Markus Rehm, athlète paralympique meilleur que les valides ?

Proposé par
le
dans

Oscar Pistorius est l'athlète le plus connu en situation de handicap à avoir voulu courir avec les valides, mais il en existe d'autres, capables d'être même meilleurs que les valides. Ainsi, Markus Rehm, amputé trans-tibial simple, avait par exemple la troisième performance mondiale 2018 en saut en longueur avec 8,48 mètres.

Il n’a plus le droit de participer aux championnats valides car sa prothèse est considérée comme un avantage.


Commentaires préférés (3)

De souvenir, la prothèse est "juste" une lame courbé qui agit comme un ressort propulsant le coureur en avant à chaque enjambée. Du coup les performances sont bien meilleurs pour la course mais pour marcher dans la vie de tout les jours ce n'est pas top.

Je pense que les spatules qui remplacent les jambes ont une souplesse, une élasticité et une détente que l'os humain ne peut avoir. Donc avantagé dans la vie de tout les jours certainement pas, mais dans le sport je dirai oui.

J'ai vu récemment une émission médicale à la TV qui parlait des nouvelles prothèses que des scientifiques mettent au point. Elles sont tellement extraordinaires que les gars disaient qu'elles allaient éviter toutes les souffrance de la vieillesse et permettre de vivre bien mieux, bien plus longtemps... Ca montrait un exemple de ce que pourra faire un "vieux" de 90 balais équipé de partout, à côté d'un autre non équipé, sinon de sa canne pour marcher :) Bluffant. Ils abordaient le terme de "limmortalité mécanique".
Du coup c'est vrai qu'on peut se poser la question des records dans le sport, et il va être bien compliqué de savoir où mettre le curseur :) En effet, sans même parler de ces futures prothèses, c'est tout le concept "handicap" qu'il faudra revoir, dans la mesure où un équipement donne un avantage... Alors ? Des JO et des records "Xmen" et des JO et des records "Bio" :)
Et même là où serait le curseur ? Un sportif qui aurait simplement des ligaments du genou refaits en synthétique serait-il "Xmen" ou "Bio" ? :) Je pense qu'on a pas fini d'en parler :)


Tous les commentaires (26)

Je trouve cela fantastique que les progrès de la science font que maintenant les prothèses dépassent les performances physiques !

Dans pas longtemps on voudra tous se couper un bras pour devenir un cyborg !

Un avantage ? Le transhumanisme est déjà là alors

De souvenir, la prothèse est "juste" une lame courbé qui agit comme un ressort propulsant le coureur en avant à chaque enjambée. Du coup les performances sont bien meilleurs pour la course mais pour marcher dans la vie de tout les jours ce n'est pas top.

Je pense que les spatules qui remplacent les jambes ont une souplesse, une élasticité et une détente que l'os humain ne peut avoir. Donc avantagé dans la vie de tout les jours certainement pas, mais dans le sport je dirai oui.

Oscar Pistorius est aussi connu pour être le meurtrier de sa copine le mannequin Reeva Steenkamp qu’il a abattue en tirant plusieurs coups de feu dans l’an porte de la salle de bain où elle se trouvait, pretestant un cambriolage..

Oscar Pistorius l'assassin de sa copine, qui veut nous faire croire à un accident. Laissez moi rire.
Quand on vit en couple, qu'on est réveillé la nuit par du bruit dans la maison et que sa compagne ou son compagnon n'est pas dans le lit on ne prend pas un revolver et on tire à travers de la porte de la salle de bains sans savoir qui est derrière.
Lui savait qui était derrière....

a écrit : Oscar Pistorius l'assassin de sa copine, qui veut nous faire croire à un accident. Laissez moi rire.
Quand on vit en couple, qu'on est réveillé la nuit par du bruit dans la maison et que sa compagne ou son compagnon n'est pas dans le lit on ne prend pas un revolver et on tire à travers de la porte
de la salle de bains sans savoir qui est derrière.
Lui savait qui était derrière....
Afficher tout
Si on pouvait éviter les hors-sujets inutiles, évidents en apparence mais (surtout) sur lesquels on en sait pas plus que les experts qui ont bossé dessus ce serait cool pour les commentaires.

