Au large de l'île d'Ouessant, la circulation est réglementée

Proposé par
le

Le trafic au large de l'île d'Ouessant est très réglementé depuis la catastrophe de l'Amoco Cadiz en mars 1978 qui provoqua une des pires marées noires de l'Histoire. Un dispositif de séparation du trafic avec un rail montant et un rail descendant permet d'empêcher les abordages et les échouages.

Afin de réduire leur route, les navires ont tendance à s'approcher au plus près des côtes bretonnes. Or les conditions météorologiques parfois difficiles, les récifs nombreux et le trafic dense ont rendu la zone particulièrement propice aux accidents maritimes. Le remorqueur de haute mer l'Abeille Bourbon (remplaçant de l'Abeille Flandre) veille particulièrement à ce que les navires ne quittent pas leurs rails respectifs.


Tous les commentaires (38)

a écrit : Je vous conseille ce super site pour voir la circulation maritime mondiale en direct :
www.marinetraffic.com/en/ais/home/centerx:-0.5/centery:49.4/zoom:6

On voit clairement, en zoommant, les canaux de navigation
Merci Enzo2000, je ne connaissais que pour le trafic aérien. Je trouve ca impressionnant avec le niveau de détail donné pour chaque bateau. Il doivent avoir un putain de logiciel pour traiter toutes les données des trackers en même temps...

a écrit : BP est une entreprise britannique, l’Etat américain n’a eu aucune pitié et a donc infligé une amende record.

Total est une entreprise française, l’Etat français a donc protégé l’une de ses entreprises du cac40.

Le fameux “deux poids deux mesures”.
En fait, on peut se poser la question de la responsabilité de Total. Il n'était que l'affréteur du navire, pas son propriétaire qui l'a mal entretenu ni l'organisme de certification qui a dit qu'il pouvait encore naviguer.
C'est un peu comme si tu achetais du fioul pour chauffer ta maison, que le camion qui te le livre sorte de la route parce qu'il était mal entretenu et tombe dans une rivière et qu'on te demande à toi de payer les dégâts. Je suis pas sûr que ça soit juste.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : En fait, on peut se poser la question de la responsabilité de Total. Il n'était que l'affréteur du navire, pas son propriétaire qui l'a mal entretenu ni l'organisme de certification qui a dit qu'il pouvait encore naviguer.
C'est un peu comme si tu achetais du fioul pour chauffer ta
maison, que le camion qui te le livre sorte de la route parce qu'il était mal entretenu et tombe dans une rivière et qu'on te demande à toi de payer les dégâts. Je suis pas sûr que ça soit juste. Afficher tout
Non, si tu achète du fioul pour te chauffer, c'est la société qui te vend le fioul qui affrète les camions, qui décide quelle société de transport va transporter le fioul, via un contrat. Toi, tu est juste un client avec ta chaudière.

L’affréteur choisit son entreprise de transport, et elle choisit en général la moins chère, ceci explique cela: "Bateauxpoubelles&Co"

a écrit : En France : Pour l'Amoco Cadiz, l'amende a été de 200 millions d'Euro environ, pour l'Erika de 192 Millions d'Euros (dégâts estimés à plus d'un milliard, cette année Total, l’affréteur, faisait 12 milliards de bénéfice).

Aux USA, pour la marée noire géante de 2010 BP a versé
18.5 milliards d'Euros.

Chercher l'erreur.
Afficher tout
L'énorme différence c'est que la marée noire dont tu parles aux USA date de 2004 et n'a été révélé qu'en 2010 et que SURTOUT, elle continue !!

Aujourd'hui encore l'équivalent d'au moins 300 barils par jour est déversé en mer par cette catastrophe, à 20km des côtes seulement.

Je vous conseille ce magnifique et poétique reportage : youtu.be/Re8M8dCqbQY
Mention spéciale à la voix off :)
Édit : j'ai été devancée !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : L'énorme différence c'est que la marée noire dont tu parles aux USA date de 2004 et n'a été révélé qu'en 2010 et que SURTOUT, elle continue !!

Aujourd'hui encore l'équivalent d'au moins 300 barils par jour est déversé en mer par cette catastrophe, à 20km des côtes seulement.
Je croyais naïvement qu'ils l'avaient bouché cette saloperie de trou... Bon, 300 barils par jour c'est pas énorme si on compare ça aux dégazages sauvages, mais je déteste qu'on me mente.

