Deux médailles d'or olympique avec des chaussures trouvées dans une poubelle

Proposé par
le
dans

Lors des Jeux olympiques de 1912, Jim Thorpe, un amérindien concourant sous les couleurs américaines, fut victime du vol de ses chaussures le matin même de ses épreuves de décathlon et pentathlon. Il participa finalement avec une paire de chaussures dépareillées trouvées dans une poubelle, et gagna deux médailles d'or. Il dut utiliser une chaussette supplémentaire pour ajuster une des chaussures, trop grande.


Commentaires préférés (3)

La médaille lui a été retiré peu après sa victoire quand l'organisation des jeux olympiques ont découvert qu'il avait joué au baseball semi-profesionelle (la règle voulait que seul les amateurs participent aux JO). En 1983, 30 ans après sa mort, sa médaille sera restitué.
Il est mort alcoolique et dans la misère.


Un point de l'anecdote.
"Un amérindien concourant sous les couleurs américaines"
"Un amérindien" tout court n'était pas suffisant pour nous faire comprendre que c'était un américain ?

Posté le

android

(60)

Répondre

a écrit : La médaille lui a été retiré peu après sa victoire quand l'organisation des jeux olympiques ont découvert qu'il avait joué au baseball semi-profesionelle (la règle voulait que seul les amateurs participent aux JO). En 1983, 30 ans après sa mort, sa médaille sera restitué.
Il est mort alcoolique et dans
la misère.


Un point de l'anecdote.
"Un amérindien concourant sous les couleurs américaines"
"Un amérindien" tout court n'était pas suffisant pour nous faire comprendre que c'était un américain ?
Afficher tout
Non, puisqu'il aurait bien pu être canadien ou même péruvien !

Vu la date, on peut tout à fait imaginer pourquoi ses chaussures ont disparu ;) "pas question qu'un amérindien gagne quoi que ce soit"...
Thorpe les a baisé dans les grandes largeurs ; bravo à lui.


Tous les commentaires (49)

La médaille lui a été retiré peu après sa victoire quand l'organisation des jeux olympiques ont découvert qu'il avait joué au baseball semi-profesionelle (la règle voulait que seul les amateurs participent aux JO). En 1983, 30 ans après sa mort, sa médaille sera restitué.
Il est mort alcoolique et dans la misère.


Un point de l'anecdote.
"Un amérindien concourant sous les couleurs américaines"
"Un amérindien" tout court n'était pas suffisant pour nous faire comprendre que c'était un américain ?

Posté le

android

(60)

Répondre

a écrit : La médaille lui a été retiré peu après sa victoire quand l'organisation des jeux olympiques ont découvert qu'il avait joué au baseball semi-profesionelle (la règle voulait que seul les amateurs participent aux JO). En 1983, 30 ans après sa mort, sa médaille sera restitué.
Il est mort alcoolique et dans
la misère.


Un point de l'anecdote.
"Un amérindien concourant sous les couleurs américaines"
"Un amérindien" tout court n'était pas suffisant pour nous faire comprendre que c'était un américain ?
Afficher tout
Non, puisqu'il aurait bien pu être canadien ou même péruvien !

a écrit : Non, puisqu'il aurait bien pu être canadien ou même péruvien ! Ah d'accord merci, je pensais que le terme amérindien était réservé seulement pour les indiens des États-Unis.

Posté le

android

(15)

Répondre

Vu la date, on peut tout à fait imaginer pourquoi ses chaussures ont disparu ;) "pas question qu'un amérindien gagne quoi que ce soit"...
Thorpe les a baisé dans les grandes largeurs ; bravo à lui.

D'après la photo ce sont surtout ses chaussettes qui paraissent dépareillées... Il s'est aussi fait voler ses chaussettes et il n'avait pas une paire de rechange ou il aimait bien le look dépareillé ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'après la photo ce sont surtout ses chaussettes qui paraissent dépareillées... Il s'est aussi fait voler ses chaussettes et il n'avait pas une paire de rechange ou il aimait bien le look dépareillé ? D'après les sources une chaussure étant plus grande que l'autre il a dû utiliser une chaussette en plus.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : D'après les sources une chaussure étant plus grande que l'autre il a dû utiliser une chaussette en plus. Ça n'empêche pas de choisir la même couleur de chaussette si on veut éviter le look dépareillé...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non, puisqu'il aurait bien pu être canadien ou même péruvien ! Moi non plus je n'aurai pas compris que c'était pour les Américains. Après bon, on a tous des lacunes quelque part, je l'avoue.. ^^'

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ça n'empêche pas de choisir la même couleur de chaussette si on veut éviter le look dépareillé... C'est du premier degré ?

J'avais déjà vu quelques articles sur lui. Un grand athlète qui a pratiqué plusieurs sports à haut niveau : foot américain, base-ball, athlétisme et il a également fait du basket. Après sa carrière de sportif il a été acteur.
Il y a un film consacrée à lui sortie dans les années 50 (Le chevalier du stade en VF, Jim Thorpe: All-American en VO).

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : D'après la photo ce sont surtout ses chaussettes qui paraissent dépareillées... Il s'est aussi fait voler ses chaussettes et il n'avait pas une paire de rechange ou il aimait bien le look dépareillé ? Pour les indiens d'Amérique. Amérique != Etats-Unis mais comme on les appelle souvent américains, on comprend la confusion.
Le terme exact est étasunien et les étasuniens sont des américains au même titre que les mexicains.

