L'anglais a bien plus de nuances que l'on croit

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Un point important est que l'anglais utilise beaucoup de mots construits, contrairement au français.
Par exemple « coucher de soleil » en français ça n'utilise que des mots existants, alors qu'en anglais « sunset » est un mot à part entière. Ça fait un mot de plus en anglais qu’en français. Et l’anglais est rempli de cas comme ça.

Je rajoute mon anecdote qui n'a pas été validée hier mais qui a dû t'inspirer :)

La langue avec le plus grand nombre de mots est le coréen avec au compteur approximativement 1 100 373 mots. Cela permet, entre-autre, de définir certaines notions que nous n'avons pas en français. Par exemple, Dab-jeong-neo signifie qu'un poseur de question connait déjà la réponse qu'il va donner.

Cela vient aussi de la grande différence entre nos cultures mais aussi dû au fait que les Coréens ont beaucoup de mots liés à la spiritualité, aux sentiments, etc.

Quelques exemples : apprendrelecoreen.fr/5-mots-coreens-intraduisibles/

Posté le

android

(103)

Répondre

a écrit : Et oui ! Je me demande d'où vient cet a priori qu'on a sur l'anglais.
En plus, la prononciation n'est pas unifié malgré les nombreuses origines différentes des noms, ce qui rend l'oral assez compliqué si on ne fait que lire les mots car deux mots proches peuvent être prononcé assez diff
éremment (regardez though, tough, thought par exemple, et bien d'autres). Afficher tout
Cet à priori à pour moi une raison très simple : l’anglais est parlé par beaucoup de gens qui ne parlent pas bien anglais. Ce n’est que mon avis personnel, mais je pense que la grande majorité des échanges en anglais dans le monde se font avec un vocabulaire très limité.
Par exemple, dans le cadre de mon travail je suis parfois au téléphone avec des indiens ou des vietnamiens. Et bien quand je leur parle je ne vais pas faire du Shakespeare. J’en suis incapable, et eux aussi. Je pense qu’on doit arriver à se comprendre avec une centaine de mots maximum.


Tous les commentaires (56)

Et oui ! Je me demande d'où vient cet a priori qu'on a sur l'anglais.
En plus, la prononciation n'est pas unifié malgré les nombreuses origines différentes des noms, ce qui rend l'oral assez compliqué si on ne fait que lire les mots car deux mots proches peuvent être prononcé assez différemment (regardez though, tough, thought par exemple, et bien d'autres).

Un point important est que l'anglais utilise beaucoup de mots construits, contrairement au français.
Par exemple « coucher de soleil » en français ça n'utilise que des mots existants, alors qu'en anglais « sunset » est un mot à part entière. Ça fait un mot de plus en anglais qu’en français. Et l’anglais est rempli de cas comme ça.

Je rajoute mon anecdote qui n'a pas été validée hier mais qui a dû t'inspirer :)

La langue avec le plus grand nombre de mots est le coréen avec au compteur approximativement 1 100 373 mots. Cela permet, entre-autre, de définir certaines notions que nous n'avons pas en français. Par exemple, Dab-jeong-neo signifie qu'un poseur de question connait déjà la réponse qu'il va donner.

Cela vient aussi de la grande différence entre nos cultures mais aussi dû au fait que les Coréens ont beaucoup de mots liés à la spiritualité, aux sentiments, etc.

Quelques exemples : apprendrelecoreen.fr/5-mots-coreens-intraduisibles/

Posté le

android

(103)

Répondre

a écrit : Et oui ! Je me demande d'où vient cet a priori qu'on a sur l'anglais.
En plus, la prononciation n'est pas unifié malgré les nombreuses origines différentes des noms, ce qui rend l'oral assez compliqué si on ne fait que lire les mots car deux mots proches peuvent être prononcé assez diff
éremment (regardez though, tough, thought par exemple, et bien d'autres). Afficher tout
Cet à priori à pour moi une raison très simple : l’anglais est parlé par beaucoup de gens qui ne parlent pas bien anglais. Ce n’est que mon avis personnel, mais je pense que la grande majorité des échanges en anglais dans le monde se font avec un vocabulaire très limité.
Par exemple, dans le cadre de mon travail je suis parfois au téléphone avec des indiens ou des vietnamiens. Et bien quand je leur parle je ne vais pas faire du Shakespeare. J’en suis incapable, et eux aussi. Je pense qu’on doit arriver à se comprendre avec une centaine de mots maximum.

