Les particularités du kakapo

Proposé par
Invité
le
dans

Le kakapo est un perroquet endémique de Nouvelle-Zélande un peu spécial : il est nocturne et ne peut pas voler. Il peut atteindre 60 cm, peser 4 kg, et est capable de se déplacer sur de grandes distances, ainsi que grimper aux arbres. Il n’avait pas de prédateurs avant l’arrivée des colons, mais il est à présent menacé de disparition.


Commentaires préférés (3)

Attention aux formulations genre "arrivée des colons"... Le pauvre Kakapo était déjà chassé par les Maoris, peuple indigène de NZ, pour sa viande et son plumage.
Parlons plutôt de "l'impact de l'homme" sur la nature.
Ce perroquet me fait un peu penser au Dodo mauricien, oiseau lourd en non volant, disparu lui, chassé aussi par les hommes à leur arrivée sur l'île.

Pour les amateurs, une petite vidéo de 2:30 extraite d’un documentaire de la BBC avec Stephen Fry, où un kakapo fait sa parade nuptiale au cameraman. Probablement le documentaire animalier le plus hilarant que j’aie jamais regardé :


youtu.be/9T1vfsHYiKY

La Nouvelle Zélande compte un autre perroquet haut en couleur : le kea.

Ce perroquet très intelligent est capable de repérer les mouvements de sorties de votre chat, d'utiliser la chatière et d'aller ouvrir le frigo pour manger votre margarine.

Le documentaire Netflix "Beak and Brain" le présente à merveille. Donc en cette période de confinement je vous le conseil.


Tous les commentaires (40)

Attention aux formulations genre "arrivée des colons"... Le pauvre Kakapo était déjà chassé par les Maoris, peuple indigène de NZ, pour sa viande et son plumage.
Parlons plutôt de "l'impact de l'homme" sur la nature.
Ce perroquet me fait un peu penser au Dodo mauricien, oiseau lourd en non volant, disparu lui, chassé aussi par les hommes à leur arrivée sur l'île.

Pour les amateurs, une petite vidéo de 2:30 extraite d’un documentaire de la BBC avec Stephen Fry, où un kakapo fait sa parade nuptiale au cameraman. Probablement le documentaire animalier le plus hilarant que j’aie jamais regardé :


youtu.be/9T1vfsHYiKY

a écrit : Attention aux formulations genre "arrivée des colons"... Le pauvre Kakapo était déjà chassé par les Maoris, peuple indigène de NZ, pour sa viande et son plumage.
Parlons plutôt de "l'impact de l'homme" sur la nature.
Ce perroquet me fait un peu penser au Dodo mauricien, oiseau
lourd en non volant, disparu lui, chassé aussi par les hommes à leur arrivée sur l'île. Afficher tout
L’arrivée des polynésiens il y a 700 ans était un coup dur pour le kakapo dont l’aire s’était déjà réduite, mais en lisant la première source, on voit que l’arrivée des colonisateurs à été plus déterminante dans l’extinction de l’espèce avec l’introduction de nombreux prédateurs : le chat, l’hermine, le furet, le rat noir... Mais tu as raison de souligner que les maoris ne sont pas tous blancs dans l’histoire.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Pour les amateurs, une petite vidéo de 2:30 extraite d’un documentaire de la BBC avec Stephen Fry, où un kakapo fait sa parade nuptiale au cameraman. Probablement le documentaire animalier le plus hilarant que j’aie jamais regardé :


youtu.be/9T1vfsHYiKY
Au vu de la description, du titre de la deuxième source et de ta vidéo, j'ai l'impression que cet animal tient plus de la poule ou du dindon que du perroquet ...

Posté le

android

(6)

Répondre

Une petite précision sur cet animal bien sympathique, il a pris l'habitude de se nourrir de sang de mouton.
Il se met sur leurs dos, perce la peau avec son bec et suce le sang de la bête qui a bien du mal à se débarrasser de son hôte.

