Les mausolées viennent de monsieur Mausole

Proposé par
le

Le terme mausolée, qui désigne tout monument funéraire somptueux et de grandes dimensions, fut à l'origine bien spécifique et s'appliquait au tombeau de Mausole, satrape perse du IVe siècle avant J.C. Érigé à Halicarnasse, l'édifice était considéré comme l'une des sept merveilles du monde antique.

Le tombeau, fait de marbre, était haut d'environ 45 m et orné de sculptures sur ses quatre côtés, chacun réalisé par un artiste différent. En son sommet se trouvait un piédestal avec son célèbre quadrige (statue composée de quatre chevaux massifs tirant un char, dans lequel étaient représentés Mausole ainsi que sa sœur et épouse Artémise II), d'une hauteur de 6 m. Il resta en bon état jusqu'au XIIe siècle puis, faute d'entretien et à cause de plusieurs tremblements de terre, il tomba petit à petit en ruines. Le site fut ensuite reconverti en carrière pour bâtir le château Saint-Pierre de Bodrum, et réparer les fortifications de la ville.


Commentaires préférés (3)

Pour rappel (et parce qu'à chaque fois j'en oublie une ou deux et je me demande lesquelles...) :

Le mausolée d'Halicarnasse à Bodrum (Turquie), donc
Les pyramides du Caire (Égypte)
La statue de Zeus à Athènes (Grèce)
Le temple d’Artémis à Éphèse (Turquie)
Les jardins suspendus à Babylone (Irak)
Le phare d'Alexandrie (Égypte)
et le colosse de Rhode (Grèce)

Les sept merveilles du monde antique.

La liste des 7 merveilles du monde a été établie par plusieurs auteurs grecs, notamment Philon, Callimaque ou Antipater de Sidon (et toutes les versions ne sont pas identiques !). D'autres auteurs plus tardifs reprennent des éléments de la liste, comme le romain Pline l'Ancien, ou les grecs Strabon et Pausanias. Étant grecque, la liste comprend donc majoritairement des monuments d'origine hellénistique.

Des 7 monuments de la liste "traditionnelle" (même si comme on a dit sa fixation est progressive et elle n'a pas toujours contenu les mêmes merveilles), il n'en reste aujourd'hui plus qu'une, paradoxalement la plus ancienne : les pyramides de Gizeh.

Parmi les autres : les Jardins de Babylone, disparus avec l'abandon progressif de la cité dans les derniers siècles avant notre ère ;

La grande statue chryséléphantine (en or et ivoire) de Zeus à Olympie par Phidias, dont on a une tres bonne description par Pausanias, transportée à Constantinople à la fin du règne d'Honorius et détruite dans un incendie quelques décennies plus tard ;

Le Colosse de Rhodes, grande statue en bronze du dieu du soleil Helios, installée en -292 à l'entrée du port (Mais, contrairement à une idée reçue, la statue n'enjambait pas le port : elle était plutôt sur un des côtés) et détruite par un tremblement de terre en -226. Les fragments sont ensuite restés sur place pendant plusieurs siècles, avant d'être récupérés par les arabes en 654 sur ordre du calife rashidun Othman.

Le Phare d'Alexandrie, marquant l'entrée du port de la cité alexandrine depuis l'île de Pharos (d'où le terme "phare"), construit par les souverains lagides au tout début du IIIe siècle avant notre ère par Ptolémée Ier le diadoque (général d'Alexandre le Grand) et détruit par un tremblement de terre au XIVe siècle avant de servir de carrière de pierre (c'est la merveille dont la disparition est là plus récente).

Le grand temple d'Artémis à Ephèse, construit au milieu du VIe siècle avant notre ère, détruit volontairement par Erostrate (qui voulait ainsi que son nom reste célèbre et connu dans l'Histoire) en -356 et reconstruit par la suite (d'après la tradition, sur demande d'Alexandre), avant de disparaître lorsque l'édit de Théodose en 391 interdit les cultes païens et fit donc fermer les temples.

Et enfin le Mausolée, à Halicarnasse, sujet de l'anecdote.

Posté le

android

(71)

Répondre

a écrit : Et accessoirement beaucoup plus stable du fait de la largeur de sa base et de sa nature même : une statue ou une tour comme le phare, fussent-ils eux aussi des chefs d'oeuvre, sont bien plus susceptible de s'effondrer qu'un empilement de blocs de 230m sur 230m à sa base. Mais c'est vrai que c'est ironique que la seule encore en place soit la plus ancienne ! Afficher tout Ancienne, c’est sur ! Nous sommes plus proche temporellement de cleopatre que cleopatre ne l’est des pyramides.


Tous les commentaires (8)

Pour rappel (et parce qu'à chaque fois j'en oublie une ou deux et je me demande lesquelles...) :

Le mausolée d'Halicarnasse à Bodrum (Turquie), donc
Les pyramides du Caire (Égypte)
La statue de Zeus à Athènes (Grèce)
Le temple d’Artémis à Éphèse (Turquie)
Les jardins suspendus à Babylone (Irak)
Le phare d'Alexandrie (Égypte)
et le colosse de Rhode (Grèce)

Les sept merveilles du monde antique.

La liste des 7 merveilles du monde a été établie par plusieurs auteurs grecs, notamment Philon, Callimaque ou Antipater de Sidon (et toutes les versions ne sont pas identiques !). D'autres auteurs plus tardifs reprennent des éléments de la liste, comme le romain Pline l'Ancien, ou les grecs Strabon et Pausanias. Étant grecque, la liste comprend donc majoritairement des monuments d'origine hellénistique.

