L'ocytocine, hormone de l'amour

Proposé par
le
dans

L'amour est reconnu par les scientifiques comme étant une drogue : si l'on s'attache à une personne, c'est à cause de la sécrétion d'une hormone au niveau du cerveau, l'ocytocine. Elle procure une sensation de détente, d'attraction et d'attachement. Et si l'on souffre de l'absence de l'être cher, c'est parce que le corps ne produit plus assez d'ocytocine et se trouve en situation de manque.

De même, si la passion des débuts disparaît, c'est dû à une absence de sécrétion de l'hormone avec le temps.


Tous les commentaires (118)

a écrit : En même temps je suis dans le domaine médical donc effectivement j'y crois.
Mon exemple sur la schyzo c'était juste pour t'expliquer qu'on connait le fonctionnement du corps (pas tout mais une grande partie).
Quant a ton argument fallacieux sur le fait qu'on ne puisse pas la soigne
r, je répondrai qu'on connait parfaitement la structure du VIH, c'est pas pour autant qu'on a trouvé un vaccin.

Tu sembles persuadé que tes émotions ne sont pas régies par des hormones et des neurotransmetteurs. Et pourtant qu'est ce qui dans ton cerveau fait que quand tu vois la personne que tu aimes tu es heureux ? Il faut bien qu'il y ait un signal qui parte de ton nerf optique pour aller vers tes aires corticales de la vision. Et ensuite qu'il y ait un afflux dopaminergique pour te procurer ta sensation de bien être.
C'est marrant en inhibant les récepteurs a la dopamine chez des souris on leur enlevait la stimulation de l'aire de gestion du plaisir (système de récompense). Je suis sur que si je t'enlève ton aire tegmentale ventrale, la vision de celle que tu aimes ne te feras plus aucun effet.
Ne pas croire a ça, a mon sens c'est comme dire que la terre est plate. J'appelle ça du charlatanisme.
Afficher tout
L'amour n'est pas scientifique. Point final.

"La raison fait l'homme mais c'est le sentiment qui le conduit"
Rousseau

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Arreter de ce voiler la face? Ma theorie est la bonne, c'est verifiable. Quand tu tombe amoureux, est-ce que tu te pose des questions? Non. Est-ce que tu penses a cette anecdote? Non. Est-ce que t'en a quelque chose a faire de cette anecdote? Non. Cette reaction est sans doute due a mon coeur d'amoureux et sans doute explicable parle la science. C'est pourquoi ( pour moi ) la science n'a pas a intervenir dans le domaine de l'amour. Afficher tout Tout est scientifique donc je voit pas pour quoi l'amour ni serait pas

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Tout est scientifique donc je voit pas pour quoi l'amour ni serait pas Tout n'est pas scientifique.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : En même temps je suis dans le domaine médical donc effectivement j'y crois.
Mon exemple sur la schyzo c'était juste pour t'expliquer qu'on connait le fonctionnement du corps (pas tout mais une grande partie).
Quant a ton argument fallacieux sur le fait qu'on ne puisse pas la soigne
r, je répondrai qu'on connait parfaitement la structure du VIH, c'est pas pour autant qu'on a trouvé un vaccin.

