L'origine de l'expression épater la galerie

Proposé par
le

L'expression "épater la galerie" vient à l'origine du jeu de paume, ancêtre du tennis : les joueurs tentaient d'impressionner par leur habileté les spectateurs, placés autour de l'aire de jeu, dans une zone appelée la galerie. Les joueurs essayaient donc d'épater la galerie.


Commentaires préférés (3)

On dit aussi, plus en lien avec le jeu, jouer pour ou amuser la galerie.

Posté le

unknown

(73)

Répondre

L'expression : " jeux de main , jeux de vilain" vient aussi du jeu de paume, les vilains désignaient les pauvres qui n'avaient pas d'argent pour les raquettes et jouaient donc avec leur mains.

Posté le

android

(70)

Répondre


Tous les commentaires (12)

On dit aussi, plus en lien avec le jeu, jouer pour ou amuser la galerie.

Posté le

unknown

(73)

Répondre

C'est vrai j'ai lu ça quelque par.Merci de me le rapeller!!!!!!!!!!!!!!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

merci de me rappeler la signification de cette expression. JMCMB

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : On dit aussi, plus en lien avec le jeu, jouer pour ou amuser la galerie. Bonsoir, savez-vous si l'expression : jeux de mains ,jeux de vilains, tire aussi son origine du jeu de paume.En effet plusieurs sources semblent se contredirent .

Posté le

website

(3)

Répondre

Petite blague sur le tennis a rajouté:

Marie n'aime plus le tennis car Marie "set" fait avoir" :)

Posté le

android

(0)

Répondre

Je trouve que beaucoup d'expression viennent du jeu de paume ._.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

L'expression : " jeux de main , jeux de vilain" vient aussi du jeu de paume, les vilains désignaient les pauvres qui n'avaient pas d'argent pour les raquettes et jouaient donc avec leur mains.

Posté le

android

(70)

Répondre

Et quelqu'un sais d'où vient le mot "faire le pitre" ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et quelqu'un sais d'où vient le mot "faire le pitre" ? Le pitre était, au même titre que le bouffon, chargé de distraire le peuple, au travers de grimaces et autres plaisanteries. Son succès était moindre.Faire le pitre, c'est donc faire l'intéressant, sans réel succès.

Posté le

android

(5)

Répondre