La plongée en saturation prend du temps

Proposé par
le

Lors d'une plongée dite "en saturation", les scaphandriers vivent plusieurs jours dans un caisson hyperbare leur permettant de descendre travailler à des profondeurs supérieures à 100 mètres, tout en évitant de longs paliers de décompression et des descentes à répétition. Ce procédé est beaucoup utilisé sur les plongées pétrolières ou en barrage.

Les plongeurs et le caisson vont être soumis progressivement à la pression de la profondeur de travail sur le bateau, avant d'être descendus à ladite profondeur et de pouvoir travailler.


Commentaires préférés (3)

Lisez tous la première source. Le témoignage du plongeur est vraiment dingue et super détaillé.
Un sacré métier tout de même.

D'ailleurs, certains caissons peuvent être reliés entre eux à l'image d'une station spatiale, avec une petite cuisine, douche..

Bien sûr, étant dans une atmosphère riche en oxygène, toute flamme ou objet électronique est prohibé, pour limiter les risques d'incendies dans le caisson.

(source : c'est mon métier :D)

Posté le

android

(126)

Répondre

a écrit : D'ailleurs, certains caissons peuvent être reliés entre eux à l'image d'une station spatiale, avec une petite cuisine, douche..

Bien sûr, étant dans une atmosphère riche en oxygène, toute flamme ou objet électronique est prohibé, pour limiter les risques d'incendies dans le caisson.

(source : c'est mon métier :D)
Yes ! Je me souviens de tes commentaires sur les salaires des plongeurs il y’a quelques années.


Tous les commentaires (26)

Lisez tous la première source. Le témoignage du plongeur est vraiment dingue et super détaillé.
Un sacré métier tout de même.

Je vous invite à regarder le reportage « le survivant des abysses » - je l’ai vu sur Arte je crois.
On y parle de Chris Lemons, un scaphandriers qui a survécu 30 min à plus de 90 mètres de profondeur sans oxygène.
C’est un peu tourné à « l’américaine » mais clairement ça m’a fait froid dans le dos..

D'ailleurs, certains caissons peuvent être reliés entre eux à l'image d'une station spatiale, avec une petite cuisine, douche..

Bien sûr, étant dans une atmosphère riche en oxygène, toute flamme ou objet électronique est prohibé, pour limiter les risques d'incendies dans le caisson.

(source : c'est mon métier :D)

Posté le

android

(126)

Répondre

a écrit : D'ailleurs, certains caissons peuvent être reliés entre eux à l'image d'une station spatiale, avec une petite cuisine, douche..

Bien sûr, étant dans une atmosphère riche en oxygène, toute flamme ou objet électronique est prohibé, pour limiter les risques d'incendies dans le caisson.

(source : c'est mon métier :D)
Yes ! Je me souviens de tes commentaires sur les salaires des plongeurs il y’a quelques années.

a écrit : D'ailleurs, certains caissons peuvent être reliés entre eux à l'image d'une station spatiale, avec une petite cuisine, douche..

Bien sûr, étant dans une atmosphère riche en oxygène, toute flamme ou objet électronique est prohibé, pour limiter les risques d'incendies dans le caisson.

(source : c'est mon métier :D)
Combien de temps restez vous dans les caissons en moyenne ? 48h ?
3 jours ? Plus ?
L’exiguïté du lieu doit être difficile à vivre.

a écrit : Combien de temps restez vous dans les caissons en moyenne ? 48h ?
3 jours ? Plus ?
L’exiguïté du lieu doit être difficile à vivre.
Le plus long que j'aie fait c'était une semaine

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : Yes ! Je me souviens de tes commentaires sur les salaires des plongeurs il y’a quelques années. Je te rassure, ils ont pas augmenté depuis

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Le plus long que j'aie fait c'était une semaine Petite question d'un plongeur amateur au "pro"... Quand tu restes comme ça dans un caisson pendant une semaine à plus de 100m, combien de temps de palliers de décompression ? Comment ça se passe ? Le fait d'être dans un caisson modifie-t-il les bases de calculs que nous connaissons nous ?

Comment font ils leurs besoins ? Dans une couche culotte comme les astronautes ?

a écrit : Comment font ils leurs besoins ? Dans une couche culotte comme les astronautes ? Heuuu, les astronautes ont des W.C aspirants dans la station, et les plongeurs des WC normaux dans leur station, par contre, dans les combis... effectivement doit probablement y avoir de la Pampers antifuites dans les deux cas. 8h de sortie? une petite envie pressante? Heuuu, beeeen, le temps de rentrer et d'enlever tout le bazar sera trop tard dans les deux cas de toute façons.^^

@rem, en fait, quand on va à plus de 100 mètres de profondeur, qu'on y reste 10 minutes où une semaine, le temps de décompression reste le même (une semaine, à confirmer par Greaser, notre spécialiste), d'où l’intérêt économique de placer une petite station de vie sous l'eau pour faire des économies de temps et d'argent, parce que les plongeurs sont payés aussi pendant leurs paliers de décompression, ils ne sont pas en vacances dans leurs caissons hyperbares en surface. Par contre, décompresser dans un caisson en surface où remonter progressivement, pour l'organisme, c'est pareil, c'est aussi long. Le caisson est juste plus confortable et moins dur à vivre en surface car la communication avec l'extérieur y est possible facilement le temps de décompresser, y'a des hublots, et même l'échange de trucs via un sas: de la bouffe, des fringues, des lettres, un harmonica ...^^