Tu sembles persuadé que tes émotions ne sont pas régies par des hormones et des neurotransmetteurs. Et pourtant qu'est ce qui dans ton cerveau fait que quand tu vois la personne que tu aimes tu es heureux ? Il faut bien qu'il y ait un signal qui parte de ton nerf optique pour aller vers tes aires corticales de la vision. Et ensuite qu'il y ait un afflux dopaminergique pour te procurer ta sensation de bien être.
C'est marrant en inhibant les récepteurs a la dopamine chez des souris on leur enlevait la stimulation de l'aire de gestion du plaisir (système de récompense). Je suis sur que si je t'enlève ton aire tegmentale ventrale, la vision de celle que tu aimes ne te feras plus aucun effet.
Ne pas croire a ça, a mon sens c'est comme dire que la terre est plate. J'appelle ça du charlatanisme.
Afficher tout
Tu t'es senti obligé de sortir tout ce langage tout droit sorti d'un livre de médecine ?
Car si c'était pour clarifier tes propos, je crois que c'est raté !
Tu devrais savoir qu'il faut adapter son vocabulaire en fonction du récepteur car on n'est pas vraiment dans un amphi de médecine, mais tu m'as éclaboussé de ton "savoir" érudit ! ;)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : En même temps je suis dans le domaine médical donc effectivement j'y crois.
Mon exemple sur la schyzo c'était juste pour t'expliquer qu'on connait le fonctionnement du corps (pas tout mais une grande partie).
Quant a ton argument fallacieux sur le fait qu'on ne puisse pas la soigne
r, je répondrai qu'on connait parfaitement la structure du VIH, c'est pas pour autant qu'on a trouvé un vaccin.

Tu sembles persuadé que tes émotions ne sont pas régies par des hormones et des neurotransmetteurs. Et pourtant qu'est ce qui dans ton cerveau fait que quand tu vois la personne que tu aimes tu es heureux ? Il faut bien qu'il y ait un signal qui parte de ton nerf optique pour aller vers tes aires corticales de la vision. Et ensuite qu'il y ait un afflux dopaminergique pour te procurer ta sensation de bien être.
C'est marrant en inhibant les récepteurs a la dopamine chez des souris on leur enlevait la stimulation de l'aire de gestion du plaisir (système de récompense). Je suis sur que si je t'enlève ton aire tegmentale ventrale, la vision de celle que tu aimes ne te feras plus aucun effet.
Ne pas croire a ça, a mon sens c'est comme dire que la terre est plate. J'appelle ça du charlatanisme.
Afficher tout
+ 10000000

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : L'amour n'est pas scientifique. Point final.

"La raison fait l'homme mais c'est le sentiment qui le conduit"
Rousseau
Me sortir une phrase toute faite sans argument avec une citation d'un philosophe qui vivait il y a 250 ans et n'avait donc pas nos connaissances c'est à la limite du ridicule. Enfin non, tu es ridicule et tu ne risques pas de te coucher moins bête avec cet état d'esprit.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Voici un exemple d'une personne aigri qui ne secrète plus Non ne t'en fais pas pour moi au contraire je suis comblé ! Ca me fait juste rire les gens qui étale leur frustration au monde !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je crois que c'est avec l'âge que cette hormone ne secrète plus autant et ne de régénère plus...chez les femmes par exemple, avec l'arrivée de la ménopause, l'envie sexuelle diminue...etc...la tranche d'âge 15-25 ans est la plus "développée" et la plus sensible. Mon cher Whizzi, je peux t'affirmer que ton analyse est complètement fausse car j'ai 57 ans et ma compagne (du même âge que moi!) est toujours très demandeuse et peut-être même plus qu'avant. Mais malheureusement toutes les femmes ne sont pas faîtes sur le même modèle. Amitiés.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

