La mine la plus profonde est à plus de 4 km sous la surface

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Desulforudis audaxviator est la seule bactérie trouvée dans les échantillons d'eau remontés de cette mine, et la seule espèce connue à tirer son énergie de la radioactivité de l'uranium du sous-sol.
Source : Wikipédia

Posté le

android

(62)

Répondre

Cette anecdote entre en résonance avec une autre de 2011 :
mobile.secouchermoinsbete.fr/13192-la-mine-la-plus-profonde-au-monde

En fait, le record était tenu par la mine de TauTona qui descendait jusque 3,9 km en 2008, dépassant ainsi celle de East Rand (3585 m, aussi sud-africaine). « Quelques années plus tard », Mponeng descend à 4 km et rafle ainsi le record. Ces trois mines sont situées dans la même région d’Afrique du Sud.

Il est prévu que la mine aille jusque 4,22 km de profondeur.

En 2008, des chercheurs ont filtré 5600 L d’eau de mine et ont trouvé des bactéries extrémophiles à des kilomètres de profondeur.

Comme pour TauTona, il faut plus d’une heure pour se rendre de la surface aux lieux d’extractions.

En mars 2020, trois mineurs sont morts à cause d’un séisme à 3,5 km de profondeur.

Pour extraire l’or, on extrait la roche, la roche stérile est séparée du minerai, tandis que le minerai est envoyé par un tapis roulant à l'usine aurifère de Mponeng en surface, pour traitement et fusion.
L'usine aurifère de Mponeng a la capacité de traiter 160 000 tonnes de minerai par mois.

Comme le dit Gladius, c’est « ℃ », sinon c’est un angle. J’en profite pour expliquer qu’il y a toujours une espace insécable entre la valeur numérique et l’unité (« 4 km » est coupé sur mon écran), on écrit 60 ℃ et pas 60℃, 4 kg et pas 4kg. Sauf pour les angles, pas d’espace, on écrit : 34°, 45", 12'.

Posté le

android

(95)

Répondre

a écrit : On se doute un peu qu'ils ne "refroidissaient" pas à 80°C (iso 30F) :)
C'était donc bien des "Celcius"... D'autant que le rédacteur précise "C" dans sa première phrase.
T'as vraiment que ça à faire ? :)
Évidemment que je me doute que ce sont des degrés Celsius, comme dans la phrase précédente, c'est juste une question de rigueur dans la rédaction de l'anecdote, qui me semble essentielle dans un contexte culturel tel que sur cette application.
Par contre je n'ai pas compris ta conversions de degrés Celsius à Fahrenheit, 80 °C équivaut à 176 °F, et 30 °F à - 1 °C. Du coup la précision du Celsius n'était peut-être pas de trop on dirait... :)

Posté le

android

(49)

Répondre


Tous les commentaires (25)

Waouh ! Je ne savais pas qu'on pouvait creuser un trou aussi profond ! Alors JMCMB ! (mais bon il faudrait quand même penser au réchauffement climatique après)

Posté le

android

(4)

Répondre

66°C comme par hasard.... ; )

Posté le

android

(4)

Répondre

Desulforudis audaxviator est la seule bactérie trouvée dans les échantillons d'eau remontés de cette mine, et la seule espèce connue à tirer son énergie de la radioactivité de l'uranium du sous-sol.
Source : Wikipédia

Posté le

android

(62)

Répondre

a écrit : *30 °C On se doute un peu qu'ils ne "refroidissaient" pas à 80°C (iso 30F) :)
C'était donc bien des "Celcius"... D'autant que le rédacteur précise "C" dans sa première phrase.
T'as vraiment que ça à faire ? :)

Cette anecdote entre en résonance avec une autre de 2011 :
mobile.secouchermoinsbete.fr/13192-la-mine-la-plus-profonde-au-monde

En fait, le record était tenu par la mine de TauTona qui descendait jusque 3,9 km en 2008, dépassant ainsi celle de East Rand (3585 m, aussi sud-africaine). « Quelques années plus tard », Mponeng descend à 4 km et rafle ainsi le record. Ces trois mines sont situées dans la même région d’Afrique du Sud.

