La passion mortelle de Timothy Treadwell

Proposé par
le
dans

Timothy Treadwell était un américain passionné de grizzlis, qui s'aventura pendant 13 étés sans arme en Alaska au plus près des ours. Il emporta lors de ses cinq derniers voyages une caméra et filma ses rencontres. Il mourut avec sa compagne le 5 octobre 2003 quand un ours affamé les dévora.

Werner Herzog réalisa un documentaire en 2005 intitulé Grizzly Man avec les images qu'avait filmé Treadwell


Commentaires préférés (3)

Bon, et ben moi je vais faire des écureuils ma passion. C'est plus safe.

Posté le

android

(220)

Répondre

Je comprend qu'il puisse être passionné mais il ne faut jamais oublier que les animaux sauvages restent toujours imprévisibles donc dangereux.
L'attaque reste pour eux le seul moyen pour se nourrir et se protéger dans la nature

Posté le

android

(101)

Répondre

Impressionnant, dans les sources on voit qu'il est carrément à 5 mètres des grizzlis parfois, voir carrément traverser une rivière avec eux !

Il n'y avait pas que les ours, mais aussi tout les autres animaux dans ses documentaires. On peut le voir assis à côté d'un renard.

Bon par contre le jour de sa mort, il allume la caméra et le grizzlis le dévore direct... Pas d'image mais l'enregistrement a été donné à son ex et ne l'a jamais diffusé. Et on la comprend.


Tous les commentaires (35)

Bon, et ben moi je vais faire des écureuils ma passion. C'est plus safe.

Posté le

android

(220)

Répondre

Je comprend qu'il puisse être passionné mais il ne faut jamais oublier que les animaux sauvages restent toujours imprévisibles donc dangereux.
L'attaque reste pour eux le seul moyen pour se nourrir et se protéger dans la nature

Posté le

android

(101)

Répondre

Impressionnant, dans les sources on voit qu'il est carrément à 5 mètres des grizzlis parfois, voir carrément traverser une rivière avec eux !

Il n'y avait pas que les ours, mais aussi tout les autres animaux dans ses documentaires. On peut le voir assis à côté d'un renard.

Bon par contre le jour de sa mort, il allume la caméra et le grizzlis le dévore direct... Pas d'image mais l'enregistrement a été donné à son ex et ne l'a jamais diffusé. Et on la comprend.

Sans engagement ? C'est cool, je pensais que c'était engagement 24 mois avec frais d'installation et préavis de 3 mois...

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Impressionnant, dans les sources on voit qu'il est carrément à 5 mètres des grizzlis parfois, voir carrément traverser une rivière avec eux !

Il n'y avait pas que les ours, mais aussi tout les autres animaux dans ses documentaires. On peut le voir assis à côté d'un renard.

B
on par contre le jour de sa mort, il allume la caméra et le grizzlis le dévore direct... Pas d'image mais l'enregistrement a été donné à son ex et ne l'a jamais diffusé. Et on la comprend. Afficher tout
J’au cherché d’autres sources sur timothy treadwell pour voir les images de sa proximité avec les ours.

m.youtube.com/watch?v=R5JUWSgXNKY

Sur ce lien, ces séquences sont les derniers sons enregistrés lors de l’attaque fatale du grizzly. A deux minutes du début, j’ai entendu des hurlements humains. Pourtant habitué aux fictions cinema relatant des passages tragiques et violents, là c’est littéralement pour moi impossible d'écouter plus de trois secondes.

La mémoire de ces deux victimes doit rappeler que la nature est fragile et que l’humain dans la nature l’est encore plus.

J'espère vraiment que je ne me trompe pas .. Si vous faites des recherches par rapport a Timothy sur internet et notamment sur Youtube , vous tomberez sur des supposées pistes audio du moment où lui et sa compagne se sont fait tuer par l'ours . Ces vidéos sont des fake , et de ce que j'ai compris la vraie n'a pas été révélée car c'est une de ses ex qui la possède . Certaines personnes ont vraiment aucune morale pour tenter de recréer l'audio d'un moment tragique pour du buzz .

a écrit : J’au cherché d’autres sources sur timothy treadwell pour voir les images de sa proximité avec les ours.

m.youtube.com/watch?v=R5JUWSgXNKY

Sur ce lien, ces séquences sont les derniers sons enregistrés lors de l’attaque fatale du grizzly. A deux minutes du début, j’ai entendu des hurleme
nts humains. Pourtant habitué aux fictions cinema relatant des passages tragiques et violents, là c’est littéralement pour moi impossible d'écouter plus de trois secondes.

