de l administrer de manière non visuelle violente. L outil employé ressemblant avec une forte imagination a une arme d epaule... les autorités craignent un mouvement de psychose des manifestants pensant se faire tirer dessus.

De plus les tests effectués sont positifs,l outil fonctionne correctement et le marquage tient même au travers des vêtements. Il ne reste plus qu'à trouver un procédé apparemment peu ou pas violent.

A noter que ces produits marquants pourraient être utilisés dans d autres cas.

Source : malheureusement formateur en produit marquant.

Posté le

android

(113)

Répondre


Tous les commentaires (43)

Le même principe existe en France avec le marquage durant une manifestation.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le même principe existe en France avec le marquage durant une manifestation. Celui où il faut viser les yeux et qui laisse une trace indélébile ?

Posté le

android

(49)

Répondre

Malgré leur usage très rares, ils restent utile : bien visible, ils dissuadent les voleurs de braquer ce magasin (bon, par contre, ca baisse pas tant que ca le taux de criminalité en general, celui-ci pouvant toujours braquer un magasin sans ce dispositif)

Il me semble qu’en allemagne certaines boutiques utilisent des spays qui réagissent au luminol ou aux UV (comme dans les films) : next.liberation.fr/vous/2009/11/10/le-spray-antivol-qui-se-pique-de-genetique_592762

En cas de braquage, le spray est diffusé sur vous. Si on vous choppe, l’enquête révèlera la présence du spray sur vous et prouvera que vous étiez présents sur la scène du crime.

Le spray n’est pas lavable et reste durant des semaines.

3% seulement utilisées. On peut le comprendre quand on a une AK42 sous le nez et qu'il faut lancer une boule sur la gueule du braqueur :)
Cependant, il y a là l'idée d'un "traçeur" qui serait efficace si la façon de l'administrer était plus simple (et moins dangereuse pour le pauvre guichetier :). Je ne suis pas un spécialiste mais il doit bien y avoir aujourd'hui des techniques, informatiques ou non, qui pourraient faire le boulot... Non ?

Il me semble que le vol/bracage au Japon est proche de 0% donc je pense logique que c est normal qu'ils ne savent pas s en servir

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Celui où il faut viser les yeux et qui laisse une trace indélébile ? Les produits marquants ne sont pas encore utilisé en France bien qu'ils existent et qu'une partie des forces de l'ordre (gendarmerie notamment) soit forme à son usage.
Actuellement le probleme qui se pose est le moyen de l administrer de manière non visuelle violente. L outil employé ressemblant avec une forte imagination a une arme d epaule... les autorités craignent un mouvement de psychose des manifestants pensant se faire tirer dessus.

De plus les tests effectués sont positifs,l outil fonctionne correctement et le marquage tient même au travers des vêtements. Il ne reste plus qu'à trouver un procédé apparemment peu ou pas violent.

A noter que ces produits marquants pourraient être utilisés dans d autres cas.

Source : malheureusement formateur en produit marquant.

Posté le

android

(113)

Répondre

a écrit : Les produits marquants ne sont pas encore utilisé en France bien qu'ils existent et qu'une partie des forces de l'ordre (gendarmerie notamment) soit forme à son usage.
Actuellement le probleme qui se pose est le moyen de l administrer de manière non visuelle violente. L outil employé ressemblant a
vec une forte imagination a une arme d epaule... les autorités craignent un mouvement de psychose des manifestants pensant se faire tirer dessus.

De plus les tests effectués sont positifs,l outil fonctionne correctement et le marquage tient même au travers des vêtements. Il ne reste plus qu'à trouver un procédé apparemment peu ou pas violent.

A noter que ces produits marquants pourraient être utilisés dans d autres cas.

Source : malheureusement formateur en produit marquant.
Afficher tout
Pourquoi malheureusement ? C'est un boulot comme un autre.

Posté le

android

(12)

Répondre

Qui a volé,à volé,l'Orange du marchand .. c'est l'Chinois ! ( Japonais ça rimait pas...)