Il est prévu que la mine aille jusque 4,22 km de profondeur.

En 2008, des chercheurs ont filtré 5600 L d’eau de mine et ont trouvé des bactéries extrémophiles à des kilomètres de profondeur.

Comme pour TauTona, il faut plus d’une heure pour se rendre de la surface aux lieux d’extractions.

En mars 2020, trois mineurs sont morts à cause d’un séisme à 3,5 km de profondeur.

Pour extraire l’or, on extrait la roche, la roche stérile est séparée du minerai, tandis que le minerai est envoyé par un tapis roulant à l'usine aurifère de Mponeng en surface, pour traitement et fusion.
L'usine aurifère de Mponeng a la capacité de traiter 160 000 tonnes de minerai par mois.

Comme le dit Gladius, c’est « ℃ », sinon c’est un angle. J’en profite pour expliquer qu’il y a toujours une espace insécable entre la valeur numérique et l’unité (« 4 km » est coupé sur mon écran), on écrit 60 ℃ et pas 60℃, 4 kg et pas 4kg. Sauf pour les angles, pas d’espace, on écrit : 34°, 45", 12'.

Posté le

android

(95)

Répondre

a écrit : On se doute un peu qu'ils ne "refroidissaient" pas à 80°C (iso 30F) :)
C'était donc bien des "Celcius"... D'autant que le rédacteur précise "C" dans sa première phrase.
T'as vraiment que ça à faire ? :)
Évidemment que je me doute que ce sont des degrés Celsius, comme dans la phrase précédente, c'est juste une question de rigueur dans la rédaction de l'anecdote, qui me semble essentielle dans un contexte culturel tel que sur cette application.
Par contre je n'ai pas compris ta conversions de degrés Celsius à Fahrenheit, 80 °C équivaut à 176 °F, et 30 °F à - 1 °C. Du coup la précision du Celsius n'était peut-être pas de trop on dirait... :)

Posté le

android

(49)

Répondre

a écrit : Cette anecdote entre en résonance avec une autre de 2011 :
mobile.secouchermoinsbete.fr/13192-la-mine-la-plus-profonde-au-monde

En fait, le record était tenu par la mine de TauTona qui descendait jusque 3,9 km en 2008, dépassant ainsi celle de East Rand (3585 m, aussi sud-africaine). « Quelque
s années plus tard », Mponeng descend à 4 km et rafle ainsi le record. Ces trois mines sont situées dans la même région d’Afrique du Sud.

Il est prévu que la mine aille jusque 4,22 km de profondeur.

En 2008, des chercheurs ont filtré 5600 L d’eau de mine et ont trouvé des bactéries extrémophiles à des kilomètres de profondeur.

Comme pour TauTona, il faut plus d’une heure pour se rendre de la surface aux lieux d’extractions.

En mars 2020, trois mineurs sont morts à cause d’un séisme à 3,5 km de profondeur.

Pour extraire l’or, on extrait la roche, la roche stérile est séparée du minerai, tandis que le minerai est envoyé par un tapis roulant à l'usine aurifère de Mponeng en surface, pour traitement et fusion.
L'usine aurifère de Mponeng a la capacité de traiter 160 000 tonnes de minerai par mois.

Comme le dit Gladius, c’est « ℃ », sinon c’est un angle. J’en profite pour expliquer qu’il y a toujours une espace insécable entre la valeur numérique et l’unité (« 4 km » est coupé sur mon écran), on écrit 60 ℃ et pas 60℃, 4 kg et pas 4kg. Sauf pour les angles, pas d’espace, on écrit : 34°, 45", 12'.
Afficher tout
Merci pour ton dernier paragraphe, ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à me préoccuper de la typographie !

