Le Madison Square Garden a fêté la montée du nazisme

Proposé par
le
dans

Six mois avant qu'Adolf Hitler n'envahisse la Pologne, le Madison Square Garden de New York a accueilli un rassemblement pour célébrer la montée du nazisme en Allemagne. Plus de 20 000 participants brandirent les couleurs nazies à côté d'un portrait de George Washington.


Commentaires préférés (3)

Les nazis, y'en avait partout avant la 2GM, c'était un parti comme les autres, avec ses idées, ses objectifs.

National socialisme, c'est ca que ca voulait dire, c'est après que ca a dérapé...

Mais c'est pas pire que le Communisme, où n'importe quelle idéologie extrémiste, comme dit le proverbe: l'enfer est pavé de bonnes intensions.

Ce rassemblement a été organisé par le « German American Bund », avec à sa tête un certain Fritz Julius Kuhn. Cette personne a ensuite été arrêtée après enquête sur l’organisation pour détournement de fond, au profit de sa maîtresse. On parle de 14 000$ à l’époque, ce qui équivaut à 250 000$ à peu près aujourd’hui, quand même. Il a donc fini en prison en 1939, en court d’emprisonnement, sa citoyenneté américaine a été révoquée, puis il a été jugée agent ennemi de l’état et a été transféré dans une prison fédérale en 1943. Après la guerre, il est donc déporté vers Ellis Island, puis vers l’Allemagne, où il travaillera en tant que chimiste pour une industrie. Il essaiera de revenir au USA sans succès. Finalement... Le gouvernement allemand estime qu’il peut être jugé pour nazisme, et il l’emprisonne en 1947 en attendant le procès. En février, Kuhn s’enfuit de la prison, mais il est capturé de nouveau dans une ville française en juin 1948. Son procès a donc eu lieu sans lui, sans son avocat, le 20 avril 1948, et il prend 10 ans d’emprisonnement pour ses liens étroits avec Hitler, et d’avoir tenté le prosélytisme de son gouvernement aux USA. Kuhn dira de cette sentence qu’elle est injuste. Il sera relâché quelques temps avant sa mort. Autre fait notable de ce jeune homme, il a écrit un message pour Walter Winchell, un chroniqueur juif qui a beaucoup lutté dans les médias contre le mouvement de Kuhn, le German American Bund, le message disait: « Tell Herr Winchell, I will lift to piss on his grafe ». Voilà pour la petite biographie !

a écrit : Les nazis, y'en avait partout avant la 2GM, c'était un parti comme les autres, avec ses idées, ses objectifs.

National socialisme, c'est ca que ca voulait dire, c'est après que ca a dérapé...

Mais c'est pas pire que le Communisme, où n'importe quelle idéologie ex
trémiste, comme dit le proverbe: l'enfer est pavé de bonnes intensions. Afficher tout
A dire vrai, je ne sais pas si le communisme comme essayait de l'appliquer Lenine ou Trotsky peuvent être considérés comme une idéologie extrémiste. Par contre, effectivement les dérives totalitaires que sont le Stalinisme et le Maoisme (&Co), les seules applications du communisme que l'ont connaît, le sont effectivement...


Tous les commentaires (44)

Voir le roman de Philip Roth, Le complot contre l'Amérique, où un Lindbergh pro nazi remporte les élections à la place de Roosevelt, qui s'inspire notamment de cette manifestation.

Posté le

android

(12)

Répondre

Les nazis, y'en avait partout avant la 2GM, c'était un parti comme les autres, avec ses idées, ses objectifs.

National socialisme, c'est ca que ca voulait dire, c'est après que ca a dérapé...

Mais c'est pas pire que le Communisme, où n'importe quelle idéologie extrémiste, comme dit le proverbe: l'enfer est pavé de bonnes intensions.

a écrit : Voir le roman de Philip Roth, Le complot contre l'Amérique, où un Lindbergh pro nazi remporte les élections à la place de Roosevelt, qui s'inspire notamment de cette manifestation. Ben finalement c'est ce qui s'est passé en Allemagne... Ils ont été élu, ces tarés...

