La préparation courante permet de vérifier que le train fonctionne bien

Proposé par
le

Les trains doivent voir leurs équipements de bord testés et vérifiés toutes les 24 heures. En effet, l’absence de témoin lumineux ne suffit pas à justifier l’absence d’anomalie. Les équipements doivent donc être testés un par un, afin de conclure à un bon fonctionnement et à une absence d’anomalie. Cette série d’essais et vérifications, rassemblés en une check-list propre à chaque type de matériel, porte le nom de « Préparation courante ».


Tous les commentaires (25)

a écrit : Au permis moto et voiture, on apprend par cœur les fiches pour répondre aux questions puis on oublie alors que c'est super important.

J'ai déjà eu des amis qui ne comprenait pas que conduire avec 1 bar de pression dans les pneus ce n'était pas une bonne idée. Ou d'autres qui ne faisait
pas de vidange régulièrement. L'indicateur de température moteur était à 120°C mais cela ne les affolait pas. Afficher tout
C'est un fait avéré que quand on obtient le papier rose, on ne sait pas conduire. On sait passer les vitesses mais pas beaucoup plus! ^^
Savoir conduire, c'est comme tu le dit prendre soin de son véhicule et être capable de repasser le permis les doigts dans le nez.
Ca peut être intéressant d'avoir un pote examinateur dans son entourage!;)

Et des amis comme tu les décrit, j'en ai un
-Tes pneus sont dégonflés et on voit l'armature!!!
-T'inquiète!
-Heuuu, j'vais prendre ma caisse, je crois...

A la lecture de tour ces commentaires j ai faillit louper mon train moi

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Est-ce la même chose pour tous les trains, ou y a-t-il des différences ? Genre est-ce que les TGV ont plus souvent des checks, ou les trains de marchandises moins. Et est-ce que tout les systèmes sont contrôlés de manière identiques, ou il y a une différence dans la fiabilité des systèmes ?

Chouette anecdo
te, mais ça serait génial si un cheminot (ou une cheminote) pouvait nous en apprendre encore plus ! Afficher tout
Il y a des choses communes à vérifier sur toutes les machines modernes (KVB (qui contrôle entre autres la vitesse, la décélération et les franchissements de signaux fermés), le frein bien sûr, l'étanchéité des équipements de freinage (le frein d'un train fonctionne par air, donc une fuite voudrait dire un freinage intempestif pouvant causer au mieux un retard, au pire un déraillement. On vérifie également la Veille Automatique (VA), qu'on appelle aussi l'homme mort, et qui permet que le conducteur est bien là, et conscient, lorsque le train roule).
Mais il y a aussi de petites spécificités selon les machines.

Posté le

android

(0)

Répondre

Il y à pas mal de test, vérification du frein l'étanchéité des réservoirs pneumatiques. Avertisseur sonore, SAL (Signal d'alerte lumineux). Des appareils de bord (KVB pour la vitesse entre autres, et VA/homme mort) des sablieres de la tractions et des équipements de protections (torche a flamme rouge pétard etc..)
Nous avons sur notre feuille de travail 20 minutes pour le faire. Celà peu paraître peu mais en réalité nous avont de la marge. Ensuite vient la vérification du train en lui même, étanchéité en premier lieu (pas le droit d'avoir plus de 0.3bar de perte en 1 minute) selon les circonstances vérification du serrage ET deserrage de tout les freins du train (sur ceux de 750m c'est assez long ! )
Ps : je parle sur les trains de marchandise car c'est ceux là que je conduis.
Généralement celà nous prend entre 1h à 2h avant de pouvoir partir.

Posté le

android

(1)

Répondre

Ca me rappelle des souvenirs d'AMV tout ça ^^

Posté le

android

(0)

Répondre