Vous n'êtes pas essoufflé à cause du manque d'oxygène

Proposé par
le

Contrairement à une idée répandue, l’essoufflement ne provient pas d’un manque d’oxygène dans l’organisme, mais de l’augmentation de la concentration en CO2 dans le sang, appelée hypercapnie. Ce phénomène est particulièrement dangereux lors des plongées sous-marines.


Commentaires préférés (3)

a écrit : En quoi l'anecdote sauvera des vies ?
Par contre si il y'a plus de CO2 dans le sang il ya forcément moins d'oxygène non ?
Dans ce cas là dire qu'il ya un manque d'oxygène n'est pas faux.
Tu as mal compris. Si tu as par exemple 18% d'O2 et 78% de N2, tu resteras en vie alors que si tu remplaces 2% de N2 par du CO2, tu meurs. Le CO2, tout comme l'absence d'oxygène provoque une acidose métabolique.

Posté le

android

(87)

Répondre

Pour rappel, le CO2 est incolore, inodore et ininflammable, on peut seulement mesurer sa concentration et sa présence avec une sonde spéciale.
À partir d'une concentration en CO2 de 5% il y a des danger à court terme, à partir de 8% c'est la mort.
Il y a beaucoup de secteurs qui utilisent du CO2 et les risques ne sont pas pris à la légère.
On m'a appris que si une personne tombe d'asphyxie à cause du CO2, vous avez 2min pour éviter qu'elle devienne un légume et 3min pour la sauver. Dans la doute, mieux vaut laisser la personne au risque de vous mettre aussi en danger si vous vous trouvez dans un endroit clos

Posté le

android

(65)

Répondre

a écrit : Tu as mal compris. Si tu as par exemple 18% d'O2 et 78% de N2, tu resteras en vie alors que si tu remplaces 2% de N2 par du CO2, tu meurs. Le CO2, tout comme l'absence d'oxygène provoque une acidose métabolique. Le manque d’oxygène ne provoque pas d’acidose dans un premier temps, il faudrait une hypoxemie prolongé qui provoquerais une hypoxie tissulaire et augmenterais la production de lactate qui induira l’acidose. Seul l’augmentation rapide ou progressive du CO2 fait diminuer le PH
PH = 6.1 + log [HCO3-]/ (0.003*P(CO2)

Un peu barbare je l’accorde :D


Tous les commentaires (54)

a écrit : Et bien voilà une anecdote qui sauvera des vies! Merci. En quoi l'anecdote sauvera des vies ?
Par contre si il y'a plus de CO2 dans le sang il ya forcément moins d'oxygène non ?
Dans ce cas là dire qu'il ya un manque d'oxygène n'est pas faux.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En quoi l'anecdote sauvera des vies ?
Par contre si il y'a plus de CO2 dans le sang il ya forcément moins d'oxygène non ?
Dans ce cas là dire qu'il ya un manque d'oxygène n'est pas faux.
Tu as mal compris. Si tu as par exemple 18% d'O2 et 78% de N2, tu resteras en vie alors que si tu remplaces 2% de N2 par du CO2, tu meurs. Le CO2, tout comme l'absence d'oxygène provoque une acidose métabolique.

Posté le

android

(87)

Répondre

a écrit : Tu as mal compris. Si tu as par exemple 18% d'O2 et 78% de N2, tu resteras en vie alors que si tu remplaces 2% de N2 par du CO2, tu meurs. Le CO2, tout comme l'absence d'oxygène provoque une acidose métabolique. Ah oui bien vu. Je l'avais pas compris comme ça.
Merci ! :)

Posté le

android

(7)

Répondre

Conséquence de l'essoufflement, on hyperventile.... L'idée quand on est hypercapnique est de minorer son temps d'inspiration et de majorer son temps d'expiration afin de faire descendre le taux de CO2 dans le sang.
Principe basique de la mécanique ventilatoire.

