Aucun pont ne franchit l'Amazone

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Un de mes vieux rêves .. Capitaine de vapeur sur l'Amazone, accompagné de mon fidèle marsupilami. Houba hop!

Il faut d'ailleurs remonter son cours jusqu'à Manaos, pour trouver le premier pont enjambant l'un de ses affluents: le Rio Negro.
Le pont Jornalista Phelippe Daou, inauguré en 2011, ne mesure "que" 3595 mètres de long.
Il sera difficile de voir dans le futur, des ponts encore plus longs enjambant le fleuve Amazonie, car sa largeur ne fait qu'augmenter à mesure que l'on se dirige vers son embouchure, un Delta mesurant jusqu'à 240 kilomètres de large.

Une autre particularité se trouve à 4 kilomètres SOUS le fleuve Amazonie. Il y coule un autre "fleuve" appelé Hamza, suivant à peu près le même parcours que son confrère d'en haut. Il est encore plus large, mais son débit est bien moins rapide.
Une anecdote de SCMB fut publié sur le fleuve souterrain Hamza.
mobile.secouchermoinsbete.fr/15933-le-fleuve-souterrain-damazonie?page=3

Posté le

android

(121)

Répondre

Je vous conseille de regarder le film de Mike Horn où on le voit descendre les 7000 km de l’Amazon en hydrospeed. C’est vraiment impressionnant. Il pouvait rester 5 à 7 jours d’affilée dans l’eau.
A une époque où google earth n’existait pas, c’était le premier à parcourir entièrement le fleuve à la nage de la source à l’océan.


Tous les commentaires (22)

Un de mes vieux rêves .. Capitaine de vapeur sur l'Amazone, accompagné de mon fidèle marsupilami. Houba hop!

Il faut d'ailleurs remonter son cours jusqu'à Manaos, pour trouver le premier pont enjambant l'un de ses affluents: le Rio Negro.
Le pont Jornalista Phelippe Daou, inauguré en 2011, ne mesure "que" 3595 mètres de long.
Il sera difficile de voir dans le futur, des ponts encore plus longs enjambant le fleuve Amazonie, car sa largeur ne fait qu'augmenter à mesure que l'on se dirige vers son embouchure, un Delta mesurant jusqu'à 240 kilomètres de large.

Une autre particularité se trouve à 4 kilomètres SOUS le fleuve Amazonie. Il y coule un autre "fleuve" appelé Hamza, suivant à peu près le même parcours que son confrère d'en haut. Il est encore plus large, mais son débit est bien moins rapide.
Une anecdote de SCMB fut publié sur le fleuve souterrain Hamza.
mobile.secouchermoinsbete.fr/15933-le-fleuve-souterrain-damazonie?page=3

Posté le

android

(121)

Répondre

Ce n'est pas plutôt le fleuve le plus "large" du monde ?
Sinon je ne vois pas de lien de cause à effet avec l'absence de pont

Je vous conseille de regarder le film de Mike Horn où on le voit descendre les 7000 km de l’Amazon en hydrospeed. C’est vraiment impressionnant. Il pouvait rester 5 à 7 jours d’affilée dans l’eau.
A une époque où google earth n’existait pas, c’était le premier à parcourir entièrement le fleuve à la nage de la source à l’océan.

Je ne sais pas si on peux dire que cette anecdote est vraie. Il suffit de regarder sur internet pour voir que le Nil est cité comme la plus long fleuve du monde. La longueur est débattue depuis des années et je ne pense pas qu'on réussisse à trancher la question ici. Avis ?

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Un de mes vieux rêves .. Capitaine de vapeur sur l'Amazone, accompagné de mon fidèle marsupilami. Houba hop! Vive Dédé !!

Possiblement, pas potentiellement.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je ne sais pas si on peux dire que cette anecdote est vraie. Il suffit de regarder sur internet pour voir que le Nil est cité comme la plus long fleuve du monde. La longueur est débattue depuis des années et je ne pense pas qu'on réussisse à trancher la question ici. Avis ? Je crois qu’il y a une anecdote dessus. C’est un peu comme la superficie des Etats-Unis et la Chine pour savoir qui est le 3ème plus grand pays du monde, en prenant ou non certains territoires l’un repasse devant. Pour l’Amazone et le Nil j’imagine que ça se dispute au niveau de la trajectoire pour que l’un prétende ou non être plus grand, mais je crois que les données sont aujourd’hui bien précises et permettent de trancher le débat

Les chiffres sont impressionnants tout de même :
- Son débit moyen à l'estuaire de 209 000 m3/s est de loin le plus élevé de celui de tous les fleuves de la planète et équivaut au volume cumulé des six fleuves qui le suivent immédiatement dans l'ordre des débits
- L'Amazone est à lui seul à l'origine de 18 % du volume total d'eau douce déversée dans les océans du monde.
- il n’y a pas de pont car c’est impossible techniquement à cause de la largeur et de la profondeur du fleuve mais surtout à cause de sa force et de ses crues.

