L'océan Pacifique a son triangle des Bermudes

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

J’avais lu il y a quelque temps maintenant dans un livre que ces triangles où se produisent de nombreux accidents étaient dus à un biais de sélection statistique.

En effet, si on se concentre uniquement sur ces zones, le nombre d’accidents est plus élevé que la normale et peut paraitre étrange. Or, c’est oublier que ces zones sont souvent des nœuds de trafic, c’est-à-dire qu’il s’agit d’endroit où de nombreuses routes maritimes se croisent accroissant ainsi fortement le trafic. Ainsi, si on rapporte le nombre d’accidents au nombre de bateaux présents dans la zone, on retrouve un ratio nombre d’accidents par bateau quasi similaires à celui qu’on retrouve un peu partout sur le globe.

Edit : Voir le livre "The Bermuda Triangle Mystery resolved" de Larry Kusche écrit en 1975.

On rajoute à cela un biais de confirmation étayé par plusieurs informations erronées et exagérées et on se retrouve avec ces histoires de triangles.

a écrit : J’avais lu il y a quelque temps maintenant dans un livre que ces triangles où se produisent de nombreux accidents étaient dus à un biais de sélection statistique.

En effet, si on se concentre uniquement sur ces zones, le nombre d’accidents est plus élevé que la normale et peut paraitre étrange. Or, c’est
oublier que ces zones sont souvent des nœuds de trafic, c’est-à-dire qu’il s’agit d’endroit où de nombreuses routes maritimes se croisent accroissant ainsi fortement le trafic. Ainsi, si on rapporte le nombre d’accidents au nombre de bateaux présents dans la zone, on retrouve un ratio nombre d’accidents par bateau quasi similaires à celui qu’on retrouve un peu partout sur le globe.

Edit : Voir le livre "The Bermuda Triangle Mystery resolved" de Larry Kusche écrit en 1975.

On rajoute à cela un biais de confirmation étayé par plusieurs informations erronées et exagérées et on se retrouve avec ces histoires de triangles.
Afficher tout
En effet, en faisant une recherche sur internet, on trouvera de nombreux articles et même émission de TV qui parlent du "mystère du triangle des Bermudes". Mais beaucoup s'accordent sur un point "statistiquement" il n'y a rien.

Plusieurs théories ont été avancées et certaines sont plausibles : l'activité sismique dans la zone (libération de gaz ...) et climatique (brusque orage, tornade ...).

De plus, il s'agit d'une zone avec un trafic très dense ce qui explique qu'avec le même ratio d'accident qu'ailleurs, s'il y a plus de trafic il y a plus de disparition et donc cela créé un mystère. Une info qui semble manqué c'est qu'en est il depuis une quinzaine / vingtaine d'années que les équipements sont de meilleurs qualités.

Ca me fait penser à une autre affaire mais qui, elle, est vraie, une zone au sud de l'Afrique où les naufrages étaient plus fréquents qu'ailleurs y compris pour les très grands navires, les plus modernes, les plus surs, longtemps on a cru au mauvais sort jusqu'à ce que les autorités se décident enfin à prendre le témoignage des marins survivants pour argent comptent et d'étudier la question, et le mythe des vagues scélérates est devenu bien réel le jour où l'une d'entre elle a été filmée (un monstre de 30 mètres de haut.
La solution? décaler la route maritime d'une centaine de kilomètres au sud et tout est redevenu normal.

Pour ce qui est du triangle des Bermudes, le mythe s'est répandu suite à la disparition d'une escadrille de bombardiers, suivi de la disparition de l'hydravion parti à leur recherche, c'est vrai que c'est troublant, mais bon, ça peut arriver.
Après tout, nous ne sommes que des animaux, quand on ne comprends pas quelquechose, on a vite fait de se laisser aller à l'imagination.


Tous les commentaires (13)

Tout comme le triangle des Bermudes, ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale, et avec l’accroissement du trafic maritime et du développement économique, qu’un nombre surprenant d'événements inexpliqués dans ce secteur a été constaté.

Posté le

android

(8)

Répondre

J’avais lu il y a quelque temps maintenant dans un livre que ces triangles où se produisent de nombreux accidents étaient dus à un biais de sélection statistique.

En effet, si on se concentre uniquement sur ces zones, le nombre d’accidents est plus élevé que la normale et peut paraitre étrange. Or, c’est oublier que ces zones sont souvent des nœuds de trafic, c’est-à-dire qu’il s’agit d’endroit où de nombreuses routes maritimes se croisent accroissant ainsi fortement le trafic. Ainsi, si on rapporte le nombre d’accidents au nombre de bateaux présents dans la zone, on retrouve un ratio nombre d’accidents par bateau quasi similaires à celui qu’on retrouve un peu partout sur le globe.

