Le RGPD face à la consent fatigue

Proposé par
le

Pourtant censé réduire l'usage à notre insu de nos données personnelles, le RGPD est une aubaine pour les publicitaires. En cause, la "consent fatigue", mécanisme mental de lassitude qui pousse la majorité des internautes à rapidement et systématiquement cliquer sur "tout accepter" pour se débarrasser du bandeau et accéder au contenu du site.

Ainsi, le publicitaire Quantcast a récemment annoncé obtenir le consentement de plus de 90% de ses utilisateurs, et le publicitaire Teads reportait que moins de 5% des utilisateurs européens refusaient les cookies destinés à leur proposer de la publicité personnalisée.


Tous les commentaires (28)

a écrit : Concernant l'énergie seulement :jancovici.com/publications-et-co/articles-de-presse/lelectricite-sur-des-charbons-ardents/

Du reste sur l'IA, ca vient de science et vie

Pardon, je vais trop vite : oui, les cookies sont stockés côté client, mais pour leur traitement ?
<
br /> Pour ce qui est de l'IA, une IA consomme déjà beaucoup pour son fonctionnement, mais son apprentissage, qui nécessite des quantités astronomiques de calculs, est une catastrophe énergétique.
Apprentissage rendu possible grâce aux données stockées dématérialisées, ce qui donne aux développeurs une énorme quantité de données "exemple" pour nourrir leur IA...

Erratum cependant sur mon commentaire précédent: deepmind consomme 440 kW/h, au lieu de 440 kWh
Afficher tout
440kwh ou 440kw/h est grosso modo la même chose. Mais bien que pour un particulier cela peut paraître important, dans l'industrie ou le process, ce n'est pas si impressionnant. Un IRM consomme plusieurs centaines de kW, un bateau raccordé à un quai consomme également plusieurs centaines de kW et je ne parle pas de l'industrie lourde (four à arc et autres)
Ce qui est par contre souvent très polluant, c'est les systèmes de refroidissement (gaz à effet de serre) et les moyens de secours électriques (les gafa utilisent des centaines d'énormes groupes électrogènes au fioul pour secourir leurs installations)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : 440kwh ou 440kw/h est grosso modo la même chose. Mais bien que pour un particulier cela peut paraître important, dans l'industrie ou le process, ce n'est pas si impressionnant. Un IRM consomme plusieurs centaines de kW, un bateau raccordé à un quai consomme également plusieurs centaines de kW et je ne parle pas de l'industrie lourde (four à arc et autres)
Ce qui est par contre souvent très polluant, c'est les systèmes de refroidissement (gaz à effet de serre) et les moyens de secours électriques (les gafa utilisent des centaines d'énormes groupes électrogènes au fioul pour secourir leurs installations)
Afficher tout
Sur une partie de, disons, 3h, ça fait une consommationde 440 kW/h ( ça ça change pas) et une énergie de 1,32 MW
Je sui electro, et j'engueule les stagiaires qui font ce genre d'erreur... Ça fait un bon retour de manivelle !
Certes, c'est peu par rapport à de l'industrie, mais l'industrie lourde et autres gros consommateurs, globalement, vont voir dans les décennies à venir leur consommation réduire un peu, avec l'apparition de nouvelles technologies, évolutions des techniques de travail etc.
L'IA, elle, ne devrait faire qu'augmenter dans les années futures, avec l'augmentation exponentielle d'objets "intelligents" et le nombte de calculs faramineux que ceux devront faire... Pour décider s'il faut commander des courses, s'il faut ouvrir les volets, laisser une priorité...
Tâches que le cerveau humain, s'il est moins rapide, exécute avec une consommation estimée à environ 20W/h

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : 440kwh ou 440kw/h est grosso modo la même chose. Mais bien que pour un particulier cela peut paraître important, dans l'industrie ou le process, ce n'est pas si impressionnant. Un IRM consomme plusieurs centaines de kW, un bateau raccordé à un quai consomme également plusieurs centaines de kW et je ne parle pas de l'industrie lourde (four à arc et autres)
Ce qui est par contre souvent très polluant, c'est les systèmes de refroidissement (gaz à effet de serre) et les moyens de secours électriques (les gafa utilisent des centaines d'énormes groupes électrogènes au fioul pour secourir leurs installations)
Afficher tout
En théorie, les gaz à effets de serre ne sortent pas des systèmes fermés de climatisation dans lesquels ils sont utilisés et les moyens de secours électriques ne sont utilisés qu'exceptionnellement.

En réalité, il y a effectivement des fuites de gaz (CFC ou HFC) à tous les niveaux de la durée de vie des systèmes et les coupures de courant ne sont pas si exceptionnelles que ça.

a écrit : Sur une partie de, disons, 3h, ça fait une consommationde 440 kW/h ( ça ça change pas) et une énergie de 1,32 MW
Je sui electro, et j'engueule les stagiaires qui font ce genre d'erreur... Ça fait un bon retour de manivelle !
Certes, c'est peu par rapport à de l'industrie, mais l'ind
ustrie lourde et autres gros consommateurs, globalement, vont voir dans les décennies à venir leur consommation réduire un peu, avec l'apparition de nouvelles technologies, évolutions des techniques de travail etc.
L'IA, elle, ne devrait faire qu'augmenter dans les années futures, avec l'augmentation exponentielle d'objets "intelligents" et le nombte de calculs faramineux que ceux devront faire... Pour décider s'il faut commander des courses, s'il faut ouvrir les volets, laisser une priorité...
Tâches que le cerveau humain, s'il est moins rapide, exécute avec une consommation estimée à environ 20W/h
Afficher tout
Plutôt 1,32 MWh.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Plutôt 1,32 MWh. Oui, oui oui et re-oui !
Décidément, les pseudo-vacances ne font pas de bien...

Posté le

android

(0)

Répondre

Parfois on est obligé d’accepter les cookies parce que la page n’apparaît pas si l’on refuse tout.

Le problème étant surtout qu'on n'a parfois pas le choix. Certains sites vous empêchent d'accéder au contenu si vous ne cliquez pas sur « J'accepte » ; à ce compte-là autant ne pas mettre de bandeau et directement signaler que vos données seront récupérées.

Moi je ne m'en lasse jamais. Je préfère perdre 10 secondes à tout mettre sur Refuser que de cliquer sur Accepter.

Posté le

android

(0)

Répondre