Posté le

android

(22)

Répondre

C'est par exemple la raison pour laquelle on peut respirer différents gaz sans s'en rendre compte, sans suffoquer, jusqu'à perdre connaissance. Tant que le CO2 sort on peut respirer du diazote pur ou de l'hélium pur et ne rien sentir d'anormal avant qu'il ne soit trop tard.

Et ça a des applications pratiques. Quand j'ai bossé dans l'industrie pharmaceutique on m'a raconté que dans le temps un employé était allé laver une cuve d'azote qui aurait du être vide (pleine d'air normal quoi). Incapable de déterminer grâce a ses sens qu'il n'avait pas d'oxygène, il a perdu connaissance et a pu être sauvé mais difficilement.

Posté le

android

(20)

Répondre

Pour rappel, le CO2 est incolore, inodore et ininflammable, on peut seulement mesurer sa concentration et sa présence avec une sonde spéciale.
À partir d'une concentration en CO2 de 5% il y a des danger à court terme, à partir de 8% c'est la mort.
Il y a beaucoup de secteurs qui utilisent du CO2 et les risques ne sont pas pris à la légère.
On m'a appris que si une personne tombe d'asphyxie à cause du CO2, vous avez 2min pour éviter qu'elle devienne un légume et 3min pour la sauver. Dans la doute, mieux vaut laisser la personne au risque de vous mettre aussi en danger si vous vous trouvez dans un endroit clos

Posté le

android

(65)

Répondre

a écrit : Tu as mal compris. Si tu as par exemple 18% d'O2 et 78% de N2, tu resteras en vie alors que si tu remplaces 2% de N2 par du CO2, tu meurs. Le CO2, tout comme l'absence d'oxygène provoque une acidose métabolique. Le manque d’oxygène ne provoque pas d’acidose dans un premier temps, il faudrait une hypoxemie prolongé qui provoquerais une hypoxie tissulaire et augmenterais la production de lactate qui induira l’acidose. Seul l’augmentation rapide ou progressive du CO2 fait diminuer le PH
PH = 6.1 + log [HCO3-]/ (0.003*P(CO2)

Un peu barbare je l’accorde :D

a écrit : En quoi l'anecdote sauvera des vies ?
Par contre si il y'a plus de CO2 dans le sang il ya forcément moins d'oxygène non ?
Dans ce cas là dire qu'il ya un manque d'oxygène n'est pas faux.
Le taux d’O2 et de CO2 n’est pas calculé en pourcentage dans le sang.
On parle de pression donc PO2 et PCO2,
Il peut y avoir une augmentation simultanée des deux paramètres ou une diminution des deux , les deux facteurs sont « indépendants ».

a écrit : En quoi l'anecdote sauvera des vies ?
Par contre si il y'a plus de CO2 dans le sang il ya forcément moins d'oxygène non ?
Dans ce cas là dire qu'il ya un manque d'oxygène n'est pas faux.
Pour simplifier cela veut certainement dire que le corps dispose d'un capteur de CO2 et pas de capteur d'O2

a écrit : En quoi l'anecdote sauvera des vies ?
Par contre si il y'a plus de CO2 dans le sang il ya forcément moins d'oxygène non ?
Dans ce cas là dire qu'il ya un manque d'oxygène n'est pas faux.
La quantité d'O2 ne change pas seulement sa proportion. Par contre il y a bien une augmentation de la quantité de CO2 et de son taux.

a écrit : Le taux d’O2 et de CO2 n’est pas calculé en pourcentage dans le sang.
On parle de pression donc PO2 et PCO2,
Il peut y avoir une augmentation simultanée des deux paramètres ou une diminution des deux , les deux facteurs sont « indépendants ».
Merci. Très intéressant. JMCMB ce soir... ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En quoi l'anecdote sauvera des vies ?
Par contre si il y'a plus de CO2 dans le sang il ya forcément moins d'oxygène non ?
Dans ce cas là dire qu'il ya un manque d'oxygène n'est pas faux.
L’augmentation du taux de CO2 dans le sang n’est pas forcement accompagné d’une diminution du taux d’O2 même si c’est souvent le cas.

