Des départements ont changé de nom pour une question d'image

Proposé par
le

Plusieurs départements français ont changé de nom depuis leur création en 1789, souvent pour des raisons d'image. Ainsi, à l'exception du Bas-Rhin, tous les départements dont le nom comportait "bas" ou "inférieur" ont opté pour des noms aux connotations moins négatives.

Ainsi les Basses-Alpes sont devenues les Alpes-de-Haute-Provence, la Charente-Inférieure : la Charente-Maritime, la Loire-Inférieure : Loire-Atlantique, les Basses-Pyrénées : Pyrénées-Atlantiques, et la Seine-Inférieure est devenue la Seine-Maritime.


Tous les commentaires (47)

a écrit : La Corse
-1 Région
-2 Départements
-5 arrondissements
-26 Cantons
-360 Communes
Tout en étant le territoire le moins peuplé de la France métropolitaine"
J'ai du mal à imaginer l'île divisée en Corse du Nord" et "Basse Corse", ça sauterait de partout
-Qu'es ce que vous foutez là avec ce briquet allumé?
-Ben, j'ai vu un truc par terre dans le noir, j'ai allumé mon briquet pour voir ce que c'est, et quand j'ai vu que c'était de la dynamite, j'allais avertir la police, puis vous êtes arrivé, m'sieur l'agent!
(l'enquête Corse, la BD^^)

a écrit : Et dans le Pas de Calais, il ne manquerait pas quelque chose ? Le Pas-de-Calais, le département, porte un nom qui fait référence au détroit qui le sépare de l’Angleterre : le pas de Calais (sans majuscule à « pas », et sans traits d’union)

a écrit : Le Pas-de-Calais, le département, porte un nom qui fait référence au détroit qui le sépare de l’Angleterre : le pas de Calais (sans majuscule à « pas », et sans traits d’union) Comme le "pas de la Casa", ca veut pas dire qu'il n'y a pas de maison.

Y'a plein de noms comme ça, le Pontet, chez moi, ca n'a rien a voir avec un petit pont. ^^

a écrit : La Corse était un département unique qui a été scindé en deux départements pour pouvoir constitutionnellement créer une région. Mais les corses étant particulièrement susceptibles, c'est immédiatement que le département dont la préfecture est Ajaccio s'est appelé le a Corse du Sud Le nom Corse du Nord a été aussi rejeté car jugé péjoratif

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Sans oublier, il me semble avoir entendu ça en primaire du côté de la Bretagne, « cotes du nord » devenu les « côtes d’armor » car péjoratif pour le département et renvoyant une mauvaise indication géographique !

Je n’ai pas la source mais ça doit être facilement vérifiable je suppose/
Je confirme ce que tu dis. Mes parents (ma mère est bretonne) me l'avaient expliqué quand j'étais petite.

On peut dire aussi que les côtes du nord sont devenus les côtes d'Armor en 1990.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La volonté de changement de nom des "Côtes du nord", remonte à l'époque des échouages de pétroliers, sur les rivages de Bretagne. Ils avaient surtout lieu en hiver ou au printemps.
Les médias parlaient donc des marees noires sur les plages du Finistère et des Côtes du nord.... Et invariablement,
des personnes confondaient le nom du département, avec les côtes nord de la France. Ceci conduisait, par exemple, à des annulations de réservation de séjours en hôtel sur les côtes de Normandie, pourtant distantes de plusieurs centaines de kilomètres des lieux de la catastrophe écologique.
La modification à "Côtes d'Armor" ne posait pas de problème d'ordre alphabétique dans sa numérotation, fait qui s'est présenté lors du redécoupage du département de la Seine, ( numéro 75), attribué a Paris.

Je crois savoir que le département du Var, tire son nom d'une rivière qui y voulait à l'origine, mais qui, pour en redécoupage territorial, ne s'y trouve plus.
Afficher tout
Le département des Alpes Maritimes n'existait pas : le Var (fleuve qui se jette dans la mer entre Nice à l'Est et Saint Laurent du Var à l'Ouest) était la frontière entre le Comté de Nice et le Département du Var.
Puis vint Napoléon qui remodela les départements et scinda le département du Var en 2 : Le Var à l'ouest et les A-M à l'Est.
Bilan : Le Var (fleuve) ne coule plus dans le Var (département) !

Posté le

android

(7)

Répondre

Et les Deux-Chèvres se sont appelées Deux-Sèvres parce que le préfet zozotait.

