Apocalypse Now, en vrai

Proposé par
le

Une expédition coloniale française au Tchad en 1899 connut un scénario proche de celui d'Apocalypse Now. Les deux officiers, devenus fous, semèrent la terreur parmi les tribus locales, n'hésitant pas à massacrer les populations sur leur passage. Devenus incontrôlables, Paris envoya une garnison pour les arrêter, mais ils tuèrent son commandant.

Par la suite, les deux officiers furent tués par leurs propres troupes. Mais il demeure un doute, car à l'ouverture de leurs tombes en 1923, elles étaient vides. Une légende raconte que l'un des deux officiers aurait pu fuir et serait devenu l'Émir blanc du Tibesti" dont l'existence est contestée.


Tous les commentaires (59)

a écrit : C'est justement ma question.
Est-ce l'oeuvre de deux fous ou l'oeuvre d'un gouvernement et donc d'un pays à un instant t ? Cela modifie radicalement la façon de traiter le sujet.
Ami, c'est assurément l'œuvre et la responsabilité de tout un pays. Aucun doute.

a écrit : Sans vouloir minimiser les exactions qui ont été commises, je ne pense pas que ces soldats ont été envoyés dans un but de génocide, c'est à dire une extermination systématique, car, au contraire, le gouvernement voulait garder la population locale en vie pour s'en servir de main d'oeuvre. Donc les méthodes de guerre dont je parle et qui avaient la bénédiction du gouvernement de l'époque n'incluaient pas le génocide. Si des massacres et possiblement un génocide ont été commis c'est bien parce que les soldats sont allés au-delà des ordres. Mais je n'exonère pas non plus le gouvernement et mon point de vue était bien de dire que si on déclenche une guerre il faut s'attendre à des dérapages et on ne peut pas ensuite jouer à la vierge effarouchée s'il y a des massacres. Et naturellement quand je dis "quelques petits massacres acceptables" c'est une figure de style pour dénoncer ces massacres, ça ne veut pas dire que je pense vraiment que des massacres puissent être acceptables. Afficher tout Dommage que les auteurs de ces outrances n'avaient pas votre esprit d'équité. Vraiment.

@Philippe. Bonjour. Désolé si j'ai fait un HS. Mais les populations que cette expédition coloniale massacrait sur son passage étaient miennes. Je ne crois pas avoir parlé d'autre chose que de cette affaire. Si vous en avez une compréhension autre, vous m'en voyez navré.

a écrit : Mission. Madame, vous employez là un bien terrible mot pour nous les victimes qui n'avons toujours pas compris pourquoi ils ont agi ainsi. Pouvez-vous avoir la bonté de nous expliquer quelle était donc cette "mission"? Merci d'avance. Tu peux lire la source, on voit le mot mission dès le titre car c'était le nom de cette expédition. Et il n'a pas été choisi au hasard : quand on envoie quelqu'un faire quelque chose, ça s'appelle une mission. Tu peux envoyer ton fils acheter du pain, ton employé balayer la cour ou tes soldats envahir un pays, dans les trois cas c'est une mission.

Putain les mecs c mais vraiment des fous et pas juste "des fous"

a écrit : Mission. Madame, vous employez là un bien terrible mot pour nous les victimes qui n'avons toujours pas compris pourquoi ils ont agi ainsi. Pouvez-vous avoir la bonté de nous expliquer quelle était donc cette "mission"? Merci d'avance. Je lis vos commentaires et je crois qu’il y a une méprise évidente. Ça s’appelle bien une mission, ce n’est pas de mon fait, ça ne signifie pas que je justifie quoique ce soit. Par contre, vous semblez vouloir venir en rétablissant une vérité ou autre mais vous n’avez besoin de convaincre personne du mal qui a été fait: il a été reconnu comme tel et là vous vous adressez à des gens qui n’étaient même pas nés, tout comme vous. De cette façon, ça me semble un peu caduque. De la même façon que la France a été en guerre pendant 100 ans avec l’Angleterre, ou encore avec l’Allemagne, je ne ressens pas le besoin d’aller dire aux anglais ou allemands à quel point ce que leurs ancêtres ont fait est ignoble: ça serait parfaitement inutiles, personne de nos jours n’y est pour rien.