Juste un plus à l’anecdote : étant plongeur je me suis renseigné à propos de ce métier et j’ai appris que c’était l’un des métiers les plus mortels au monde.

a écrit : Comment font ils leurs besoins ? Dans une couche culotte comme les astronautes ? Soit on se retient (hors saturation, la loi c'est 3h de plongée max), sinon y'a une espèce de capote qu'on se scotche sur le ptit oiseau reliée à un tuyau qui sort de la combi..

Mais entre nous, ça arrache tellement les poils quand on l'enlève que je préfère me retenir ahaha

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Petite question d'un plongeur amateur au "pro"... Quand tu restes comme ça dans un caisson pendant une semaine à plus de 100m, combien de temps de palliers de décompression ? Comment ça se passe ? Le fait d'être dans un caisson modifie-t-il les bases de calculs que nous connaissons nous ? Les paliers se font dans le caisson, avec une déco progressive, t'es juste pas pendu à un bout dans le froid et en plein bleu.. C'est plus confortable :D

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Heuuu, les astronautes ont des W.C aspirants dans la station, et les plongeurs des WC normaux dans leur station, par contre, dans les combis... effectivement doit probablement y avoir de la Pampers antifuites dans les deux cas. 8h de sortie? une petite envie pressante? Heuuu, beeeen, le temps de rentrer et d'enlever tout le bazar sera trop tard dans les deux cas de toute façons.^^

@rem, en fait, quand on va à plus de 100 mètres de profondeur, qu'on y reste 10 minutes où une semaine, le temps de décompression reste le même (une semaine, à confirmer par Greaser, notre spécialiste), d'où l’intérêt économique de placer une petite station de vie sous l'eau pour faire des économies de temps et d'argent, parce que les plongeurs sont payés aussi pendant leurs paliers de décompression, ils ne sont pas en vacances dans leurs caissons hyperbares en surface. Par contre, décompresser dans un caisson en surface où remonter progressivement, pour l'organisme, c'est pareil, c'est aussi long. Le caisson est juste plus confortable et moins dur à vivre en surface car la communication avec l'extérieur y est possible facilement le temps de décompresser, y'a des hublots, et même l'échange de trucs via un sas: de la bouffe, des fringues, des lettres, un harmonica ...^^
Afficher tout
Oui bien sur je sous entendais dans la combinaison, et dans l'espace ils ont des couches, d'ailleurs il y a quelques temps la NASA avait lancé un concours de meilleures idées pour trouver un système mieux adapté.

a écrit : Les paliers se font dans le caisson, avec une déco progressive, t'es juste pas pendu à un bout dans le froid et en plein bleu.. C'est plus confortable :D Bonjour greaser, étant plongeur amateur aussi, je me posai la question la descente en caisson (préparation à la plongée) vous parler d’une pourcentage élevé à l’oxygène à combien de % ? Car je plonge au nitrox et ont est limité en pronfondeur. Et en bas vous utiliser du trimix ? Merci d’avance pour vos réponses

Au passage mon oncle mf2 a fait sa première plongée profonde trimix en Égypte il y a 2ans environ 110M 15min de descente, même pas 5min en bas , environ 3h de remontée.

a écrit : Je te rassure, ils ont pas augmenté depuis Comment veux tu toucher le fond si tu gagnes trop ? .... (je me sauve en courant en poussant un rire austinpowerien)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Juste un plus à l’anecdote : étant plongeur je me suis renseigné à propos de ce métier et j’ai appris que c’était l’un des métiers les plus mortels au monde. Et tu calculé ça comment? Au nombre de morts/an, aux morts/accident accidents/an?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'ailleurs, certains caissons peuvent être reliés entre eux à l'image d'une station spatiale, avec une petite cuisine, douche..

Bien sûr, étant dans une atmosphère riche en oxygène, toute flamme ou objet électronique est prohibé, pour limiter les risques d'incendies dans le caisson.

(source : c'est mon métier :D)
Trop cool ça !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et tu calculé ça comment? Au nombre de morts/an, aux morts/accident accidents/an? Environ 120 morts par an, après on calcule pas le danger au nombre de morts mais plutôt à tous les risques liés au métier : à chaque plongée on peut y rester, que ça soit par noyade, écrasement, électrocution, blessures diverses, brûlure, s'éclater les poumons en remontant trop vite.. Même en étant super encadrés, y'a jamais de risque zéro !

Par exemple la collerette de mon casque s'était ouverte à -25m, le faisant se remplir d'eau

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Lisez tous la première source. Le témoignage du plongeur est vraiment dingue et super détaillé.
Un sacré métier tout de même.
Merci, ça valait le coup en effet.

Posté le

android

(1)

Répondre