L'horrible mort de John Edward Jones

Proposé par
le

John Edward Jones est mort de la pire des manières. Il visita la grotte de Nutty Putty dans l'Utah aux États-Unis en novembre 2009 et resta coincé dans un tunnel de 25x45cm la tête en bas pendant 28 heures avant de mourir. La géométrie du tunnel imposait de briser les 2 jambes de John pour espérer le sortir de là, ce qui aurait été probablement fatal. La grotte est aujourd'hui scellée et le corps de John est à jamais à l'intérieur.


Commentaires préférés (3)

oufff ...La mort que nous voyons arriver doit être bien pire que celle qui nous prend par surprise .

Pour ceux qui se demanderaient pourquoi on meurt si on passe trop de temps la tête en bas: le corps est fait pour que le sang ne stagne pas dans nos pieds et puisse remonter aisément, mais l’inverse n’est pas vrai. Si on reste un moment la tête en bas, on finit pas ressentir des maux de tête dû à l’afflux de sang dans les vaisseaux de la tête. A long terme, on pourrait donc avoir un œdème cérébral, des dommages aux yeux, et surtout le poids des organes appuyant sur les poumons pourrait causer une asphyxie. C’est probablement de cette façon qu’est mort ce jeune homme.
Je suis surprise qu’ils n’aient pas choisi de lui briser les jambes pour tenter de le sortir de la, ça aurait pu lui être fatal, mais ça allait l’être dans tous les cas en ne faisant rien. Après l’étroitesse du conduit, et la poulie qu’on voit sur la photo, ça me semblait pas forcément jouable...
Ca doit être terrible de sentir qu’on va sûrement y passer et de voir les heures défiler.

Pour une note plus joyeuse, un homme a voulu battre un record en passant 29 heures la tête en bas, et il va bien ! Il s’agit de David Blaime, cascadeur habitué à toutes sortes de pari un peu fou. Il a été suspendu au-dessus de Central Park ainsi. Et a priori, il n’a pas eu de souci de santé suite à ça, heureusement !

Par contre « mort de la pire des manières », permettez-moi d’en douter, je pense qu’il y a des morts bien plus atroces, hélas.


Tous les commentaires (50)

oufff ...La mort que nous voyons arriver doit être bien pire que celle qui nous prend par surprise .

a écrit : oufff ...La mort que nous voyons arriver doit être bien pire que celle qui nous prend par surprise . "Ah bonjour la mort ! Oui ben vas-y installe toi mets toi a l'aise j'ai 28 heures devant moi, juste assez pour perdre la tête"

Posté le

android

(0)

Répondre

"Le 24 novembre 2009, un groupe de onze explorateurs s'aventurent dans la grotte. Alors qu'ils l'explorent, l'un d'eux, John Edward Jones, choisit de prendre un chemin différent" Voilà voilà, il a choisi sa propre voie... si je puis dire.

Ça ne retire cependant rien à l'horrible mort qu'il a subi.

Mais je me demande... avec le temps passé, il ne doit plus rester que le squelette... pourquoi ne pas l'extraire maintenant afin de lui offrir une vraie tombe ?

Pour ceux qui se demanderaient pourquoi on meurt si on passe trop de temps la tête en bas: le corps est fait pour que le sang ne stagne pas dans nos pieds et puisse remonter aisément, mais l’inverse n’est pas vrai. Si on reste un moment la tête en bas, on finit pas ressentir des maux de tête dû à l’afflux de sang dans les vaisseaux de la tête. A long terme, on pourrait donc avoir un œdème cérébral, des dommages aux yeux, et surtout le poids des organes appuyant sur les poumons pourrait causer une asphyxie. C’est probablement de cette façon qu’est mort ce jeune homme.
Je suis surprise qu’ils n’aient pas choisi de lui briser les jambes pour tenter de le sortir de la, ça aurait pu lui être fatal, mais ça allait l’être dans tous les cas en ne faisant rien. Après l’étroitesse du conduit, et la poulie qu’on voit sur la photo, ça me semblait pas forcément jouable...
Ca doit être terrible de sentir qu’on va sûrement y passer et de voir les heures défiler.

Pour une note plus joyeuse, un homme a voulu battre un record en passant 29 heures la tête en bas, et il va bien ! Il s’agit de David Blaime, cascadeur habitué à toutes sortes de pari un peu fou. Il a été suspendu au-dessus de Central Park ainsi. Et a priori, il n’a pas eu de souci de santé suite à ça, heureusement !