Posté le

android

(5)

Répondre

J'ai eu l'occasion de descendre à - 1 800 m et c'est déjà très impressionnant ! - 4 000 je n'ose même pas imaginer.
C'était en Allemagne, mine de sel de l'ex RDA. Ils creusent des cavités en récupérant le sel, puis ensuite c'est "valorisé" en y mettant des "big bags" de résidus des cheminées des usines d'incinération ; colmatés par injection d'eau et de sel pour refermer les cavités, ces big bags sont voués à rester là indéfiniment.
20mn pour descendre par un ascenseur étroit et rustique ; plafond à 2m maxi ; 18 km de galleries, en véhicules plats descendus en pièces détachées puis remontés sur place... Il y faisait déjà chaud, j'imagine à - 4 000 !

a écrit : Merci pour ton dernier paragraphe, ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à me préoccuper de la typographie ! Pas de quoi ! Je ne comprends pas pourquoi on te tape tout le temps dessus alors que comme tu le dis, la rigueur est essentielle, les erreurs font perdre de la crédibilité à l’anecdote et une appli de culture générale avec des fautes, c’est moyen.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Desulforudis audaxviator est la seule bactérie trouvée dans les échantillons d'eau remontés de cette mine, et la seule espèce connue à tirer son énergie de la radioactivité de l'uranium du sous-sol.
Source : Wikipédia
On a découvert qu'un champignon noir prolifère au coeur de la centrale de Chernobyl. Des expérimentations sur ce champignon ont montré que non seulement il supporte parfaitement les radiations, mais qu'en plus il se développe plus vite quand elles sont plus fortes. Il est donc capable de se "nourir" des radiations, même si ce n'est pas forcément sa seule source d'énergie.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Desulforudis audaxviator est la seule bactérie trouvée dans les échantillons d'eau remontés de cette mine, et la seule espèce connue à tirer son énergie de la radioactivité de l'uranium du sous-sol.
Source : Wikipédia
Hallucinant quand même ! Avec une fracturation toujours plus profonde, la fonte du permafrost et la remontée de virus inconnus et autres joyeusetés, le covid sera peut-être bientôt le cadet de nos soucis

Personne sait si on peut demander à bosser là bas?

a écrit : Pas de quoi ! Je ne comprends pas pourquoi on te tape tout le temps dessus alors que comme tu le dis, la rigueur est essentielle, les erreurs font perdre de la crédibilité à l’anecdote et une appli de culture générale avec des fautes, c’est moyen. Les gens ne lui tombent pas dessus pour ses corrections de rigueur scientifique mais pour son pointillisme orthographique. "Il manque une virgule " ou pas de "e" accent aigu.
Faut pas exagérer. Je suis le premier à m'offusquer d'une faute grammaticale, mais je sais aussi ne pas en être exempt.
Et pis, l'important est de se faire comprendre. Si c'est pas réussi, grâce à l'incompréhension des autres, on réessaye.
Quelle importance que les espaces doivent être insécables ou pas ? 42 °C est-il différent de 42°C ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Pas de quoi ! Je ne comprends pas pourquoi on te tape tout le temps dessus alors que comme tu le dis, la rigueur est essentielle, les erreurs font perdre de la crédibilité à l’anecdote et une appli de culture générale avec des fautes, c’est moyen. 100% d'accord.
Merci à ceux qui rappellent les règles.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les gens ne lui tombent pas dessus pour ses corrections de rigueur scientifique mais pour son pointillisme orthographique. "Il manque une virgule " ou pas de "e" accent aigu.
Faut pas exagérer. Je suis le premier à m'offusquer d'une faute grammaticale, mais je sais aussi ne pas en ê
tre exempt.
Et pis, l'important est de se faire comprendre. Si c'est pas réussi, grâce à l'incompréhension des autres, on réessaye.
Quelle importance que les espaces doivent être insécables ou pas ? 42 °C est-il différent de 42°C ?
Afficher tout
Ah bon ? rem170 ne vient pas de lui tomber dessus pour une « correction de rigueur scientifique » ?
Pourquoi 42 ℃ au lieu de 42℃ ? C’est assez simple, une forme est juste, logique, claire... et l’autre fausse.
Pourquoi des espaces insécables ? Parce que l’espace insécable empêche un retour à la ligne entre les deux mots qui rend difficile la compréhension : une valeur sans son unité n’est rien, une unité sans sa valeur non plus ; un point d’interrogation dans le vide, c’est moche ; un début de phrase avec un « : », c’est laid...
« L’important est de se faire comprendre »... Donc sa vous generai pa davoir des anecdotes kom sa? Vou comprener non?

