Pourquoi la mimolette est-elle orange ?

Proposé par
le
dans

La mimolette tient sa couleur particulière d'un colorant naturel, le roucou, issu d'un un arbre originaire d'Amérique tropicale. Il fut utilisé en France dès le XVIIe siècle pour le différencier de l'Edam qui était fabriqué aux Pays Bas et interdit d'importation à l'époque.


Commentaires préférés (3)

C'est ce colorant qui est utilisé pour faire la "croûte" des reblochons !

Source : je suis haut savoyard... ( et sinon, ma belle sœur travaille dans une école des industries laitières)

Posté le

android

(65)

Répondre

Donc, si j'ai bien compris, la mimolette et l'édam, c'est le même fromage. Je ne m'en suis jamais rendu compte au goût.
Et j'ai toujours cru que la mimolette était un fromage hollandais, à cause d'une pub ancienne qui vantait les mérites du gouda, de l'édam et de la mimolette en même temps.

Posté le

android

(37)

Répondre

a écrit : Ça me rappelle la pub pour l'edam faite par le chanteur Dave. En tant que compatriote, il était bien placé pour faire la pub de ce fromage et c'était l'occasion de faire son coming-out avec un jeu de mots : "Les gens disent que je n'aime pas les dames, ce n'est pas vrai : j'en ai plein mon frigo" (et joignant le geste à la parole, il ouvre le frigo et il n'y a que des fromages à l'intérieur, bien serrés sur chaque étagère) ! Afficher tout Il y avait aussi des affiches comme celle-ci:

images.app.goo.gl/uXxH6ti9Dy9catYd6

C'est si rare l'auto-dérision...

Posté le

android

(51)

Répondre


Tous les commentaires (32)

C'est ce colorant qui est utilisé pour faire la "croûte" des reblochons !

Source : je suis haut savoyard... ( et sinon, ma belle sœur travaille dans une école des industries laitières)

Posté le

android

(65)

Répondre

a écrit : C'est ce colorant qui est utilisé pour faire la "croûte" des reblochons !

Source : je suis haut savoyard... ( et sinon, ma belle sœur travaille dans une école des industries laitières)
Ahh ça c'est ultra fiable comme source!!

Interdit d'importation pour favoriser les fromages français ?

Donc, si j'ai bien compris, la mimolette et l'édam, c'est le même fromage. Je ne m'en suis jamais rendu compte au goût.
Et j'ai toujours cru que la mimolette était un fromage hollandais, à cause d'une pub ancienne qui vantait les mérites du gouda, de l'édam et de la mimolette en même temps.

Posté le

android

(37)

Répondre

a écrit : Ahh ça c'est ultra fiable comme source!! Ça me rappelle la pub pour l'edam faite par le chanteur Dave. En tant que compatriote, il était bien placé pour faire la pub de ce fromage et c'était l'occasion de faire son coming-out avec un jeu de mots : "Les gens disent que je n'aime pas les dames, ce n'est pas vrai : j'en ai plein mon frigo" (et joignant le geste à la parole, il ouvre le frigo et il n'y a que des fromages à l'intérieur, bien serrés sur chaque étagère) !

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Ça me rappelle la pub pour l'edam faite par le chanteur Dave. En tant que compatriote, il était bien placé pour faire la pub de ce fromage et c'était l'occasion de faire son coming-out avec un jeu de mots : "Les gens disent que je n'aime pas les dames, ce n'est pas vrai : j'en ai plein mon frigo" (et joignant le geste à la parole, il ouvre le frigo et il n'y a que des fromages à l'intérieur, bien serrés sur chaque étagère) ! Afficher tout Il y avait aussi des affiches comme celle-ci:

images.app.goo.gl/uXxH6ti9Dy9catYd6

C'est si rare l'auto-dérision...

