Une erreur humaine a projeté une ogive nucléaire aux Etats-Unis

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Pour résumer: un technicien de maintenance laissa tomber une (grosse) douille de clé à cliquet qui rebondit contre un support et alla perforer un réservoir de carburant du missile.
Le réservoir se vida dans le silo sous forme de brouillard. Ce n’est que bien plus tard, le silo évacué de son personnel que les vapeurs explosèrent, projetant les morceaux du missile hors du silo.
Cependant juste avant l’explosion, 2 techniciens etaient rentrés dans le silo pour rétablir la ventilation pour tenter de chasser les vapeurs de carburant....

Après avoir vu le reportagede arte sur le sujet il me semble qu'un décès est confirmé

Posté le

android

(22)

Répondre

Après, une charge nucléaire n’explose pas comme un explosif conventionnel, il faut une répartition très précise de l’amorce tout autour de la charge de façon à créer une implosion. Donc à moins que l’explosion du silo ait pu déclencher l’amorce. Ça risquait pas la catastrophe nucléaire.


Tous les commentaires (24)

Pour résumer: un technicien de maintenance laissa tomber une (grosse) douille de clé à cliquet qui rebondit contre un support et alla perforer un réservoir de carburant du missile.
Le réservoir se vida dans le silo sous forme de brouillard. Ce n’est que bien plus tard, le silo évacué de son personnel que les vapeurs explosèrent, projetant les morceaux du missile hors du silo.
Cependant juste avant l’explosion, 2 techniciens etaient rentrés dans le silo pour rétablir la ventilation pour tenter de chasser les vapeurs de carburant....

a écrit : Pour résumer: un technicien de maintenance laissa tomber une (grosse) douille de clé à cliquet qui rebondit contre un support et alla perforer un réservoir de carburant du missile.
Le réservoir se vida dans le silo sous forme de brouillard. Ce n’est que bien plus tard, le silo évacué de son personnel que les vap
eurs explosèrent, projetant les morceaux du missile hors du silo.
Cependant juste avant l’explosion, 2 techniciens etaient rentrés dans le silo pour rétablir la ventilation pour tenter de chasser les vapeurs de carburant....
Afficher tout
Ajoutons à ça qu'il est fortement déconseillé d'ouvrir le silo (pour éventuellement dissiper les vapeur de carburant) car les systèmes de contre-mesures sont souvent automatiques, l'ennemi aurait pu prendre ça comme une agression, l'explosion était inévitable, mais heureusement, l' "incident" n'a fait aucune victime...
Mwouais, j'ai quand même les cheveux dressés là, je regarde le doc 2ème source

Après avoir vu le reportagede arte sur le sujet il me semble qu'un décès est confirmé

Posté le

android

(22)

Répondre

Après, une charge nucléaire n’explose pas comme un explosif conventionnel, il faut une répartition très précise de l’amorce tout autour de la charge de façon à créer une implosion. Donc à moins que l’explosion du silo ait pu déclencher l’amorce. Ça risquait pas la catastrophe nucléaire.

a écrit : Ajoutons à ça qu'il est fortement déconseillé d'ouvrir le silo (pour éventuellement dissiper les vapeur de carburant) car les systèmes de contre-mesures sont souvent automatiques, l'ennemi aurait pu prendre ça comme une agression, l'explosion était inévitable, mais heureusement, l' "incident" n'a fait aucune victime...
Mwouais, j'ai quand même les cheveux dressés là, je regarde le doc 2ème source
Afficher tout
Un technicien est mort

a écrit : Un technicien est mort Ah merde, j'ai mal lu la source, mais c'était une référence a Kaamelott, s'couzi.

a écrit : Après, une charge nucléaire n’explose pas comme un explosif conventionnel, il faut une répartition très précise de l’amorce tout autour de la charge de façon à créer une implosion. Donc à moins que l’explosion du silo ait pu déclencher l’amorce. Ça risquait pas la catastrophe nucléaire. Vrai et faux. Oui une explosion ne signifie pas une réaction en chaîne nucléaire, mais les systèmes de sécurité sont en réalité bien plus fragiles et bien moins fiables que présentés. Un documentaire Arte montrait qu’on a frôlé la catastrophe de multiples fois, bien plus que ce que les chiffres officiels publiaient.

De plus, un expert de sécurité nucléaire expliquait que de créer une réaction nucléaire n’est pas si complexe. « Si on a deux masses d’uranium enrichies, une collision entre elles peut suffire pour créer une explosion nucléaire ». Terrifiant.