Ce rassemblement a été organisé par le « German American Bund », avec à sa tête un certain Fritz Julius Kuhn. Cette personne a ensuite été arrêtée après enquête sur l’organisation pour détournement de fond, au profit de sa maîtresse. On parle de 14 000$ à l’époque, ce qui équivaut à 250 000$ à peu près aujourd’hui, quand même. Il a donc fini en prison en 1939, en court d’emprisonnement, sa citoyenneté américaine a été révoquée, puis il a été jugée agent ennemi de l’état et a été transféré dans une prison fédérale en 1943. Après la guerre, il est donc déporté vers Ellis Island, puis vers l’Allemagne, où il travaillera en tant que chimiste pour une industrie. Il essaiera de revenir au USA sans succès. Finalement... Le gouvernement allemand estime qu’il peut être jugé pour nazisme, et il l’emprisonne en 1947 en attendant le procès. En février, Kuhn s’enfuit de la prison, mais il est capturé de nouveau dans une ville française en juin 1948. Son procès a donc eu lieu sans lui, sans son avocat, le 20 avril 1948, et il prend 10 ans d’emprisonnement pour ses liens étroits avec Hitler, et d’avoir tenté le prosélytisme de son gouvernement aux USA. Kuhn dira de cette sentence qu’elle est injuste. Il sera relâché quelques temps avant sa mort. Autre fait notable de ce jeune homme, il a écrit un message pour Walter Winchell, un chroniqueur juif qui a beaucoup lutté dans les médias contre le mouvement de Kuhn, le German American Bund, le message disait: « Tell Herr Winchell, I will lift to piss on his grafe ». Voilà pour la petite biographie !

a écrit : Ben finalement c'est ce qui s'est passé en Allemagne... Ils ont été élu, ces tarés... En fait Hitler n’a jamais été élu, il a été nommé chancelier

a écrit : Ce rassemblement a été organisé par le « German American Bund », avec à sa tête un certain Fritz Julius Kuhn. Cette personne a ensuite été arrêtée après enquête sur l’organisation pour détournement de fond, au profit de sa maîtresse. On parle de 14 000$ à l’époque, ce qui équivaut à 250 000$ à peu près aujourd’hui, quand même. Il a donc fini en prison en 1939, en court d’emprisonnement, sa citoyenneté américaine a été révoquée, puis il a été jugée agent ennemi de l’état et a été transféré dans une prison fédérale en 1943. Après la guerre, il est donc déporté vers Ellis Island, puis vers l’Allemagne, où il travaillera en tant que chimiste pour une industrie. Il essaiera de revenir au USA sans succès. Finalement... Le gouvernement allemand estime qu’il peut être jugé pour nazisme, et il l’emprisonne en 1947 en attendant le procès. En février, Kuhn s’enfuit de la prison, mais il est capturé de nouveau dans une ville française en juin 1948. Son procès a donc eu lieu sans lui, sans son avocat, le 20 avril 1948, et il prend 10 ans d’emprisonnement pour ses liens étroits avec Hitler, et d’avoir tenté le prosélytisme de son gouvernement aux USA. Kuhn dira de cette sentence qu’elle est injuste. Il sera relâché quelques temps avant sa mort. Autre fait notable de ce jeune homme, il a écrit un message pour Walter Winchell, un chroniqueur juif qui a beaucoup lutté dans les médias contre le mouvement de Kuhn, le German American Bund, le message disait: « Tell Herr Winchell, I will lift to piss on his grafe ». Voilà pour la petite biographie ! Afficher tout * on his grave, non ?