a écrit : Je lis vos commentaires et je crois qu’il y a une méprise évidente. Ça s’appelle bien une mission, ce n’est pas de mon fait, ça ne signifie pas que je justifie quoique ce soit. Par contre, vous semblez vouloir venir en rétablissant une vérité ou autre mais vous n’avez besoin de convaincre personne du mal qui a été fait: il a été reconnu comme tel et là vous vous adressez à des gens qui n’étaient même pas nés, tout comme vous. De cette façon, ça me semble un peu caduque. De la même façon que la France a été en guerre pendant 100 ans avec l’Angleterre, ou encore avec l’Allemagne, je ne ressens pas le besoin d’aller dire aux anglais ou allemands à quel point ce que leurs ancêtres ont fait est ignoble: ça serait parfaitement inutiles, personne de nos jours n’y est pour rien. Afficher tout Dylane,
je suis honoré que vous me lisiez. Vous avez raison sur l'acception de "mission" : ce n'est pas de votre faute. Ce n'est même pas une faute, d'ailleurs. Seulement, à cause de mes blessures auxquelles on a jamais laissé le temps de cicatriser, c'est pour moi un mot indécent pour désigner les injustices du colonialisme (encore un mot terrible). On n'envoie pas massacrer un peuple qui ne vous a rien fait, ni ne vous a jamais vu, en appelant cela une mission. Personnellement, je n'arrive pas à le comprendre. Et tout comme vous, je n'y peux rien. Croyez bien que je ne vous tiens responsable d'aucune façon pour ces exactions passées (mais pas caduques comme vous le dites) car, et vous avez encore raison, nous n'étions pas nés tous les deux et ce ne serait pas juste de toute manière. Quand à vos guerres contre les allemands ou les anglais, vous l'avez dit : il s'agissait de guerres. Entre des forces bien équipées et bien équilibrées (bon, cela n'empêche pas que c'était complètement idiot). Moi, je vous parle de génocides contre un peuple désarmé. Ce n'est pas vraiment la même chose. Et puis, à supposer que votre comparaison soit correcte, et que ce fut bien une guerre contre nous, eh bien, les guerres ont une fin. Or, votre agression contre nous n'a pas de fin et est à son apogée en 2019. Le problème est que votre pays perpétue les méfaits de son histoire envers nous et vous devez le savoir, puisque même vos Présidents ont l'outrecuidance de publiquement le reconnaître. Le CFA, vos forces armées impérialistes toujours présentes et toujours menaçantes, vos politiques économiques prédatrices de nos ressources... je ne peux tout vous lister. Vous serez étonné si vous demandez à Google le nombre de Chefs d'Etat africains officiellement assassinés par votre pays depuis les indépendances de façade que vous nous avez consenties. Alors, oui vous avez toujours raison : j'essaie de sensibiliser et de faire compatir à ma détresse. En discutant fraternellement avec vous, par exemple.

a écrit : Dylane,
je suis honoré que vous me lisiez. Vous avez raison sur l'acception de "mission" : ce n'est pas de votre faute. Ce n'est même pas une faute, d'ailleurs. Seulement, à cause de mes blessures auxquelles on a jamais laissé le temps de cicatriser, c'est pour moi un mot indéc
ent pour désigner les injustices du colonialisme (encore un mot terrible). On n'envoie pas massacrer un peuple qui ne vous a rien fait, ni ne vous a jamais vu, en appelant cela une mission. Personnellement, je n'arrive pas à le comprendre. Et tout comme vous, je n'y peux rien. Croyez bien que je ne vous tiens responsable d'aucune façon pour ces exactions passées (mais pas caduques comme vous le dites) car, et vous avez encore raison, nous n'étions pas nés tous les deux et ce ne serait pas juste de toute manière. Quand à vos guerres contre les allemands ou les anglais, vous l'avez dit : il s'agissait de guerres. Entre des forces bien équipées et bien équilibrées (bon, cela n'empêche pas que c'était complètement idiot). Moi, je vous parle de génocides contre un peuple désarmé. Ce n'est pas vraiment la même chose. Et puis, à supposer que votre comparaison soit correcte, et que ce fut bien une guerre contre nous, eh bien, les guerres ont une fin. Or, votre agression contre nous n'a pas de fin et est à son apogée en 2019. Le problème est que votre pays perpétue les méfaits de son histoire envers nous et vous devez le savoir, puisque même vos Présidents ont l'outrecuidance de publiquement le reconnaître. Le CFA, vos forces armées impérialistes toujours présentes et toujours menaçantes, vos politiques économiques prédatrices de nos ressources... je ne peux tout vous lister. Vous serez étonné si vous demandez à Google le nombre de Chefs d'Etat africains officiellement assassinés par votre pays depuis les indépendances de façade que vous nous avez consenties. Alors, oui vous avez toujours raison : j'essaie de sensibiliser et de faire compatir à ma détresse. En discutant fraternellement avec vous, par exemple. Afficher tout
Apparemment vous n'avez pas encore bien intégré le fait que vos interlocuteurs sur cette application n'ont rien à voir avec vos malheurs réels ou supposés, passés ou présents, comme vous prétendez l'expliquer à longueur de commentaire. Vous continuez à dire "vos guerres", "votre agression contre nous", "vos politiques", "vos forces armées", etc. Votre interlocuteur n'a pas de politique ni de forces armées et ce n'est pas lui qui vous agresse. Vous devriez dire "votre gouvernement" si vous avez des reproches à formuler à quelqu'un, et vous pourriez à la rigueur reprocher à votre interlocuteur d'avoir élu ce gouvernement, au lieu de dire "vous" comme si votre interlocuteur était responsable de tous les maux simplement parce qu'il habite dans un autre pays !

