Au large de l'île d'Ouessant, la circulation est réglementée

Proposé par
le

Le trafic au large de l'île d'Ouessant est très réglementé depuis la catastrophe de l'Amoco Cadiz en mars 1978 qui provoqua une des pires marées noires de l'Histoire. Un dispositif de séparation du trafic avec un rail montant et un rail descendant permet d'empêcher les abordages et les échouages.

Afin de réduire leur route, les navires ont tendance à s'approcher au plus près des côtes bretonnes. Or les conditions météorologiques parfois difficiles, les récifs nombreux et le trafic dense ont rendu la zone particulièrement propice aux accidents maritimes. Le remorqueur de haute mer l'Abeille Bourbon (remplaçant de l'Abeille Flandre) veille particulièrement à ce que les navires ne quittent pas leurs rails respectifs.


Commentaires préférés (3)

En France : Pour l'Amoco Cadiz, l'amende a été de 200 millions d'Euro environ, pour l'Erika de 192 Millions d'Euros (dégâts estimés à plus d'un milliard, cette année Total, l’affréteur, faisait 12 milliards de bénéfice).

Aux USA, pour la marée noire géante de 2010 BP a versé 18.5 milliards d'Euros.

Chercher l'erreur.

Pour ceux qui comme moi ont du mal à visualiser ce que ça donne en pratique.
Ce qu'on appel un rail était à l'origine matérialisé par des bouées et des phares mais aujourd'hui on a de plus en plus recours à des délimitations virtuelles par satellites en complément voir remplacement des délimitations physiques.
Pour simplifier le concept il s'agit d'une autoroute pour gros bateaux. Ou bien d'un genre de chenal avec 2 sens séparés.
Les règles de priorités qui s'y appliquent sont dans la même philosophie que les règles de navigations classiques : moins on est manœuvrable plus on a la priorité.


Tous les commentaires (38)

En France : Pour l'Amoco Cadiz, l'amende a été de 200 millions d'Euro environ, pour l'Erika de 192 Millions d'Euros (dégâts estimés à plus d'un milliard, cette année Total, l’affréteur, faisait 12 milliards de bénéfice).

Aux USA, pour la marée noire géante de 2010 BP a versé 18.5 milliards d'Euros.

Chercher l'erreur.

Je ne visualise absolument pas à quoi ça ressemble.

Pour ceux qui comme moi ont du mal à visualiser ce que ça donne en pratique.
Ce qu'on appel un rail était à l'origine matérialisé par des bouées et des phares mais aujourd'hui on a de plus en plus recours à des délimitations virtuelles par satellites en complément voir remplacement des délimitations physiques.
Pour simplifier le concept il s'agit d'une autoroute pour gros bateaux. Ou bien d'un genre de chenal avec 2 sens séparés.
Les règles de priorités qui s'y appliquent sont dans la même philosophie que les règles de navigations classiques : moins on est manœuvrable plus on a la priorité.

a écrit : Pour ceux qui comme moi ont du mal à visualiser ce que ça donne en pratique.
Ce qu'on appel un rail était à l'origine matérialisé par des bouées et des phares mais aujourd'hui on a de plus en plus recours à des délimitations virtuelles par satellites en complément voir remplacement des délimitati
ons physiques.
Pour simplifier le concept il s'agit d'une autoroute pour gros bateaux. Ou bien d'un genre de chenal avec 2 sens séparés.
Les règles de priorités qui s'y appliquent sont dans la même philosophie que les règles de navigations classiques : moins on est manœuvrable plus on a la priorité.
Afficher tout
Donc, physiquement, y a rien en fait ? Tout se fait via les écrans si je comprends bien ?

a écrit : Je ne visualise absolument pas à quoi ça ressemble. Ce sont simplement des couloirs ne navigations.

Posté le

android

(1)

Répondre

D'où le vieux dicton des marins bretons "qui voit Ouessant voit son sang"

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : En France : Pour l'Amoco Cadiz, l'amende a été de 200 millions d'Euro environ, pour l'Erika de 192 Millions d'Euros (dégâts estimés à plus d'un milliard, cette année Total, l’affréteur, faisait 12 milliards de bénéfice).

Aux USA, pour la marée noire géante de 2010 BP a versé
18.5 milliards d'Euros.

Chercher l'erreur.
Afficher tout
Que tu compares 87 à 2010 ?
La contenance d un super tanker n est pas comparable à la super marée noire des USA qui a duré pendant combien de jours déjà ? Cela était équivalent à combien de pétrolier ?

L Érika a fait pour un milliard de dégâts en 1999. De combien était le ÇA de Total a l’époque ?

Depuis combien de loi mais aussi combien de grenelle de l environnement.

Il y a eu de nombreuses évolutions complexifiant à loisir les comparaisons.

a écrit : Donc, physiquement, y a rien en fait ? Tout se fait via les écrans si je comprends bien ? C'est ça, se sont des routes virtuelles, c'est l'ordinateur qui dit/montre au pilote s'il s'écarte de la route, pareil avec les avions d'ailleurs, il n'y a pas de petits ballons le long des routes aériennes comme dans Retour vers le futur 2, dommage, ca serait rigolo! ^^

a écrit : En France : Pour l'Amoco Cadiz, l'amende a été de 200 millions d'Euro environ, pour l'Erika de 192 Millions d'Euros (dégâts estimés à plus d'un milliard, cette année Total, l’affréteur, faisait 12 milliards de bénéfice).