Posté le

android

(51)

Répondre

a écrit : Interdit d'importation pour favoriser les fromages français ? À cette époque les pays-bas était en pleine expansion et dominaient le commerce européen. Les autres puissances européennes ont adopté des politiques protectionnistes pour les empêcher de s’enrichir par leurs exportations. Les efforts combinés de la France et l’Angleterre ont conduit les néerlandais mécontents à manger leur premier ministre en 1672. D’après cette anecdote, ils ont aussi mené à rendre la mimolette orange.
fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8cle_d'or_n%C3%A9erlandais?wprov=sfti1

Quand j'étais jeune, on m'avait dit que la couleur rouge du fromage venait du fait que les Hollandais importaient du vin rouge de France, et réexpédiaient, en retour, leur fromages dissimulés dans les-dits tonneaux, où ils se coloraient pendant le voyage..
Ça devait être une blague, je n'ai retrouvé aucune source confirmant (ou pas) ce propos. J'aurai dû me rappeler la préférence batave de la bière sur le vin...
Déception

a écrit : À cette époque les pays-bas était en pleine expansion et dominaient le commerce européen. Les autres puissances européennes ont adopté des politiques protectionnistes pour les empêcher de s’enrichir par leurs exportations. Les efforts combinés de la France et l’Angleterre ont conduit les néerlandais mécontents à manger leur premier ministre en 1672. D’après cette anecdote, ils ont aussi mené à rendre la mimolette orange.
fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8cle_d'or_n%C3%A9erlandais?wprov=sfti1
Afficher tout
Manger leur premier ministre ? Trop vendu de fromage, donc plus rien à manger ? ;-)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : À cette époque les pays-bas était en pleine expansion et dominaient le commerce européen. Les autres puissances européennes ont adopté des politiques protectionnistes pour les empêcher de s’enrichir par leurs exportations. Les efforts combinés de la France et l’Angleterre ont conduit les néerlandais mécontents à manger leur premier ministre en 1672. D’après cette anecdote, ils ont aussi mené à rendre la mimolette orange.
fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8cle_d'or_n%C3%A9erlandais?wprov=sfti1
Afficher tout
A MANGER leur premier ministre ? Mais... Ce doit être parfaitement indigeste... Qu'est-ce qui leur a fait penser que ce serait une bonne idée ? Se sont-ils réveillé le matin en se disant "j'ai une faim de loup, je mangerais bien un ministre" ou est-ce de fil en aiguille, au terme d'une journée que je ne peux imaginer qu'éprouvante ? Et quels sont les codes de bienséances pour manger un membre du gouvernement ? Il y a une fourchette spéciale pour ça ou ça se mange à la main ?...

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Ahh ça c'est ultra fiable comme source!! Pourquoi faut il que la source soit tamponnée et certifiée ?
Il a dit : sa sœur travaille pour une école de produit laitier, ça suffit ! Tu veux des noms, un CV ?
On est là pour discuter pas pour se tirer le mou !
Et si tu n’es pas d’accord avec ce qu’il a dit, vas sur Google !!!

a écrit : Pourquoi faut il que la source soit tamponnée et certifiée ?
Il a dit : sa sœur travaille pour une école de produit laitier, ça suffit ! Tu veux des noms, un CV ?
On est là pour discuter pas pour se tirer le mou !
Et si tu n’es pas d’accord avec ce qu’il a dit, vas sur Google !!!
C'est gentil de vouloir prendre ma défense, mais je pense que c'est à prendre à la rigolade... Et s'il avait l'intention de se moquer, alors ça m'en touche une sans faire bouger l'autre !

Posté le

android

(5)

Répondre

Pour ajouter un peu de fromage sur le sujet, le nom « mimolette » signifie « mi-mou ». Il ne faut pas confondre la mimolette française qui possède une croute naturelle et la mimolette hollandaise dont la croûte est faite à partir de plastique ou de paraffine. On ne mange pas la croûte hollandaise du coup !
On place les mimolettes sur des étagères et elles sont retournées et brossées chaque semaine pour enlever la poussière. C’est ainsi que les acariens appelé cirons commencent à creuser des petits trous au niveau de la croûte, ils permettent à la mimolette de respirer. Pour savoir si la mimolette est de qualité, on les frappe avec un outil ressemblant à un petit maillet : si la mimolette est bien pleine, elle émet un bruit lourd ; si elle contient trop de trous, son bruit est plus creux et nous on veut du mi-mou !
L’affinage peut durer 3 mois pour une mimolette jeune et jusqu’à 22 mois pour une mimolette extra-vieille.