La mémoire de ces deux victimes doit rappeler que la nature est fragile et que l’humain dans la nature l’est encore plus.
Afficher tout
Non non il s'agit bien d'un fake. Tout est expliqué dans le documentaire (que je vous conseille vivement, c'est sûrement le plus beau documentaire que j'ai vu) l'enregistrement a été confié à son ex. Elle le fait même écouter à Herzog dans le documentaire et il n'arrive pas à tenir plus de 20 secondes. Apparemment elle ne l'aurait jamais écouté et évidemment elle ne le mettra jamais en ligne

Posté le

android

(33)

Répondre

De mémoire, un documentaire a été tourné sur cet homme. Vraiment intéressant !

a écrit : Bon, et ben moi je vais faire des écureuils ma passion. C'est plus safe. Dangereux pour les noisettes

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Bon, et ben moi je vais faire des écureuils ma passion. C'est plus safe. J ai un amis qui en avait fait ça passion .... jusqu’à au jour où il est tombé sur un écureuil affamé... et oui plus de noisettes le pauvre :-(

a écrit : Sans engagement ? C'est cool, je pensais que c'était engagement 24 mois avec frais d'installation et préavis de 3 mois... Appelle mais je pense que ca va te coûter un billet... ;)

Alors toute mon admiration pour un homme qui fit quelque chose d'aussi beau et ce au risque de sa vie. Je parle bien sûr de son vivre ensemble avec les ours et non de sa romance avec la femelle de celui qui le tua (et oui les ours sont un peu vieux jeu).

a écrit : Non non il s'agit bien d'un fake. Tout est expliqué dans le documentaire (que je vous conseille vivement, c'est sûrement le plus beau documentaire que j'ai vu) l'enregistrement a été confié à son ex. Elle le fait même écouter à Herzog dans le documentaire et il n'arrive pas à tenir plus de 20 secondes. Apparemment elle ne l'aurait jamais écouté et évidemment elle ne le mettra jamais en ligne Afficher tout Ouf, même si cela ne le ramènera pas.

Ca me fait penser au couple Krafft, morts en assouvissant leur passion.
C'est beau et triste en même temps.

Dans les sources, ils disent que lorsqu’ils sont partis à leur recherche (ou plutôt ce qu’ils restaient deux) ils ont tué deux ours ! Je trouve ça très triste, cette personne a cause en réalité plus de tort aux ours que de bien... encore un attardé mental!

a écrit : Alors toute mon admiration pour un homme qui fit quelque chose d'aussi beau et ce au risque de sa vie. Je parle bien sûr de son vivre ensemble avec les ours et non de sa romance avec la femelle de celui qui le tua (et oui les ours sont un peu vieux jeu). En quoi il faut l’admirer ? Dans les sources ils disent qu’il a causé beaucoup de tort aux ours. Il les a habitué a la présence des hommes, ce qui les rend encore plus dangereux mais aussi plus?vulnerable, ils ont abattus deux ours pour pouvoir récupérer leur restes, il a violé 6 textes de lois et malgré les avertissements il recommençait... cet homme était un illuminé voilà tout !

a écrit : Bon, et ben moi je vais faire des écureuils ma passion. C'est plus safe. Les écureuils, lorsqu'il ne s'agit pas de ceux semi-domestique habitués à homme (ceux de Central Park par exemple) sont agressifs envers l'homme... Même s'ils ne sont pas affamés.. L'ours lui n'avait "pas le choix" comme un homme qui aurait regretté de manger (et tuer) un lapin car il n' avait pas le choix pour survivre..

Les escargots. C'est bien les escargots t'as le temps de les voir venir.

Posté le

android

(20)

Répondre

Lui au moins il aura nourri sa passion.