L'échelle de Kinsey fit grand bruit à sa sortie

Proposé par
le

Depuis les années 50, l'échelle de Kinsey permet de classifier l'orientation sexuelle sur une échelle de 0 a 6. Elle fit sensation lors de sa sortie, mais les différentes enquêtes réalisées depuis ont confirmé ses résultats et démontré que 20 à 40% des adultes ne pouvaient être classés dans la catégorie 0 (exclusivement hétérosexuel).


Tous les commentaires (85)

a écrit : C'est bien ce que je disais quand je parlais d'oeillères : si tu les écartais un peu, tu comprendrais que ce n'est pas lui qui a influencé la société, elle était déjà comme ça avant. Il a juste observé et décrit la réalité de la société. C'est vrai que ça peut être choquant, et je compatis, quand on découvre que tous les hommes ne sont pas des cadres blancs chrétiens hétérosexuels et que toutes les femmes ne sont pas des mères au foyer qui consacrent leur vie à mettre au monde et élever des enfants, mais c'est la réalité du monde. C'est choquant aussi pour les enfants le jour où ils découvrent que les bébés ne naissent pas dans les roses et les choux, mais on ne peut pas pour autant déplorer qu'il existe des ouvrages qui décrivent la réalité de la reproduction sexuée. Afficher tout 55 % de détenus ou anciens prisonniers, et 5 % de prostitués masculins. 26 % (1 400) des 5 300 hommes blancs étaient des délinquants sexuels/ ce n'est pas la société.

a écrit : 55 % de détenus ou anciens prisonniers, et 5 % de prostitués masculins. 26 % (1 400) des 5 300 hommes blancs étaient des délinquants sexuels/ ce n'est pas la société. Ils viennent d'où ces gens, de mars ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est vérifié, mais merci du conseil ;-) Applique le maintenant.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : 55 % de détenus ou anciens prisonniers, et 5 % de prostitués masculins. 26 % (1 400) des 5 300 hommes blancs étaient des délinquants sexuels/ ce n'est pas la société. Tu as beau essayer de le discréditer en critiquant sa propre sexualité ou sa méthode de travail, il n'en demeure pas moins que les études ultérieures sur d'autres échantillons ont montré que ses résultats sur les proportions dans la société des différentes préférences sexuelles étaient corrects à 1% près. Je comprends que ça doit être terrible de découvrir que la société comprend autant de personnes "détraquées" et que ce n'est pas à cause de lui, et que certaines personnes préfèreraient que le monde entier soit constitué de leurs clones qui pensent et se comportent exactement comme le modèle de vertu auquel ils croient, mais au moins ceux qui ont été choqués, dans un premier temps, avant qu'elles soient généralement admises, par les théories de la relativité ou de l'évolution, n'ont pas cherché à prétendre que c'était Einstein qui avait faussé l'écoulement du temps ou Darwin qui avait provoqué l'évolution des espèces !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tu as beau essayer de le discréditer en critiquant sa propre sexualité ou sa méthode de travail, il n'en demeure pas moins que les études ultérieures sur d'autres échantillons ont montré que ses résultats sur les proportions dans la société des différentes préférences sexuelles étaient corrects à 1% près. Je comprends que ça doit être terrible de découvrir que la société comprend autant de personnes "détraquées" et que ce n'est pas à cause de lui, et que certaines personnes préfèreraient que le monde entier soit constitué de leurs clones qui pensent et se comportent exactement comme le modèle de vertu auquel ils croient, mais au moins ceux qui ont été choqués, dans un premier temps, avant qu'elles soient généralement admises, par les théories de la relativité ou de l'évolution, n'ont pas cherché à prétendre que c'était Einstein qui avait faussé l'écoulement du temps ou Darwin qui avait provoqué l'évolution des espèces ! Afficher tout Bonne soirée et vive TF1! Porte toi bien.

