Les poules développent une latéralisation de leur vision dans la coquille

Proposé par
le
dans

Les poules ont des vues latérales dissociées. L'œil gauche leur sert à voir le danger de loin, l'œil droit à détecter la nourriture. Ce caractère est acquis en fin de gestation où le poussin pivote vers la lumière. L'expérience montre qu'en laissant l'œuf dans le noir, elles ne sont pas latéralisées.


Commentaires préférés (3)

On a du mal à imaginer l'importance de ce qui se passe dans un oeuf... Ici c'est la vision future des poules qui est en jeu, pour certaines espèces la température va déterminer le sexe, etc...
Mais puisque l'on parle des poules, je vais y aller de mon couplet "bobo qui découvre la vie"... Comme tout le monde je crois (les urbains au moins) j'avais en tête l'idée qu'une poule c'est complètement con. Et bien depuis peu je suis confronté à une "cohabitation" avec pas mal de poules qui vivent en liberté dans un grand parc, et je me surprends à passer beaucoup de temps à les regarder vivre ! Comment les poussins sont élevés (l'apprentissage est incroyable), comment elles se protègent la nuit en grimpant aux arbres le soir, comment elles acceptent ou pas qu'on touche à leurs poussins, comment elles se "soumettent" ou pas à la caresse, comment elles ont leurs circuits en fonction des heures de la journée pour chercher de la nourriture, comment elles acceptent ou pas la cohabitation avec certaines (pas toutes) de leurs congénères et leurs poussins, etc, etc... Un vrai spectacle :)

a écrit : Une poule c'est pas bête mais c'est pas intelligent non plus. Ça agit par instinct et répète le reste de sa vie ce qu'elle apprend poussin. Comme la plus part des humains :p


Tous les commentaires (22)

Mais les poules ne couvent-elles pas, et donc n'abritent-elles pas de la lumière leurs œufs ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Mais les poules ne couvent-elles pas, et donc n'abritent-elles pas de la lumière leurs œufs ? Quand va t elle manger et déféquer la pauvre ?

On a du mal à imaginer l'importance de ce qui se passe dans un oeuf... Ici c'est la vision future des poules qui est en jeu, pour certaines espèces la température va déterminer le sexe, etc...
Mais puisque l'on parle des poules, je vais y aller de mon couplet "bobo qui découvre la vie"... Comme tout le monde je crois (les urbains au moins) j'avais en tête l'idée qu'une poule c'est complètement con. Et bien depuis peu je suis confronté à une "cohabitation" avec pas mal de poules qui vivent en liberté dans un grand parc, et je me surprends à passer beaucoup de temps à les regarder vivre ! Comment les poussins sont élevés (l'apprentissage est incroyable), comment elles se protègent la nuit en grimpant aux arbres le soir, comment elles acceptent ou pas qu'on touche à leurs poussins, comment elles se "soumettent" ou pas à la caresse, comment elles ont leurs circuits en fonction des heures de la journée pour chercher de la nourriture, comment elles acceptent ou pas la cohabitation avec certaines (pas toutes) de leurs congénères et leurs poussins, etc, etc... Un vrai spectacle :)

Ok "elles ne sont pas lateralisées" c'est beaucoup plus clair maintenant...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On a du mal à imaginer l'importance de ce qui se passe dans un oeuf... Ici c'est la vision future des poules qui est en jeu, pour certaines espèces la température va déterminer le sexe, etc...
Mais puisque l'on parle des poules, je vais y aller de mon couplet "bobo qui découvre la vie"..
. Comme tout le monde je crois (les urbains au moins) j'avais en tête l'idée qu'une poule c'est complètement con. Et bien depuis peu je suis confronté à une "cohabitation" avec pas mal de poules qui vivent en liberté dans un grand parc, et je me surprends à passer beaucoup de temps à les regarder vivre ! Comment les poussins sont élevés (l'apprentissage est incroyable), comment elles se protègent la nuit en grimpant aux arbres le soir, comment elles acceptent ou pas qu'on touche à leurs poussins, comment elles se "soumettent" ou pas à la caresse, comment elles ont leurs circuits en fonction des heures de la journée pour chercher de la nourriture, comment elles acceptent ou pas la cohabitation avec certaines (pas toutes) de leurs congénères et leurs poussins, etc, etc... Un vrai spectacle :) Afficher tout
Une poule c'est pas bête mais c'est pas intelligent non plus. Ça agit par instinct et répète le reste de sa vie ce qu'elle apprend poussin.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Une poule c'est pas bête mais c'est pas intelligent non plus. Ça agit par instinct et répète le reste de sa vie ce qu'elle apprend poussin. Comme la plus part des humains :p

