Le funiculaire de Montmartre n'en est pas vraiment un

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Pour les fainéants:

« L'ascenseur incliné se distingue techniquement du funiculaire par le fait qu'il ne dispose que d'une seule cabine pouvant fonctionner indépendamment de façon automatique, comme un ascenseur. Le funiculaire dispose par contre généralement de deux convois circulant en va-et-vient reliés par un câble : Pendant qu'un convoi monte, l'autre descend, contribuant ainsi à équilibrer la charge. Le funiculaire fait appel à du matériel ferroviaire nécessitant pour une longue distance la présence d'un conducteur. »

La rue Foyatier est constituée de 222 marches, longue de 36 mètres et donne directement accès à la basilique du Sacré-Cœur.
Le funiculaire y fût inauguré en 1900 pour faciliter la montée aux moins sportifs.
A savoir également avant 1900, Montmartre est appelé le Maquis de Montmartre et est un véritable bidonville où vivent les classes populaires chassées du centre de Paris par l’embourgeoisement de la ville.
Les maisons de fortunes - des cabanons en bois pour la plupart - sont érigées loin de tout modernisme.
Des populations misérables y habitaient et cohabitant avec d’anciens riches déchus, des artistes ou des originaux.
Originaux par exemple : le Baron Pigeard qui créa l’Union Maritime de la Butte Montmartre. Passionné par la mer, il apprenait à nager aux enfants à plat ventre sur un tabouret !
Le début du XXe siècle porta un coup fatal au Maquis de Montmartre, devenu très vite proie aux promoteurs.
Après la guerre, l’Avenue Junot et ses jolies villas remplaceront peu à peu les taudis au coeur desquels certains irréductibles survécurent jusqu’aux années 40.

a écrit : Pour les fainéants:

« L'ascenseur incliné se distingue techniquement du funiculaire par le fait qu'il ne dispose que d'une seule cabine pouvant fonctionner indépendamment de façon automatique, comme un ascenseur. Le funiculaire dispose par contre généralement de deux convois circulant en v
a-et-vient reliés par un câble : Pendant qu'un convoi monte, l'autre descend, contribuant ainsi à équilibrer la charge. Le funiculaire fait appel à du matériel ferroviaire nécessitant pour une longue distance la présence d'un conducteur. » Afficher tout
En fait, l'ascenseur fonctionne via un contrepoids, pour le funiculaire, c'est la seconde cabine qui fait office de contrepoids, comme pour un téléphérique, c'est plus économique, mais moins souple en matière de transport de passagers, d'autant que la plupart des funiculaires fonctionnent sur une seule ligne sauf au milieu, à l'endroit où les cabines se croisent, donc moins cher à construire qu'un ascenseur incliné.
Pour celui de Montmartre, il a été construit sur deux voies distinctes à l'origine car la ligne est courte, j'imagine que ca valait le coup de l'améliorer en ascenseur, sans gros travaux.


Tous les commentaires (24)

Pour les fainéants:

« L'ascenseur incliné se distingue techniquement du funiculaire par le fait qu'il ne dispose que d'une seule cabine pouvant fonctionner indépendamment de façon automatique, comme un ascenseur. Le funiculaire dispose par contre généralement de deux convois circulant en va-et-vient reliés par un câble : Pendant qu'un convoi monte, l'autre descend, contribuant ainsi à équilibrer la charge. Le funiculaire fait appel à du matériel ferroviaire nécessitant pour une longue distance la présence d'un conducteur. »

Par contre, celui de Lyon est bien un funiculaire traditionnel.

a écrit : Pour les fainéants:

« L'ascenseur incliné se distingue techniquement du funiculaire par le fait qu'il ne dispose que d'une seule cabine pouvant fonctionner indépendamment de façon automatique, comme un ascenseur. Le funiculaire dispose par contre généralement de deux convois circulant en v
a-et-vient reliés par un câble : Pendant qu'un convoi monte, l'autre descend, contribuant ainsi à équilibrer la charge. Le funiculaire fait appel à du matériel ferroviaire nécessitant pour une longue distance la présence d'un conducteur. » Afficher tout
Je ne suis pas fainéant mais je préfère te remercier que chercher la définition moi même. Merci donc !

Posté le

android

(12)

Répondre

La rue Foyatier est constituée de 222 marches, longue de 36 mètres et donne directement accès à la basilique du Sacré-Cœur.
Le funiculaire y fût inauguré en 1900 pour faciliter la montée aux moins sportifs.
A savoir également avant 1900, Montmartre est appelé le Maquis de Montmartre et est un véritable bidonville où vivent les classes populaires chassées du centre de Paris par l’embourgeoisement de la ville.
Les maisons de fortunes - des cabanons en bois pour la plupart - sont érigées loin de tout modernisme.
Des populations misérables y habitaient et cohabitant avec d’anciens riches déchus, des artistes ou des originaux.
Originaux par exemple : le Baron Pigeard qui créa l’Union Maritime de la Butte Montmartre. Passionné par la mer, il apprenait à nager aux enfants à plat ventre sur un tabouret !
Le début du XXe siècle porta un coup fatal au Maquis de Montmartre, devenu très vite proie aux promoteurs.
Après la guerre, l’Avenue Junot et ses jolies villas remplaceront peu à peu les taudis au coeur desquels certains irréductibles survécurent jusqu’aux années 40.