Bref, il a lui-même rappelé pourquoi il reprenait les erreurs, je ne vais pas recopier, je vous laisse donc un lien assez complet qui résume absolument tout :
signemarion.com/bien-ecrire-a-quoi-ca-sert/

Nous ne sommes pas des grammars nazis, ce qu’il fait est louable, comme ça s’il y a un modo qui passe, l’erreur est corrigée. On veut juste que le contenu de SCMB soit sérieux.
Bon en tout cas, lorsque l’appli évoluera, j’espère qu’on n’aura plus ce genre de débat et qu’on n’aura plus des anecdotes qui peuvent piquer les yeux.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ah bon ? rem170 ne vient pas de lui tomber dessus pour une « correction de rigueur scientifique » ?
Pourquoi 42 ℃ au lieu de 42℃ ? C’est assez simple, une forme est juste, logique, claire... et l’autre fausse.
Pourquoi des espaces insécables ? Parce que l’espace insécable empêche un retour à la ligne entre
les deux mots qui rend difficile la compréhension : une valeur sans son unité n’est rien, une unité sans sa valeur non plus ; un point d’interrogation dans le vide, c’est moche ; un début de phrase avec un « : », c’est laid...
« L’important est de se faire comprendre »... Donc sa vous generai pa davoir des anecdotes kom sa? Vou comprener non?

Bref, il a lui-même rappelé pourquoi il reprenait les erreurs, je ne vais pas recopier, je vous laisse donc un lien assez complet qui résume absolument tout :
signemarion.com/bien-ecrire-a-quoi-ca-sert/

Nous ne sommes pas des grammars nazis, ce qu’il fait est louable, comme ça s’il y a un modo qui passe, l’erreur est corrigée. On veut juste que le contenu de SCMB soit sérieux.
Bon en tout cas, lorsque l’appli évoluera, j’espère qu’on n’aura plus ce genre de débat et qu’on n’aura plus des anecdotes qui peuvent piquer les yeux.
Afficher tout
Et écrire absulement au lieu d'absolument ça ne te dérange pas ?
Aïe aïe mes yeux saignent !!

a écrit : Et écrire absulement au lieu d'absolument ça ne te dérange pas ?
Aïe aïe mes yeux saignent !!
C’est déjà édité l’ami... Et non ça me gêne pas. Une erreur, qui plus est de frappe, rien de gênant, je suis un utilisateur lambda humain, pas une application qui a une portée de plusieurs milliers de gens. Je suis honoré d’être votre premier comm en 7 ans, et bon rétablissement pour vos yeux.

(si c’est un troll, bien joué ;))

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C’est déjà édité l’ami... Et non ça me gêne pas. Une erreur, qui plus est de frappe, rien de gênant, je suis un utilisateur lambda humain, pas une application qui a une portée de plusieurs milliers de gens. Je suis honoré d’être votre premier comm en 7 ans, et bon rétablissement pour vos yeux.

(si c’est un
troll, bien joué ;)) Afficher tout
Ah toi aussi, tu es fasciné par les personnes qui s'inscrivent et qui postent des années plus tard ... un commentaire bien souvent sans intérêt ?
Le nombre de personnes ayant posté un seul commentaire en tout et pour tout est également assez impressionnant.

Posté le

android

(1)

Répondre