a écrit : Bonne soirée et vive TF1! Porte toi bien. Quel rapport avec TF1 ? Tu crois que je regarde TF1 ? C'est comme ça que tu réagis quand tu arrives à bout d'arguments ? Il t'arrive de raisonner autrement qu'avec des préjugés ? A ce compte là, moi je pourrais dire : "Et vive le jour du seigneur sur France 2". LOL.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Quel rapport avec TF1 ? Tu crois que je regarde TF1 ? C'est comme ça que tu réagis quand tu arrives à bout d'arguments ? Il t'arrive de raisonner autrement qu'avec des préjugés ? A ce compte là, moi je pourrais dire : "Et vive le jour du seigneur sur France 2". LOL. On perd notre temps avec lui. Rien qu'à son pseudo, il n'est pas net. J'ai regardé sur internet et la plus des résultats sur pédophile sur ce chercheur me fait tomber sur des sites d'information à la fiabilité douteuse ou sur un film qui en parle. Il a entendu des trucs et le mot pédophile lui a enlever toute logique.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : On perd notre temps avec lui. Rien qu'à son pseudo, il n'est pas net. J'ai regardé sur internet et la plus des résultats sur pédophile sur ce chercheur me fait tomber sur des sites d'information à la fiabilité douteuse ou sur un film qui en parle. Il a entendu des trucs et le mot pédophile lui a enlever toute logique. D'autant plus si cette personne, qui prétend vouloir protéger ses enfants des "détraqués", en jetant l'opprobre sur ce chercheur et son étude, est un bon chrétien comme on peut le supposer, et quand on sait que les prédateurs sexuels qui s'en prennent aux enfants sont souvent issus de l'entourage proche ou de l'Eglise... Vouloir protéger ses enfants de cette façon c'est vraiment se voiler la face ! Ce chercheur était un bisexuel assumé et anti-clérical notoire, vraiment l'opposé des prédateurs les plus dangereux, apparemment bien sous tous rapports, mais qui mènent une double vie et agissent dans l'ombre !

a écrit : Sauf que justement, ce qui me chiffonne, c'est qu'on est plutôt d'accord au final. Mon commentaire à la base répondait à quelqu'un qui faisait un procès d'intention dans le 0 pour hétérosexuel, ce qui me semblait un peu ridicule. Ensuite, je précisais que pour des raisons personnelle (et probablement l'habite de voir ce genre d'échelle), j'aurais préféré commencer à 1. C'est tout.
Ça n’enlève rien au propos de Kinsey, et j''ai déjà utilisé son échelle à quelque reprise, très pratique notamment pour les gens qui ont une vision assez binaire de la sexualité.
Je ne travaille pas sur le sujet, mais j'ai fait des études en sciences cognitives, et j'ai vu passer pas mal d'échelle du genre, et on m'a toujours mis en garde sur le problème qu'elles peuvent apportées lors d'une auto-évaluation. Du coup, ne connaissant pas les travaux de Kinsey et dans la mesure où tu semble les avoir lu, j'aimerai bien savoir quelque chose : le but est-il de s'auto-classer dans ces catégories, ou de répondre à une série de questions qui permettront, à la fin, d'être dans une catégorie ou une autre ? Puisqu'on est entré dans cette question d'échelle, j'aimerai avoir le fin mot de l'histoire !
Afficher tout
Je n'ai pas été l'assistant de Kinsley et je ne peux pas répondre sur la manière dont étaient administrés les questionnaires. Ce que je sais c'est que cette étude a été une révolution car au lieu de demander aux gens s'ils pensaient être plutôt hétérosexuels ou homosexuels (car on savait déjà la réponse : l'écrasante majorité des hommes se définit comme hétérosexuelle que ce soit à cause de la pression sociale ou parce qu'ils accordent moins d'importance à d'éventuelles aventures homosexuelles), il leur a demandé objectivement combien de fois ils avaient eu des relations sexuelles avec des personnes de chaque sexe au cours de leur vie et dans le passé proche. Et donc le fait que l'échelle commence à 0 ou 1 et que ce code apparaisse sur le questionnaire ou non avait peu d'importance puisqu'on leur demandait une réponse quantitative et pas une évaluation qualitative. Pour ceux qui avaient eu au moins une expérience homosexuelle il fallait l'indiquer dans la case correspondante. Et boum ! Il est apparu que plus du tiers des hommes avaient eu au moins une relation homosexuelle au cours de leur vie ! De quoi faire tomber les grenouilles de leur bénitier !

a écrit : Regarde Bilal Hassani, il est fou, il se travestit, et tout le monde le considère comme une personne normale !