a écrit : Un point important est que l'anglais utilise beaucoup de mots construits, contrairement au français.
Par exemple « coucher de soleil » en français ça n'utilise que des mots existants, alors qu'en anglais « sunset » est un mot à part entière. Ça fait un mot de plus en anglais qu’en français. Et l’a
nglais est rempli de cas comme ça. Afficher tout
C'est pareil pour l'allemand non (je crois me souvenir que c'est même plus accentué sur l'allemand, où il est simple de faire des mots à rallonge) ?
Je ne suis pas linguiste, mais je suppose que c'est une spécificité des langues germaniques sur les langues latines ?
Bon après ça arrive aussi en français, (genre portefeuille), tu aurais des sources qui montrent la fréquence de mots construits en français et en anglais, pour comparer ?

Et pour ton deuxième message, je suis d'accord, c'est sans doute pour ça. Peut-être combiné à l'image assez négative qu'on peut avoir de la culture américaine ?

Une raison principale est que l'anglais contient souvent les mots d'origines latine et germanique à la fois. Par exemple : "to chase" & "to hunt" pour "chasser".

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : C'est pareil pour l'allemand non (je crois me souvenir que c'est même plus accentué sur l'allemand, où il est simple de faire des mots à rallonge) ?
Je ne suis pas linguiste, mais je suppose que c'est une spécificité des langues germaniques sur les langues latines ?
Bon après ça a
rrive aussi en français, (genre portefeuille), tu aurais des sources qui montrent la fréquence de mots construits en français et en anglais, pour comparer ?

Et pour ton deuxième message, je suis d'accord, c'est sans doute pour ça. Peut-être combiné à l'image assez négative qu'on peut avoir de la culture américaine ?
Afficher tout
Vu mon niveau d’allemand je ne vais pas te contredire. Quant à la source, c’est une prof d’anglais qui en avait parlé en cours quand j’étais encore étudiant.

Peut-on vraiment juger de la complexité d'une langue au nombre de mots qu'elle recense ? Ça semble infirmer par les commentaires qui mentionnent les mots à rallonge. L'allemand est d'ailleurs beaucoup plus friand des mots à rallonge que l'anglais, où il y a relativement peu de mots qui combinent adjectifs, prépositions et verbes...
Pour avoir fait des études anglicistes, c'est plutôt la complexité de la grammaire, des règles de prononciation, d'intonation des mots et des phrases que je retiendrais !

L'anglais utilisé sur internet ou celui utilisé entre non-natifs mentionné par Grugal est à dire vrai considéré par beaucoup de linguistes comme une langue à part entière, différente du "véritable" anglais !
Pour résumer cet à-priori sur la simplicité de la langue anglaise, une de mes professeures natives aimait à dire "c'est facile de mal parler anglais"

a écrit : Une raison principale est que l'anglais contient souvent les mots d'origines latine et germanique à la fois. Par exemple : "to chase" & "to hunt" pour "chasser". De même avec les mots différents en anglais et en américain comme apartment/flat, elevator/lift etc...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : L'académie française supprime des mots chaque année : www.academie-francaise.fr/le-dictionnaire-la-9e-edition/exemples-de-mots-supprimes


Dans le Oxford il y aurait environ 50.000 mots "obsolètes" .

Les deux dictionnaires sont différents dans la façon de garder ou enlever des mots donc difficile de comparer.
je viens de regarder la liste des exemples de mots supprimés et je ne comprend pas…

j'ai l'impression qu'au delà des mots, ils suppriment surtout une signification que peut avoir ce mot.
par exemple on retrouve "pucelle" dans la liste, mais avec une signification se rapportant à un poisson. Donc rien à voir avec une vierge.

il s'agirait donc, au delà de la suppression de mots, de la suppression de certaines définitions…

me trompè-je ?