ÉDIT : sa source est un scientifique du projet Manhattan, Luis Alvarez qui expliquait « que même un Lycéen pourrait le faire ». Il suffit de 50kg, et de lâcher une moitié sur l’autre. Et boum, Hiroshima.

L'armée américaine a même un système de classification des accidents/incident impliquant des armes nucléaire. Celui-ci est classé Broken Arrow (= flèche cassée).
en.wikipedia.org/wiki/United_States_military_nuclear_incident_terminology#Broken_Arrow

On remarquera que l'armée américaine à le sens de l'euphémisme puisque l'arme nucléaire est assimilé à du tir à l'arc. En effet, la perte d'une ogive est elle sobrement nommée "Carquois vide"

a écrit : Vrai et faux. Oui une explosion ne signifie pas une réaction en chaîne nucléaire, mais les systèmes de sécurité sont en réalité bien plus fragiles et bien moins fiables que présentés. Un documentaire Arte montrait qu’on a frôlé la catastrophe de multiples fois, bien plus que ce que les chiffres officiels publiaient. r />
De plus, un expert de sécurité nucléaire expliquait que de créer une réaction nucléaire n’est pas si complexe. « Si on a deux masses d’uranium enrichies, une collision entre elles peut suffire pour créer une explosion nucléaire ». Terrifiant.

ÉDIT : sa source est un scientifique du projet Manhattan, Luis Alvarez qui expliquait « que même un Lycéen pourrait le faire ». Il suffit de 50kg, et de lâcher une moitié sur l’autre. Et boum, Hiroshima.
Afficher tout
oui, enfin c'est justement cette collision entre les deux masses de matières fossiles qui est complexe à réaliser ce qui rend l'accident rare : il ne suffit pas qu'elles se touchent mais il leur faut entrer en collision à une vitesse précise minimum, d'où la nécessité d'une amorce sous forme d'explosifs conventionnels.
Si le choc n'est pas suffisant, il ne se passera absolument rien.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Vrai et faux. Oui une explosion ne signifie pas une réaction en chaîne nucléaire, mais les systèmes de sécurité sont en réalité bien plus fragiles et bien moins fiables que présentés. Un documentaire Arte montrait qu’on a frôlé la catastrophe de multiples fois, bien plus que ce que les chiffres officiels publiaient. r />
De plus, un expert de sécurité nucléaire expliquait que de créer une réaction nucléaire n’est pas si complexe. « Si on a deux masses d’uranium enrichies, une collision entre elles peut suffire pour créer une explosion nucléaire ». Terrifiant.

ÉDIT : sa source est un scientifique du projet Manhattan, Luis Alvarez qui expliquait « que même un Lycéen pourrait le faire ». Il suffit de 50kg, et de lâcher une moitié sur l’autre. Et boum, Hiroshima.
Afficher tout
Un lycéen pourrait le faire, sur le papier. Maintenant que les calculs ont été faits, c'est certain, on les trouve sur Google en un clic, comme d'envoyer une fusée sur la lune.
Ce qui est difficile dans la fabrication d'une arme nucléaire, c'est la fabrication des pièces et surtout l'obtention de 15 kilos d'uranium235 enrichi à 98% permettant de fabriquer une bombe de 20 kilotonnes.

Moi sur le papier, j'ai les plans pour fabriquer un réacteur nucléaire simple, mais il me manque le radium, on en trouve sur les pendules et montres d'avant guerre aux aiguilles lumineuses dans le noir, quelqu'un a un plan pour en trouver? Je paye cash! ;)

JE PLAISANTE HEIN, merde, des hélicoptères noirs survolent ma maison... HE déconnez pas, OK OK je lève les mains...

J'ai écouté il y a quelques jours sur France culture un gars nommé Benoît pélopidas, qui a une réflexion hyper intéressante sur l'armement nucléaire. En voici une vidéo parmis d'autres.

m.youtube.com/watch?v=X8ogjW_GFPQ

a écrit : Après, une charge nucléaire n’explose pas comme un explosif conventionnel, il faut une répartition très précise de l’amorce tout autour de la charge de façon à créer une implosion. Donc à moins que l’explosion du silo ait pu déclencher l’amorce. Ça risquait pas la catastrophe nucléaire. Oui on risque juste de créer une bombe "sale".

