Al Capone a favorisé le développement de la DLC

Proposé par
le

Si Al Capone est notoirement connu en tant que gangster et trafiquant, il est également celui qui obligea à apposer la DLC (date limite de consommation) sur les bouteilles de lait vendues a Chicago. Ultérieurement, la mesure sera étendue à tout le pays, puis la généralisation des DLC naquit dans les années 60/70.


Tous les commentaires (40)

a écrit : Je suis rarement véhément, mais je trouve cette question complétement stupide ! Ca sous entend d'une part que tous nos dirigeants sont corrompus et en plus qu'un trafiquant ne le serait pas... Bref, j'espère que c'était ironique... Non toi tu entends que nos dirigeants sont corrompus. Moi je parle de la Colombie et d'une réalité qui existe ou du moins existait pour éviter les incompréhensions

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Cette anecdote est excellente! Al Capone a pris de mauvaises décisions dans sa vie pour sortir de la misère, rien n’excuse cela. Mais il a toujours cherché à aider les plus pauvres et c’est tout de même fou qu’un criminel se soucie du bien-être des citoyens, plus que les dirigeants de ces derniers. Il se souciait du bien être des plus pauvres dans son propre intérêt, qui aiderait la police pour dénoncer une personne qui vous aide ?

a écrit : L'alcool est une drogue. Une drogue dure. Une drogue qui cause des ravages colossaux (accidents de la route, violences domestiques, accidents domestiques, déchéance intellectuelle, maladies cardio-vasculaires, cancers...) et la société puritaine américaine s'est tout simplement dit qu'un monde sans alcool serait un monde meilleur. Elle avait sûrement raison.
Sauf que l'alcool est un produit inscrit dans les gènes et la culture de la civilisation occidentale, et donc cela n'a pas fonctionné. Trop de gens étaient prêts à payer, et même cher, pour continuer à avoir accès à l'alcool. Les pouvoirs publics dépensaient, par conséquent, des sommes folles en répression sans réussir à faire disparaître ce problème.
Et quand on ne peut pas vaincre un fléau, il faut l'accompagner, c'est ce qu'ont fait les USA en taxant l'alcool fortement (ce qu'on fait tous les autres pays ensuite) et en règlementant son usage (pas sur la voie publique, pas en conduisant, pas aux mineurs...). Et cela tombait bien car le pays traversait une crise économique majeure, donc un peu plus d’impôts qui rentrait dans les caisses, on ne crachait pas dessus.
2008, nouvelle crise économique qui ravage les USA, et donc le monde. Et tiens donc, comme par hasard, plusieurs états américains et plusieurs provinces canadiennes légalisent l'usage récréatif du cannabis (bien moins dangereux que l'alcool soit dit en passant) quelques années après. Je pensais à l'époque que la France suivrait, mais non. (Rappelons que les USA furent les premiers à classer le cannabis comme stupéfiant).
Mais en 2020, une crise beaucoup plus profonde frappe le monde. Je ne serais pas étonné si, d'ici 2 ou 3 ans, plusieurs pays européens légalisaient et taxaient le cannabis.
Wait and see.
Désolé pour ce pavé. Mais le sujet me passionne.
Afficher tout
Je pense qu'en France les vieux bien vieux votant beaucoup, et ayant un stéréotype très solide sur la marijuana, on devra attendre que leurs effectifs aient bien baissé. Ce qui vient. Autre problème,c'est que si on légalise, les catégories sociales qui vivent directement ou indirectement du haschich devront se mettre aux drogues dures, même si c'est déjà en partie le cas et même si le commerce légal en Hollande est approvisionné en grande partie par une production clandestine. D'un côté c'est bon pour les autorités de laisser les gens fumer tranquillos et qu'ils ne s'énervent pas trop, de l'autre ils ont besoin aussi de pouvoir criminaliser la population facilement. Il est donc possible qu'à l'avenir on continue comme maintenant, avec une tolérance relative (on te laisse tranquille mais peut-être pas). Et puis ça rapporte les amendes. Légalisation ou pas la seule option correcte comme citoyen est la plantation maison. Il faut également ouvrir un débat national sur la question de la drogue illégal comme soutien économique d'une grande part de la population. Il ne faut pas permettre d'économie souterraine mais on ne peut pas laisser non plus les gens en proie à la misère.

a écrit : À ce sujet, on peut aussi parler de Pablo Escobar qui a beaucoup fait pour aider les plus pauvres, alors en faisant ça il s'achetait aussi leur soutient mais aujourd'hui des gens vivent encore dans des logements sociaux construits par le trafiquant. Je me demande comment serait la Colombie aujourd'hui, si Escobar avait réussi à devenir président.