a écrit : Dylane,
je suis honoré que vous me lisiez. Vous avez raison sur l'acception de "mission" : ce n'est pas de votre faute. Ce n'est même pas une faute, d'ailleurs. Seulement, à cause de mes blessures auxquelles on a jamais laissé le temps de cicatriser, c'est pour moi un mot indéc
ent pour désigner les injustices du colonialisme (encore un mot terrible). On n'envoie pas massacrer un peuple qui ne vous a rien fait, ni ne vous a jamais vu, en appelant cela une mission. Personnellement, je n'arrive pas à le comprendre. Et tout comme vous, je n'y peux rien. Croyez bien que je ne vous tiens responsable d'aucune façon pour ces exactions passées (mais pas caduques comme vous le dites) car, et vous avez encore raison, nous n'étions pas nés tous les deux et ce ne serait pas juste de toute manière. Quand à vos guerres contre les allemands ou les anglais, vous l'avez dit : il s'agissait de guerres. Entre des forces bien équipées et bien équilibrées (bon, cela n'empêche pas que c'était complètement idiot). Moi, je vous parle de génocides contre un peuple désarmé. Ce n'est pas vraiment la même chose. Et puis, à supposer que votre comparaison soit correcte, et que ce fut bien une guerre contre nous, eh bien, les guerres ont une fin. Or, votre agression contre nous n'a pas de fin et est à son apogée en 2019. Le problème est que votre pays perpétue les méfaits de son histoire envers nous et vous devez le savoir, puisque même vos Présidents ont l'outrecuidance de publiquement le reconnaître. Le CFA, vos forces armées impérialistes toujours présentes et toujours menaçantes, vos politiques économiques prédatrices de nos ressources... je ne peux tout vous lister. Vous serez étonné si vous demandez à Google le nombre de Chefs d'Etat africains officiellement assassinés par votre pays depuis les indépendances de façade que vous nous avez consenties. Alors, oui vous avez toujours raison : j'essaie de sensibiliser et de faire compatir à ma détresse. En discutant fraternellement avec vous, par exemple. Afficher tout
La guerre de 100 ans une guerre entre deux forces bien équipées et bien équilibrées ?

Au lieu de faire des ronds de jambes avec des formules pompeuses à la "honoré de.." et "bien à vous" ou de blamer les gens d'aujourd'hui pour des massacres perpétrés il y a 100 ans (sommes nous encore vraiment leurs descendants ?) vous devriez réviser vos cours d'Histoire : les guerres de courses, les massacres de villages parlant un peu trop "british" ou les exactions commises contre des villageaois armés de fourches et qu'on appellait "bataille", ca fait pas trop olympique non plus pour reprendre vos termes.

Et par pitié arrêtez de vous auto-stygmatiser, personne ne vous veut du mal ici, tout le monde condamne les faits de cette anecdote, allez vous flageller ailleurs.

a écrit : Apparemment vous n'avez pas encore bien intégré le fait que vos interlocuteurs sur cette application n'ont rien à voir avec vos malheurs réels ou supposés, passés ou présents, comme vous prétendez l'expliquer à longueur de commentaire. Vous continuez à dire "vos guerres", "votre agression contre nous", "vos politiques", "vos forces armées", etc. Votre interlocuteur n'a pas de politique ni de forces armées et ce n'est pas lui qui vous agresse. Vous devriez dire "votre gouvernement" si vous avez des reproches à formuler à quelqu'un, et vous pourriez à la rigueur reprocher à votre interlocuteur d'avoir élu ce gouvernement, au lieu de dire "vous" comme si votre interlocuteur était responsable de tous les maux simplement parce qu'il habite dans un autre pays ! Afficher tout Eh bien, vous vous débattez beaucoup, mais le fait est qu'un gouvernement agit au nom de son peuple, ce qui rend un peuple responsable des agissements de son gouvernement. C'est peut-être un raccourci, mais vous conviendrez qu'il est praticable. Rassurez-vous pour moi, je ne confonds pas les responsabilités, mais cette histoire ne concerne pas les chinois, mais bien les français. Quand on fait du mal à quelqu'un, laissons-lui au moins la possibilité de pleurer.

a écrit : La guerre de 100 ans une guerre entre deux forces bien équipées et bien équilibrées ?