a écrit : Le taux d’O2 et de CO2 n’est pas calculé en pourcentage dans le sang.
On parle de pression donc PO2 et PCO2,
Il peut y avoir une augmentation simultanée des deux paramètres ou une diminution des deux , les deux facteurs sont « indépendants ».
Oui et pour le coup c’est quelque chose qui nous paraît contre intuitif car nous avons en tête le mécanisme basique de la respiration qui nous fait croire que nous transformons l’O2 en CO2 alors que pas vraiment. Notre air inspirée amène de l'oxygène dans le sang et notre air expirée extrait du CO2 de notre sang mais cela reste deux facteurs indépendants comme tu le dis.
C’est pour cela que je parle de la plongée dans l’anecdote où les risques d’hypercapnie sont très élevés si on commence à respirer rapidement. On a beau amener de l’oxygène dans le sang, notre corps n’élimine pas assez de CO2. Et à des pressions sous-marines c’est rapidement très dangereux. De la même façon quand on court, notre corps a certes besoin d’oxygène mais surtout il a besoin d’éliminer le CO2 produit et nous fait respirer plus vite. Comme dit un autre commentaire, notre capteur de CO2 s’affole et notre capteur d’O2 n’existe pas vraiment.
Je ne sais pas si cela a un lien mais souvent quand on court on inspire une fois pour expirer deux fois.

a écrit : Pour rappel, le CO2 est incolore, inodore et ininflammable, on peut seulement mesurer sa concentration et sa présence avec une sonde spéciale.
À partir d'une concentration en CO2 de 5% il y a des danger à court terme, à partir de 8% c'est la mort.
Il y a beaucoup de secteurs qui utilisent du CO2 e
t les risques ne sont pas pris à la légère.
On m'a appris que si une personne tombe d'asphyxie à cause du CO2, vous avez 2min pour éviter qu'elle devienne un légume et 3min pour la sauver. Dans la doute, mieux vaut laisser la personne au risque de vous mettre aussi en danger si vous vous trouvez dans un endroit clos
Afficher tout
Je me demande de quoi tu peux la sauver après 3 min si après 2 min c'est déjà un légume ? Tout ceci me paraît bien approximatif...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je me demande de quoi tu peux la sauver après 3 min si après 2 min c'est déjà un légume ? Tout ceci me paraît bien approximatif... De la mort j’imagine ? Mais si c’est pour survivre en légume ...

a écrit : C'est par exemple la raison pour laquelle on peut respirer différents gaz sans s'en rendre compte, sans suffoquer, jusqu'à perdre connaissance. Tant que le CO2 sort on peut respirer du diazote pur ou de l'hélium pur et ne rien sentir d'anormal avant qu'il ne soit trop tard.

Et
ça a des applications pratiques. Quand j'ai bossé dans l'industrie pharmaceutique on m'a raconté que dans le temps un employé était allé laver une cuve d'azote qui aurait du être vide (pleine d'air normal quoi). Incapable de déterminer grâce a ses sens qu'il n'avait pas d'oxygène, il a perdu connaissance et a pu être sauvé mais difficilement. Afficher tout
Et le danger peut survenir n’importe où, fosse septique, cuve à vin ...
www.google.lu/amp/s/m.20minutes.fr/amp/a/2540839