Finalement je ne sais pas ce qu'est mieux entre avoir comme président un trafiquant ou un corrompu.
Afficher tout
Je te rassure, on a les deux :)
C'est pas nouveau les scandales de conflits d'intérêts et autres trafic en tout genre.
Aaaah c'est beau l'immunité parlementaire !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : À ce sujet, on peut aussi parler de Pablo Escobar qui a beaucoup fait pour aider les plus pauvres, alors en faisant ça il s'achetait aussi leur soutient mais aujourd'hui des gens vivent encore dans des logements sociaux construits par le trafiquant. Je me demande comment serait la Colombie aujourd'hui, si Escobar avait réussi à devenir président.

Finalement je ne sais pas ce qu'est mieux entre avoir comme président un trafiquant ou un corrompu.
Afficher tout
Tu parles du gars qui tuait ou faisait exécuter n'importe quelle personne qui ne lui plaisait pas , y compris par exemple, le musicien de la fête si la musique n'était pas à son goût ?
Ou encore le gars qui a fait exploser un avion entier pour tuer 1 seule personne ( qui d'ailleurs n'était finalement pas monté dans cet avion).

Bah je ne suis pas spécialiste mais je pense que ça aurait finit en dictature enfait! Car c'est le système qu'il a adopté dans son entourage tout simplement

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Somme toute, Al Capone ne serait resté qu'une petite frappe de seconde zone, dont les livres d'histoire auraient probablement ignoré, si la Prohibition n'avait pas été implantée aux États-Unis.
Je ne crois pas une seule seconde, que Al Capone ait agi dans un but philanthropique, en manoeuvrant po
ur faire apposer les DLC sur le lait frais.
En homme d'affaires bien avisé, il a compris assez tôt, que les jours de la Prohibition d'alcool étaient comptés, et qu'il était donc temps de la reconversion de ses négoces, s'il ne voulait pas voir ses bénéfices péricliter, voire se ruiner, dès la Loi abrogée ( elle devint effective en 1933).

La lecture de l'Histoire Américaine à propos de la Prohibition, est très instructive, et je vous recommande d'aller fouiller le Net: en synthèse, elle fut implantée sous pression de courants religieux déclarant détenir la vérité et la solution à tous les maux... En réalité, ceci n'a fait qu'ouvrir une Boîte de Pandore, où le remède a été pire que le mal, créant de la corruption à tous les étages et faisant littéralement exploser la population carcérale des États-Unis, la multipliant par six.

Près d'un siècle est passé depuis l'initiative prise envers des bouteilles de lait frais, et aujourd'hui la DLC est controversée pour certains produits alimentaires, car elle est source d'une partie du gaspillage d'aliments.
Comme quoi....
Afficher tout
En fait, ce que tu dis est vrai, mais la prohibition a été décrétée surtout parce que l'impôt sur le revenu a été voté, avant, aux USA, le pognon était surtout récolté via les taxes sur l'alcool.
Depuis, le monde a changé, on se préocupe de ses ravages mais il y a 100 ans (ptain, on est déjà en 2020?^^

a écrit : À ce sujet, on peut aussi parler de Pablo Escobar qui a beaucoup fait pour aider les plus pauvres, alors en faisant ça il s'achetait aussi leur soutient mais aujourd'hui des gens vivent encore dans des logements sociaux construits par le trafiquant. Je me demande comment serait la Colombie aujourd'hui, si Escobar avait réussi à devenir président.

Finalement je ne sais pas ce qu'est mieux entre avoir comme président un trafiquant ou un corrompu.
Afficher tout
Un corrompu trafique en quelque sorte la vérité...

a écrit : À ce sujet, on peut aussi parler de Pablo Escobar qui a beaucoup fait pour aider les plus pauvres, alors en faisant ça il s'achetait aussi leur soutient mais aujourd'hui des gens vivent encore dans des logements sociaux construits par le trafiquant. Je me demande comment serait la Colombie aujourd'hui, si Escobar avait réussi à devenir président.

Finalement je ne sais pas ce qu'est mieux entre avoir comme président un trafiquant ou un corrompu.
Afficher tout
Bon en fait, d'un côté il y en a qui a les mains tachées de sang et qui "s'assume" et de l'autre, les mains sont tout aussi sales, mais elles sont planquées dans les poches !

a écrit : Tu parles du gars qui tuait ou faisait exécuter n'importe quelle personne qui ne lui plaisait pas , y compris par exemple, le musicien de la fête si la musique n'était pas à son goût ?
Ou encore le gars qui a fait exploser un avion entier pour tuer 1 seule personne ( qui d'ailleurs n'était fin
alement pas monté dans cet avion).

Bah je ne suis pas spécialiste mais je pense que ça aurait finit en dictature enfait! Car c'est le système qu'il a adopté dans son entourage tout simplement
Afficher tout
Oui mais il est devenu barbare après avoir compris que les gens comme lui ne pouvaient pas devenir président alors que d'autres plus riches de naissance arrivent facilement à devenir président ou ministre même avec les mains pas très propres.