Par contre « mort de la pire des manières », permettez-moi d’en douter, je pense qu’il y a des morts bien plus atroces, hélas.

a écrit : Pour ceux qui se demanderaient pourquoi on meurt si on passe trop de temps la tête en bas: le corps est fait pour que le sang ne stagne pas dans nos pieds et puisse remonter aisément, mais l’inverse n’est pas vrai. Si on reste un moment la tête en bas, on finit pas ressentir des maux de tête dû à l’afflux de sang dans les vaisseaux de la tête. A long terme, on pourrait donc avoir un œdème cérébral, des dommages aux yeux, et surtout le poids des organes appuyant sur les poumons pourrait causer une asphyxie. C’est probablement de cette façon qu’est mort ce jeune homme.
Je suis surprise qu’ils n’aient pas choisi de lui briser les jambes pour tenter de le sortir de la, ça aurait pu lui être fatal, mais ça allait l’être dans tous les cas en ne faisant rien. Après l’étroitesse du conduit, et la poulie qu’on voit sur la photo, ça me semblait pas forcément jouable...
Ca doit être terrible de sentir qu’on va sûrement y passer et de voir les heures défiler.

Pour une note plus joyeuse, un homme a voulu battre un record en passant 29 heures la tête en bas, et il va bien ! Il s’agit de David Blaime, cascadeur habitué à toutes sortes de pari un peu fou. Il a été suspendu au-dessus de Central Park ainsi. Et a priori, il n’a pas eu de souci de santé suite à ça, heureusement !

Par contre « mort de la pire des manières », permettez-moi d’en douter, je pense qu’il y a des morts bien plus atroces, hélas.
Afficher tout
Pour parler de David Blaime, effectivement 29h la tête en bas, mais avec des pauses notamment pour aller aux toilettes et se restaurer, ce qui fait toute la différence.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : "Le 24 novembre 2009, un groupe de onze explorateurs s'aventurent dans la grotte. Alors qu'ils l'explorent, l'un d'eux, John Edward Jones, choisit de prendre un chemin différent" Voilà voilà, il a choisi sa propre voie... si je puis dire.

Ça ne retire cependant rien à l
'horrible mort qu'il a subi.

Mais je me demande... avec le temps passé, il ne doit plus rester que le squelette... pourquoi ne pas l'extraire maintenant afin de lui offrir une vraie tombe ?
Afficher tout
Tu sais un squelette ne se tiens pas comme un corps vivant, même un corps momifié. Pour pouvoir le sortir il faudrait aller chercher ses os en bas de son trou et se mettre dans la même position que lui, un peu dangereux...
De plus le tunnel dans lequel il était entré est si étroit (25cm x 45cm c'est vraiment petit) que très peu de secouristes ont put l'atteindre sans se coincer a un moment où a un autre, beaucoup se risques pour pas grand chose.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Pour parler de David Blaime, effectivement 29h la tête en bas, mais avec des pauses notamment pour aller aux toilettes et se restaurer, ce qui fait toute la différence. Oui, je viens même de lire que c´est en fait 60 heures qu’il a passées ainsi. Mais oui, avec des pauses et heureusement, le but n’était pas de se mettre en danger non plus. :)

Édit: d’ailleurs je l’ai mal orthographié, ça s’écrit David Blaine.

Pssssst, petite vidéo de Poisson Fécond et Gustave pour expliquer les conséquence d'une journée la tête en bas
(Peut être l'origine de l'anecdote egalement)

Posté le

android

(11)

Répondre

J'avais déjà entendu parler de cette histoire assez horrible, et étant claustrophobe rien que de voir les photos de personnes dans des conduits étroits me donnent des angoisses... Même s'il était habitué et qu'il appréciait ce type d'expérience, ces heures d'attente ont dû être horribles pour lui... Par contre, je suis désolée mais, j'ai du mal à avoir de la compassion pour des personnes qui de par les risques qu'ils prennent, engagent la vie des personnes qui s'engagent pour les sauver, surtout que ça doit souvent se faire dans la précipitation car chaque minute compte, notamment dans ce cas...

Petite question, quand on voit les illustrations, on se rend compte que le conduit dans lequel il était avait une forte pente : dans des conduits comme ça, est-ce que l'on se rend compte facilement de l'importance de la pente ?

Posté le

android

(7)

Répondre

Mon dieu quelle horreur... Je me dis que les sauveteurs auraient peut être pu l'endormir et tenter le tout pour le tout, quitte à lui casser les jambes, mais dur de se mettre à leur place.

J'en ai fait un peu de la spéléo, ben, je vous jure que je n'ai jamais emprunté un boyau dans lequel je n'étais pas certain de pouvoir faire demi tour, des amis le faisaient, ils font ce qu'ils veulent, je vous attends ici.
Brrrr!

