Gladiator n'est pas très proche de la réalité historique

Proposé par
le
dans

Malgré un souhait initial de le rapprocher de la réalité historique, le film Gladiator de Ridley Scott en était tellement éloigné qu'un consultant historique a démissionné et qu'un autre a refusé que son nom soit inscrit au générique. Parmi les incohérences les plus notables, on peut citer les morts excessives des gladiateurs dans les combats, alors qu'elles étaient plutôt rares en réalité.

En effet les combattants coûtaient chers à leur propriétaires (achat, entrainement, nourriture...). Certains étaient même de véritables stars attirant foules de spectateurs. Il n'y avait donc aucun intérêt à les voir mourir. En général on arrêtait le combat au premier sang. On peut également citer la bataille opposant les Romains aux Gaulois au début du film, qui n'est qu'une suite d'actions illogiques : troupes désorganisées des Gaulois (alors que ceux-ci se battaient en formation rangées), flèches enflammées (qui s’éteignaient une fois décochées), charge de la cavalerie dans la forêt (impossible d'être efficace) et enfin mêlée générale au corps à corps (l'intérêt des formations était justement de ne pas se retrouver dans ce genre de situation, afin de garder l'ennemi face à soi).


Tous les commentaires (51)

a écrit : J'ai déjà répondu à cette question ^^

Cest parce que cest l'alimentation de base de l'époque. On consommait peu de viande autrefois contrairement à nos jours.
Et en plus ça permet une musculation sèche.
Les seuls animaux que l'on élevait pour leur viande avant la révolution industrielle, c'était les cochons (ça bouffait les déchets, facile à nourrir, quoi), et un peu les moutons c'est vrai mais n'oublions pas la laine, alors que tout est bon dans le cochon!^^
Les poules, on mangeait les coqs parce qu'il faut 1 coq pour 5 poules mais on se contentait des oeufs pour l'immense majorité de leurs services, les boeufs étaient des animaux de trait qui coûtaient très cher, les chèvres, (c'est une s@ï%perie ces trucs, ça fait que des conneries^^), mais ca bouffe quasi n'importequoi comme végétaux, même le houx et les orties et c'était pour le lait (les gaulois en raffolaient, d'après Obélix^^) et comme pour les poules, on bouffait les jeunes mâles mais citout, y'avait bien les lapins, mais c'est très exigeant comme animal à élever, très fragile, donc à l'époque... ben on les élevait pas, on les chassait, ... quoi d'autre... les chevaux? Manger un cheval, fallait vraiment avoir la dalle où être en guerre parce que les chevaux, avant, ils mourraient soit d'usure, soit au combat!
En fait, la seule viande qu'on pouvait raisonnablement trouver dans les villes antiques, c'était soit du cochon, soit du giblier, et ça coûtait une blinde.

Quand on sait que, juste avant la révolution française, le salaire journalier d'un... journalier correspondait à la valeur marchande de 6 oeufs, alors pour la viande, y'avait vraiment que les riches qui pouvaient s'en payer., les pauvres, quand ils mangeaient de la viande, c'était souvent des animaux morts de vieillesse, le bon râgoût de vieille carne qui a mijoté pendant trois jours avant d'être comestible, en gros, et c'était un plat de fêtes! ^^

Au moyen âge, il y a eu la poule au pot, mais... ça restait des vieilles carnes qui pondaient plus assez. BEF, la viande, telle que nous la connaissons dans les pays riches, c'est vraiment très récent.

Désolé pour le pavé

a écrit : Les seuls animaux que l'on élevait pour leur viande avant la révolution industrielle, c'était les cochons (ça bouffait les déchets, facile à nourrir, quoi), et un peu les moutons c'est vrai mais n'oublions pas la laine, alors que tout est bon dans le cochon!^^
Les poules, on mangeait les coqs
parce qu'il faut 1 coq pour 5 poules mais on se contentait des oeufs pour l'immense majorité de leurs services, les boeufs étaient des animaux de trait qui coûtaient très cher, les chèvres, (c'est une s@ï%perie ces trucs, ça fait que des conneries^^), mais ca bouffe quasi n'importequoi comme végétaux, même le houx et les orties et c'était pour le lait (les gaulois en raffolaient, d'après Obélix^^) et comme pour les poules, on bouffait les jeunes mâles mais citout, y'avait bien les lapins, mais c'est très exigeant comme animal à élever, très fragile, donc à l'époque... ben on les élevait pas, on les chassait, ... quoi d'autre... les chevaux? Manger un cheval, fallait vraiment avoir la dalle où être en guerre parce que les chevaux, avant, ils mourraient soit d'usure, soit au combat!
En fait, la seule viande qu'on pouvait raisonnablement trouver dans les villes antiques, c'était soit du cochon, soit du giblier, et ça coûtait une blinde.