a écrit : Oui et pour le coup c’est quelque chose qui nous paraît contre intuitif car nous avons en tête le mécanisme basique de la respiration qui nous fait croire que nous transformons l’O2 en CO2 alors que pas vraiment. Notre air inspirée amène de l'oxygène dans le sang et notre air expirée extrait du CO2 de notre sang mais cela reste deux facteurs indépendants comme tu le dis.
C’est pour cela que je parle de la plongée dans l’anecdote où les risques d’hypercapnie sont très élevés si on commence à respirer rapidement. On a beau amener de l’oxygène dans le sang, notre corps n’élimine pas assez de CO2. Et à des pressions sous-marines c’est rapidement très dangereux. De la même façon quand on court, notre corps a certes besoin d’oxygène mais surtout il a besoin d’éliminer le CO2 produit et nous fait respirer plus vite. Comme dit un autre commentaire, notre capteur de CO2 s’affole et notre capteur d’O2 n’existe pas vraiment.
Je ne sais pas si cela a un lien mais souvent quand on court on inspire une fois pour expirer deux fois.
Afficher tout
Enfin une synthèse correcte ! Au dessus il y a quelques commentaires corrects mais il y en a surtout des faux, des approximatifs et des hors sujet. On ne parle pas ici du CO2 dans l'air qu'on respire, c'est un autre sujet. On parle de l'élimination du CO2 produit par notre organisme, notamment dans les muscles, quand on fait un effort. 1) Si on fait un effort important sur une durée assez longue, en ne respirant pas de manière adaptée, ou même en respirant de manière adaptée mais si l'effort est trop important ou la durée trop longue (en fonction de nos capacités et notamment de notre entraînement), par exemple en nageant contre le courant en plongée, notre organisme ne peut pas éliminer au fur et à mesure le CO2 qu'il produit et il y aura une accumulation dans le sang qui va produire un reflexe d'essoufflement. Alors il faut éviter de faire des efforts trop soutenus par rapport à nos habitudes pour éviter que ça se produise. 2) Si un essoufflement se produit, c'est un réflexe du corps pour tenter d'éliminer le CO2 qu'il a détecté mais ce réflexe n'est pas très efficace : nous avons tendance à surtout inspirer et à ne pas souffler assez, alors, si on est essoufflé, il faut se forcer à respirer calmement en soufflant à fond à chaque fois pour bien renouveler l'air dans les poumons et favoriser les échanges gazeux qui vont permettre d'éliminer le CO2. C'est particulièrement dangereux en plongée, parce qu'on est sous l'eau et on peut donc se noyer ou faire un accident de décompression si on remonte trop rapidement parce qu'on s'affole, mais c'est la même chose pour la course à pied ou n'importe quel autre effort.

Posté le

android

(17)

Répondre

Juste une question:
C'est quoi l'essoufflement?

Expérience à ne pas faire:
Respirer dans un sac en plastique, on meurt on est d'accord, et on s'en rend même pas compte (le jeu du foulard est lié à ça)
DONC
le manque d'oxygène, le cerveau cesse de fonctionner faute de carburant et se met en dormance)

En tout cas ce qui fait tomber dans les pommes c'est le manque d'oxygène ca c'est certain. Le surplus de CO² faut qu'on m'explique, parce que de ce que j'en sais, il faudrait presque 20% de CO² dans l'air pour en mourir.
www.respire-asso.org/dioxyde-de-carbone-co2.

Le Co par contre est mortel en faible quantité (asphyxiant)

Un chimiste/médecin/toubib/ dans la salle? :)

a écrit : Juste une question:
C'est quoi l'essoufflement?

Expérience à ne pas faire:
Respirer dans un sac en plastique, on meurt on est d'accord, et on s'en rend même pas compte (le jeu du foulard est lié à ça)
DONC
le manque d'oxygène, le cerveau cesse de fonctionner
faute de carburant et se met en dormance)

En tout cas ce qui fait tomber dans les pommes c'est le manque d'oxygène ca c'est certain. Le surplus de CO² faut qu'on m'explique, parce que de ce que j'en sais, il faudrait presque 20% de CO² dans l'air pour en mourir.
www.respire-asso.org/dioxyde-de-carbone-co2.

Le Co par contre est mortel en faible quantité (asphyxiant)

Un chimiste/médecin/toubib/ dans la salle? :)
Afficher tout
On ne parle pas de CO2 dans l'air mais dans le sang (fixé sur les molécules d'hémoglobine) qui ne s'élimine pas aussi vite qu'il se produit en cas de gros effort.

Posté le

android

(5)

Répondre