a écrit : En fait Hitler n’a jamais été élu, il a été nommé chancelier Ce n'est pas faux mais en novembre 1932, le parti nazi dirigé par Hitler arrive en tête des élections législatives, très largement. Il eut donc donc été normal qu'il fusse nommé chancelier d'un gouvernement de coalition. Ce ne fut pas le cas. Les autres parlementaires se méfaient de Hitler. C'est von Schleicher qui sera nommé chancelier mais il ne parvient pas à gouverner faute de soutiens.
Hitler est finalement nommé chancelier en janvier 1933 par Paul von Hindeburg, le président du Reich, qui croit pouvoir en faire sa "marionnette". Rien de scandaleux, son parti est majoritaire. Mais on est toujours dans une crise politique. Bien qu'étant les plus nombreux, les Nazis n'ont pas la majorité.
Hitler réussit finalement à convaincre le président du Reich de dissoudre le Reichstag et de provoquer de nouvelles élections. En mars 1933, les Nazis gagnent à nouveau les élections, encore plus largement cette fois. Mais la suite sera moins démocratique.

a écrit : Les nazis, y'en avait partout avant la 2GM, c'était un parti comme les autres, avec ses idées, ses objectifs.

National socialisme, c'est ca que ca voulait dire, c'est après que ca a dérapé...

Mais c'est pas pire que le Communisme, où n'importe quelle idéologie ex
trémiste, comme dit le proverbe: l'enfer est pavé de bonnes intensions. Afficher tout
Je ne sais plus qui c’est qui disait « je ne suis pas nazi, je suis communiste. C’est pareil mais en légal »...
C’est tellement vrai et ça traduit bien ce que tu dis.

a écrit : Voir le roman de Philip Roth, Le complot contre l'Amérique, où un Lindbergh pro nazi remporte les élections à la place de Roosevelt, qui s'inspire notamment de cette manifestation. Une excellente uchronie effectivement !

a écrit : Les nazis, y'en avait partout avant la 2GM, c'était un parti comme les autres, avec ses idées, ses objectifs.

National socialisme, c'est ca que ca voulait dire, c'est après que ca a dérapé...

Mais c'est pas pire que le Communisme, où n'importe quelle idéologie ex
trémiste, comme dit le proverbe: l'enfer est pavé de bonnes intensions. Afficher tout
A dire vrai, je ne sais pas si le communisme comme essayait de l'appliquer Lenine ou Trotsky peuvent être considérés comme une idéologie extrémiste. Par contre, effectivement les dérives totalitaires que sont le Stalinisme et le Maoisme (&Co), les seules applications du communisme que l'ont connaît, le sont effectivement...

a écrit : * on his grave, non ? Oups oui ! Grave*, je crois que j’ai été inconsciemment induite en erreur en lisant le Wikipédia qui contient lui-même une coquille, mais il a bien voulu pisser sur sa tombe à priori. ;)

Boycottons le Madison square garden ainsi que Georges Washington. Certes mort depuis longtemps mais présent par cette affiche.

Cancel culture pour GW.

a écrit : A dire vrai, je ne sais pas si le communisme comme essayait de l'appliquer Lenine ou Trotsky peuvent être considérés comme une idéologie extrémiste. Par contre, effectivement les dérives totalitaires que sont le Stalinisme et le Maoisme (&Co), les seules applications du communisme que l'ont connaît, le sont effectivement... Afficher tout Beh c'est un peu ca le souci, quand on est persuadé que son idée est la bonne, ca finit toujours par déraper!


Je ne fais pas de politique ici, tout ce que je veux dire, c'est qu'il n'y a que les cons qui sont persuadés d'avoir raison et y'a que les sauvages qui pensent que leur raison est la bonne, et quand les sauvages ont le pouvoir.... ;)

a écrit : Beh c'est un peu ca le souci, quand on est persuadé que son idée est la bonne, ca finit toujours par déraper!


Je ne fais pas de politique ici, tout ce que je veux dire, c'est qu'il n'y a que les cons qui sont persuadés d'avoir raison et y'a que les sauvages qui pensent
que leur raison est la bonne, et quand les sauvages ont le pouvoir.... ;) Afficher tout
J’en connais un paquet de cons et de sauvages alors. Parfois même des hommes et des femmes très célèbres.

a écrit : En fait Hitler n’a jamais été élu, il a été nommé chancelier Et ce sont les juifs qui l’ont nommés au pouvoir.