À Pampelune, Navarre, Espagne, se trouve également un ascenseur incliné, ( deux cabines indépendantes) reliant les quartiers de Rochapea et celui du centre historique de la ville.
Avec un trafic de plus de trois millions de voyageurs annuels, l'ascenseur de Descalzos permet une meilleure mobilité piétonnière, tout en évitant un assez large détour par des rues présentant un assez fort dénivelé.
L'ascenseur incliné de Descalzos, le plus important de la ville de Pampelune, est un des douze ascenseurs municipaux de la ville. Ils ont été temporairement fermés durant le confinement, comme mesure de prévention sanitaire.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Pour les fainéants:

« L'ascenseur incliné se distingue techniquement du funiculaire par le fait qu'il ne dispose que d'une seule cabine pouvant fonctionner indépendamment de façon automatique, comme un ascenseur. Le funiculaire dispose par contre généralement de deux convois circulant en v
a-et-vient reliés par un câble : Pendant qu'un convoi monte, l'autre descend, contribuant ainsi à équilibrer la charge. Le funiculaire fait appel à du matériel ferroviaire nécessitant pour une longue distance la présence d'un conducteur. » Afficher tout
En fait, l'ascenseur fonctionne via un contrepoids, pour le funiculaire, c'est la seconde cabine qui fait office de contrepoids, comme pour un téléphérique, c'est plus économique, mais moins souple en matière de transport de passagers, d'autant que la plupart des funiculaires fonctionnent sur une seule ligne sauf au milieu, à l'endroit où les cabines se croisent, donc moins cher à construire qu'un ascenseur incliné.
Pour celui de Montmartre, il a été construit sur deux voies distinctes à l'origine car la ligne est courte, j'imagine que ca valait le coup de l'améliorer en ascenseur, sans gros travaux.

a écrit : À Pampelune, Navarre, Espagne, se trouve également un ascenseur incliné, ( deux cabines indépendantes) reliant les quartiers de Rochapea et celui du centre historique de la ville.
Avec un trafic de plus de trois millions de voyageurs annuels, l'ascenseur de Descalzos permet une meilleure mobilité piétonniè
re, tout en évitant un assez large détour par des rues présentant un assez fort dénivelé.
L'ascenseur incliné de Descalzos, le plus important de la ville de Pampelune, est un des douze ascenseurs municipaux de la ville. Ils ont été temporairement fermés durant le confinement, comme mesure de prévention sanitaire.
Afficher tout
Le dénivelé de cette ville est impressionnant, spectaculaire. On se demande pourquoi on a construit une ville ici! ^^

a écrit : Le dénivelé de cette ville est impressionnant, spectaculaire. On se demande pourquoi on a construit une ville ici! ^^ Tu connais Pampelune ?...

C'est une très belle ville qui fut fondée en tant que place forte, par les Romains, bien que son histoire soit bien plus ancienne. Durant le millénaire avant JC, Pampelune aurait été la capitale des Basques (Vascones), et aurait porté le nom de "Iruña", autre nom que porte encore aujourd'hui la ville de Pampelune.

Il s'y trouvent des fortifications Vauban très bien conservées et visitables gratuitement.
www.itinari.com/fr/the-citadel-of-pamplona-the-most-impressive-fortress-in-spain-fl32

youtu.be/tZCYdkXNwQs

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Tu connais Pampelune ?...

C'est une très belle ville qui fut fondée en tant que place forte, par les Romains, bien que son histoire soit bien plus ancienne. Durant le millénaire avant JC, Pampelune aurait été la capitale des Basques (Vascones), et aurait porté le nom de "Iruña", autre nom
que porte encore aujourd'hui la ville de Pampelune.

Il s'y trouvent des fortifications Vauban très bien conservées et visitables gratuitement.
www.itinari.com/fr/the-citadel-of-pamplona-the-most-impressive-fortress-in-spain-fl32

youtu.be/tZCYdkXNwQs
Afficher tout
J'y ai jamais foutu les pieds, je sais même pas où c'est à part que c'est en Espagne^^ mais merci pour les liens. Internet, quel bel outil, cette saleté permet d'apprendre plein de choses tout en se payant des douleurs des vertèbres lombaires sans se fatiguer. ^^
Merci pour la lecture :)

a écrit : J'y ai jamais foutu les pieds, je sais même pas où c'est à part que c'est en Espagne^^ mais merci pour les liens. Internet, quel bel outil, cette saleté permet d'apprendre plein de choses tout en se payant des douleurs des vertèbres lombaires sans se fatiguer. ^^
Merci pour la lecture :)
Je te conseille cet excellent film : je sais rien mais je dirai tout