Aux USA, pour la marée noire géante de 2010 BP a versé
18.5 milliards d'Euros.

Chercher l'erreur.
Afficher tout
l'accident de la plate forme Deep Water Horizon (des millions de mètres cube) est sans commune mesure en terme de dégats avec le naufrage de l'Erika (moins de 100 000). Pour la plate forme, c'est comme si des dizaines de superpétroliers avaient coulé en trois mois au même endroit. 10 ans après, la pollution est encore bien présente.

a écrit : D'où le vieux dicton des marins bretons "qui voit Ouessant voit son sang" Tu as tronqué le dicton :)

"Qui voit Ouessant voit son sang, qui voit Sein voit sa fin"

Ouessant et Sein étant deux iles au large de la Bretagne.

a écrit : En France : Pour l'Amoco Cadiz, l'amende a été de 200 millions d'Euro environ, pour l'Erika de 192 Millions d'Euros (dégâts estimés à plus d'un milliard, cette année Total, l’affréteur, faisait 12 milliards de bénéfice).

Aux USA, pour la marée noire géante de 2010 BP a versé
18.5 milliards d'Euros.

Chercher l'erreur.
Afficher tout
En 1978, notre monnaie était le franc, mais l'amende était en dollars. Elle était de 85.2 millions de dollars en dédommagement pour les communes et 202 millions de dollars pour l'état.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : En 1978, notre monnaie était le franc, mais l'amende était en dollars. Elle était de 85.2 millions de dollars en dédommagement pour les communes et 202 millions de dollars pour l'état. -Pourquoi avez-vous frappé votre grand mère?
-Ca fait 20 ans que j'essaie de lui expliquer les anciens et les nouveaux francs, avec l'euro, j'ai craqué.

(dsl, pas pu résister^^)

a écrit : Tu as tronqué le dicton :)

"Qui voit Ouessant voit son sang, qui voit Sein voit sa fin"

Ouessant et Sein étant deux iles au large de la Bretagne.
En entier, ça donne ceci : "Qui voit ouessant voit son sang, qui voit molène voit sa peine, qui voit sein voit sa fin, et qui voit groix voit sa joie". En référence aux conditions de navigation particulièrement dangereuses au large du Finistère et en général beaucoup plus clémente au large de lorient, dans l'ordre de croisement de ces îles pour les navire contournant la Bretagne depuis le nord.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : En 1978, notre monnaie était le franc, mais l'amende était en dollars. Elle était de 85.2 millions de dollars en dédommagement pour les communes et 202 millions de dollars pour l'état. Déjà la condamnation a eu lieu en 1992 et non en 1978. certes on était toujours en franc, mais pour l'amende c'est cette date qui compte.
Ensuite rien n’empêche de convertir.

Une source parmi d'autres
www.lesechos.fr/2018/03/quarante-ans-apres-la-terrible-lecon-de-l-amoco-cadiz-a-porte-985694

a écrit : En entier, ça donne ceci : "Qui voit ouessant voit son sang, qui voit molène voit sa peine, qui voit sein voit sa fin, et qui voit groix voit sa joie". En référence aux conditions de navigation particulièrement dangereuses au large du Finistère et en général beaucoup plus clémente au large de lorient, dans l'ordre de croisement de ces îles pour les navire contournant la Bretagne depuis le nord. Afficher tout Merci beaucoup, je n'ai toujours connu que la moitié aussi alors.

Effectivement, c'est bien plus joli en entier.

a écrit : En France : Pour l'Amoco Cadiz, l'amende a été de 200 millions d'Euro environ, pour l'Erika de 192 Millions d'Euros (dégâts estimés à plus d'un milliard, cette année Total, l’affréteur, faisait 12 milliards de bénéfice).

Aux USA, pour la marée noire géante de 2010 BP a versé
18.5 milliards d'Euros.

Chercher l'erreur.
Afficher tout
BP est une entreprise britannique, l’Etat américain n’a eu aucune pitié et a donc infligé une amende record.

Total est une entreprise française, l’Etat français a donc protégé l’une de ses entreprises du cac40.

Le fameux “deux poids deux mesures”.

a écrit : Donc, physiquement, y a rien en fait ? Tout se fait via les écrans si je comprends bien ? C'est l'idée, c'est comme si la route n'était pas visible physiquement, mais uniquement sur les cartes papier et GPS

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : BP est une entreprise britannique, l’Etat américain n’a eu aucune pitié et a donc infligé une amende record.

Total est une entreprise française, l’Etat français a donc protégé l’une de ses entreprises du cac40.

Le fameux “deux poids deux mesures”.
théorie intéressante... mais aurais-tu plus de détails à nous proposer? Sur quoi bases-tu ta réflexion ?