J'ai vu récemment une émission médicale à la TV qui parlait des nouvelles prothèses que des scientifiques mettent au point. Elles sont tellement extraordinaires que les gars disaient qu'elles allaient éviter toutes les souffrance de la vieillesse et permettre de vivre bien mieux, bien plus longtemps... Ca montrait un exemple de ce que pourra faire un "vieux" de 90 balais équipé de partout, à côté d'un autre non équipé, sinon de sa canne pour marcher :) Bluffant. Ils abordaient le terme de "limmortalité mécanique".
Du coup c'est vrai qu'on peut se poser la question des records dans le sport, et il va être bien compliqué de savoir où mettre le curseur :) En effet, sans même parler de ces futures prothèses, c'est tout le concept "handicap" qu'il faudra revoir, dans la mesure où un équipement donne un avantage... Alors ? Des JO et des records "Xmen" et des JO et des records "Bio" :)
Et même là où serait le curseur ? Un sportif qui aurait simplement des ligaments du genou refaits en synthétique serait-il "Xmen" ou "Bio" ? :) Je pense qu'on a pas fini d'en parler :)

a écrit : Je trouve cela fantastique que les progrès de la science font que maintenant les prothèses dépassent les performances physiques !

Dans pas longtemps on voudra tous se couper un bras pour devenir un cyborg !
Bin moi je l'ai fait (enfin pas le bras) mais elle m'a quitté quand-même. Donc réfléchissons bien avant de se cyborguiser.

On pourra remarquer que, pour parler politiquement correct, il faut dire maintenant "en situation de handicap", ce qui veut dire exactement la même chose que handicapé, mais en plus long. Et comme le politiquement correct fait des progrès en permanence, dire "en situation de handicap" ne sera peut-être bientôt plus suffisant et il faudra peut-être dire "en situation de différence handicapante" et ensuite "affecté par une situation de différence handicapante" et sans doute de plus en plus long...

a écrit : On pourra remarquer que, pour parler politiquement correct, il faut dire maintenant "en situation de handicap", ce qui veut dire exactement la même chose que handicapé, mais en plus long. Et comme le politiquement correct fait des progrès en permanence, dire "en situation de handicap" ne sera peut-être bientôt plus suffisant et il faudra peut-être dire "en situation de différence handicapante" et ensuite "affecté par une situation de différence handicapante" et sans doute de plus en plus long... Afficher tout Encore que le politiquement correct n'existe que dans la tête de ceux qui pratiquent la dite politique , sûrement pour se donner bonne conscience en piochant dans les poches du contribuable

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai vu récemment une émission médicale à la TV qui parlait des nouvelles prothèses que des scientifiques mettent au point. Elles sont tellement extraordinaires que les gars disaient qu'elles allaient éviter toutes les souffrance de la vieillesse et permettre de vivre bien mieux, bien plus longtemps... Ca montrait un exemple de ce que pourra faire un "vieux" de 90 balais équipé de partout, à côté d'un autre non équipé, sinon de sa canne pour marcher :) Bluffant. Ils abordaient le terme de "limmortalité mécanique".
Du coup c'est vrai qu'on peut se poser la question des records dans le sport, et il va être bien compliqué de savoir où mettre le curseur :) En effet, sans même parler de ces futures prothèses, c'est tout le concept "handicap" qu'il faudra revoir, dans la mesure où un équipement donne un avantage... Alors ? Des JO et des records "Xmen" et des JO et des records "Bio" :)
Et même là où serait le curseur ? Un sportif qui aurait simplement des ligaments du genou refaits en synthétique serait-il "Xmen" ou "Bio" ? :) Je pense qu'on a pas fini d'en parler :)
Afficher tout
Handicap dans le sens où ils ne possèderaient pas toutes les parties de leur corps, et que naturellement (sans prothèses ou autres), la vie leur soit extrêmement difficile.