Édit : pardon, j'ai pas répondu au bon commentaire .

a écrit : Ah d'accord merci, je pensais que le terme amérindien était réservé seulement pour les indiens des États-Unis. Pour les indiens d'Amérique. Amérique != Etats-Unis mais comme on appelle souvent les habitants des États-Unis "américains", on comprend la confusion.
Le terme exact est étasunien et les étasuniens sont des américains au même titre que les mexicains.

a écrit : La médaille lui a été retiré peu après sa victoire quand l'organisation des jeux olympiques ont découvert qu'il avait joué au baseball semi-profesionelle (la règle voulait que seul les amateurs participent aux JO). En 1983, 30 ans après sa mort, sa médaille sera restitué.
Il est mort alcoolique et dans
la misère.


Un point de l'anecdote.
"Un amérindien concourant sous les couleurs américaines"
"Un amérindien" tout court n'était pas suffisant pour nous faire comprendre que c'était un américain ?
Afficher tout
Il est certes mort alcoolique et dans la misère mais il a eu le temps de faire beaucoup de choses avant, comme être le meilleur sportif de son époque, jouer dans de nombreux films (souvent le rôle d'un chef indien) et élever une famille nombreuse. Apparemment la misère serait due à sa trop grande générosité et sa gentillesse qui ont fait qu'on a abusé de lui et qu'il a donné beaucoup d'argent notamment au sein de sa communauté. Ce n'est pas parce qu'il a claqué tout son argent dans des dépenses de luxe comme d'autres stars qui finissent aussi dans la misère mais pas pour la même raison. Naturellement son alcoolisme à entraîné des problèmes de santé et le fait que les soins étaient (et sont toujours) très chers aux USA à achevé de l'enfoncer dans la misère, mais c'est une courte période à la fin de sa vie, à peu près entre 60 et 65 ans. Il a aussi galéré pendant la "grande dépression" consécutive à la crise de 1929, comme beaucoup d'Américains.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Ah d'accord merci, je pensais que le terme amérindien était réservé seulement pour les indiens des États-Unis. Les amérindiens sont les différentes populations de l'Amérique du Nord (Canada et USA), Amérique Centrale ( 7 pays différents), des Caraïbes et de l'Amérique du Sud (13 pays).

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Non, puisqu'il aurait bien pu être canadien ou même péruvien ! Et même Français. En Guyane il y a encore des Amérindiens Français.

Dans la série des injustices, il y aussi boughera el ouafi. Victime du racisme de son temps. Et champion olympique Francais de marathon en 1928. Licencié pour professionnalisme

a écrit : D'après la photo ce sont surtout ses chaussettes qui paraissent dépareillées... Il s'est aussi fait voler ses chaussettes et il n'avait pas une paire de rechange ou il aimait bien le look dépareillé ? t'as pas lu l'annecdote ? qu'on lise pas les sources, je concois, je le fais tout le temps. mais juste regarder le titre et la photo, j'avoue que j'ai du mal a comprendre l'interet.

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

a écrit : Et même Français. En Guyane il y a encore des Amérindiens Français. Dans les lois oui, mais pour avoir discuter avec pas mal d’entre eux en Guyane, c’est vraiment pas ce qu’ils ressentent, la plupart ne se sentent pas français et ne sont pas français « culturellement parlant » à leurs yeux. Comment se sentir rattaché à un pays dont la métropole, et la grande majorité de celui-ci donc, se trouve à plusieurs milliers de kilomètres. Ils le sont dans les textes parce qu’ils sont nés sur le « territoire » français, mais ils sont imprégnés d’une culture si différente de celle qu’on a, certains ne parlent d’ailleurs qu’une langue amérindienne et pas ou peu le français, c’est dire (même si les générations des jeunes de nos jours se mélangent beaucoup plus - c’est d’ailleurs un véritable problème social pour eux, avec des différences de vie si violente entre leurs grands-parents et eux que ça en devient un problème identitaire parfois, avec tout ce que ça peut engendrer). La Guyane est vraiment un coin extraordinaire où se mélange des ethnies avec leur cultures qui viennent de beaucoup d’endroits, les guyanais mulâtres, les métropolitains, les migrants venus d’Asie, les brésiliens, les guyanais blancs etc... C’est un véritable melting-pot ! Mais je me suis toujours interrogée sur la façon dont les populations amérindiennes s’étaient mélangée avec le reste: les lois en vigueur sont en décalage complet avec leurs façons de vivre, rien que sur les permis de chasse par exemple. Maintenant leurs réserves sont même protégées et pour visiter un village amérindien, déjà il faut trouver un piroguier qui accepte de vous y emmener mais en prime, on n’est censé avoir une autorisation de la préfecture. C’est un peu spécial quand on y pense, devoir avoir une autorisation pour visiter une ville ou un village qui se trouve en France théoriquement. C’est pour ça que j’ai du mal avec cette idée d’imposer à ces gens une culture et des lois qui n’ont pas lieu d’être pour eux, ça m’a toujours interpellée.

a écrit : t'as pas lu l'annecdote ? qu'on lise pas les sources, je concois, je le fais tout le temps. mais juste regarder le titre et la photo, j'avoue que j'ai du mal a comprendre l'interet. AAPLR qui ne lit pas les sources ? Difficile à croire d’après lui-même.