La loi de succession au trône britannique a été modifiée en 2011

Proposé par
le

Il existe un accord selon lequel les 15 États du Commonwealth doivent être d'accord pour toute modification à la loi de succession du trône britannique. C'est ainsi qu'a été abandonnée en 2011, à Perth (en Australie), la règle de priorité des garçons sur les filles dans la monarchie britannique. Une soeur aînée est donc désormais devant son frère dans l'ordre de succession.


Commentaires préférés (3)

La Reine est la cheffe d'état de chacun des pays du Commonwealth, mais tous ces pays sont indépendant l'un de l'autre. Il y a quelques années, le Premier Ministre britannique a demandé à la Reine d'intervenir auprès du Premier Ministre canadien, elle l'a retoqué, lui rappelant que le Canada était indépendant de la Grande Bretagne

a écrit : La Reine est la cheffe d'état de chacun des pays du Commonwealth, mais tous ces pays sont indépendant l'un de l'autre. Il y a quelques années, le Premier Ministre britannique a demandé à la Reine d'intervenir auprès du Premier Ministre canadien, elle l'a retoqué, lui rappelant que le Canada était indépendant de la Grande Bretagne Afficher tout L'anecdote est pas Claire c'est sure, mais ton commentaire n'est pas vrai quand tu dit que la reine est la cheffe d'état des pays du Commonwealth. Je suis camerounais et je sais que mon pays est membre du Commonwealth et pourtant on a bien un chef d'état qui est Paul BIYA [et vu sa façon de s'accrocher au pouvoir je pense qu'il voit la reine plutôt comme une homologue :-) ].
Bref j'ai pioché une liste des pays du Commonwealth

Afrique du Sud (1931)

Australie (1931)

Bahamas (1973)

Bangladesh (1972)

Botswana (1966)

Cameroun (1995)

Canada (1931)

Chypre (1961)

Dominique (1978)

Inde (1947)

Jamaïque (1962)

Kenya (1963)

Malaisie (1957)

Malte (1964)

Mozambique* (1995)

Nigeria (1960)

Nouvelle-Zélande (1931)

Pakistan (1947)

Rwanda (2009)

Royaume-Uni (1931)

Singapour (1965)

Vanuatu (1980)


Et la majorité on des chef d'état distinct avec leur propre premier ministre.

Posté le

android

(42)

Répondre

@ jbfosto
Il y a effectivement un malentendu, quand on regarde la définition du "British Commenwealth of Nations", on a :
«Le "Commonwealth of Nations" (littéralement, la « Communauté des Nations ») est une organisation intergouvernementale composée de 53 États membres qui sont presque tous d'anciens territoires de l'Empire britannique. Le Commonwealth a émergé au milieu du XXe siècle pendant le processus de décolonisation. Il est formellement constitué par la Déclaration de Londres de 1949 qui fait des États membres des partenaires « libres et égaux ». Le symbole de cette libre association est la reine Élisabeth II qui est chef du Commonwealth. La reine est également chef d'État des 16 royaumes du Commonwealth. Les autres États membres sont 32 républiques et cinq monarchies dont le monarque est différent.»
Le Cameroun est, pour sa part, un territoire dont l'administration était partagée entre la France et la Grande--Bretagne, la "partie française" étant devenue indépendante plusieurs années avant d'être rejointe progressivement par des parties du territoire sous administration britannique.
J’imagine que l'anecdote faisait seulement allusion aux "16 royaumes du Commonwealth"
Pour ma part, je ne savais pas que le Cameroun faisait partie du Commonwealth


Tous les commentaires (12)

La Reine est la cheffe d'état de chacun des pays du Commonwealth, mais tous ces pays sont indépendant l'un de l'autre. Il y a quelques années, le Premier Ministre britannique a demandé à la Reine d'intervenir auprès du Premier Ministre canadien, elle l'a retoqué, lui rappelant que le Canada était indépendant de la Grande Bretagne

a écrit : La Reine est la cheffe d'état de chacun des pays du Commonwealth, mais tous ces pays sont indépendant l'un de l'autre. Il y a quelques années, le Premier Ministre britannique a demandé à la Reine d'intervenir auprès du Premier Ministre canadien, elle l'a retoqué, lui rappelant que le Canada était indépendant de la Grande Bretagne Afficher tout C'est assez étrange d'ailleurs cette histoire de Commonwealth, ils sont indépendant, n'ont pas les mêmes lois ni la même monnaie, il faut un passeport pour aller de l'un à l'autre mais ils respectent tous Elisabeth II... J'ai jamais compris pourquoi.
Un besoin d'aimer quelqu'un peut être?