Avant ça il ne faisait pas appel à la force mais seulement à la menace, avec l'expression qu'on connaît tous aujourd'hui "plata o plomo".

Et je ne le défends pas mais j'ai encore du mal à accepter que les gens qui luttaient contre cette personne étaient les seuls consommateurs de cocaïne à l'époque. Le produit était bien trop cher pour les pauvre qui soutenaient Escobar.

Posté le

android

(0)

Répondre

et maintenant il y a des DLC sur tout meme les produit impérissable riz E liquides chocolat etc ca en devient ridicule, surtout qu'en meme temps ou nous abreuve de catéchisme écologique

a écrit : Ha c'est sur que les commerçants abattus parce qu'ils avaient du retard sur une taxe impayable ou les jeunes filles de seize ans violées 20 fois pour être bien malléables à l'exploitation dans les tripots devaient lui être reconnaissants de se soucier de leur bien être. Merci d’avoir corrigé le tir !! Les pires crapules font souvent des pères de famille adorables...

a écrit : «  on obtient beaucoup plus des gens en étant poli et armé qu’en étant juste poli »

Al C.
Excellent !! Je prends...

a écrit : et maintenant il y a des DLC sur tout meme les produit impérissable riz E liquides chocolat etc ca en devient ridicule, surtout qu'en meme temps ou nous abreuve de catéchisme écologique Les industriels s'en sont emparés pour faire plus de fric... c'est clair que des DLC sur du riz... dire qu'on a retrouvé des grains de blé dans les pyramides et que certains grains ont germé, 4 000 la DLC pour des pâtes sèches correctement conservées? Pas sur, ca pourrait être plus!^^

J'ai lu un papier sur les conserves, souvent, la DLC est de 4 ans, mais en fait, ce sont les fabriquant des boites (pas les fabriquants qui fabriquent ce qu'ils mettent dedans) qui n'ont pas le droit de garantir l'étanchéité des boites plus de 4 ans, mais en pratique, on a retrouvé en Angleterre des conserves datant de la 2GM, parfaitement intactes, ils les ont ouvertes et analysé le contenu en labo, R.A.S, rien, que dalle, pas la plus insignifiante bactérie, parfaitement comestible.
Par contre le goût... personne n'a osé! ^^ Mais scientifiquement parlant, pas de soucis, ca se mange.

Bon après, pour du lait, j'ai ouvert une bouteille périmée depuis un an, j'ai goûté parce que ça sentait rien de louche pour tester mais j'ai recraché parce que j'avais l'impression d'avoir du plâtre et de l'eau dans la bouche! ^^

Et j'ai lu quelque part (ici ?) que le premier... individu à interdire la cigarette était Hitler.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les industriels s'en sont emparés pour faire plus de fric... c'est clair que des DLC sur du riz... dire qu'on a retrouvé des grains de blé dans les pyramides et que certains grains ont germé, 4 000 la DLC pour des pâtes sèches correctement conservées? Pas sur, ca pourrait être plus!^^

J'
;ai lu un papier sur les conserves, souvent, la DLC est de 4 ans, mais en fait, ce sont les fabriquant des boites (pas les fabriquants qui fabriquent ce qu'ils mettent dedans) qui n'ont pas le droit de garantir l'étanchéité des boites plus de 4 ans, mais en pratique, on a retrouvé en Angleterre des conserves datant de la 2GM, parfaitement intactes, ils les ont ouvertes et analysé le contenu en labo, R.A.S, rien, que dalle, pas la plus insignifiante bactérie, parfaitement comestible.
Par contre le goût... personne n'a osé! ^^ Mais scientifiquement parlant, pas de soucis, ca se mange.