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça me rappelle le dispositif qui projette de l'encre très difficile à enlever si un voleur essaie d'ouvrir une valise de billets... (si y a pas danecdote là dessus, c'est une erreur à réparer )

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Le même principe existe en France avec le marquage durant une manifestation. Oui il paraît qu'il y en a dans les canons à eau !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : 3% seulement utilisées. On peut le comprendre quand on a une AK42 sous le nez et qu'il faut lancer une boule sur la gueule du braqueur :)
Cependant, il y a là l'idée d'un "traçeur" qui serait efficace si la façon de l'administrer était plus simple (et moins dangereuse pour le pauvre
guichetier :). Je ne suis pas un spécialiste mais il doit bien y avoir aujourd'hui des techniques, informatiques ou non, qui pourraient faire le boulot... Non ? Afficher tout
Pour le AK on va aller jusqu'à 47 juste pour avoir la bonne appellation et en même temps l'année de création.
A (Avtomat)
K (Kalashnikova)
47 (1947)
Inventé par Mikhaïl Kalashnikov lieutenant - général de l'armée Russe.

En dehors de ça, je suis d'accord avec toi, pendant un braquage il est très difficile de réfléchir.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Il me semble qu’en allemagne certaines boutiques utilisent des spays qui réagissent au luminol ou aux UV (comme dans les films) : next.liberation.fr/vous/2009/11/10/le-spray-antivol-qui-se-pique-de-genetique_592762

En cas de braquage, le spray est diffusé sur vous. Si on vous choppe, l’enquête ré
vèlera la présence du spray sur vous et prouvera que vous étiez présents sur la scène du crime.

Le spray n’est pas lavable et reste durant des semaines.
Afficher tout
Je suis très septique. L'ADN des bactéries de la peau réagit aussi aux UV donc au final, tout le monde est marqué...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les produits marquants ne sont pas encore utilisé en France bien qu'ils existent et qu'une partie des forces de l'ordre (gendarmerie notamment) soit forme à son usage.
Actuellement le probleme qui se pose est le moyen de l administrer de manière non visuelle violente. L outil employé ressemblant a
vec une forte imagination a une arme d epaule... les autorités craignent un mouvement de psychose des manifestants pensant se faire tirer dessus.

De plus les tests effectués sont positifs,l outil fonctionne correctement et le marquage tient même au travers des vêtements. Il ne reste plus qu'à trouver un procédé apparemment peu ou pas violent.

A noter que ces produits marquants pourraient être utilisés dans d autres cas.

Source : malheureusement formateur en produit marquant.
Afficher tout
Avec un drone et le problème est réglé :)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il me semble qu’en allemagne certaines boutiques utilisent des spays qui réagissent au luminol ou aux UV (comme dans les films) : next.liberation.fr/vous/2009/11/10/le-spray-antivol-qui-se-pique-de-genetique_592762

En cas de braquage, le spray est diffusé sur vous. Si on vous choppe, l’enquête ré
vèlera la présence du spray sur vous et prouvera que vous étiez présents sur la scène du crime.

Le spray n’est pas lavable et reste durant des semaines.
Afficher tout
Juste comme ça, si tu prends dans tes bras quelqu’un qui s’est pris un coup de spray y’a pas longtemps, bah est-ce qu’on pourra te croire coupable?

a écrit : Avec un drone et le problème est réglé :) L idee peut paraître bonne sauf que tu vas marquer une foule. L objectif du marquage c est de cible un ou plusieurs individus désignés.
Avec une sarbacane mais certains trouveraient à y redire.
Accessoirement ça permettrait de limiter l usage du flashball.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Qui a volé,à volé,l'Orange du marchand .. c'est l'Chinois ! ( Japonais ça rimait pas...) Japonais ça rime largement autant que chinois...

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Celui où il faut viser les yeux et qui laisse une trace indélébile ? Le LDB remplit très bien cette fonction...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le LDB remplit très bien cette fonction... Merci sherlock

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Le LDB remplit très bien cette fonction... C'est ce que noxinistro dit de manière ironique et implicite.

Posté le

android

(4)

Répondre