Posté le

android

(14)

Répondre

Bien que le kakapo soit en très grand danger d'extinction, il se trouve encore des personnes sans âme, cherchant à capturer frauduleusement un exemplaire, afin de le revendre à prix d'or à un collectionneur, ou a un nouveau riche qui "veut se la péter".
Une partie du travail des gardiens, sur les trois îles sanctuaires, consiste d'ailleurs à surveiller les intégrants des groupes en visite guidée sur le site - vous et vos affaires seront révisées avec conscience, à votre départ -, et de tenter de déceler un accostage clandestin sur les îles.

Récemment, la Nouvelle-Zélande a lancé le plus ambitieux plan d'erradication d'espèces animales silvestres non autochtones, de son histoire. A l'horizon 2050, le but est que tous les opossums, furets, hermines, rats, cerfs, etc... soient éliminés. Lors de la publication de l'information dans une prestigieuse revue Française, il s'est néanmoins trouvé des lecteurs critiquant la décision, au nom de la protection animale ! Un comble, quand la mesure cherche justement à préserver des espèces endémiques, menacées par des espèces invasives.

La Nouvelle Zélande compte un autre perroquet haut en couleur : le kea.

Ce perroquet très intelligent est capable de repérer les mouvements de sorties de votre chat, d'utiliser la chatière et d'aller ouvrir le frigo pour manger votre margarine.

Le documentaire Netflix "Beak and Brain" le présente à merveille. Donc en cette période de confinement je vous le conseil.

Le Kakapo menacé par les colons....





Quelle ironie...

a écrit : La Nouvelle Zélande compte un autre perroquet haut en couleur : le kea.

Ce perroquet très intelligent est capable de repérer les mouvements de sorties de votre chat, d'utiliser la chatière et d'aller ouvrir le frigo pour manger votre margarine.

Le documentaire Netflix "Bea
k and Brain" le présente à merveille. Donc en cette période de confinement je vous le conseil. Afficher tout
Je m'émerveille à la lecture de beaucoup de vos commentaires, devant la somme de connaissances que vous possédez, et principalement en référence aux animaux, dont les oiseaux.
J'ai gardé un très bon souvenir de vos interventions, sur une anecdote parlant des calaos, et est encore redevable envers vous, d' infos (chiffres) à propos des cigognes. Avec l'excès de temps libre actuel, quarantaine oblige, je ne tarderai pas à réviser la documentation que j'avais consulté au moment, et de vous traduire les passages importants.

En (probable) ornithologue, amateur ou professionnel que vous êtes, une question: est-il exact que les corvidés peuvent être considérés comme les animaux (primates mis à part) les plus intelligents ?

a écrit : Je m'émerveille à la lecture de beaucoup de vos commentaires, devant la somme de connaissances que vous possédez, et principalement en référence aux animaux, dont les oiseaux.
J'ai gardé un très bon souvenir de vos interventions, sur une anecdote parlant des calaos, et est encore redevable envers vou
s, d' infos (chiffres) à propos des cigognes. Avec l'excès de temps libre actuel, quarantaine oblige, je ne tarderai pas à réviser la documentation que j'avais consulté au moment, et de vous traduire les passages importants.

En (probable) ornithologue, amateur ou professionnel que vous êtes, une question: est-il exact que les corvidés peuvent être considérés comme les animaux (primates mis à part) les plus intelligents ?
Afficher tout
Alors! Je ne suis pas aussi calé que @Gaspar en Faune mais j'ai vu plusieurs reportages sur les corbeaux dont plusieurs sur des tests d'intelligence.
Je peux te dire qu'ils ont des capacités extraordinaires. En particulier ils sont capables de reconnaître des visages humains et se souvenir si la personne leur a fait du mal ou pas. Ils sont capables de trouver des astuces et des outils pour manger. Et autre particularité, ils sont néophobes. Ce qui signifie qu'il apprennent et goûtent à tout jusqu'à l'âge de 6 mois après quoi, même s'ils trouvent une nourriture très appétissante mais qu'ils ne connaissent pas, ils ne la mangeront pas.

Des animaux vraiment intéressants.