@Chalalafraiz, effectivement, dans ce genre de configuration, nos sens peuvent être induits en erreur, les frottements contre les parois, l'étroitesse peuvent fausser le jugement, la spéléologie, c'est pas pour les amateurs, d'ailleurs j'ai fini par arrêter suite à la mort d'un spéléo dans une grotte que j'avais moi même visité (quelqu'un n'avait tout simplement pas fait de nœud au bout de la corde de rappel, accident stupide)

Bon, en restant un peu dans le même sujet et histoire de se remonter un peu le moral, une autre histoire extraordinaire qui se termine bien:
fr.wikipedia.org/wiki/Accident_minier_de_Copiap%C3%B3

C'est une mort pourrie, certes, mais on peut trouver pire. Au cours des siècles et dans tous les coins du globe, les bourreaux ont eu l'imagination fertile, et ce ne sont pas les roués, les estrapés, les écorchés, les éventrés, les dépecés, les bouillis à petit feu, les écartelés, les pendouillés, les sciés, les rôtis et autres suppliciés jusqu'à ce que mort s'ensuive qui me contrediront...

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : C'est une mort pourrie, certes, mais on peut trouver pire. Au cours des siècles et dans tous les coins du globe, les bourreaux ont eu l'imagination fertile, et ce ne sont pas les roués, les estrapés, les écorchés, les éventrés, les dépecés, les bouillis à petit feu, les écartelés, les pendouillés, les sciés, les rôtis et autres suppliciés jusqu'à ce que mort s'ensuive qui me contrediront... Afficher tout Sauf que là, c'est un accident, mais certes, on peut toujours trouver pire, y'a pas photo.

_ Jean-Mi ? T'es où ?

_ Je check un petit espace où je pourrais me coincer kiltran pepouz.

_ Ah okay, à toute.

_ A toute... Oh wait...


(Ps : je ne fais que ressasser cette histoire sans cesse et, bon sang, je n'arrive pas à accepter cette finalité.
S'il a pu se coincer là sans rien se casser, alors, factuellement, il aurait dû y avoir un moyen de le sortir de là !
Je sais, je sais, personne n'a fait exprès de le laisser mourir. Je n'arrive tout simplement pas a l'accepter.
28h, bons dieux... )

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : _ Jean-Mi ? T'es où ?

_ Je check un petit espace où je pourrais me coincer kiltran pepouz.

_ Ah okay, à toute.

_ A toute... Oh wait...


(Ps : je ne fais que ressasser cette histoire sans cesse et, bon sang, je n'arrive pas à accepter cette finalité. r /> S'il a pu se coincer là sans rien se casser, alors, factuellement, il aurait dû y avoir un moyen de le sortir de là !
Je sais, je sais, personne n'a fait exprès de le laisser mourir. Je n'arrive tout simplement pas a l'accepter.
28h, bons dieux... )
Afficher tout
Moi aussi ca me parait incroyable, comment peut on rentrer dans un trou et rester coincé a ce point, mais a mon avis, vu que c'était en pente abrupte, il a du glisser et se coincer, je ne sais pas comment mais...

J'ai une petite histoire en tête, on étais gamins, un pote a moi a réussi, je ne sais pas comment, a se coincer le genou entre deux barreaux d'une balustrade de balcon, il a fallu tordre les barreaux pour le dégager, ne me demande pas comment il a fait, mais il l'a fait sans le faire exprès bien évidemment, je le jure sur mon clavier!

a écrit : Moi aussi ca me parait incroyable, comment peut on rentrer dans un trou et rester coincé a ce point, mais a mon avis, vu que c'était en pente abrupte, il a du glisser et se coincer, je ne sais pas comment mais...

J'ai une petite histoire en tête, on étais gamins, un pote a moi a réussi, je ne sai
s pas comment, a se coincer le genou entre deux barreaux d'une balustrade de balcon, il a fallu tordre les barreaux pour le dégager, ne me demande pas comment il a fait, mais il l'a fait sans le faire exprès bien évidemment, je le jure sur mon clavier! Afficher tout
Tout comme il est possible de coincer une ampoule entre ses deux mâchoires mais il est impossible de la retirer sans la casser.
medicfr1.netlify.com/traitement-et-prven50/mdecins-expliquent-16168

Le film "the last descent" retrace cette histoire...

Je ne me coucherais pas moins bête aujourd'hui.

Je me coucherais la boule au ventre.

Je suis...
Bons dieux, je n'y arrive pas.

Posté le

android

(6)

Répondre

Niveau mort affreuse pour moi la pire,mais dans le même esprit , c'est celle du gars dont le corps a été retrouvé 10 ans après coincé derrière un réfrigérateur du magasin où il bossait.
Je ne sais plus dans quel pays c'était..États Unis je crois..ses parents avaient mis des avis de recherche partout,police au courant etc etc au final 10 ans auparavant il faisait une sieste tranquillou au dessus d'un énorme frigo, il est tombé entre le frigo et le mur (10 cm de large),il est mort de faim ou de soif car le bruit du compresseur du frigo camouflait ses cris.
En déménageant le frigo 10 ans plus tard ils ont trouvé un squelette et ont fait le rapprochement avec l'employé disparu.
Affreux..

Posté le

android

(14)

Répondre