a écrit : Il faut d'ailleurs remonter son cours jusqu'à Manaos, pour trouver le premier pont enjambant l'un de ses affluents: le Rio Negro.
Le pont Jornalista Phelippe Daou, inauguré en 2011, ne mesure "que" 3595 mètres de long.
Il sera difficile de voir dans le futur, des ponts encore plu
s longs enjambant le fleuve Amazonie, car sa largeur ne fait qu'augmenter à mesure que l'on se dirige vers son embouchure, un Delta mesurant jusqu'à 240 kilomètres de large.

Une autre particularité se trouve à 4 kilomètres SOUS le fleuve Amazonie. Il y coule un autre "fleuve" appelé Hamza, suivant à peu près le même parcours que son confrère d'en haut. Il est encore plus large, mais son débit est bien moins rapide.
Une anecdote de SCMB fut publié sur le fleuve souterrain Hamza.
mobile.secouchermoinsbete.fr/15933-le-fleuve-souterrain-damazonie?page=3
Afficher tout
l'embouchure de l'Amazone n'est pas un delta mais un estuaire.
un delta se forme quand un fleuve se jette dans une mer ou un océan sans marée, un estuaire se forme à cause de la marée. la côte du Brésil subit des marées d'intensités moyennes mais suffisantes pour ça.
la différence tiens en ce que les marées emportent les sédiment charriés par le fleuve, creusant un estuaire au lieu de les laisser sur place en delta.

a écrit : Je ne sais pas si on peux dire que cette anecdote est vraie. Il suffit de regarder sur internet pour voir que le Nil est cité comme la plus long fleuve du monde. La longueur est débattue depuis des années et je ne pense pas qu'on réussisse à trancher la question ici. Avis ? L'auteur de cette anecdote partage ton avis d'où l'usage du mot "potentiellement" pour ce qui est de la longueur.
S’agissant de la largeur, on en est sûr, on sait qui détient le record.

Mais rassure-moi, on parle bien de fleuves là ?

a écrit : Ce n'est pas plutôt le fleuve le plus "large" du monde ?
Sinon je ne vois pas de lien de cause à effet avec l'absence de pont
Je me faisais la même remarque. Ce n’est qu’une autre particularité.

a écrit : l'embouchure de l'Amazone n'est pas un delta mais un estuaire.
un delta se forme quand un fleuve se jette dans une mer ou un océan sans marée, un estuaire se forme à cause de la marée. la côte du Brésil subit des marées d'intensités moyennes mais suffisantes pour ça.
la différence tiens
en ce que les marées emportent les sédiment charriés par le fleuve, creusant un estuaire au lieu de les laisser sur place en delta. Afficher tout
J'aurai adoré comprendre ton commentaire.. mais en vain, si tu as le temps pour en dire plus, je te lirai avec plaisir !

Posté le

android

(3)

Répondre

J’apprends également que le fleuve abrite la plus grande espèce de dauphin d’eau douce et qu’il contient environ le quart de toutes les espèces animales répertoriées sur la planète.

a écrit : Il faut d'ailleurs remonter son cours jusqu'à Manaos, pour trouver le premier pont enjambant l'un de ses affluents: le Rio Negro.
Le pont Jornalista Phelippe Daou, inauguré en 2011, ne mesure "que" 3595 mètres de long.
Il sera difficile de voir dans le futur, des ponts encore plu
s longs enjambant le fleuve Amazonie, car sa largeur ne fait qu'augmenter à mesure que l'on se dirige vers son embouchure, un Delta mesurant jusqu'à 240 kilomètres de large.

Une autre particularité se trouve à 4 kilomètres SOUS le fleuve Amazonie. Il y coule un autre "fleuve" appelé Hamza, suivant à peu près le même parcours que son confrère d'en haut. Il est encore plus large, mais son débit est bien moins rapide.
Une anecdote de SCMB fut publié sur le fleuve souterrain Hamza.
mobile.secouchermoinsbete.fr/15933-le-fleuve-souterrain-damazonie?page=3
Afficher tout
Impressionnant merci pour les compléments.. En cherchant je suis tombé sur ça..
www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/le-fleuve-amazone-n-a-pas-de-jumeau-souterrain_6653.amp

Ducoup même si la nature reste à débattre, je trouve ça impression

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'aurai adoré comprendre ton commentaire.. mais en vain, si tu as le temps pour en dire plus, je te lirai avec plaisir ! Le commentaire de RebelOconner est très bien vu.
Nous en avons la parfaite illustration en France avec le delta du Rhône et l'estuaire de la Gironde.
Dans le premier cas le fleuve se jette dans la Méditerranée qui subit de très faibles marées (environ 50 cm) qui n'ont aucune incidence.
Dans le second cas le fleuve finit dans l'Atlantique qui lui a de très fortes marées faisant remonter l'eau de mer dans le fleuve (à marée haute).

