Des départements ont changé de nom pour une question d'image

Proposé par
le

Plusieurs départements français ont changé de nom depuis leur création en 1789, souvent pour des raisons d'image. Ainsi, à l'exception du Bas-Rhin, tous les départements dont le nom comportait "bas" ou "inférieur" ont opté pour des noms aux connotations moins négatives.

Ainsi les Basses-Alpes sont devenues les Alpes-de-Haute-Provence, la Charente-Inférieure : la Charente-Maritime, la Loire-Inférieure : Loire-Atlantique, les Basses-Pyrénées : Pyrénées-Atlantiques, et la Seine-Inférieure est devenue la Seine-Maritime.


Commentaires préférés (3)

On en profite pour rappeler que le Rhin prend sa source dans les Alpes suisses pour se déverser dans la mer du Nord, et s'écoule donc du sud vers le nord. Le Haut-Rhin est plus proche de la source, et le Bas-Rhin de l'embouchure, c'est pourquoi le Bas-Rhin est au nord et le Haut-Rhin au sud !

Sans oublier, il me semble avoir entendu ça en primaire du côté de la Bretagne, « cotes du nord » devenu les « côtes d’armor » car péjoratif pour le département et renvoyant une mauvaise indication géographique !

Je n’ai pas la source mais ça doit être facilement vérifiable je suppose/

a écrit : Oui je confirme mais c'était aussi pour que les gens sachent où se trouvait ce département car ils le situaient autrement vers le nord de la France... Il me semble également que la Creuse avait fait une demande pour changer de nom mais je ne sais pas du tout où cela en est... En 1792, la Marche devient la Creuse. en 1952, le Conseil d'Etat est saisi d'une demande de changement de nom : la commune nord-creusoise de Dun-le-Palleteau, après avoir fouillé dans sa généalogie, souhaite retrouver son nom médiéval de Dun-le-Palestel. un groupe de creusois décide soudain que le nom de Creuse est touristiquement devenu péjoratif. Ils demandent donc au conseil d'état dans les années 90 que le patronyme de leur département soit changé en Creuse-en-Marche. A l'heure actuelle ils creusent encore la question.

Posté le

android

(90)

Répondre


Tous les commentaires (47)

On en profite pour rappeler que le Rhin prend sa source dans les Alpes suisses pour se déverser dans la mer du Nord, et s'écoule donc du sud vers le nord. Le Haut-Rhin est plus proche de la source, et le Bas-Rhin de l'embouchure, c'est pourquoi le Bas-Rhin est au nord et le Haut-Rhin au sud !

Ce qui est étonnant, c’est pourquoi cela n a pas été appliqué aux régions ?
Je pense notamment à la basse Normandie.

Intéressant car je ne connaissais pas ces anciennes appellations.

a écrit : Ce qui est étonnant, c’est pourquoi cela n a pas été appliqué aux régions ?
Je pense notamment à la basse Normandie.

Intéressant car je ne connaissais pas ces anciennes appellations.
Le problème est résolu depuis la loi Notre puisque la région s'appelle désormais la Normandie

Posté le

android

(3)

Répondre

Sans oublier, il me semble avoir entendu ça en primaire du côté de la Bretagne, « cotes du nord » devenu les « côtes d’armor » car péjoratif pour le département et renvoyant une mauvaise indication géographique !

Je n’ai pas la source mais ça doit être facilement vérifiable je suppose/

a écrit : Sans oublier, il me semble avoir entendu ça en primaire du côté de la Bretagne, « cotes du nord » devenu les « côtes d’armor » car péjoratif pour le département et renvoyant une mauvaise indication géographique !

Je n’ai pas la source mais ça doit être facilement vérifiable je suppose/
Oui je confirme mais c'était aussi pour que les gens sachent où se trouvait ce département car ils le situaient autrement vers le nord de la France... Il me semble également que la Creuse avait fait une demande pour changer de nom mais je ne sais pas du tout où cela en est...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Oui je confirme mais c'était aussi pour que les gens sachent où se trouvait ce département car ils le situaient autrement vers le nord de la France... Il me semble également que la Creuse avait fait une demande pour changer de nom mais je ne sais pas du tout où cela en est... En 1792, la Marche devient la Creuse. en 1952, le Conseil d'Etat est saisi d'une demande de changement de nom : la commune nord-creusoise de Dun-le-Palleteau, après avoir fouillé dans sa généalogie, souhaite retrouver son nom médiéval de Dun-le-Palestel. un groupe de creusois décide soudain que le nom de Creuse est touristiquement devenu péjoratif. Ils demandent donc au conseil d'état dans les années 90 que le patronyme de leur département soit changé en Creuse-en-Marche. A l'heure actuelle ils creusent encore la question.

Posté le

android

(90)

Répondre

Et la Basse Corse n’a-t-elle pas également existé ? Puisqu’il y a la Haute Corse...

a écrit : Sans oublier, il me semble avoir entendu ça en primaire du côté de la Bretagne, « cotes du nord » devenu les « côtes d’armor » car péjoratif pour le département et renvoyant une mauvaise indication géographique !