a écrit : La rue Foyatier est constituée de 222 marches, longue de 36 mètres et donne directement accès à la basilique du Sacré-Cœur.
Le funiculaire y fût inauguré en 1900 pour faciliter la montée aux moins sportifs.
A savoir également avant 1900, Montmartre est appelé le Maquis de Montmartre et est un véritable bido
nville où vivent les classes populaires chassées du centre de Paris par l’embourgeoisement de la ville.
Les maisons de fortunes - des cabanons en bois pour la plupart - sont érigées loin de tout modernisme.
Des populations misérables y habitaient et cohabitant avec d’anciens riches déchus, des artistes ou des originaux.
Originaux par exemple : le Baron Pigeard qui créa l’Union Maritime de la Butte Montmartre. Passionné par la mer, il apprenait à nager aux enfants à plat ventre sur un tabouret !
Le début du XXe siècle porta un coup fatal au Maquis de Montmartre, devenu très vite proie aux promoteurs.
Après la guerre, l’Avenue Junot et ses jolies villas remplaceront peu à peu les taudis au coeur desquels certains irréductibles survécurent jusqu’aux années 40.
Afficher tout
Donc la rue Foyatier est une rue sans habitation ?

a écrit : J'y ai jamais foutu les pieds, je sais même pas où c'est à part que c'est en Espagne^^ mais merci pour les liens. Internet, quel bel outil, cette saleté permet d'apprendre plein de choses tout en se payant des douleurs des vertèbres lombaires sans se fatiguer. ^^
Merci pour la lecture :)
Depuis Hendaye (frontière française) et Pampelune, c'est direction sud pendant 1 heure, sur la nationale 121-A.
Moins de 80 kilomètres permettant une échappée d'une journée ou un week-end, depuis la région Aquitaine.

Depuis Bordeaux, compter 3 heures et quart.
Depuis Toulouse: 4 heures.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Depuis Hendaye (frontière française) et Pampelune, c'est direction sud pendant 1 heure, sur la nationale 121-A.
Moins de 80 kilomètres permettant une échappée d'une journée ou un week-end, depuis la région Aquitaine.

Depuis Bordeaux, compter 3 heures et quart.
Depuis Toulouse: 4 heures.
Vivement le TGV direct, la dernière fois que j'ai pris l'autoroute pour aller en Espagne depuis Avignon, j'ai évité deux accidents graves de justesse, un crétin qui faisait du rodéo et un convoi de gendarmes blindé qui devait probablement faire un transfert de quelquechose qui méritait bien une vingtaine de fonctionnaires armés jusqu'au képi... et une mitrailleuse calibre 12.7 au péage de Montpellier ,j'déconne pas.

Ca craint, l'autoroute internationale, moi j'dis! ^^

Tout ça pour économiser une poignée d'euros sur les clopes... finalement, je vais rester sur tes liens et me tasser les vertèbres, c'est moins dangereux ;)

a écrit : Tu connais Pampelune ?...

C'est une très belle ville qui fut fondée en tant que place forte, par les Romains, bien que son histoire soit bien plus ancienne. Durant le millénaire avant JC, Pampelune aurait été la capitale des Basques (Vascones), et aurait porté le nom de "Iruña", autre nom
que porte encore aujourd'hui la ville de Pampelune.

Il s'y trouvent des fortifications Vauban très bien conservées et visitables gratuitement.
www.itinari.com/fr/the-citadel-of-pamplona-the-most-impressive-fortress-in-spain-fl32

youtu.be/tZCYdkXNwQs
Afficher tout
A Pampelune les fortifications sont plutôt « de style Vauban », je suppose que c’est ce que tu voulais dire. C’est à Bayonne que la citadelle a été crée par Vauban.

a écrit : A Pampelune les fortifications sont plutôt « de style Vauban », je suppose que c’est ce que tu voulais dire. C’est à Bayonne que la citadelle a été crée par Vauban. espionnage industriel moi j'dis ;)

Et quelqu'un connaît il la différence de législation entre ascenseur et funiculaire ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et quelqu'un connaît il la différence de législation entre ascenseur et funiculaire ? Probablement dans les systèmes de sécurité.
Techniquement, un ascenseur peut rester bloqué, un funiculaire, non (techniquement, je reprécise, hein,^^)

Il doit donc y avoir des règles de sécurité différentes, donc une législation différente mais je ne sais pas lesquelles.

Absolument faux, il s’agit toujours de deux funiculaires portant les numéros d’immatriculations 750004 et 750002. Ils répondent à la réglementation des transports par câble.

a écrit : A Pampelune les fortifications sont plutôt « de style Vauban », je suppose que c’est ce que tu voulais dire. C’est à Bayonne que la citadelle a été crée par Vauban. Incontestablement, tu as tout à fait raison.
La construction fut ordonnée par le roi Felipe II d'Espagne, en 1571, et les plans furent dessinés par l' ingénieur militaire Giacomo Palearo, suivant le schéma poliorcétique connu comme "de Vauban"

Posté le

android

(3)

Répondre