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : J'aurai adoré comprendre ton commentaire.. mais en vain, si tu as le temps pour en dire plus, je te lirai avec plaisir ! je vais essayé d'être plus complet.
comme l'a dit Shampoo plus haut, il y a assez de fleuve en France pour des exemples, on va donc prendre le delta du Rhône et l'estuaire de la Gironde, et principalement la Garonne dans ce dernier cas.
la Garonne et le Rhône sont deux fleuves qui prennent naissance dans les montagne, respectivement des Alpes et des Pyrénées et se chargent d’alluvions durant leurs cours.
il y a d'ailleurs une anecdote à propos de la jonction du Rhône et de l'Arve, un de ses affluent sur le site: secouchermoinsbete.fr/29656-letonnante-jonction-de-geneve
bref, les deux fleuves portent donc ces alluvions vers la mer ou l'océan.
le Rhône va dans la méditerranée, qui n'a pas vraiment de marée, les alluvion s'accumulent et forme donc le delta du Rhône et la Camargue, une région somme toute très fertile et parcourue par les bras du Rhône.
pour la Garonne, qui se jette dans l'Atlantique, c'est différent.
les marées de la coté atlantique française sont parmi les plus fortes au monde, pouvant dépasser les 10m d'amplitude ( plus au nord, au mont saint Michel, les marrées sont plus hautes encore, mais dans ce cas précis, ça ne nous intéresse pas )
et ces marrées ont lieu deux fois par jour. donc deux fois par jour, la majorité des alluvions apportés par la Garonne et dans une moindre mesure la Dordogne sont nettoyés et emportés vers le large.
pour l'Amazone, c'est donc la même chose. les marées sont moins importante à cet endroit, mais la profondeur et la largeur du fleuve rend l'accumulation de sédiments quasi impossible, et ces sédiments sont donc emportés vers le large.
pour info, et ça aurait du être dit dans l'anecdote, l'estuaire de l'amazone est large de 100km, et profond de 180m. quand ont est au milieu du fleuve, on ne voit pas les berges ( l'horizon au niveau de la mer se situe à 18km )
pas étonnant qu'on ne puisse pas y mettre de pont.

a écrit : je vais essayé d'être plus complet.
comme l'a dit Shampoo plus haut, il y a assez de fleuve en France pour des exemples, on va donc prendre le delta du Rhône et l'estuaire de la Gironde, et principalement la Garonne dans ce dernier cas.
la Garonne et le Rhône sont deux fleuves qui prennent
naissance dans les montagne, respectivement des Alpes et des Pyrénées et se chargent d’alluvions durant leurs cours.
il y a d'ailleurs une anecdote à propos de la jonction du Rhône et de l'Arve, un de ses affluent sur le site: secouchermoinsbete.fr/29656-letonnante-jonction-de-geneve
bref, les deux fleuves portent donc ces alluvions vers la mer ou l'océan.
le Rhône va dans la méditerranée, qui n'a pas vraiment de marée, les alluvion s'accumulent et forme donc le delta du Rhône et la Camargue, une région somme toute très fertile et parcourue par les bras du Rhône.
pour la Garonne, qui se jette dans l'Atlantique, c'est différent.
les marées de la coté atlantique française sont parmi les plus fortes au monde, pouvant dépasser les 10m d'amplitude ( plus au nord, au mont saint Michel, les marrées sont plus hautes encore, mais dans ce cas précis, ça ne nous intéresse pas )
et ces marrées ont lieu deux fois par jour. donc deux fois par jour, la majorité des alluvions apportés par la Garonne et dans une moindre mesure la Dordogne sont nettoyés et emportés vers le large.
pour l'Amazone, c'est donc la même chose. les marées sont moins importante à cet endroit, mais la profondeur et la largeur du fleuve rend l'accumulation de sédiments quasi impossible, et ces sédiments sont donc emportés vers le large.
pour info, et ça aurait du être dit dans l'anecdote, l'estuaire de l'amazone est large de 100km, et profond de 180m. quand ont est au milieu du fleuve, on ne voit pas les berges ( l'horizon au niveau de la mer se situe à 18km )
pas étonnant qu'on ne puisse pas y mettre de pont.
Afficher tout
Mille mercis. Comme prévu je t'ai lu avec plaisir.

Posté le

android

(4)

Répondre