Je n’ai pas la source mais ça doit être facilement vérifiable je suppose/
La volonté de changement de nom des "Côtes du nord", remonte à l'époque des échouages de pétroliers, sur les rivages de Bretagne. Ils avaient surtout lieu en hiver ou au printemps.
Les médias parlaient donc des marees noires sur les plages du Finistère et des Côtes du nord.... Et invariablement, des personnes confondaient le nom du département, avec les côtes nord de la France. Ceci conduisait, par exemple, à des annulations de réservation de séjours en hôtel sur les côtes de Normandie, pourtant distantes de plusieurs centaines de kilomètres des lieux de la catastrophe écologique.
La modification à "Côtes d'Armor" ne posait pas de problème d'ordre alphabétique dans sa numérotation, fait qui s'est présenté lors du redécoupage du département de la Seine, ( numéro 75), attribué a Paris.

Je crois savoir que le département du Var, tire son nom d'une rivière qui y voulait à l'origine, mais qui, pour en redécoupage territorial, ne s'y trouve plus.

Posté le

android

(17)

Répondre

Et nous Auvergnats avec une mentalité par trop modeste et voulant pas faire de vagues aurions du appeler le Puy de Dôme Mont d'Or. Mais nos anciens voulaient pas attirer l'attention ou donner une impression de richesse à l'administration fiscale.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Et la Basse Corse n’a-t-elle pas également existé ? Puisqu’il y a la Haute Corse... La Corse était un département unique qui a été scindé en deux départements pour pouvoir constitutionnellement créer une région. Mais les corses étant particulièrement susceptibles, c'est immédiatement que le département dont la préfecture est Ajaccio s'est appelé le a Corse du Sud

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : La Corse était un département unique qui a été scindé en deux départements pour pouvoir constitutionnellement créer une région. Mais les corses étant particulièrement susceptibles, c'est immédiatement que le département dont la préfecture est Ajaccio s'est appelé le a Corse du Sud Ah wi, connaissant l'unité Corse, je me suis toujours demandé "Pourquoi DEUX Corses"?

La, ca colle. :)

a écrit : La Corse était un département unique qui a été scindé en deux départements pour pouvoir constitutionnellement créer une région. Mais les corses étant particulièrement susceptibles, c'est immédiatement que le département dont la préfecture est Ajaccio s'est appelé le a Corse du Sud Si tu as des sources sur l'anticonstitutionnalité d'une région monodépartementale, je suis preneur. Je n'en trouve pas de trace pour la Corse, qui semble avoir été scindée pour mieux contrôler le mouvement indépendantiste, que ce soit en 1793 ou dans les années 1970.
Par ailleurs, les DROM ont bel et bien à la fois le statut de Département et de Région depuis un bon moment...

Posté le

android

(5)

Répondre

Pour info, le département du Morbihan s'appelle ainsi depuis ça création et, si mes souvenirs sont bon, le seul département à ne pas utiliser un nom français.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Sans oublier, il me semble avoir entendu ça en primaire du côté de la Bretagne, « cotes du nord » devenu les « côtes d’armor » car péjoratif pour le département et renvoyant une mauvaise indication géographique !

Je n’ai pas la source mais ça doit être facilement vérifiable je suppose/
Oui c'est exact

Posté le

android

(1)

Répondre

Les appellations "Haut" ou "Bas" sont géographiques et non qualitatifs.
Au XIXe siècle, le Québec actuel était le Bas-Canada et l'Onrario était le Haut-Canada, parce que l'altitude de l'Ontario est supérieure.
Le fleuve St-Laurent coule des Grands Lacs vers l'Atlantique.

Certaines régions ou portions de régions québécoises ont aussi conservé ces appellations: Haute et Basse Côte-Nord, Hautes et Basses Laurentides, Basses Terres du St-Laurent, Bas-du-Fleuve, la Haute-Gatineau, etc.
Chaque fois, on constate que la dénomination suit un cours d'eau ou des montagnes.

Posté le

android

(3)

Répondre

Et dans le Pas de Calais, il ne manquerait pas quelque chose ?

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : On en profite pour rappeler que le Rhin prend sa source dans les Alpes suisses pour se déverser dans la mer du Nord, et s'écoule donc du sud vers le nord. Le Haut-Rhin est plus proche de la source, et le Bas-Rhin de l'embouchure, c'est pourquoi le Bas-Rhin est au nord et le Haut-Rhin au sud ! Je pensais que c'était tout simplement car les montagnes sont plus hautes dans le Haut-Rhin...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Le problème est résolu depuis la loi Notre puisque la région s'appelle désormais la Normandie Oui mais la réforme des régions n avait pas le même objectif que celle du noms des départements.

a écrit : Ah wi, connaissant l'unité Corse, je me suis toujours demandé "Pourquoi DEUX Corses"?

La, ca colle. :)
La Corse
-1 Région
-2 Départements
-5 arrondissements
-26 Cantons
-360 Communes
Tout en étant le territoire le moins peuplé de la France métropolitaine"
J'ai du mal à imaginer l'île divisée en Corse du Nord" et "Basse Corse", ça sauterait de partout

Parlant de haut et bas pour désigner des régions, le même phénomène se retrouve en Egypte Antique également.
La Haute-Egypte se trouvant au sud, et la Basse au Nord. On y retrouve la même idée qui est de prendre en compte comme l'a dit un commentaire plus haut (^^) la géographie (l'écoulement d'un fleuve, en l’occurrence le Nil et les altitudes des régions).
J'avais lu quelque part que sur les cartes de l'Egypte de l'époque, le sud était placé au dessus et le nord en bas (je ne retrouve plus la source, à prendre avec des pincettes).
Il y a d'ailleurs des pays où les planisphères sont différents de ceux utilisés en Europe (centrée sur l'Australie par exemple, avec le sud en haut).