Bon après, pour du lait, j'ai ouvert une bouteille périmée depuis un an, j'ai goûté parce que ça sentait rien de louche pour tester mais j'ai recraché parce que j'avais l'impression d'avoir du plâtre et de l'eau dans la bouche! ^^
Afficher tout
C'est en 1948, que Hans Feldmaier, alors âgé de 23 ans et vivant dans l'Allemagne ravagée, reçoit par l'aide Américaine, une boîte de conserve de saindoux.
Il décide de la garder, au cas où les jours seraient plus difficiles, et cette boîte passe à devenir un bien qui le suit dans les cartons de ses successifs déménagements
En 2012, la boîte est présentée à l'Office d'Etat pour l'Agriculture, la sécurité alimentaire et la pêche, puis ouverte pour dégustation. La graisse de saindoux était grumeleuse et sans goût, mais sans risque pour la santé.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'alcool est une drogue. Une drogue dure. Une drogue qui cause des ravages colossaux (accidents de la route, violences domestiques, accidents domestiques, déchéance intellectuelle, maladies cardio-vasculaires, cancers...) et la société puritaine américaine s'est tout simplement dit qu'un monde sans alcool serait un monde meilleur. Elle avait sûrement raison.
Sauf que l'alcool est un produit inscrit dans les gènes et la culture de la civilisation occidentale, et donc cela n'a pas fonctionné. Trop de gens étaient prêts à payer, et même cher, pour continuer à avoir accès à l'alcool. Les pouvoirs publics dépensaient, par conséquent, des sommes folles en répression sans réussir à faire disparaître ce problème.
Et quand on ne peut pas vaincre un fléau, il faut l'accompagner, c'est ce qu'ont fait les USA en taxant l'alcool fortement (ce qu'on fait tous les autres pays ensuite) et en règlementant son usage (pas sur la voie publique, pas en conduisant, pas aux mineurs...). Et cela tombait bien car le pays traversait une crise économique majeure, donc un peu plus d’impôts qui rentrait dans les caisses, on ne crachait pas dessus.
2008, nouvelle crise économique qui ravage les USA, et donc le monde. Et tiens donc, comme par hasard, plusieurs états américains et plusieurs provinces canadiennes légalisent l'usage récréatif du cannabis (bien moins dangereux que l'alcool soit dit en passant) quelques années après. Je pensais à l'époque que la France suivrait, mais non. (Rappelons que les USA furent les premiers à classer le cannabis comme stupéfiant).
Mais en 2020, une crise beaucoup plus profonde frappe le monde. Je ne serais pas étonné si, d'ici 2 ou 3 ans, plusieurs pays européens légalisaient et taxaient le cannabis.
Wait and see.
Désolé pour ce pavé. Mais le sujet me passionne.
Afficher tout
Merci pour ce commentaire complet!^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Oui mais il est devenu barbare après avoir compris que les gens comme lui ne pouvaient pas devenir président alors que d'autres plus riches de naissance arrivent facilement à devenir président ou ministre même avec les mains pas très propres.

Avant ça il ne faisait pas appel à la force mais seulement
à la menace, avec l'expression qu'on connaît tous aujourd'hui "plata o plomo".

Et je ne le défends pas mais j'ai encore du mal à accepter que les gens qui luttaient contre cette personne étaient les seuls consommateurs de cocaïne à l'époque. Le produit était bien trop cher pour les pauvre qui soutenaient Escobar.
Afficher tout
Je ne suis pas une spécialiste de Escobar mais déjà jeune il n'était pas un tendre.
Il n'a pas pu se presenter car il pensait que simplement son argent valait plus les candidatures des autres .
Et franchement, même s'il avait pu devenir parlementaire, tuer des innocents car des corrompus sont au pouvoir c'est une façon étrange de faire valoir ses idées.
D'où ma pensée qu'il serait devenu dictateur: car une fois élu , qq1 qui ne pensait pas comme lui aurait disparu...
On peut ne pas être d'accord avec le système en place , mais tuer des innocents pour se faire entendre ne me semble pas être une solution saine d'esprit.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je pense qu'en France les vieux bien vieux votant beaucoup, et ayant un stéréotype très solide sur la marijuana, on devra attendre que leurs effectifs aient bien baissé. Ce qui vient. Autre problème,c'est que si on légalise, les catégories sociales qui vivent directement ou indirectement du haschich devront se mettre aux drogues dures, même si c'est déjà en partie le cas et même si le commerce légal en Hollande est approvisionné en grande partie par une production clandestine. D'un côté c'est bon pour les autorités de laisser les gens fumer tranquillos et qu'ils ne s'énervent pas trop, de l'autre ils ont besoin aussi de pouvoir criminaliser la population facilement. Il est donc possible qu'à l'avenir on continue comme maintenant, avec une tolérance relative (on te laisse tranquille mais peut-être pas). Et puis ça rapporte les amendes. Légalisation ou pas la seule option correcte comme citoyen est la plantation maison. Il faut également ouvrir un débat national sur la question de la drogue illégal comme soutien économique d'une grande part de la population. Il ne faut pas permettre d'économie souterraine mais on ne peut pas laisser non plus les gens en proie à la misère. Afficher tout Les amendes pour les stups ne rapportent que dalle par rapport aux moyens mis en oeuvre.
Entre les associations, les accompagnements, les stages, les soins, les frais de justice et j'en oublie certainement, je pense pas que ce soit une "manne" pour le gouvernement.
D'ailleurs, je suis pro-légalisation ne serait ce que pour justement soulager l'Etat de ces charges ainsi que de mettre un sacré baton dans les roues des trafiquants les plus modestes (donc les plus nombreux).

C'est lui qui as créé la mythique route 66 qui relié Chicago à la Californie

Posté le

android

(0)

Répondre