a écrit : La Reine est la cheffe d'état de chacun des pays du Commonwealth, mais tous ces pays sont indépendant l'un de l'autre. Il y a quelques années, le Premier Ministre britannique a demandé à la Reine d'intervenir auprès du Premier Ministre canadien, elle l'a retoqué, lui rappelant que le Canada était indépendant de la Grande Bretagne Afficher tout L'anecdote est pas Claire c'est sure, mais ton commentaire n'est pas vrai quand tu dit que la reine est la cheffe d'état des pays du Commonwealth. Je suis camerounais et je sais que mon pays est membre du Commonwealth et pourtant on a bien un chef d'état qui est Paul BIYA [et vu sa façon de s'accrocher au pouvoir je pense qu'il voit la reine plutôt comme une homologue :-) ].
Bref j'ai pioché une liste des pays du Commonwealth

Afrique du Sud (1931)

Australie (1931)

Bahamas (1973)

Bangladesh (1972)

Botswana (1966)

Cameroun (1995)

Canada (1931)

Chypre (1961)

Dominique (1978)

Inde (1947)

Jamaïque (1962)

Kenya (1963)

Malaisie (1957)

Malte (1964)

Mozambique* (1995)

Nigeria (1960)

Nouvelle-Zélande (1931)

Pakistan (1947)

Rwanda (2009)

Royaume-Uni (1931)

Singapour (1965)

Vanuatu (1980)


Et la majorité on des chef d'état distinct avec leur propre premier ministre.

Posté le

android

(42)

Répondre

@ jbfosto
Il y a effectivement un malentendu, quand on regarde la définition du "British Commenwealth of Nations", on a :
«Le "Commonwealth of Nations" (littéralement, la « Communauté des Nations ») est une organisation intergouvernementale composée de 53 États membres qui sont presque tous d'anciens territoires de l'Empire britannique. Le Commonwealth a émergé au milieu du XXe siècle pendant le processus de décolonisation. Il est formellement constitué par la Déclaration de Londres de 1949 qui fait des États membres des partenaires « libres et égaux ». Le symbole de cette libre association est la reine Élisabeth II qui est chef du Commonwealth. La reine est également chef d'État des 16 royaumes du Commonwealth. Les autres États membres sont 32 républiques et cinq monarchies dont le monarque est différent.»
Le Cameroun est, pour sa part, un territoire dont l'administration était partagée entre la France et la Grande--Bretagne, la "partie française" étant devenue indépendante plusieurs années avant d'être rejointe progressivement par des parties du territoire sous administration britannique.
J’imagine que l'anecdote faisait seulement allusion aux "16 royaumes du Commonwealth"
Pour ma part, je ne savais pas que le Cameroun faisait partie du Commonwealth

a écrit : L'anecdote est pas Claire c'est sure, mais ton commentaire n'est pas vrai quand tu dit que la reine est la cheffe d'état des pays du Commonwealth. Je suis camerounais et je sais que mon pays est membre du Commonwealth et pourtant on a bien un chef d'état qui est Paul BIYA [et vu sa façon de s'accrocher au pouvoir je pense qu'il voit la reine plutôt comme une homologue :-) ].
Bref j'ai pioché une liste des pays du Commonwealth

Afrique du Sud (1931)

Australie (1931)

Bahamas (1973)

Bangladesh (1972)

Botswana (1966)

Cameroun (1995)

Canada (1931)

Chypre (1961)

Dominique (1978)

Inde (1947)

Jamaïque (1962)

Kenya (1963)

Malaisie (1957)

Malte (1964)

Mozambique* (1995)

Nigeria (1960)

Nouvelle-Zélande (1931)

Pakistan (1947)

Rwanda (2009)

Royaume-Uni (1931)

Singapour (1965)

Vanuatu (1980)


Et la majorité on des chef d'état distinct avec leur propre premier ministre.
Afficher tout
la reine est un chef symbolique mais effectivement elle n'a aucun pouvoir politique chez toi, c'est justement ca que je pige pas! ^^

a écrit : @ jbfosto
Il y a effectivement un malentendu, quand on regarde la définition du "British Commenwealth of Nations", on a :
«Le "Commonwealth of Nations" (littéralement, la « Communauté des Nations ») est une organisation intergouvernementale composée de 53 États membres qui sont presque
tous d'anciens territoires de l'Empire britannique. Le Commonwealth a émergé au milieu du XXe siècle pendant le processus de décolonisation. Il est formellement constitué par la Déclaration de Londres de 1949 qui fait des États membres des partenaires « libres et égaux ». Le symbole de cette libre association est la reine Élisabeth II qui est chef du Commonwealth. La reine est également chef d'État des 16 royaumes du Commonwealth. Les autres États membres sont 32 républiques et cinq monarchies dont le monarque est différent.»
Le Cameroun est, pour sa part, un territoire dont l'administration était partagée entre la France et la Grande--Bretagne, la "partie française" étant devenue indépendante plusieurs années avant d'être rejointe progressivement par des parties du territoire sous administration britannique.
J’imagine que l'anecdote faisait seulement allusion aux "16 royaumes du Commonwealth"
Pour ma part, je ne savais pas que le Cameroun faisait partie du Commonwealth
Afficher tout
Moi ce qui me surprend c'est le nom de la Dominique : le nom officiel complet est Commonwealth of Dominica. Un peu comme Commonwealth of Nations du coup... A la rigueur "Dominica of Commonwealth" je comprendrais, mais leur nom est dans l'ordre inverse ! Ça a un sens ? Les gens qui ont choisi ce nom après l'indépendance pensaient à quoi en le choisissant ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est assez étrange d'ailleurs cette histoire de Commonwealth, ils sont indépendant, n'ont pas les mêmes lois ni la même monnaie, il faut un passeport pour aller de l'un à l'autre mais ils respectent tous Elisabeth II... J'ai jamais compris pourquoi.
Un besoin d'aimer quelqu'un peut être?
C’est un symbole ...
Il faut étudier l’histoire pour en comprendre le sens

