Les cocus viennent du coucou

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Il est intéressant de noter dans la première source que "cuckolding" est une forme de domination de la femme sur son conjoint. Celui-ci accepte que sa femme aille "voir ailleurs", même plusieurs hommes, parce qu'il estime ne pas la satisfaire sexuellement, et qu'elle le lui fait bien sentir par des allusions fréquentes telles "p'tite bite", "éjaculateur précoce", etc...
Intéressant car il semblerait (les sources n'en parlent pas) que l'inverse n'existe pas. Le terme ne concerne apparemment que ce sens-là de l'infidélité.

a écrit : Il est intéressant de noter dans la première source que "cuckolding" est une forme de domination de la femme sur son conjoint. Celui-ci accepte que sa femme aille "voir ailleurs", même plusieurs hommes, parce qu'il estime ne pas la satisfaire sexuellement, et qu'elle le lui fait bien sentir par des allusions fréquentes telles "p'tite bite", "éjaculateur précoce", etc...
Intéressant car il semblerait (les sources n'en parlent pas) que l'inverse n'existe pas. Le terme ne concerne apparemment que ce sens-là de l'infidélité.
Afficher tout
La méthode du développement du bébé coucou est à mes yeux l'une des plus horribles que la nature ait inventé.
Quand au cuckolding ou candaulisme en français il vient du nom du roi candaule.
D'aprés la légende le roi voulut qu'un de ses officiers se cache derrière un paravent et voit sa femme nue afin qu'il constate qu'elle était la plus belle de toutes. Cet épisode ne fût pas suivi d'acte sexuel mais causa la mort du roi car sa femme ayant aperçu l'officier, lui demanda de tuer son mari pour se venger.

Posté le

android

(42)

Répondre

Cuck/Cuckold est d'ailleurs un terme péjoratif employé par les anglophones pour désigner un pleutre. Le terme semble lié au porno, plus spécifiquement à des scènes où le mari cocu observe l'adultère de sa femme. En français on parle de candaulisme et de candaule, terme faisant référence à la légende du roi éponyme : voulant prouver à l'un de ses gardes que sa femme était la plus belle, il incita l'homme à épier l'épouse à son coucher, cette dernière s'en aperçut et convoqua l'homme le lendemain ; elle lui présenta un choix cornélien : s'ôter la vie ou tuer le roi. Le garde tua finalement le roi, pris son titre et épousa la reine.

Ainsi, si vous êtes un jour insulté de candaule, c'est que vous aurez certainement manqué de droiture, de courage ou de franchise.


Tous les commentaires (7)

Il est intéressant de noter dans la première source que "cuckolding" est une forme de domination de la femme sur son conjoint. Celui-ci accepte que sa femme aille "voir ailleurs", même plusieurs hommes, parce qu'il estime ne pas la satisfaire sexuellement, et qu'elle le lui fait bien sentir par des allusions fréquentes telles "p'tite bite", "éjaculateur précoce", etc...
Intéressant car il semblerait (les sources n'en parlent pas) que l'inverse n'existe pas. Le terme ne concerne apparemment que ce sens-là de l'infidélité.

a écrit : Il est intéressant de noter dans la première source que "cuckolding" est une forme de domination de la femme sur son conjoint. Celui-ci accepte que sa femme aille "voir ailleurs", même plusieurs hommes, parce qu'il estime ne pas la satisfaire sexuellement, et qu'elle le lui fait bien sentir par des allusions fréquentes telles "p'tite bite", "éjaculateur précoce", etc...
Intéressant car il semblerait (les sources n'en parlent pas) que l'inverse n'existe pas. Le terme ne concerne apparemment que ce sens-là de l'infidélité.
Afficher tout
La méthode du développement du bébé coucou est à mes yeux l'une des plus horribles que la nature ait inventé.
Quand au cuckolding ou candaulisme en français il vient du nom du roi candaule.
D'aprés la légende le roi voulut qu'un de ses officiers se cache derrière un paravent et voit sa femme nue afin qu'il constate qu'elle était la plus belle de toutes. Cet épisode ne fût pas suivi d'acte sexuel mais causa la mort du roi car sa femme ayant aperçu l'officier, lui demanda de tuer son mari pour se venger.

Posté le

android

(42)

Répondre

a écrit : La méthode du développement du bébé coucou est à mes yeux l'une des plus horribles que la nature ait inventé.
Quand au cuckolding ou candaulisme en français il vient du nom du roi candaule.
D'aprés la légende le roi voulut qu'un de ses officiers se cache derrière un paravent et voit sa femme
nue afin qu'il constate qu'elle était la plus belle de toutes. Cet épisode ne fût pas suivi d'acte sexuel mais causa la mort du roi car sa femme ayant aperçu l'officier, lui demanda de tuer son mari pour se venger. Afficher tout
la nature n'invente rien, des choses émergent, c'est tout.

a écrit : Il est intéressant de noter dans la première source que "cuckolding" est une forme de domination de la femme sur son conjoint. Celui-ci accepte que sa femme aille "voir ailleurs", même plusieurs hommes, parce qu'il estime ne pas la satisfaire sexuellement, et qu'elle le lui fait bien sentir par des allusions fréquentes telles "p'tite bite", "éjaculateur précoce", etc...
Intéressant car il semblerait (les sources n'en parlent pas) que l'inverse n'existe pas. Le terme ne concerne apparemment que ce sens-là de l'infidélité.
Afficher tout
Le terme inverse est « cuckquean » en anglais, mais paraît moins fréquent

Cuck/Cuckold est d'ailleurs un terme péjoratif employé par les anglophones pour désigner un pleutre. Le terme semble lié au porno, plus spécifiquement à des scènes où le mari cocu observe l'adultère de sa femme. En français on parle de candaulisme et de candaule, terme faisant référence à la légende du roi éponyme : voulant prouver à l'un de ses gardes que sa femme était la plus belle, il incita l'homme à épier l'épouse à son coucher, cette dernière s'en aperçut et convoqua l'homme le lendemain ; elle lui présenta un choix cornélien : s'ôter la vie ou tuer le roi. Le garde tua finalement le roi, pris son titre et épousa la reine.

Ainsi, si vous êtes un jour insulté de candaule, c'est que vous aurez certainement manqué de droiture, de courage ou de franchise.

a écrit : Cuck/Cuckold est d'ailleurs un terme péjoratif employé par les anglophones pour désigner un pleutre. Le terme semble lié au porno, plus spécifiquement à des scènes où le mari cocu observe l'adultère de sa femme. En français on parle de candaulisme et de candaule, terme faisant référence à la légende du roi éponyme : voulant prouver à l'un de ses gardes que sa femme était la plus belle, il incita l'homme à épier l'épouse à son coucher, cette dernière s'en aperçut et convoqua l'homme le lendemain ; elle lui présenta un choix cornélien : s'ôter la vie ou tuer le roi. Le garde tua finalement le roi, pris son titre et épousa la reine.

Ainsi, si vous êtes un jour insulté de candaule, c'est que vous aurez certainement manqué de droiture, de courage ou de franchise.
Afficher tout
Merci, je ne connaissais pas cette légende.

Posté le

android

(4)

Répondre