Au lieu de faire des ronds de jambes avec des formules pompeuses à la "honoré de.." et "bien à vous" ou de blamer les gens d'aujourd'hui pour des massacres perpétrés il y a 100 ans (sommes
nous encore vraiment leurs descendants ?) vous devriez réviser vos cours d'Histoire : les guerres de courses, les massacres de villages parlant un peu trop "british" ou les exactions commises contre des villageaois armés de fourches et qu'on appellait "bataille", ca fait pas trop olympique non plus pour reprendre vos termes.

Et par pitié arrêtez de vous auto-stygmatiser, personne ne vous veut du mal ici, tout le monde condamne les faits de cette anecdote, allez vous flageller ailleurs.
Afficher tout
Cher ami, je n'y peux rien. C'est ainsi que l'on s'exprime chez moi. Malgré votre agressivité, il me semble que nous disons peut-être la même chose mais dans des styles différents. Pourquoi donc irai-je me flageller ailleurs ? C'est ici qu'on a posté l'anecdote et c'est ici que ça se passe.

a écrit : Eh bien, vous vous débattez beaucoup, mais le fait est qu'un gouvernement agit au nom de son peuple, ce qui rend un peuple responsable des agissements de son gouvernement. C'est peut-être un raccourci, mais vous conviendrez qu'il est praticable. Rassurez-vous pour moi, je ne confonds pas les responsabilités, mais cette histoire ne concerne pas les chinois, mais bien les français. Quand on fait du mal à quelqu'un, laissons-lui au moins la possibilité de pleurer. Afficher tout Eh bien dans ce cas vous devriez vous en prendre uniquement à votre gouvernement et même à vous même, puisqu'il agit en votre nom et que vous êtes entièrement responsable de ses agissements. Alors arrêtez de dire que c'est la faute des Français si vous avez toujours le franc CFA et des forces armées françaises sur le sol de votre pays ! On se demande bien pourquoi le gouvernement dont vous êtes responsable des agissements ne vous a pas encore débarrassé du franc CFA et de l'armée française si c'est tellement mauvais pour son peuple ? Ou alors le peuple est responsable des agissements de son gouvernement seulement quand ça vous arrange ? Si vous pensez que chaque français est responsable des agissements de son gouvernement alors vous devriez aussi penser que vous êtes entièrement et personnellement responsable des agissements du vôtre et vous devriez vous en prendre à vous même pour tout ce dont vous vous plaignez, au lieu d'essayer de rejeter la responsabilité sur les autres. Et, en plus de cette erreur de raisonnement, vous avez aussi fait une autre erreur dans votre commentaire, c'est une faute d'orthographe : pour le dernier mot vous avez écrit "pleurer" alors que vous auriez dû écrire "pleurnicher".

a écrit : Eh bien dans ce cas vous devriez vous en prendre uniquement à votre gouvernement et même à vous même, puisqu'il agit en votre nom et que vous êtes entièrement responsable de ses agissements. Alors arrêtez de dire que c'est la faute des Français si vous avez toujours le franc CFA et des forces armées françaises sur le sol de votre pays ! On se demande bien pourquoi le gouvernement dont vous êtes responsable des agissements ne vous a pas encore débarrassé du franc CFA et de l'armée française si c'est tellement mauvais pour son peuple ? Ou alors le peuple est responsable des agissements de son gouvernement seulement quand ça vous arrange ? Si vous pensez que chaque français est responsable des agissements de son gouvernement alors vous devriez aussi penser que vous êtes entièrement et personnellement responsable des agissements du vôtre et vous devriez vous en prendre à vous même pour tout ce dont vous vous plaignez, au lieu d'essayer de rejeter la responsabilité sur les autres. Et, en plus de cette erreur de raisonnement, vous avez aussi fait une autre erreur dans votre commentaire, c'est une faute d'orthographe : pour le dernier mot vous avez écrit "pleurer" alors que vous auriez dû écrire "pleurnicher". Afficher tout Ou bien vous vous plaisez à jouer avec les mots ou alors vous n'avez aucune idée des agissements de votre pays. Quand au mien de pays, il n'a pas de gouvernement propre et vous le savez parfaitement et vous savez aussi que nous payons toujours un tribut à votre pays. Le problème est que vous ne pouvez me retourner mes arguments pour cette raison que ce n'est pas nous qui avons commencé et ce n'est pas non plus nous qui persistons aujourd'hui. Cher monsieur, vous êtes citoyen d'un pays prédateur, ce n'est pas de votre faute et je ne vous critique pas pour cela, mais le fait est et il faut au moins en parler.