Quand on sait que, juste avant la révolution française, le salaire journalier d'un... journalier correspondait à la valeur marchande de 6 oeufs, alors pour la viande, y'avait vraiment que les riches qui pouvaient s'en payer., les pauvres, quand ils mangeaient de la viande, c'était souvent des animaux morts de vieillesse, le bon râgoût de vieille carne qui a mijoté pendant trois jours avant d'être comestible, en gros, et c'était un plat de fêtes! ^^

Au moyen âge, il y a eu la poule au pot, mais... ça restait des vieilles carnes qui pondaient plus assez. BEF, la viande, telle que nous la connaissons dans les pays riches, c'est vraiment très récent.

Désolé pour le pavé
Afficher tout
Et les Sangliers qui pullulent en forêt chassés par Obélix !?

a écrit : Et les Sangliers qui pullulent en forêt chassés par Obélix !? Beh ils étaient chassés, pas élevés, et pis la potion magique, c'est une légende urbaine! C'est qu'un sanglier, avant l'invention de la carabine... pour se le payer... je m'en suis payé un un jour mais ça m'a coûté une bagnole!^^(en plus c'était interdit de chasser pour le petit peuple avant, c'était un privilège de l'élite)

Pour en revenir aux gladiateurs, y'avait certainement que les plus connus, les plus friqués, qui pouvaient manger du carpaccio, pour le reste, gruau d'avoine et une pomme pour le dessert.
-Hé, elle est où ma pomme?
-Elle arrive en Octobre.
-Mais on est en Février la!
-Désolé, mais on a pas encore inventé la mondialisation. Va falloir attendre un peu!

a écrit : Pour vulgariser à l'extrême, les combats de gladiateurs, c'est l'ancêtre du catch actuel. Ce sont des combats avec des athlètes très entraînés, chorégraphiés, parfois scénarisés. Il y a un ou plusieurs arbitres et la foule (influencée ou non) décide parfois du vainqueur.

Les morts aux jeu
x du cirque, il y en avait quand même mais ce n'était pas souvent des gladiateurs ("Il a été ainsi estimé que sous l'empereur Auguste, un gladiateur meurt, en moyenne, à son dixième duel, le nombre de victimes lors d'un spectacle s'élevant ainsi à 10 %") mais surtout des prisonniers ou des soldats ennemis. Afficher tout
Ceux qui mouraient le plus dans les arènes n'étaient pas les gladiateurs mais... les condamnés à mort! En effet, contrairement aux gladiateurs qui coûtaient une blinde, les condamnés à mort pouvaient servir de figurants lors de reconstitutions de batailles terrestres ou navales, combattre des animaux, etc. Les jeux du cirque permettaient ainsi de se débarrasser, lors d'exécutions collectives, d'hôtes indésirables (prisonniers de guerre, opposants politiques, chrétiens,...) mais aussi des condamnés de droit commun lors des exécutions individuelles.
Cette pratique n'était pas seulement destinée à distraire le peuple, mais surtout à lui montrer ce qu'il en coûtait de défier l'État et d'enfreindre la loi...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les seuls animaux que l'on élevait pour leur viande avant la révolution industrielle, c'était les cochons (ça bouffait les déchets, facile à nourrir, quoi), et un peu les moutons c'est vrai mais n'oublions pas la laine, alors que tout est bon dans le cochon!^^
Les poules, on mangeait les coqs
parce qu'il faut 1 coq pour 5 poules mais on se contentait des oeufs pour l'immense majorité de leurs services, les boeufs étaient des animaux de trait qui coûtaient très cher, les chèvres, (c'est une s@ï%perie ces trucs, ça fait que des conneries^^), mais ca bouffe quasi n'importequoi comme végétaux, même le houx et les orties et c'était pour le lait (les gaulois en raffolaient, d'après Obélix^^) et comme pour les poules, on bouffait les jeunes mâles mais citout, y'avait bien les lapins, mais c'est très exigeant comme animal à élever, très fragile, donc à l'époque... ben on les élevait pas, on les chassait, ... quoi d'autre... les chevaux? Manger un cheval, fallait vraiment avoir la dalle où être en guerre parce que les chevaux, avant, ils mourraient soit d'usure, soit au combat!
En fait, la seule viande qu'on pouvait raisonnablement trouver dans les villes antiques, c'était soit du cochon, soit du giblier, et ça coûtait une blinde.