"L'expérience montre qu'en laissant l'œuf dans le noir, elles ne sont pas latéralisées."

C'est qui "elles"? Les poules? Les vues? Qu'est-ce que ça veut dire "latéralisées"?L'auteur du top est-il allé à l'école?

a écrit : On a du mal à imaginer l'importance de ce qui se passe dans un oeuf... Ici c'est la vision future des poules qui est en jeu, pour certaines espèces la température va déterminer le sexe, etc...
Mais puisque l'on parle des poules, je vais y aller de mon couplet "bobo qui découvre la vie"..
. Comme tout le monde je crois (les urbains au moins) j'avais en tête l'idée qu'une poule c'est complètement con. Et bien depuis peu je suis confronté à une "cohabitation" avec pas mal de poules qui vivent en liberté dans un grand parc, et je me surprends à passer beaucoup de temps à les regarder vivre ! Comment les poussins sont élevés (l'apprentissage est incroyable), comment elles se protègent la nuit en grimpant aux arbres le soir, comment elles acceptent ou pas qu'on touche à leurs poussins, comment elles se "soumettent" ou pas à la caresse, comment elles ont leurs circuits en fonction des heures de la journée pour chercher de la nourriture, comment elles acceptent ou pas la cohabitation avec certaines (pas toutes) de leurs congénères et leurs poussins, etc, etc... Un vrai spectacle :) Afficher tout
Qui se ressemble...

a écrit : "L'expérience montre qu'en laissant l'œuf dans le noir, elles ne sont pas latéralisées."

C'est qui "elles"? Les poules? Les vues? Qu'est-ce que ça veut dire "latéralisées"?L'auteur du top est-il allé à l'école?
Les visions je pense...

a écrit : On a du mal à imaginer l'importance de ce qui se passe dans un oeuf... Ici c'est la vision future des poules qui est en jeu, pour certaines espèces la température va déterminer le sexe, etc...
Mais puisque l'on parle des poules, je vais y aller de mon couplet "bobo qui découvre la vie"..
. Comme tout le monde je crois (les urbains au moins) j'avais en tête l'idée qu'une poule c'est complètement con. Et bien depuis peu je suis confronté à une "cohabitation" avec pas mal de poules qui vivent en liberté dans un grand parc, et je me surprends à passer beaucoup de temps à les regarder vivre ! Comment les poussins sont élevés (l'apprentissage est incroyable), comment elles se protègent la nuit en grimpant aux arbres le soir, comment elles acceptent ou pas qu'on touche à leurs poussins, comment elles se "soumettent" ou pas à la caresse, comment elles ont leurs circuits en fonction des heures de la journée pour chercher de la nourriture, comment elles acceptent ou pas la cohabitation avec certaines (pas toutes) de leurs congénères et leurs poussins, etc, etc... Un vrai spectacle :) Afficher tout
Détrompe toi l'ami, nous sommes nombreux à adorer les poules ! ;-)

Posté le

android

(4)

Répondre

Du coup si tu leur mets des graines à leur gauche et un renard à leur droite, aucune chance de survie les pauvres...

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Comme la plus part des humains :p Faux , l’homme évolue, bien heureusement !

a écrit : "L'expérience montre qu'en laissant l'œuf dans le noir, elles ne sont pas latéralisées."