Des 7 monuments de la liste "traditionnelle" (même si comme on a dit sa fixation est progressive et elle n'a pas toujours contenu les mêmes merveilles), il n'en reste aujourd'hui plus qu'une, paradoxalement la plus ancienne : les pyramides de Gizeh.

Parmi les autres : les Jardins de Babylone, disparus avec l'abandon progressif de la cité dans les derniers siècles avant notre ère ;

La grande statue chryséléphantine (en or et ivoire) de Zeus à Olympie par Phidias, dont on a une tres bonne description par Pausanias, transportée à Constantinople à la fin du règne d'Honorius et détruite dans un incendie quelques décennies plus tard ;

Le Colosse de Rhodes, grande statue en bronze du dieu du soleil Helios, installée en -292 à l'entrée du port (Mais, contrairement à une idée reçue, la statue n'enjambait pas le port : elle était plutôt sur un des côtés) et détruite par un tremblement de terre en -226. Les fragments sont ensuite restés sur place pendant plusieurs siècles, avant d'être récupérés par les arabes en 654 sur ordre du calife rashidun Othman.

Le Phare d'Alexandrie, marquant l'entrée du port de la cité alexandrine depuis l'île de Pharos (d'où le terme "phare"), construit par les souverains lagides au tout début du IIIe siècle avant notre ère par Ptolémée Ier le diadoque (général d'Alexandre le Grand) et détruit par un tremblement de terre au XIVe siècle avant de servir de carrière de pierre (c'est la merveille dont la disparition est là plus récente).

Le grand temple d'Artémis à Ephèse, construit au milieu du VIe siècle avant notre ère, détruit volontairement par Erostrate (qui voulait ainsi que son nom reste célèbre et connu dans l'Histoire) en -356 et reconstruit par la suite (d'après la tradition, sur demande d'Alexandre), avant de disparaître lorsque l'édit de Théodose en 391 interdit les cultes païens et fit donc fermer les temples.

Et enfin le Mausolée, à Halicarnasse, sujet de l'anecdote.

Posté le

android

(71)

Répondre

la plupart détruite par des tremblements de terre. sauf la plus ancienne, chef d’œuvre d'ingénierie

a écrit : la plupart détruite par des tremblements de terre. sauf la plus ancienne, chef d’œuvre d'ingénierie Et accessoirement beaucoup plus stable du fait de la largeur de sa base et de sa nature même : une statue ou une tour comme le phare, fussent-ils eux aussi des chefs d'oeuvre, sont bien plus susceptible de s'effondrer qu'un empilement de blocs de 230m sur 230m à sa base. Mais c'est vrai que c'est ironique que la seule encore en place soit la plus ancienne !

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Et accessoirement beaucoup plus stable du fait de la largeur de sa base et de sa nature même : une statue ou une tour comme le phare, fussent-ils eux aussi des chefs d'oeuvre, sont bien plus susceptible de s'effondrer qu'un empilement de blocs de 230m sur 230m à sa base. Mais c'est vrai que c'est ironique que la seule encore en place soit la plus ancienne ! Afficher tout ah ben oui, mais on choisit son monument ... Histoire d'expérience et de conception

a écrit : Et accessoirement beaucoup plus stable du fait de la largeur de sa base et de sa nature même : une statue ou une tour comme le phare, fussent-ils eux aussi des chefs d'oeuvre, sont bien plus susceptible de s'effondrer qu'un empilement de blocs de 230m sur 230m à sa base. Mais c'est vrai que c'est ironique que la seule encore en place soit la plus ancienne ! Afficher tout Ancienne, c’est sur ! Nous sommes plus proche temporellement de cleopatre que cleopatre ne l’est des pyramides.

a écrit : Pour rappel (et parce qu'à chaque fois j'en oublie une ou deux et je me demande lesquelles...) :

Le mausolée d'Halicarnasse à Bodrum (Turquie), donc
Les pyramides du Caire (Égypte)
La statue de Zeus à Athènes (Grèce)
Le temple d’Artémis à Éphèse (Turquie)
Les jardins
suspendus à Babylone (Irak)
Le phare d'Alexandrie (Égypte)
et le colosse de Rhode (Grèce)

Les sept merveilles du monde antique.
Afficher tout
Un superbe résumé mais il y a une erreur. La statue chryséléphantine de Zeus a été faite par un artiste Athénien, Phidias, mais se trouvait à Olympie puis à Constantinople à partir de 422.

Ce qui est plus logique car Zeus est sensé troné en haut de l'Olympe.

A Athène c'est la statue en or d'Athéna qu'il y avait dans la Parthénon.

a écrit : Pour rappel (et parce qu'à chaque fois j'en oublie une ou deux et je me demande lesquelles...) :

Le mausolée d'Halicarnasse à Bodrum (Turquie), donc
Les pyramides du Caire (Égypte)
La statue de Zeus à Athènes (Grèce)
Le temple d’Artémis à Éphèse (Turquie)
Les jardins
suspendus à Babylone (Irak)
Le phare d'Alexandrie (Égypte)
et le colosse de Rhode (Grèce)

Les sept merveilles du monde antique.
Afficher tout
Y a erreur sur la 3ème: c’est bien la statue de Zeus, mais elle se trouvait à Olympie