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ajoutons à ça qu'il est fortement déconseillé d'ouvrir le silo (pour éventuellement dissiper les vapeur de carburant) car les systèmes de contre-mesures sont souvent automatiques, l'ennemi aurait pu prendre ça comme une agression, l'explosion était inévitable, mais heureusement, l' "incident" n'a fait aucune victime...
Mwouais, j'ai quand même les cheveux dressés là, je regarde le doc 2ème source
Afficher tout
Non la détection d’un lancement d’ICBM (missile balistique) est détecté par satellite par l’emission de rayonnement infrarouge du propulseur de son premier étage, non par l’ouverture de la porte de so silo.

a écrit : Non la détection d’un lancement d’ICBM (missile balistique) est détecté par satellite par l’emission de rayonnement infrarouge du propulseur de son premier étage, non par l’ouverture de la porte de so silo. Alors tu m'explique pourquoi le mec qui a acheté un ancien silo désaffecté de missile balistique nucléaire intercontinental pour en faire un bunker pour V.I.P a été obligé de faire souder la porte dudit silo sous contrôle de l'U.S.A.F.

Je te garantis que c'était et est encore très surveillé de l'espace. On ne rigole pas avec l'arme atomique.

a écrit : J'ai écouté il y a quelques jours sur France culture un gars nommé Benoît pélopidas, qui a une réflexion hyper intéressante sur l'armement nucléaire. En voici une vidéo parmis d'autres.

m.youtube.com/watch?v=X8ogjW_GFPQ
je ne savais pas quoi regarder ce soir, je te remercie, c'est vachement intéressant, et terrifiant...

A regarder, où juste à écouter, vu que c'est une conférence.

a écrit : Ah merde, j'ai mal lu la source, mais c'était une référence a Kaamelott, s'couzi. Je soutiens, j'ai bien perçu le Bohort en toi

Posté le

android

(2)

Répondre

je suis allé chercher un peu d'information
les LGM-25C Titan II, sont des missiles balistique emportant des ogive W53 de 9 mégatonnes
ce sont des bombe H avec un détonateur de type bombe A au plutonium

pour que ca explose il faut mettre la masse de plutonium dans un état supercritique en le comprimant de façon importante pour ca on utilise des explosifs tout autour pour comprimer, s'ils ne sont pas synchrone ca ne marche pas (mais ca reste sale)

de toute façon ici les explosifs ne ce sont pas déclenché, il y en a qui ont dut avoir la peur de leur vie!

a écrit : L'armée américaine a même un système de classification des accidents/incident impliquant des armes nucléaire. Celui-ci est classé Broken Arrow (= flèche cassée).
en.wikipedia.org/wiki/United_States_military_nuclear_incident_terminology#Broken_Arrow

On remarquera que l'armée améri
caine à le sens de l'euphémisme puisque l'arme nucléaire est assimilé à du tir à l'arc. En effet, la perte d'une ogive est elle sobrement nommée "Carquois vide" Afficher tout
D'où le titre du film de John Woo avec Christian Slater et John Travolta, "Broken Arrow"

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : oui, enfin c'est justement cette collision entre les deux masses de matières fossiles qui est complexe à réaliser ce qui rend l'accident rare : il ne suffit pas qu'elles se touchent mais il leur faut entrer en collision à une vitesse précise minimum, d'où la nécessité d'une amorce sous forme d'explosifs conventionnels.
Si le choc n'est pas suffisant, il ne se passera absolument rien.
Afficher tout
Je sais bien. Mais le but de mon commentaire était de montrer que ça peut très bien péter, contrairement à ce que la personne précédente disait. Il n’y a pas « aucun risque », car c’est non seulement possible, mais probable, créer une réaction en chaîne n’est pas si compliqué à faire que ce qu’on pourrait croire.

a écrit : Un lycéen pourrait le faire, sur le papier. Maintenant que les calculs ont été faits, c'est certain, on les trouve sur Google en un clic, comme d'envoyer une fusée sur la lune.
Ce qui est difficile dans la fabrication d'une arme nucléaire, c'est la fabrication des pièces et surtout l'obte
ntion de 15 kilos d'uranium235 enrichi à 98% permettant de fabriquer une bombe de 20 kilotonnes.

Moi sur le papier, j'ai les plans pour fabriquer un réacteur nucléaire simple, mais il me manque le radium, on en trouve sur les pendules et montres d'avant guerre aux aiguilles lumineuses dans le noir, quelqu'un a un plan pour en trouver? Je paye cash! ;)

JE PLAISANTE HEIN, merde, des hélicoptères noirs survolent ma maison... HE déconnez pas, OK OK je lève les mains...
Afficher tout
Quelle mauvaise foi