a écrit : J'ai vu récemment une émission médicale à la TV qui parlait des nouvelles prothèses que des scientifiques mettent au point. Elles sont tellement extraordinaires que les gars disaient qu'elles allaient éviter toutes les souffrance de la vieillesse et permettre de vivre bien mieux, bien plus longtemps... Ca montrait un exemple de ce que pourra faire un "vieux" de 90 balais équipé de partout, à côté d'un autre non équipé, sinon de sa canne pour marcher :) Bluffant. Ils abordaient le terme de "limmortalité mécanique".
Du coup c'est vrai qu'on peut se poser la question des records dans le sport, et il va être bien compliqué de savoir où mettre le curseur :) En effet, sans même parler de ces futures prothèses, c'est tout le concept "handicap" qu'il faudra revoir, dans la mesure où un équipement donne un avantage... Alors ? Des JO et des records "Xmen" et des JO et des records "Bio" :)
Et même là où serait le curseur ? Un sportif qui aurait simplement des ligaments du genou refaits en synthétique serait-il "Xmen" ou "Bio" ? :) Je pense qu'on a pas fini d'en parler :)
Afficher tout
Effectivement la limite est floue et on a pas fini d'en débattre. Techniquement, un sportif équipé d'un pacemaker...

Il devait être monté sur ressort le type

Oscar Pistorius est le seul amputé qui se déclare non coupable :)

a écrit : Je trouve cela fantastique que les progrès de la science font que maintenant les prothèses dépassent les performances physiques !

Dans pas longtemps on voudra tous se couper un bras pour devenir un cyborg !
Comme avec la chirurgie esthétique qui s’adresse d’abord aux gueules cassées de la PGm avant de devenir la chirurgie esthétique s’adressant au public que l’on connaît aujourd’hui

a écrit : Je pense que les spatules qui remplacent les jambes ont une souplesse, une élasticité et une détente que l'os humain ne peut avoir. Donc avantagé dans la vie de tout les jours certainement pas, mais dans le sport je dirai oui. Oui et non... la lame c’est rigide, et ça ne fait que transférer l’énergie avec un super rendement (proche 100%).
Une cheville humaine a un rendement d’environ 160% : elle est capable de créer de l’énergie, et ce n’est pas rien !

a écrit : Encore que le politiquement correct n'existe que dans la tête de ceux qui pratiquent la dite politique , sûrement pour se donner bonne conscience en piochant dans les poches du contribuable C’est aussi que ça fait une différence dans la vie quotidienne ! D’un côté tu es « handicapé », et Ça veut dire que tu as donc un problème, c’est de ta faute. De l’autre côté, « en situation de handicap » est beaucoup moins stigmatisant pour la personne. La situation n’a pas été suffisamment aménagée pour toi, c’est tout.
Un gars a qui il manque un doigt n’est en aucun cas handicapé pour tout un tas de métiers ou de situations, mais se retrouve vraiment en galère s’il est saxophoniste ou flûtiste professionnel....

a écrit : C’est aussi que ça fait une différence dans la vie quotidienne ! D’un côté tu es « handicapé », et Ça veut dire que tu as donc un problème, c’est de ta faute. De l’autre côté, « en situation de handicap » est beaucoup moins stigmatisant pour la personne. La situation n’a pas été suffisamment aménagée pour toi, c’est tout.
Un gars a qui il manque un doigt n’est en aucun cas handicapé pour tout un tas de métiers ou de situations, mais se retrouve vraiment en galère s’il est saxophoniste ou flûtiste professionnel....
Afficher tout
C'est bien ce que disait : on peut sûrement trouver encore moins stigmatisant que "en situation de handicap" et donc bientôt "en situation de handicap" sera considéré comme stigmatisant par rapport à la nouvelle expression qui sera probablement encore plus longue mais qu'on sera quand même obligé d'utiliser pour ne pas être stigmatisant... Tiens, qu'est ce que tu penses de "différent dans certaines situations pouvant nécessiter un aménagement spécial" ?

a écrit : C'est bien ce que disait : on peut sûrement trouver encore moins stigmatisant que "en situation de handicap" et donc bientôt "en situation de handicap" sera considéré comme stigmatisant par rapport à la nouvelle expression qui sera probablement encore plus longue mais qu'on sera quand même obligé d'utiliser pour ne pas être stigmatisant... Tiens, qu'est ce que tu penses de "différent dans certaines situations pouvant nécessiter un aménagement spécial" ? Afficher tout C’est presque drôle... mais on sent trop le sarcasme ;-)
Perso je voterais pour un « humain ». Ça veut tout dire.... différent, comme les autres.