a écrit : Moi ce qui me surprend c'est le nom de la Dominique : le nom officiel complet est Commonwealth of Dominica. Un peu comme Commonwealth of Nations du coup... A la rigueur "Dominica of Commonwealth" je comprendrais, mais leur nom est dans l'ordre inverse ! Ça a un sens ? Les gens qui ont choisi ce nom après l'indépendance pensaient à quoi en le choisissant ? Afficher tout Un Commonwealth désigne en anglais une entité politique régie selon les principes du bien commun. On pourrait le traduire par Communauté.

Bien avant le Commonwealth of Nations il y a eu par exemple le Commonwealth of England (la république mise en place après la révolution anglaise et dirigée par Cromwell de 1649 à 1660), le Commonwealth of Pennsylvania (le nom officiel de l’État de Pennsylvanie), le Commonwealth of Australia (nom officiel de l’Australie depuis l’indépendance)...

Et en anglais la Communauté des États Indépendants (organisme qui unit les anciennes républiques soviétiques depuis 1991) s’appelle Commonwealth of Independent States.

Bref, ne pas confondre le mot anglais Commonwealth, et l’organisation politique Commonwealth of Nations, souvent abrégée en Commonwealth. Un peu comme on dit souvent juste Union pour désigner l’Union européenne. Ça n’empêche pas l’Afrique du Sud de s’appeler Union sud-africaine ou l’Inde de s’appeler Union indienne.

a écrit : Un Commonwealth désigne en anglais une entité politique régie selon les principes du bien commun. On pourrait le traduire par Communauté.

Bien avant le Commonwealth of Nations il y a eu par exemple le Commonwealth of England (la république mise en place après la révolution anglaise et dirigée par Cromwell
de 1649 à 1660), le Commonwealth of Pennsylvania (le nom officiel de l’État de Pennsylvanie), le Commonwealth of Australia (nom officiel de l’Australie depuis l’indépendance)...

Et en anglais la Communauté des États Indépendants (organisme qui unit les anciennes républiques soviétiques depuis 1991) s’appelle Commonwealth of Independent States.

Bref, ne pas confondre le mot anglais Commonwealth, et l’organisation politique Commonwealth of Nations, souvent abrégée en Commonwealth. Un peu comme on dit souvent juste Union pour désigner l’Union européenne. Ça n’empêche pas l’Afrique du Sud de s’appeler Union sud-africaine ou l’Inde de s’appeler Union indienne.
Afficher tout
Merci pour l'explication. Je ne savais pas que le nom de l'Australie est de la même forme. En revanche, autant je comprends pour l'Australie qui est très vaste et constituée de plusieurs états, même si avoir un commonwealth au sein du Commonwealth of Nation, ça fait un peu genre poupées russes, autant c'est un peu bizarre pour une île qui fait moins de 100 km de long comme la Dominique... C'était peut-être pour accorder de l'importance aux amérindiens (qui sont en nombre important car cette île était dédiée pour y envoyer les indigènes et faire de la place sur les autres îles au moment de la colonisation) et insister sur le fait qu'il y a donc plusieurs communautés ? Ça fait quand même un peu pompeux pour une petite île...

Posté le

android

(3)

Répondre

L'anecdote est inexacte. Une fille n'est pas prioritaire dans l'ordre de succession. Mais il n'y a plus de priorité masculine dans la succession.

Ainsi, c'est le premier enfant qui naît qui est l'héritier du trône. Quelque soit son sexe. Binaire ou non-binaire.

a écrit : L'anecdote est inexacte. Une fille n'est pas prioritaire dans l'ordre de succession. Mais il n'y a plus de priorité masculine dans la succession.

Ainsi, c'est le premier enfant qui naît qui est l'héritier du trône. Quelque soit son sexe. Binaire ou non-binaire.
Tu ne fais que redire se que l'anecdote explique :" c'est l'aîné qui herite, fille ou garçon indifféremment

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : L'anecdote est inexacte. Une fille n'est pas prioritaire dans l'ordre de succession. Mais il n'y a plus de priorité masculine dans la succession.

Ainsi, c'est le premier enfant qui naît qui est l'héritier du trône. Quelque soit son sexe. Binaire ou non-binaire.
L'anecdote est inexacte seulement si tu oublies de lire le mot "aînée". Mais si tu lis vraiment ce qui est écrit, elle est parfaitement exacte.

Posté le

android

(2)

Répondre