a écrit : Me sortir une phrase toute faite sans argument avec une citation d'un philosophe qui vivait il y a 250 ans et n'avait donc pas nos connaissances c'est à la limite du ridicule. Enfin non, tu es ridicule et tu ne risques pas de te coucher moins bête avec cet état d'esprit. Phrases toutes faites? Oui je fais mes propres phrases oui. Tu parles de ridicule avec ta science qui pourra s'averer fausse demain si on trouve autre chose qu'on va nommer comme vrai. L'amour n'est pas scientifique. Sinon tout le monde serait heureux et amoureux. Et le SIDA c'est autre chose, tout comme le cancer. Ce n'est pas comparable donc ne les compare pas.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Et comme pour toutes les drogues, plus t'en prends, plus t'en a besoin à des doses de plus en plus fortes.
Après on s'étonne qu'il y ait des cocus...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Les coeur d'artichauds secretent trop?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Phrases toutes faites? Oui je fais mes propres phrases oui. Tu parles de ridicule avec ta science qui pourra s'averer fausse demain si on trouve autre chose qu'on va nommer comme vrai. L'amour n'est pas scientifique. Sinon tout le monde serait heureux et amoureux. Et le SIDA c'est autre chose, tout comme le cancer. Ce n'est pas comparable donc ne les compare pas. Afficher tout On ne peut parler a un mur d'ignorance. Commence par ouvrir un livre (d'orthographe en premier) de biologie, tu seras surpris de ton manque de connaissance.
Une personne qui me dit "l'amour n'est pas scientifique. Point." c'est quelqu'un qui ne montre aucune envie de se remettre en question et donc d'avancer. C'est triste mais il faut de tout pour faire un monde comme on dit...
A bon entendeur.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Je repete que cet article est archi-faux. Ce n'est pas l'ocytocine mais la dopamine qui est en jeux.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : En même temps je suis dans le domaine médical donc effectivement j'y crois.
Mon exemple sur la schyzo c'était juste pour t'expliquer qu'on connait le fonctionnement du corps (pas tout mais une grande partie).
Quant a ton argument fallacieux sur le fait qu'on ne puisse pas la soigne
r, je répondrai qu'on connait parfaitement la structure du VIH, c'est pas pour autant qu'on a trouvé un vaccin.

Tu sembles persuadé que tes émotions ne sont pas régies par des hormones et des neurotransmetteurs. Et pourtant qu'est ce qui dans ton cerveau fait que quand tu vois la personne que tu aimes tu es heureux ? Il faut bien qu'il y ait un signal qui parte de ton nerf optique pour aller vers tes aires corticales de la vision. Et ensuite qu'il y ait un afflux dopaminergique pour te procurer ta sensation de bien être.
C'est marrant en inhibant les récepteurs a la dopamine chez des souris on leur enlevait la stimulation de l'aire de gestion du plaisir (système de récompense). Je suis sur que si je t'enlève ton aire tegmentale ventrale, la vision de celle que tu aimes ne te feras plus aucun effet.
Ne pas croire a ça, a mon sens c'est comme dire que la terre est plate. J'appelle ça du charlatanisme.
Afficher tout
D'accord, très bien. Mais comment expliquer que telle personne va nous faire réagir a en perdre la tête, alors que des dizaines d'autres auparavant n'aurons rien déclenché de similaire en nous ?! (malgré des situations qui auraient tout pour déclencher le sentiment amoureux : rendez vous romantique, rapprochement physique...). On a tous connu la déception de ne pas parvenir a ressentir de sentiment pour quelqu'un qu'on affectionne pourtant beaucoup... A l'inverse, le coup de foudre nous tombe dessus un jour sans prévenir... Alors... Il y a bien quelque chose d'inexplicable là-dedans non ?

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Et qu'en est-il de l'amitié ou les liens avec les proches? Est-ce la même hormone sécrétée?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je repete que cet article est archi-faux. Ce n'est pas l'ocytocine mais la dopamine qui est en jeux. Ce n est pas totalement faux dans ce cas juste pas entièrement vrai ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Alors peut etre qu'il existe un remede autre que le lexomil ou le prozac... Sinon je lance peut etre une idee... Mais perso, en cas de rupture, je serais pret a prendre des medicament pour que mon cerveau recréer de la substance afin de se sentir mieux !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Je vais faire des injections d'ocytocine à certaines filles alors. Ca s'appelle un philtre d'amour ;)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Moi, j ai énormément d' ami(e)(s). Je suppose que l amitié est de l amour et donc de la drogue... Bizarre bizarre...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ça me fais rire que le pseudo qui a écrit ça soit la plus malheureuse

Posté le

unknown

(1)

Répondre