C'est qui "elles"? Les poules? Les vues? Qu'est-ce que ça veut dire "latéralisées"?L'auteur du top est-il allé à l'école?
L’article commence par « les poules ont des vues latérales dissociées » donc à ton avis ça veut dire quoi latéralisation ?
Si tu avais pris la peine de lire les sources, tu saurais de quoi il s’agit !
Je déconne. Je me suis mis un challenge personnel d’essayer d’écrire un commentaire aussi arrogant que ceux de AAPLR. C’est pas facile mais je crois que j’ai pas trop mal réussi.

a écrit : L’article commence par « les poules ont des vues latérales dissociées » donc à ton avis ça veut dire quoi latéralisation ?
Si tu avais pris la peine de lire les sources, tu saurais de quoi il s’agit !
Je déconne. Je me suis mis un challenge personnel d’essayer d’écrire un commentaire aussi arrogant que ceux
de AAPLR. C’est pas facile mais je crois que j’ai pas trop mal réussi. Afficher tout
Haha ha j'adore.
La référence à AAPLR.
Ça me rassure de voir que j'ai la même opinion à son sujet.
Avec une bonne couche de mauvaise fois , en plus du soupçon d'arrogance

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Comme la plus part des humains :p Disons que, sans être stupides pour autant, l'intelligence des poules est très standardisée, elles ont toutes quasiment le même comportement, un peu comme les moutons, cela dit, elles ont aussi leur "petite personnalité", certaines sont plus affectueuses, d'autres plus agressives, mais pas plus.

Après, elles n'ont pas besoin d'être plus intelligentes que ça, la première fois que j'ai vu des poules d'élevage, je me suis demandé comment cet animal a pu fouler le sol de notre planète jusqu'à aujourd'hui, puis j'ai vu des poules sauvages, et j'ai compris. Ces animaux sont très bien adaptés, une excellente vue, d'excellents réflexes, elles se défendent quand même assez bien en groupe, protègent leurs petits avec beaucoup de détermination... et n'oublions pas que normalement il y a autant de coqs que de poules, et les coqs, nom d'un ergot, ça bagarre ces sales bêtes! ^^

Sinon, quand j'en avais (une dizaine), je passais aussi souvent du temps à les observer, bon la plupart du temps elles font que gratter et picorer, mais parfois elles se "parlent", s'engueulent, s'approchent de nous pour quémander de la bouffe où une caresse, c'est quand même un animal sympa bien que voleur comme c'est pas permis! ^^

Faut dire qu'on les a probablement sélectionnées pendant des siècles si ce n'est des millénaires pour les avoir aussi bonnes pondeuses, dociles et incapables de s'échapper des enclos que possible.

Des espèces sauvages de gallinacées (si ça existe, j'y connais rien) doivent rien avoir à envier à d'autres oiseaux très adaptés à leur milieu.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Faut dire qu'on les a probablement sélectionnées pendant des siècles si ce n'est des millénaires pour les avoir aussi bonnes pondeuses, dociles et incapables de s'échapper des enclos que possible.

Des espèces sauvages de gallinacées (si ça existe, j'y connais rien) doivent rien avoir à
envier à d'autres oiseaux très adaptés à leur milieu. Afficher tout
Ca existe encore, certaines races de poules d'élevage, plus petites et moins productives, encore un peu sauvages, elles ne s'échappent pas du poulailler (enfin, si, mais elles reviennent toujours) car le poulailler c'est la sécurité et ne font rien quand on vient leur piquer leurs oeufs, mais pour en attraper une, tu peux te gratter, ça cavale à 50 kmh et elles se barrent dès qu'elles ont détecté ta présence (faut dire que les humains modernes, c'est pas discret)! ^^

Après nos grosses poules de basse-court, oui, on les a tellement sélectionnées qu'elles viennent instinctivement vers nous quand on les appelle et même quand on les appelle pas, d'ailleurs, comme les chèvres, les moutons, les vaches, les ... enfin t'as compris.