Il parle à ses perruques, mais n'ira jamais en hopital psychiatrique !

Il à participé à l'Eurovision, il nous à fait honte !
La France à une mauvaise image !
/> Et on n'a pas le droit de le critiquer !

Les handicapés mentaux et autistes, eux, tout le monde à le droit de les critiquer !

Trouvez-vous ça normal ? Moi non !

Tout ceci n'est que de la PROPAGANDE Transsexuelle !
Afficher tout
Alors toi, ton pseudo te correspond parfaitement bien.

a écrit : Regarde Bilal Hassani, il est fou, il se travestit, et tout le monde le considère comme une personne normale !

Il parle à ses perruques, mais n'ira jamais en hopital psychiatrique !

Il à participé à l'Eurovision, il nous à fait honte !
La France à une mauvaise image !
/> Et on n'a pas le droit de le critiquer !

Les handicapés mentaux et autistes, eux, tout le monde à le droit de les critiquer !

Trouvez-vous ça normal ? Moi non !

Tout ceci n'est que de la PROPAGANDE Transsexuelle !
Afficher tout
Mon dieu, pourquoi on ne peut pas signaler ce genre de commentaire / individu !? L'appel à la haine n'est pas punis par la loi ? Même si tu te cache derrière ton écrans, tu dois être une sacré merde (comme ta pp tiens !)
Désolée, mais là... Ce genre de personnage totalement fermé et intolérant, ça a tendance à me profondément soûler....

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je n'ai pas été l'assistant de Kinsley et je ne peux pas répondre sur la manière dont étaient administrés les questionnaires. Ce que je sais c'est que cette étude a été une révolution car au lieu de demander aux gens s'ils pensaient être plutôt hétérosexuels ou homosexuels (car on savait déjà la réponse : l'écrasante majorité des hommes se définit comme hétérosexuelle que ce soit à cause de la pression sociale ou parce qu'ils accordent moins d'importance à d'éventuelles aventures homosexuelles), il leur a demandé objectivement combien de fois ils avaient eu des relations sexuelles avec des personnes de chaque sexe au cours de leur vie et dans le passé proche. Et donc le fait que l'échelle commence à 0 ou 1 et que ce code apparaisse sur le questionnaire ou non avait peu d'importance puisqu'on leur demandait une réponse quantitative et pas une évaluation qualitative. Pour ceux qui avaient eu au moins une expérience homosexuelle il fallait l'indiquer dans la case correspondante. Et boum ! Il est apparu que plus du tiers des hommes avaient eu au moins une relation homosexuelle au cours de leur vie ! De quoi faire tomber les grenouilles de leur bénitier ! Afficher tout Oui oui, j'ai bien compris, c'etait révolutionnaire et à vraisemblablement changé beaucoup de choses sur l'acceptation de sexualité non hétero. Je suis bien d'accord.
Mon point n'est pas sûr ça mais simplement sur l'échelle utilisé. Du coup, tu sembles dire qu'il s'agit bien d'un questionnaire suite auquel on est assigné dans telle ou telle catégorie, c'est ça ? Le cas échéant, l'échelle n'a effectivement aucune importance !

a écrit : Elle classifie les assexués ? Oui. C'est prévu. C'est la catégorie "X" qui n'est pas mentionnée dans l'anecdote mais faisait bien partie de l'échelle de Kinsey.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Salut, d'accord mais la il s'agit de son échelle et non du personnage... peace. Roman Polanski est un très bon cinéaste, Epstein un investisseur hors pair et Émile Louis un excellent chauffeur de bus...
Prout!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Roman Polanski est un très bon cinéaste, Epstein un investisseur hors pair et Émile Louis un excellent chauffeur de bus...
Prout!
... et thor000 écrit des commentaires très pertinents !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Désolé j'ai pas trop le temps pour un roman, j'ai commenté parce que c'était une précision qui me tenait à cœur, j'ai des enfants, je connais Kinsey et ses délires, mon travail en temps que parent c'est de protéger mes enfants, et de ne pas laisser ce genre d'individu (Kinsey) influencer la société. Quelle influence sur la société ???? Savoir que 20 % de la société aime le chocolat va pas m'obliger a en manger, et si mon voisin est homo je vais pas le devenir, tu es pas un peu parano et hystérique