a écrit : Ou bien vous vous plaisez à jouer avec les mots ou alors vous n'avez aucune idée des agissements de votre pays. Quand au mien de pays, il n'a pas de gouvernement propre et vous le savez parfaitement et vous savez aussi que nous payons toujours un tribut à votre pays. Le problème est que vous ne pouvez me retourner mes arguments pour cette raison que ce n'est pas nous qui avons commencé et ce n'est pas non plus nous qui persistons aujourd'hui. Cher monsieur, vous êtes citoyen d'un pays prédateur, ce n'est pas de votre faute et je ne vous critique pas pour cela, mais le fait est et il faut au moins en parler. Afficher tout Ça c'est la meilleure ! Alors le Tchad n'aurait pas de gouvernement propre et la France en aurait un ? Mais ça fait longtemps que les gouvernements, quel que soit le pays, ne font pas ce qu'ils veulent et sont obligés d'obéir aux intérêts supérieurs de la finance qu'ils soient dictés par une puissance étrangère, par les banques ou par les grands groupes ! Et la révolte des gilets jaunes ne pourra rien y changer alors il faut arrêter des croire que les Français vivraient dans un pays de cocagne et n'auraient aucun problème et que les Africains seraient les seuls à être opprimés par le système. Alors c'est vraiment naif de croire que le peuple est responsable des agissements de son gouvernement, comme vous le prétendez. Même le gouvernement n'est plus responsable de ses propres agissements. Il a une marge de manoeuvre très réduite, que ce soit celui du Tchad ou de la France ou de n'importe quel pays, tout est contrôlé par les multinationales !

a écrit : Ça c'est la meilleure ! Alors le Tchad n'aurait pas de gouvernement propre et la France en aurait un ? Mais ça fait longtemps que les gouvernements, quel que soit le pays, ne font pas ce qu'ils veulent et sont obligés d'obéir aux intérêts supérieurs de la finance qu'ils soient dictés par une puissance étrangère, par les banques ou par les grands groupes ! Et la révolte des gilets jaunes ne pourra rien y changer alors il faut arrêter des croire que les Français vivraient dans un pays de cocagne et n'auraient aucun problème et que les Africains seraient les seuls à être opprimés par le système. Alors c'est vraiment naif de croire que le peuple est responsable des agissements de son gouvernement, comme vous le prétendez. Même le gouvernement n'est plus responsable de ses propres agissements. Il a une marge de manoeuvre très réduite, que ce soit celui du Tchad ou de la France ou de n'importe quel pays, tout est contrôlé par les multinationales ! Afficher tout Du coup le gouvernement du Tchad ne peut pas faire grand chose non plus contre le franc CFA où les forces françaises armées ?

a écrit : Ça c'est la meilleure ! Alors le Tchad n'aurait pas de gouvernement propre et la France en aurait un ? Mais ça fait longtemps que les gouvernements, quel que soit le pays, ne font pas ce qu'ils veulent et sont obligés d'obéir aux intérêts supérieurs de la finance qu'ils soient dictés par une puissance étrangère, par les banques ou par les grands groupes ! Et la révolte des gilets jaunes ne pourra rien y changer alors il faut arrêter des croire que les Français vivraient dans un pays de cocagne et n'auraient aucun problème et que les Africains seraient les seuls à être opprimés par le système. Alors c'est vraiment naif de croire que le peuple est responsable des agissements de son gouvernement, comme vous le prétendez. Même le gouvernement n'est plus responsable de ses propres agissements. Il a une marge de manoeuvre très réduite, que ce soit celui du Tchad ou de la France ou de n'importe quel pays, tout est contrôlé par les multinationales ! Afficher tout Ouf. Je sens que nous allons nous retrouver sur quelque chose : figurez-vous que je pense exactement pareil. Que diriez-vous alors de nous concentrer sur l'ennemi commun ?

a écrit : Du coup le gouvernement du Tchad ne peut pas faire grand chose non plus contre le franc CFA où les forces françaises armées ? Ben non.

a écrit : Ben non. Du coup si personne ne peut rien faire, peut-on se plaindre de quoi que ce soit ?