Posté le

android

(2)

Répondre

C’est le cas des Pyrénées-Atlantiques qui autrefois s’appelaient les Basses Pyrénées

a écrit : En 1792, la Marche devient la Creuse. en 1952, le Conseil d'Etat est saisi d'une demande de changement de nom : la commune nord-creusoise de Dun-le-Palleteau, après avoir fouillé dans sa généalogie, souhaite retrouver son nom médiéval de Dun-le-Palestel. un groupe de creusois décide soudain que le nom de Creuse est touristiquement devenu péjoratif. Ils demandent donc au conseil d'état dans les années 90 que le patronyme de leur département soit changé en Creuse-en-Marche. A l'heure actuelle ils creusent encore la question. Afficher tout Je pense qu'il vaut mieux s'appeler 'Creuse' que 'en marche' :') mais' en marche' creuse toujours plus profond...

Posté le

android

(1)

Répondre

Avant la guerre de 1870, Belfort était situé dans le Haut Rhin. La ville, défendue efficacement par Denfert-Rochereau, a été conservée par la France suite à la paix signée avec l'Empire allemand. Le territoire de Belfort est ensuite devenu un département à part, même après la récupération de l'Alsace en 1918.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Le département des Alpes Maritimes n'existait pas : le Var (fleuve qui se jette dans la mer entre Nice à l'Est et Saint Laurent du Var à l'Ouest) était la frontière entre le Comté de Nice et le Département du Var.
Puis vint Napoléon qui remodela les départements et scinda le département du Var en 2
: Le Var à l'ouest et les A-M à l'Est.
Bilan : Le Var (fleuve) ne coule plus dans le Var (département) !
Afficher tout
Jamais quelqu'un me l'avait expliqué si précisément.
Merci. Merci beaucoup.!!!!!

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Et les Deux-Chèvres se sont appelées Deux-Sèvres parce que le préfet zozotait. Et l'Ile-et-Vilaine, ca sort d'où? (je le sais mais bon^^)

Plus récemment, la région Nord rebaptisée Hauts de France.

a écrit : Avant la guerre de 1870, Belfort était situé dans le Haut Rhin. La ville, défendue efficacement par Denfert-Rochereau, a été conservée par la France suite à la paix signée avec l'Empire allemand. Le territoire de Belfort est ensuite devenu un département à part, même après la récupération de l'Alsace en 1918. Dommage pour eux puisqu'ils ont perdu le droit local, notamment.
2 jours fériés supplémentaires, la sécu (bénéficiaire) remboursée à 90% ...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et l'Ile-et-Vilaine, ca sort d'où? (je le sais mais bon^^) On dit pas plutôt "elle est pas beau" ?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Plus récemment, la région Nord rebaptisée Hauts de France. Sans rapport avec l'anecdote. Il s'agit là de réduire le nombre de régions pour faire, soit-disant, des économies.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : On en profite pour rappeler que le Rhin prend sa source dans les Alpes suisses pour se déverser dans la mer du Nord, et s'écoule donc du sud vers le nord. Le Haut-Rhin est plus proche de la source, et le Bas-Rhin de l'embouchure, c'est pourquoi le Bas-Rhin est au nord et le Haut-Rhin au sud ! Exactement. Et c'est pour cette raison que "les hauts de France" devraient désignés les Alpes.....et non une région plate du nord du pays.
Comme quoi nos dirigeants n'ont pas compris la différence Haut / Nord

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : La volonté de changement de nom des "Côtes du nord", remonte à l'époque des échouages de pétroliers, sur les rivages de Bretagne. Ils avaient surtout lieu en hiver ou au printemps.
Les médias parlaient donc des marees noires sur les plages du Finistère et des Côtes du nord.... Et invariablement,
des personnes confondaient le nom du département, avec les côtes nord de la France. Ceci conduisait, par exemple, à des annulations de réservation de séjours en hôtel sur les côtes de Normandie, pourtant distantes de plusieurs centaines de kilomètres des lieux de la catastrophe écologique.
La modification à "Côtes d'Armor" ne posait pas de problème d'ordre alphabétique dans sa numérotation, fait qui s'est présenté lors du redécoupage du département de la Seine, ( numéro 75), attribué a Paris.

Je crois savoir que le département du Var, tire son nom d'une rivière qui y voulait à l'origine, mais qui, pour en redécoupage territorial, ne s'y trouve plus.
Afficher tout
Le Var n’est pas une rivière, mais un fleuve !!!
Il se jette dans la Méditerranée à Nice.