Quand on sait que, juste avant la révolution française, le salaire journalier d'un... journalier correspondait à la valeur marchande de 6 oeufs, alors pour la viande, y'avait vraiment que les riches qui pouvaient s'en payer., les pauvres, quand ils mangeaient de la viande, c'était souvent des animaux morts de vieillesse, le bon râgoût de vieille carne qui a mijoté pendant trois jours avant d'être comestible, en gros, et c'était un plat de fêtes! ^^

Au moyen âge, il y a eu la poule au pot, mais... ça restait des vieilles carnes qui pondaient plus assez. BEF, la viande, telle que nous la connaissons dans les pays riches, c'est vraiment très récent.

Désolé pour le pavé
Afficher tout
Les moutons et la laine ok, mais certaines races étaient créées juste pour leur viande.

Pour revenir au boeuf, on en mangeait, mais très très peu. Déjà ça se reproduit lentement les bovins (9 mois de gestation), contrairement aux poules (3 petits en moyenne en quelques semaines) et ca prend du temps à faire grossir. MAIS ça se mangeait, d'où les plats à base de pieds de boeuf, de cervelle, de queue... Bah oui, si ton taureau est jeune et que tu as deux veaux males... Idem pour tous les animaux à la ferme.

Bon la bouffe c'est bien mais où est le rapport avec les gladiateurs ?
Ma réponse ne fait que dire que s'ils sont végétariens en majorité c'est que le régime de base des romains est composé de beaucoup de céréales, lentilles, blés, orges... Le donner aux gladiateurs ça revient à moins chère (ils coutaient suffisamment comme ça). Leur alimentation était de qualité (d'après les archéologues) et permettait d'avoir une belle muscu pour faire tomber d'admiration le public romain.

Je vais remettre une couche de plus. Le personnage principal on l'appelle "l'Espagnol" or l'Espagne n'existe pas encore à cette époque. Le terme "l'Iberique" aurait été plus approprié.

Posté le

android

(3)

Répondre

"Les moutons et la laine ok, mais certaines races étaient créées juste pour leur viande."
Dans l'antiquité? Lesquelles? Aujourd'hui oui y'a des races à viande mais il y a 2000 ans...

Si tu as des sources, je suis preneur parce que j'ai beau chercher je ne trouve rien, à part éventuellement les oies, mais c'était encore de la bouffe très chère, voire même plus décorative qu'autre chose dans les bassins des villas romaines.

Pour le boeuf et le reste (sauf les moutons), j'ai bien précisé qu'on ne les élevait pas pour les manger, mais pour les faire bosser, et qu'on les mangeait quand ils mourraient où qu'ils devenaient inefficaces parce que faut pas gâcher, y'a vraiment que les cochons qui étaient là JUSTE pour finir en saucisse à l'époque.

P.S c'est vrai qu'on s'égare, mais personne ne s'en est encore plaint! ^^

a écrit : Je vais remettre une couche de plus. Le personnage principal on l'appelle "l'Espagnol" or l'Espagne n'existe pas encore à cette époque. Le terme "l'Iberique" aurait été plus approprié. Je pensais que ça s’appelait l'Hispanie, faut que j'arrête de lire des BD, moi... :)

Il me semble que les empereurs Marc Aurèle et Commode ne sont pas père et fils. Ils sont séparés de plusieurs générations.

a écrit : Il me semble que les empereurs Marc Aurèle et Commode ne sont pas père et fils. Ils sont séparés de plusieurs générations. Si justement Marc Aurele et Commode sont les seul père et fils de sang de la dynastie des Antonins.
Les autres étant des adoptions.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Merci la chaîne Youtube "Histoire Appliquée", n'est ce pas ? ;) C'est pour cela que je l'ai mis dans les sources :)