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Alors! Je ne suis pas aussi calé que @Gaspar en Faune mais j'ai vu plusieurs reportages sur les corbeaux dont plusieurs sur des tests d'intelligence.
Je peux te dire qu'ils ont des capacités extraordinaires. En particulier ils sont capables de reconnaître des visages humains et se souvenir si la pe
rsonne leur a fait du mal ou pas. Ils sont capables de trouver des astuces et des outils pour manger. Et autre particularité, ils sont néophobes. Ce qui signifie qu'il apprennent et goûtent à tout jusqu'à l'âge de 6 mois après quoi, même s'ils trouvent une nourriture très appétissante mais qu'ils ne connaissent pas, ils ne la mangeront pas.

Des animaux vraiment intéressants.
Afficher tout
C'est pas Gaspar :(

a écrit : Je m'émerveille à la lecture de beaucoup de vos commentaires, devant la somme de connaissances que vous possédez, et principalement en référence aux animaux, dont les oiseaux.
J'ai gardé un très bon souvenir de vos interventions, sur une anecdote parlant des calaos, et est encore redevable envers vou
s, d' infos (chiffres) à propos des cigognes. Avec l'excès de temps libre actuel, quarantaine oblige, je ne tarderai pas à réviser la documentation que j'avais consulté au moment, et de vous traduire les passages importants.

En (probable) ornithologue, amateur ou professionnel que vous êtes, une question: est-il exact que les corvidés peuvent être considérés comme les animaux (primates mis à part) les plus intelligents ?
Afficher tout
Merci pour ce message :)

Alors pour ce qui est de la palme des animaux les plus intelligents, je me garde bien de faire un classement.

Les rats sont redoutables aussi, en Afrique il y a l'éléphant et le lycaon, les oiseaux de feux en Australie...
Même notre ami le chien (voir les chiens guide) !

En fait même chez les corvidés le niveau d'intelligence change. La Corneille de Nouvelle Calédonie est capable d'utiliser et de fabriquer des outils, pas notre bonne vieille pie bavarde. Mais cette dernière se reconnait dans le miroir et est en deuil lors de la perte du partenaire.

En fait tout dépend de la comparaison : en matière de cognition sociale, de raisonnement causal, de flexibilité mentale, d'imagination et de prospection alors oui les corvidés, dans l'ensemble, sont aussi intelligents que les grands singes.

Mais un spécialiste des cephalopodes pourra aussi te dire qu'une pieuvre est redoutablement intelligente.

Donc selon moi tout dépend de la comparaison et tout ce que je me permettrais de dire c'est que, oui on peut le dire, les corvidés sont aussi intelligents que les grands singes.

Merci @Raspa, merci @Shampoo pour ces commentaires très instructifs.
Ma question découlait d'un récent reportage radiophonique, où le protagoniste est un amoureux fou des corbeaux, cherchant à réhabiliter un oiseau encore considéré par plus d'un, comme un oiseau de mauvaise augure. Sa démarche ne m'avait donc pas parue totalement objective, dont point de vue scientifique.
Néanmoins, m'avait interpelé une phrase, où il affirmait que le corbeau est capable de résoudre des problèmes aussi complexes que ceux proposés à un enfant de 7 à 8 ans, afin d'accéder à de la nourriture ou à une récompense.

@shampoo, je crois que certaines personnes peuvent également être atteintes de neophobisme alimentaire.

a écrit : C'est pas Gaspar :( Désolé, c'est le clavier qui m'a joué un tour. Parfois ils sont farceurs tous comme peuvent l'être les corbeaux d'ailleurs :)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Merci @Raspa, merci @Shampoo pour ces commentaires très instructifs.
Ma question découlait d'un récent reportage radiophonique, où le protagoniste est un amoureux fou des corbeaux, cherchant à réhabiliter un oiseau encore considéré par plus d'un, comme un oiseau de mauvaise augure. Sa démarche ne m&
#039;avait donc pas parue totalement objective, dont point de vue scientifique.
Néanmoins, m'avait interpelé une phrase, où il affirmait que le corbeau est capable de résoudre des problèmes aussi complexes que ceux proposés à un enfant de 7 à 8 ans, afin d'accéder à de la nourriture ou à une récompense.