a écrit : Pour ajouter un peu de fromage sur le sujet, le nom « mimolette » signifie « mi-mou ». Il ne faut pas confondre la mimolette française qui possède une croute naturelle et la mimolette hollandaise dont la croûte est faite à partir de plastique ou de paraffine. On ne mange pas la croûte hollandaise du coup !
On p
lace les mimolettes sur des étagères et elles sont retournées et brossées chaque semaine pour enlever la poussière. C’est ainsi que les acariens appelé cirons commencent à creuser des petits trous au niveau de la croûte, ils permettent à la mimolette de respirer. Pour savoir si la mimolette est de qualité, on les frappe avec un outil ressemblant à un petit maillet : si la mimolette est bien pleine, elle émet un bruit lourd ; si elle contient trop de trous, son bruit est plus creux et nous on veut du mi-mou !
L’affinage peut durer 3 mois pour une mimolette jeune et jusqu’à 22 mois pour une mimolette extra-vieille.
Afficher tout
Tes sources concernant le brossage pour enlever la poussière ? Le brossage est souvent réalisé avec le petit lait issu de la fabrication du fromage, et sert notamment à réimplanter les bactéries que l'on souhaite pour former la croûte que l'on souhaite.
Source : l'art de faire son fromage, David Asher

Après, j'avoue ne pas m'être arrêté sur la recette de la mimolette, et peut-être que le dépoussiérage est partie intégrante de la fabrication

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tes sources concernant le brossage pour enlever la poussière ? Le brossage est souvent réalisé avec le petit lait issu de la fabrication du fromage, et sert notamment à réimplanter les bactéries que l'on souhaite pour former la croûte que l'on souhaite.
Source : l'art de faire son fromage, David As
her

Après, j'avoue ne pas m'être arrêté sur la recette de la mimolette, et peut-être que le dépoussiérage est partie intégrante de la fabrication
Afficher tout
www.quiveutdufromage.com/t-croute-brossee--542

Cela dépend des fromages. On brosse parfois avec de l’eau et du sel, parfois juste pour enlever les excès d’acariens que j’appelle certainement à tort de la poussière.

a écrit : www.quiveutdufromage.com/t-croute-brossee--542

Cela dépend des fromages. On brosse parfois avec de l’eau et du sel, parfois juste pour enlever les excès d’acariens que j’appelle certainement à tort de la poussière.
Ok, effectivement ma mémoire m'a fait défaut : certains brossages sont effectués avec de la saumure (eau salée), ce qui permet d'évacuer les micro-organismes indésirables pour le fromage que l'on fabrique

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : À cette époque les pays-bas était en pleine expansion et dominaient le commerce européen. Les autres puissances européennes ont adopté des politiques protectionnistes pour les empêcher de s’enrichir par leurs exportations. Les efforts combinés de la France et l’Angleterre ont conduit les néerlandais mécontents à manger leur premier ministre en 1672. D’après cette anecdote, ils ont aussi mené à rendre la mimolette orange.
fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8cle_d'or_n%C3%A9erlandais?wprov=sfti1
Afficher tout
À manger leur premier ministre!!?

a écrit : À manger leur premier ministre!!? Regarde mon commentaire précédent.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : A MANGER leur premier ministre ? Mais... Ce doit être parfaitement indigeste... Qu'est-ce qui leur a fait penser que ce serait une bonne idée ? Se sont-ils réveillé le matin en se disant "j'ai une faim de loup, je mangerais bien un ministre" ou est-ce de fil en aiguille, au terme d'une journée que je ne peux imaginer qu'éprouvante ? Et quels sont les codes de bienséances pour manger un membre du gouvernement ? Il y a une fourchette spéciale pour ça ou ça se mange à la main ?... Afficher tout L'homme était nommé Johan de Witt.
Après une révolte il a été massacré (j'insiste sur le massacré, torturé, explosé et pas simplement tuer) par une foule en colère mais manger relève de la légende urbaine. Il n'y pas vraiment de source sûr pour attester de ça.
Certains disent que seulement son coeur aurait été mangé par la foule et d'autres pensent que c'est à cause de l'état du cadavre que cette légende serait née.

Posté le

android

(5)

Répondre

Le rocou sert aussi dans la « fabrication » du haddock, d’où sa couleur orangée (c’est de l’églefin fumé).