Au-dessus du registre soutenu, le sublime

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Exemple le plus connu:

« Où sont les poulardes ? J'ai faim ! Où sont les veaux, les rôtis, les saucisses ? Où sont les fèves, les pâtés de cerf ? Qu'on ripaille à plein ventre pour oublier cette injustice ! Y'a pas quelques soissons avec de la bonne soivre, un porcelet, une chèvre rôtie, quelques cygnes blancs bien poivrés ? Ces amuse-bouche m'ont mis en appétit. »

Merci

"Encore eusse-t'il fallu que je le sachiasse."

a écrit : Exemple le plus connu:

« Où sont les poulardes ? J'ai faim ! Où sont les veaux, les rôtis, les saucisses ? Où sont les fèves, les pâtés de cerf ? Qu'on ripaille à plein ventre pour oublier cette injustice ! Y'a pas quelques soissons avec de la bonne soivre, un porcelet, une chèvre rôtie, que
lques cygnes blancs bien poivrés ? Ces amuse-bouche m'ont mis en appétit. »

Merci
Afficher tout
Merci, tu m'as bien fait rire !
Et ça m'a enfin rappelé de chercher ce que signifiait "soivre". C'est une sauce épicée, et j'ai trouvé ça dans le Lexique de l'ancien Français, de Frédéric... Godefroy. Évidemment.

Posté le

android

(72)

Répondre


Tous les commentaires (53)

Exemple le plus connu:

« Où sont les poulardes ? J'ai faim ! Où sont les veaux, les rôtis, les saucisses ? Où sont les fèves, les pâtés de cerf ? Qu'on ripaille à plein ventre pour oublier cette injustice ! Y'a pas quelques soissons avec de la bonne soivre, un porcelet, une chèvre rôtie, quelques cygnes blancs bien poivrés ? Ces amuse-bouche m'ont mis en appétit. »

Merci

"Encore eusse-t'il fallu que je le sachiasse."

a écrit : Exemple le plus connu:

« Où sont les poulardes ? J'ai faim ! Où sont les veaux, les rôtis, les saucisses ? Où sont les fèves, les pâtés de cerf ? Qu'on ripaille à plein ventre pour oublier cette injustice ! Y'a pas quelques soissons avec de la bonne soivre, un porcelet, une chèvre rôtie, que
lques cygnes blancs bien poivrés ? Ces amuse-bouche m'ont mis en appétit. »

Merci
Afficher tout
Merci, tu m'as bien fait rire !
Et ça m'a enfin rappelé de chercher ce que signifiait "soivre". C'est une sauce épicée, et j'ai trouvé ça dans le Lexique de l'ancien Français, de Frédéric... Godefroy. Évidemment.

Posté le

android

(72)

Répondre

Le caca des pigeons c'est caca, faut pas manger.

a écrit : Exemple le plus connu:

« Où sont les poulardes ? J'ai faim ! Où sont les veaux, les rôtis, les saucisses ? Où sont les fèves, les pâtés de cerf ? Qu'on ripaille à plein ventre pour oublier cette injustice ! Y'a pas quelques soissons avec de la bonne soivre, un porcelet, une chèvre rôtie, que
lques cygnes blancs bien poivrés ? Ces amuse-bouche m'ont mis en appétit. »

Merci
Afficher tout
Ou encore : « et quand il pète il troue son slip...et quand il pète il troue son slip »...

Registre Sublime à n’en point douter.

a écrit : Le caca des pigeons c'est caca, faut pas manger. "Pigeon,
oiseau à la grise robe,
dans l'enfer des villes,
à mon regard tu te dérobes,
tu es vraiment le plus agile."

a écrit : "Pigeon,
oiseau à la grise robe,
dans l'enfer des villes,
à mon regard tu te dérobes,
tu es vraiment le plus agile."
"Tour à tour finaud, tour à tour polisson, tour à tour gangster, mais tour à tour généreux."

a écrit : "Encore eusse-t'il fallu que je le sachiasse." Ca serait plutôt "... que je le susse" en Français

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Ca serait plutôt "... que je le susse" en Français Et « eusse-t-il » (et non « eusse-t’il »)

a écrit : Exemple le plus connu:

« Où sont les poulardes ? J'ai faim ! Où sont les veaux, les rôtis, les saucisses ? Où sont les fèves, les pâtés de cerf ? Qu'on ripaille à plein ventre pour oublier cette injustice ! Y'a pas quelques soissons avec de la bonne soivre, un porcelet, une chèvre rôtie, que
lques cygnes blancs bien poivrés ? Ces amuse-bouche m'ont mis en appétit. »

Merci
Afficher tout
C’est encore mieux en citant l’auteur.

a écrit : "Pigeon,
oiseau à la grise robe,
dans l'enfer des villes,
à mon regard tu te dérobes,
tu es vraiment le plus agile."
ahhh film cultissime

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Et « eusse-t-il » (et non « eusse-t’il ») Eh oui, on peut constater que ce n'est pas donné à tout le monde d'user du registre sublime !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C’est encore mieux en citant l’auteur. Pas envie.

C’est tellement évident. Il y a que les incultes / ignorants dans ton genre qui ne reconnaissent pas.

T’as pas un tableau avec des chiffres à nous avancer aujourd’hui ?

Au fait t’as toujours ta console ?

a écrit : Et « eusse-t-il » (et non « eusse-t’il ») Encore EUT-il fallu que je le susse !

a écrit : Encore EUT-il fallu que je le susse ! Encore eût-il ! Il ne faut pas oublier le petit chapeau sur le u ! On va finir par y arriver. Ma phrase préférée pour illustrer l'emploi du subjonctif est d'ailleurs : "Encore eût-il fallu que je vous susse près de chez moi pour que je vous reçusse.".

a écrit : C’est encore mieux en citant l’auteur. Il me semble que c'est dans les visiteurs.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : "Encore eusse-t'il fallu que je le sachiasse." Encore eusse t'il "falusse" que je le susse
Lol

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pas envie.

C’est tellement évident. Il y a que les incultes / ignorants dans ton genre qui ne reconnaissent pas.

T’as pas un tableau avec des chiffres à nous avancer aujourd’hui ?

Au fait t’as toujours ta console ?
J’attend toujours tes chiffres sur l’autre anecdote mais je n’ai pas eu de réponse.
J’ai une console de contrôle de navigation au boulot effectivement.