Edit : Voir le livre "The Bermuda Triangle Mystery resolved" de Larry Kusche écrit en 1975.

On rajoute à cela un biais de confirmation étayé par plusieurs informations erronées et exagérées et on se retrouve avec ces histoires de triangles.

a écrit : J’avais lu il y a quelque temps maintenant dans un livre que ces triangles où se produisent de nombreux accidents étaient dus à un biais de sélection statistique.

En effet, si on se concentre uniquement sur ces zones, le nombre d’accidents est plus élevé que la normale et peut paraitre étrange. Or, c’est
oublier que ces zones sont souvent des nœuds de trafic, c’est-à-dire qu’il s’agit d’endroit où de nombreuses routes maritimes se croisent accroissant ainsi fortement le trafic. Ainsi, si on rapporte le nombre d’accidents au nombre de bateaux présents dans la zone, on retrouve un ratio nombre d’accidents par bateau quasi similaires à celui qu’on retrouve un peu partout sur le globe.

Edit : Voir le livre "The Bermuda Triangle Mystery resolved" de Larry Kusche écrit en 1975.

On rajoute à cela un biais de confirmation étayé par plusieurs informations erronées et exagérées et on se retrouve avec ces histoires de triangles.
Afficher tout
En effet, en faisant une recherche sur internet, on trouvera de nombreux articles et même émission de TV qui parlent du "mystère du triangle des Bermudes". Mais beaucoup s'accordent sur un point "statistiquement" il n'y a rien.

Plusieurs théories ont été avancées et certaines sont plausibles : l'activité sismique dans la zone (libération de gaz ...) et climatique (brusque orage, tornade ...).

De plus, il s'agit d'une zone avec un trafic très dense ce qui explique qu'avec le même ratio d'accident qu'ailleurs, s'il y a plus de trafic il y a plus de disparition et donc cela créé un mystère. Une info qui semble manqué c'est qu'en est il depuis une quinzaine / vingtaine d'années que les équipements sont de meilleurs qualités.

Ca me fait penser à une autre affaire mais qui, elle, est vraie, une zone au sud de l'Afrique où les naufrages étaient plus fréquents qu'ailleurs y compris pour les très grands navires, les plus modernes, les plus surs, longtemps on a cru au mauvais sort jusqu'à ce que les autorités se décident enfin à prendre le témoignage des marins survivants pour argent comptent et d'étudier la question, et le mythe des vagues scélérates est devenu bien réel le jour où l'une d'entre elle a été filmée (un monstre de 30 mètres de haut.
La solution? décaler la route maritime d'une centaine de kilomètres au sud et tout est redevenu normal.

Pour ce qui est du triangle des Bermudes, le mythe s'est répandu suite à la disparition d'une escadrille de bombardiers, suivi de la disparition de l'hydravion parti à leur recherche, c'est vrai que c'est troublant, mais bon, ça peut arriver.
Après tout, nous ne sommes que des animaux, quand on ne comprends pas quelquechose, on a vite fait de se laisser aller à l'imagination.

a écrit : J’avais lu il y a quelque temps maintenant dans un livre que ces triangles où se produisent de nombreux accidents étaient dus à un biais de sélection statistique.

En effet, si on se concentre uniquement sur ces zones, le nombre d’accidents est plus élevé que la normale et peut paraitre étrange. Or, c’est
oublier que ces zones sont souvent des nœuds de trafic, c’est-à-dire qu’il s’agit d’endroit où de nombreuses routes maritimes se croisent accroissant ainsi fortement le trafic. Ainsi, si on rapporte le nombre d’accidents au nombre de bateaux présents dans la zone, on retrouve un ratio nombre d’accidents par bateau quasi similaires à celui qu’on retrouve un peu partout sur le globe.

Edit : Voir le livre "The Bermuda Triangle Mystery resolved" de Larry Kusche écrit en 1975.

On rajoute à cela un biais de confirmation étayé par plusieurs informations erronées et exagérées et on se retrouve avec ces histoires de triangles.
Afficher tout
Il n'y a pas plus de disparitions ici qu'ailleurs effectivement, mais il y en a vraiment beaucoup plus qui reste inexpliquées. Le mystère est là, pas sur le nombre mais sur l'absence d'explication

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : J’avais lu il y a quelque temps maintenant dans un livre que ces triangles où se produisent de nombreux accidents étaient dus à un biais de sélection statistique.

