Le chiasme n'est pas facile à faire

Proposé par
le

Le terme de chiasme désigne une figure de style littéraire qui consiste à croiser des éléments dans une phrase sur le modèle A-B-B-A. "Vivre simplement pour que d'autres puissent simplement vivre." (Gandhi) ou "Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur. Vous avez choisi le déshonneur, et vous aurez quand même la guerre" (Churchill) en sont des exemples.


Commentaires préférés (3)

Quand les deux éléments A et B sont identiques entre le début et la fin de la phrase, on parle d'antimétabole (comme l'exemple de la phrase de Gandhi).

Toutefois, les chiasmes les plus beaux sont ceux abstraits ou sémantique comme aimait le faire Victor Hugo. D'ailleurs en poésie, il est courant de faire coïncider la césure entre deux hémistiches avec les deux parties du chiasme.

« Un roi chantait en bas, en haut mourait un dieu » V. Hugo

« Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m’a débarrassé de ce que j’avais: quinze mille francs. »
Coluche

"Ils étouffent dans le foie gras, c'est dans le riz qu'on flâne.
C'est dans le béton qu'on pousse, c'est à Fleury qu'on fanne."

Ellie Yaffa, poète franco-sénégalais.


Tous les commentaires (31)

Quand les deux éléments A et B sont identiques entre le début et la fin de la phrase, on parle d'antimétabole (comme l'exemple de la phrase de Gandhi).

Toutefois, les chiasmes les plus beaux sont ceux abstraits ou sémantique comme aimait le faire Victor Hugo. D'ailleurs en poésie, il est courant de faire coïncider la césure entre deux hémistiches avec les deux parties du chiasme.

« Un roi chantait en bas, en haut mourait un dieu » V. Hugo

« Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m’a débarrassé de ce que j’avais: quinze mille francs. »
Coluche

« On va pas s'permettre de toutes les foutre dans l'même sac
Mais les sacs à foutre, on les envoie toutes se faire mettre » de DF

"Ils étouffent dans le foie gras, c'est dans le riz qu'on flâne.
C'est dans le béton qu'on pousse, c'est à Fleury qu'on fanne."

Ellie Yaffa, poète franco-sénégalais.

Je ne sais pas si ça marche mais j'aime beaucoup celle là

"Tout bien que tu détiens est un souci qui te retient, et Skippy est là pour nous enlever tout nos soucis"
Les inconnus - la secte.

Et pour Churchill, on a beau dire et on peut avoir un tas d'opinions à son sujet mais il avait beaucoup d'esprit quand même !!!

"Il faut vivre pour manger, et non pas manger pour vivre." Ou l'inverse... je sais plus.

Posté le

android

(3)

Répondre

La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : "Il faut vivre pour manger, et non pas manger pour vivre." Ou l'inverse... je sais plus. En effet c'est le contraire: "il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger" ;)

a écrit : En effet c'est le contraire: "il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger" ;) Tout dépend de la personne ;)mais j'ai bien ri au commentaire précédent :)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je ne sais pas si ça marche mais j'aime beaucoup celle là

"Tout bien que tu détiens est un souci qui te retient, et Skippy est là pour nous enlever tout nos soucis"
Les inconnus - la secte.

Et pour Churchill, on a beau dire et on peut avoir un tas d'opinions à so
n sujet mais il avait beaucoup d'esprit quand même !!! Afficher tout
''Avant j'étais un voleur..... ''
''Vous ne volez plus?''
''Si! Mais je donne tout à Skippy'' ^^

Posté le

android

(8)

Répondre

Et un très beau chiasme de Blaise Pascal ("Pensées" n° 298-299) :
"Ne pouvant faire que ce qui est juste fût fort,
on a fait en sorte que ce qui est fort fût juste ".

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : En effet c'est le contraire: "il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger" ;) Ba en fait, les deux sont vrais...

Posté le

android

(0)

Répondre

J’en test un vous me dites ce que ça vaut :

« Il y a peu de temps je me suis rendu compte que compter ses gains est une perte de temps »

a écrit : Quand les deux éléments A et B sont identiques entre le début et la fin de la phrase, on parle d'antimétabole (comme l'exemple de la phrase de Gandhi).

Toutefois, les chiasmes les plus beaux sont ceux abstraits ou sémantique comme aimait le faire Victor Hugo. D'ailleurs en poésie, il est
courant de faire coïncider la césure entre deux hémistiches avec les deux parties du chiasme.

« Un roi chantait en bas, en haut mourait un dieu » V. Hugo
Afficher tout
De tes écris ressorts un style particulier , c’est intriguant même si je n’ai pas tout compris.

Merci de parfaire ma culture. C’est quoi ton domaine ? Prof de lettre ? Philo ?

Vis tes rêves ne rêve pas ta vie

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : "Ils étouffent dans le foie gras, c'est dans le riz qu'on flâne.
C'est dans le béton qu'on pousse, c'est à Fleury qu'on fanne."

Ellie Yaffa, poète franco-sénégalais.
Aka le duc de Boulogne

Posté le

android

(1)

Répondre

Vous aviez le choix entre la mort ou tchitchi. Vous avez choisi tchittchi vous mourrez quand même

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : "Ils étouffent dans le foie gras, c'est dans le riz qu'on flâne.
C'est dans le béton qu'on pousse, c'est à Fleury qu'on fanne."

Ellie Yaffa, poète franco-sénégalais.
...remonté d’un coup dans mon estime...