Compare ce qui est comparable : prends le dictionnaire de l’Académie Française.
Le Larousse fait une sélection des mots chaque année. Certains apparaissent, d’autres disparaissent.

Je ne commente jamais, et certains vont sans doutes espérer que je continue ainsi, mais ce n’est pas parce qu’une langue a 200 000 mots qu’elle n’est pas simple et sans nuance. Ça n’a absolument aucun rapport.
C’est quoi ces formulations d’anecdotes ?

La complexité d'une langue se juge difficilement par le simple nombre de mots qu'elle contient.
Rien que le système de conjugaison français rend la langue beaucoup plus difficile, et chaque conjugaison n'est pas comptée comme un mot unique, seul le verbe est compté...

L'anglais est jugé comme étant une langue assez simple à apprendre car sa morphologie de construction est facile à appréhender. Beaucoup plus accessible que les systèmes français en tout cas puisque c'est la comparaison dont il était question.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Un point important est que l'anglais utilise beaucoup de mots construits, contrairement au français.
Par exemple « coucher de soleil » en français ça n'utilise que des mots existants, alors qu'en anglais « sunset » est un mot à part entière. Ça fait un mot de plus en anglais qu’en français. Et l’a
nglais est rempli de cas comme ça. Afficher tout
Exact.
Pour compléter ton commentaire :

sunset = couché du soleil
Sunrise = levé du soleil
Sunbeam = rayon du soleil
Sunlight = lumière du soleil

Et sûrement plein d'autres. On a donc 4 mots pour le même préfixe " sun "

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Compare ce qui est comparable : prends le dictionnaire de l’Académie Française.
Le Larousse fait une sélection des mots chaque année. Certains apparaissent, d’autres disparaissent.
La 9eme édition en cours de finalisation devrait contenir environ 60 000 mots, soit 28 000 de plus que dans l'édition précédente....

a écrit : Je ne commente jamais, et certains vont sans doutes espérer que je continue ainsi, mais ce n’est pas parce qu’une langue a 200 000 mots qu’elle n’est pas simple et sans nuance. Ça n’a absolument aucun rapport.
C’est quoi ces formulations d’anecdotes ?
Et l’anecdote ne dit pas ça. Elle souligne le décalage entre les aprioris qu’on a eu sur l’anglais et le nombre de mots anglais qui existe.
Autrement dit, à la question : quelle langue possède le moins de mots ? J’aurais très certainement dit l’anglais.

a écrit : Je rajoute mon anecdote qui n'a pas été validée hier mais qui a dû t'inspirer :)

La langue avec le plus grand nombre de mots est le coréen avec au compteur approximativement 1 100 373 mots. Cela permet, entre-autre, de définir certaines notions que nous n'avons pas en français. Par exemple,
Dab-jeong-neo signifie qu'un poseur de question connait déjà la réponse qu'il va donner.

Cela vient aussi de la grande différence entre nos cultures mais aussi dû au fait que les Coréens ont beaucoup de mots liés à la spiritualité, aux sentiments, etc.

Quelques exemples : apprendrelecoreen.fr/5-mots-coreens-intraduisibles/
Afficher tout
"Un poseur de question connait déjà la réponse qu'il va donner" tu veux dire une question rhétorique ? ;)

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Et l’anecdote ne dit pas ça. Elle souligne le décalage entre les aprioris qu’on a eu sur l’anglais et le nombre de mots anglais qui existe.
Autrement dit, à la question : quelle langue possède le moins de mots ? J’aurais très certainement dit l’anglais.
Oui parce que ce qui compte ce n'est pas le nombre de mot qu'une langue récense mais le nombre de mot que ses locuteurs utilisent courament. Comme il a été suggéré dans un commentaire précédent, il peut y avoir beaucoup de locuteurs et beaucoup de mots, si très peu sont utilisés et/ou mal utilisés, il se dégage alors une certaine pauvreté de la langue. C'est le cas de l'anglais.

Le français n'y échappe pas. J'avais lu il y a quelques années que dans certaines cités les habitants n'avaient que 700 mots de vocabulaire "correcte" (en gros dans le dico et correctement utilisé) en moyenne comparé à plusieurs milliers pour d'autres endroits.

Posté le

android

(5)

Répondre