Par contre, tu dis 2004, tu parle de quoi? DWH c'est 2010

a écrit : Donc, physiquement, y a rien en fait ? Tout se fait via les écrans si je comprends bien ? Ces rails sont sur les cartes papiers aussi, et non tout ne se fait pas sur des écrans comme beaucoup de gens le pense !

Ps:je suis moi même capitaine de marine marchande

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je vous conseille ce magnifique et poétique reportage : youtu.be/Re8M8dCqbQY
Mention spéciale à la voix off :)
Édit : j'ai été devancée !
Et je me permet de relayer de ton commentaire car j’avais découvert ce reportage il a quelques années déjà et la voix off m’avait coupé le souffle....
Je le recommande a tous..

a écrit : En France : Pour l'Amoco Cadiz, l'amende a été de 200 millions d'Euro environ, pour l'Erika de 192 Millions d'Euros (dégâts estimés à plus d'un milliard, cette année Total, l’affréteur, faisait 12 milliards de bénéfice).

Aux USA, pour la marée noire géante de 2010 BP a versé
18.5 milliards d'Euros.

Chercher l'erreur.
Afficher tout
Complaisance, quand tu nous tiens...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tu as tronqué le dicton :)

"Qui voit Ouessant voit son sang, qui voit Sein voit sa fin"

Ouessant et Sein étant deux iles au large de la Bretagne.
Et aussi qui voit Molène voit sa peine.

Posté le

android

(0)

Répondre

petite rectification, ce n'est pas l'abeille Bourbon qui surveille le traffic sur le rail d'Ouessant ,mais les services du cross-corsen

Posté le

android

(2)

Répondre

En pratique le remorqueur ne passe pas son temps au large à patrouiller, tel un chien de garde. Le trafic est surveillé au radar par le CROSS Corsen. C’est lui qui alerte en cas de déviation.

a écrit : petite rectification, ce n'est pas l'abeille Bourbon qui surveille le traffic sur le rail d'Ouessant ,mais les services du cross-corsen C'est vrai, l'Abeille-Bourbon n'est qu'un SUPER remorqueur avec des SUPER marins.

Il (elle?) est impressionnant, sa puissance, capable de tracter les plus gros navires du monde... Il me semble qu'il n'y a pas mieux comme remorqueur dans le monde, ce navire est unique, il mériterait une anecdote si quelqu'un se sent de la pondre, une merveille d'équipage et de technologie capable d'encaisser les pires conditions.!!!
Y'en a marre que les pétroliers viennent chier en Bretagne! Ca va barder maintenant (parce qu'il fait aussi de la surveillance, attention, les conneries, c'est fini!!) ;)

a écrit : Je vous conseille ce magnifique et poétique reportage : youtu.be/Re8M8dCqbQY
Mention spéciale à la voix off :)
Édit : j'ai été devancée !
J'ai écris l'anecdote après être retombé sur ce reportage par hasard sur Youtube. Je l'avais déjà vu il y a quelques années à la télé et je le trouvais dingue.

Le sang-froid, l'humilité, la patience des gars pour forcer gentiment mais surement l'égo d'un capitaine de pétrolier à changer de cap car il met en danger tout le monde pour quelques économies de carburant et tout cela, ils le font bénévolement. Je trouvais ça hallucinant dans notre monde actuel.

a écrit : C'est vrai, l'Abeille-Bourbon n'est qu'un SUPER remorqueur avec des SUPER marins.

Il (elle?) est impressionnant, sa puissance, capable de tracter les plus gros navires du monde... Il me semble qu'il n'y a pas mieux comme remorqueur dans le monde, ce navire est unique, il mérit
erait une anecdote si quelqu'un se sent de la pondre, une merveille d'équipage et de technologie capable d'encaisser les pires conditions.!!!
Y'en a marre que les pétroliers viennent chier en Bretagne! Ca va barder maintenant (parce qu'il fait aussi de la surveillance, attention, les conneries, c'est fini!!) ;)
Afficher tout
Non ce n’est pas le seul ni le plus puissant remorqueur. En France, il y a 4 abeilles dont deux qui sont deux fois plus puissantes que l’abeille Flandre.
L’abeille Bourbon et l’abeille Liberté c’est plus de 21700 chevaux moteurs. L’abeille Flandre et l’abeille Languedoc c’est 12800 chevaux.
L’abeille Flandre n’opère plus à Brest mais à Toulon.
Ensuite il existe des remorqueurs aussi puissants dans le monde entier.