@shampoo, je crois que certaines personnes peuvent également être atteintes de neophobisme alimentaire.
Afficher tout
Pour les neophobiques alimentaires tu pensais à des gens en particulier?

Je ne suis pas végan mais je n'entre jamais dans ce genre de conversation parceque dans ce cas comme en politique ou en religion tout le monde campe sur ses positions.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Merci @Raspa, merci @Shampoo pour ces commentaires très instructifs.
Ma question découlait d'un récent reportage radiophonique, où le protagoniste est un amoureux fou des corbeaux, cherchant à réhabiliter un oiseau encore considéré par plus d'un, comme un oiseau de mauvaise augure. Sa démarche ne m&
#039;avait donc pas parue totalement objective, dont point de vue scientifique.
Néanmoins, m'avait interpelé une phrase, où il affirmait que le corbeau est capable de résoudre des problèmes aussi complexes que ceux proposés à un enfant de 7 à 8 ans, afin d'accéder à de la nourriture ou à une récompense.

@shampoo, je crois que certaines personnes peuvent également être atteintes de neophobisme alimentaire.
Afficher tout
Il est trop tard pour me corriger mais j'ai fait une erreur : je parlais du Corbeau de Nouvelle Calédonie !

La corneille de Nouvelle Calédonie, ça n'existe pas :/

Sinon pour le reportage disait bien vrai. Un corbeau peut résoudre de problèmes du niveau école primaire.
En fait plus d'une personne peut être surprise par l'intelligence des corvidés :)
Si tu peux regarder "Beak and Brain" cela va te sauter aux yeux.

a écrit : Pour les neophobiques alimentaires tu pensais à des gens en particulier?

Je ne suis pas végan mais je n'entre jamais dans ce genre de conversation parceque dans ce cas comme en politique ou en religion tout le monde campe sur ses positions.
Non, je ne pensais pas du tout aux vegans.
Quand tu as parlé de neophobisme, il me semblaut avoir lu un papier sur le sujet. Si certains types d'aliments ne sont pas goûtés durant l'enfance, il est difficile qu'ils soient appréciés à l'âge adulte.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Non, je ne pensais pas du tout aux vegans.
Quand tu as parlé de neophobisme, il me semblaut avoir lu un papier sur le sujet. Si certains types d'aliments ne sont pas goûtés durant l'enfance, il est difficile qu'ils soient appréciés à l'âge adulte.
Très surprenant, je goûte tellement de saveurs nouvelles que j'apprécie que j'ai du mal à y croire.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Merci pour ce message :)

Alors pour ce qui est de la palme des animaux les plus intelligents, je me garde bien de faire un classement.

Les rats sont redoutables aussi, en Afrique il y a l'éléphant et le lycaon, les oiseaux de feux en Australie...
Même notre ami le chien (voir
les chiens guide) !

En fait même chez les corvidés le niveau d'intelligence change. La Corneille de Nouvelle Calédonie est capable d'utiliser et de fabriquer des outils, pas notre bonne vieille pie bavarde. Mais cette dernière se reconnait dans le miroir et est en deuil lors de la perte du partenaire.

En fait tout dépend de la comparaison : en matière de cognition sociale, de raisonnement causal, de flexibilité mentale, d'imagination et de prospection alors oui les corvidés, dans l'ensemble, sont aussi intelligents que les grands singes.

Mais un spécialiste des cephalopodes pourra aussi te dire qu'une pieuvre est redoutablement intelligente.

Donc selon moi tout dépend de la comparaison et tout ce que je me permettrais de dire c'est que, oui on peut le dire, les corvidés sont aussi intelligents que les grands singes.
Afficher tout
Le corbeau aussi fait le deuil de ses compatriotes, j'ai vu une émission il y a longtemp sur l'etude d'un groupe de corbeaux au japon, c'est assez incroyable le comportement de ses oiseaux, je les regarde plus avec le meme oeil

Posté le

android

(2)

Répondre