En effet, si on se concentre uniquement sur ces zones, le nombre d’accidents est plus élevé que la normale et peut paraitre étrange. Or, c’est
oublier que ces zones sont souvent des nœuds de trafic, c’est-à-dire qu’il s’agit d’endroit où de nombreuses routes maritimes se croisent accroissant ainsi fortement le trafic. Ainsi, si on rapporte le nombre d’accidents au nombre de bateaux présents dans la zone, on retrouve un ratio nombre d’accidents par bateau quasi similaires à celui qu’on retrouve un peu partout sur le globe.

Edit : Voir le livre "The Bermuda Triangle Mystery resolved" de Larry Kusche écrit en 1975.

On rajoute à cela un biais de confirmation étayé par plusieurs informations erronées et exagérées et on se retrouve avec ces histoires de triangles.
Afficher tout
Sans savoir, juste un avis perso, une question de magnétisme terrestre peut-être?

a écrit : Ca me fait penser à une autre affaire mais qui, elle, est vraie, une zone au sud de l'Afrique où les naufrages étaient plus fréquents qu'ailleurs y compris pour les très grands navires, les plus modernes, les plus surs, longtemps on a cru au mauvais sort jusqu'à ce que les autorités se décident enfin à prendre le témoignage des marins survivants pour argent comptent et d'étudier la question, et le mythe des vagues scélérates est devenu bien réel le jour où l'une d'entre elle a été filmée (un monstre de 30 mètres de haut.
La solution? décaler la route maritime d'une centaine de kilomètres au sud et tout est redevenu normal.

Pour ce qui est du triangle des Bermudes, le mythe s'est répandu suite à la disparition d'une escadrille de bombardiers, suivi de la disparition de l'hydravion parti à leur recherche, c'est vrai que c'est troublant, mais bon, ça peut arriver.
Après tout, nous ne sommes que des animaux, quand on ne comprends pas quelquechose, on a vite fait de se laisser aller à l'imagination.
Afficher tout
Intéressante réflexion : les animaux ont ils de l’imagination ?

Mais? On est pas le 1er avril?!!? La page wiki de la source m'a vraiment fait marrer

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Intéressante réflexion : les animaux ont ils de l’imagination ? Manifestement oui car nous en sommes.

a écrit : Ca me fait penser à une autre affaire mais qui, elle, est vraie, une zone au sud de l'Afrique où les naufrages étaient plus fréquents qu'ailleurs y compris pour les très grands navires, les plus modernes, les plus surs, longtemps on a cru au mauvais sort jusqu'à ce que les autorités se décident enfin à prendre le témoignage des marins survivants pour argent comptent et d'étudier la question, et le mythe des vagues scélérates est devenu bien réel le jour où l'une d'entre elle a été filmée (un monstre de 30 mètres de haut.
La solution? décaler la route maritime d'une centaine de kilomètres au sud et tout est redevenu normal.

Pour ce qui est du triangle des Bermudes, le mythe s'est répandu suite à la disparition d'une escadrille de bombardiers, suivi de la disparition de l'hydravion parti à leur recherche, c'est vrai que c'est troublant, mais bon, ça peut arriver.
Après tout, nous ne sommes que des animaux, quand on ne comprends pas quelquechose, on a vite fait de se laisser aller à l'imagination.
Afficher tout
Longtemps considérée comme une légende de marins par les scientifiques, la vague scélérate existe pourtant bel et bien. C'est un phénomène océanique rare et soudain qui produit d'énormes vagues semblables à des murs d'eau (jusqu'à 30 mètres de haut). Bien plus abruptes que des vagues classiques, la raison de leur formation reste discutée et elles sont particulièrement dangereuses pour les navires qui ne sont pas conçus pour résister à leur puissance.

Le 3 mars 2010, un paquebot de croisière, le Louis Majesty, a été violemment frappé par trois vagues scélérates de plus de 8 mètres faisant deux morts et 14 blessés.

Anecdote de 2014. Je n ai pas réussi à copier le lien depuis l appli. On voit qu a l’époque il y avait plus de monde : nombre de commentaires et de commentateurs.

a écrit : Intéressante réflexion : les animaux ont ils de l’imagination ? Tu n'a jamais vu ton chat où ton chien rêver, bouger, couiner dans son sommeil? ;)

Il me semble en Ardèche Auvergne il y as un endroit propice au accident fréquent

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il me semble en Ardèche Auvergne il y as un endroit propice au accident fréquent Très juste c'est le triangle de la Burle ( du non du vent qui souffle sur le plateau Ardéchois ) ou l'on a recensé plusieurs accidents d'avion mystérieux.
Mais tout comme celui des Bermudes sa localisation et ses dimensions peuvent varier selon les accidents que l'on veut y inclure..!