Se réjouir du malheur des autres est naturel

Proposé par
le
dans

Le "Schadenfreude" est le sentiment de plaisir ressenti lors du malheur d'autrui. Ce sentiment, tout à fait naturel et inconscient, vient du striatum ventral du cerveau. Ce sentiment est exploité par les émissions de télé-réalité afin que le spectateur se réjouisse du malheur des candidats.

Le mot vient de l'allemand "Schaden" qui signifie "blesser" ou "faire du tort" et de "Freude" qui signifie "la joie". Le striatum ventrale, noyau situé au centre du cerveau, gère également la motivation et l'appétit.


Tous les commentaires (66)

a écrit : Je suis personnellement attristé de voir des gens rire à tort ou à raison pour tout et n'importe quoi. Un sourire ou un rire sans motif pour moi raisonnable fichés sur un visage sont pour moi une preuve de stupidité inconmensurable. Les rires te rendent triste ? Même à raison ? Les sourires aussi ? Alors il te faut du Xanax.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Non les enfants ne sont pas du tout jaloux. Ils sont envieux parfois envers leur camarade et c'est bien deux notions différentes (dédicace à Homer Simpson qui l'explique très bien).

Et ce n'est pas du tout très développé, ni un sentiment malsain, ni moins développé chez les adultes. Cela dép
end des enfants et des adultes. Je ne sais vraiment pas d'où vous sortez ces affirmations péremptoires. Afficher tout
Ah non le sol et les tréteaux c'est perpendiculaire

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : D'ailleurs l'envie est une des moteurs de l'humanité. Qqun a pensé a calculer le bilan de carbone de l'envie ?
Peut être que si on travaillait a réduire ce sentiment on sauverait la planète ?
Plus d envie d aller a l autre bout du monde, ou d avoir le dernier gadget a la mode etc ...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Qqun a pensé a calculer le bilan de carbone de l'envie ?
Peut être que si on travaillait a réduire ce sentiment on sauverait la planète ?
Plus d envie d aller a l autre bout du monde, ou d avoir le dernier gadget a la mode etc ...
Si l'envie avait été respectée, on n'en serait pas là.
On a créé plus qu'à l'envie et on a créé ce dont personne n'avait envie. Par conséquent on a ensuite créé des moyens de provoquer l'envie, l'envie artificielle, pour liquider tout ce merdier dont personne n'avait envie.

Je tire ces affirmations péremptoires de mes 4 enfants.
Quand le petit dernier vient de naître, ce n'est pas de l'envie que ressent l'aîné, mais bien de la jalousie.
Il n'y a pas longtemps, mon troisième a joué avec sa petite cousine, délaissant sa petite soeur, et ben elle était en pleure et en voulait à sa cousine. Tu pourras essayer de jouer sur les mots, mais c'est de la jalousie.
Et je maintiens que chez l'adulte la jalousie peut être malsaine, elle peut détruire des couples.

a écrit : Si l'envie avait été respectée, on n'en serait pas là.
On a créé plus qu'à l'envie et on a créé ce dont personne n'avait envie. Par conséquent on a ensuite créé des moyens de provoquer l'envie, l'envie artificielle, pour liquider tout ce merdier dont personne n'avait envie.
Créer le besoin créé l envie... remontons a la source t as raison... En fait pour sauver la planète faut guillotiner les marketeux ;)

Posté le

android

(0)

Répondre