Posté le

android

(2)

Répondre

Il faut se renseigner un peu. Le gars peut être hétérosexuel/homosexuel/bisexuel on s’en fou. Mais gratter un peu sur internet, en 10min on retrouve de quelle manière il a réaliser ces études. Entre prisonnier, prostituer, ou enfants de 1 à 10 ans avec des description d’acte sexuelle sur mineur ça reste un truc très sombre. Alors référence je n’irai pas jusque là.

a écrit : Il faut se renseigner un peu. Le gars peut être hétérosexuel/homosexuel/bisexuel on s’en fou. Mais gratter un peu sur internet, en 10min on retrouve de quelle manière il a réaliser ces études. Entre prisonnier, prostituer, ou enfants de 1 à 10 ans avec des description d’acte sexuelle sur mineur ça reste un truc très sombre. Alors référence je n’irai pas jusque là. Afficher tout Tu ne prétends quand même pas qu'il a recueilli les confidences d'enfants de 1 à 10 ans ? Ça n'aurait pas été facile de comprendre ce que disaient les enfants âgés d'un an ou deux. Autant que je sache il n'a interviewé que des adultes. Mais en effet il a recueilli des témoignages de pédophiles. Alors ses détracteurs prétendent qu'il aurait dû ensuite les dénoncer à la police pour faire cesser leurs agissements. Et qu'est ce qu'ils font du secret médical ? Un médecin ou un journaliste n'est pas tenu de dénoncer ses sources, c'est la loi, dans la plupart des pays démocratiques. Un journaliste peut enquêter sur des dealers et n'est pas tenu de les dénoncer et un médecin peut soigner un meurtrier en cavale et n'est pas tenu de le dénoncer, n'en déplaise à ceux que ça choque. Et ça choque aussi certains qu'il ait interviewé des prostitués et des prisonniers et obtenu des résultats probants. Eh oui, ces gens-là sont de la même espèce qu'eux et font partie de la société. Et Kinsey ne s'est pas laissé induire en erreur par la proportion de prisonniers ou de prostitués ou de pédophiles parmi les personnes qu'il a interviewées puisque d'autres études ultérieures ont donné à peu près les mêmes résultats. Je comprends que ça énerve les moralisateurs qu'on s'intéresse aux prostitués et aux prisonniers et qu'on obtienne quand même des résultats qui peuvent être étendus à l'ensemble de la population dont il font partie !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tu ne prétends quand même pas qu'il a recueilli les confidences d'enfants de 1 à 10 ans ? Ça n'aurait pas été facile de comprendre ce que disaient les enfants âgés d'un an ou deux. Autant que je sache il n'a interviewé que des adultes. Mais en effet il a recueilli des témoignages de pédophiles. Alors ses détracteurs prétendent qu'il aurait dû ensuite les dénoncer à la police pour faire cesser leurs agissements. Et qu'est ce qu'ils font du secret médical ? Un médecin ou un journaliste n'est pas tenu de dénoncer ses sources, c'est la loi, dans la plupart des pays démocratiques. Un journaliste peut enquêter sur des dealers et n'est pas tenu de les dénoncer et un médecin peut soigner un meurtrier en cavale et n'est pas tenu de le dénoncer, n'en déplaise à ceux que ça choque. Et ça choque aussi certains qu'il ait interviewé des prostitués et des prisonniers et obtenu des résultats probants. Eh oui, ces gens-là sont de la même espèce qu'eux et font partie de la société. Et Kinsey ne s'est pas laissé induire en erreur par la proportion de prisonniers ou de prostitués ou de pédophiles parmi les personnes qu'il a interviewées puisque d'autres études ultérieures ont donné à peu près les mêmes résultats. Je comprends que ça énerve les moralisateurs qu'on s'intéresse aux prostitués et aux prisonniers et qu'on obtienne quand même des résultats qui peuvent être étendus à l'ensemble de la population dont il font partie ! Afficher tout La concision c’est vraiment pas ton fort.

a écrit : Oui. C'est prévu. C'est la catégorie "X" qui n'est pas mentionnée dans l'anecdote mais faisait bien partie de l'échelle de Kinsey. La lettre est un peu décalée mais l'échelle est complète .