Il me paraît important de rappeler que la première source précise qu'environ "100 000 manifestants" étaient à l'extérieur.

a écrit : Il me paraît important de rappeler que la première source précise qu'environ "100 000 manifestants" étaient à l'extérieur. Je me demande combien d'entre eux ont dû se dire par la suite "oooh flûte,j'ai manifesté pour ça "...

a écrit : Ce rassemblement a été organisé par le « German American Bund », avec à sa tête un certain Fritz Julius Kuhn. Cette personne a ensuite été arrêtée après enquête sur l’organisation pour détournement de fond, au profit de sa maîtresse. On parle de 14 000$ à l’époque, ce qui équivaut à 250 000$ à peu près aujourd’hui, quand même. Il a donc fini en prison en 1939, en court d’emprisonnement, sa citoyenneté américaine a été révoquée, puis il a été jugée agent ennemi de l’état et a été transféré dans une prison fédérale en 1943. Après la guerre, il est donc déporté vers Ellis Island, puis vers l’Allemagne, où il travaillera en tant que chimiste pour une industrie. Il essaiera de revenir au USA sans succès. Finalement... Le gouvernement allemand estime qu’il peut être jugé pour nazisme, et il l’emprisonne en 1947 en attendant le procès. En février, Kuhn s’enfuit de la prison, mais il est capturé de nouveau dans une ville française en juin 1948. Son procès a donc eu lieu sans lui, sans son avocat, le 20 avril 1948, et il prend 10 ans d’emprisonnement pour ses liens étroits avec Hitler, et d’avoir tenté le prosélytisme de son gouvernement aux USA. Kuhn dira de cette sentence qu’elle est injuste. Il sera relâché quelques temps avant sa mort. Autre fait notable de ce jeune homme, il a écrit un message pour Walter Winchell, un chroniqueur juif qui a beaucoup lutté dans les médias contre le mouvement de Kuhn, le German American Bund, le message disait: « Tell Herr Winchell, I will lift to piss on his grafe ». Voilà pour la petite biographie ! Afficher tout Je me demandais s'il n'y aurait pas une faute dans "piss on his grafe" et qu'il n'aurait pas fallu écrire "piss on his grave" (pisser sur sa tombe) mais, vérification faite la faute est bien dans le message d'origine comme le montre la mention (sic) dans les citations qu'on trouve sur internet.

a écrit : Je me demandais s'il n'y aurait pas une faute dans "piss on his grafe" et qu'il n'aurait pas fallu écrire "piss on his grave" (pisser sur sa tombe) mais, vérification faite la faute est bien dans le message d'origine comme le montre la mention (sic) dans les citations qu'on trouve sur internet. L'accent allemand, certainement.

a écrit : Les nazis, y'en avait partout avant la 2GM, c'était un parti comme les autres, avec ses idées, ses objectifs.

National socialisme, c'est ca que ca voulait dire, c'est après que ca a dérapé...

Mais c'est pas pire que le Communisme, où n'importe quelle idéologie ex
trémiste, comme dit le proverbe: l'enfer est pavé de bonnes intensions. Afficher tout
Bon je vais pas faire le militant de base, que je ne suis pas de toute façon. Je suis loin d'être expert en politique, mais je sais différencier 2 idées quand elles n'ont rien à voir.

Pourquoi continuellement faire ce raccourci idiot qu'est "communisme=truc extrémiste responsable de famines, génocide etc" ?
Au mieux c'est un raccourci fainéant et irresponsable, au pire c'est de la mauvaise foi tout aussi criticable.

C'est vrai qu'il y a eu des dérives, mais surtout car le système qui avait été mis en place était voué à l'échec. À aucun moment, le communisme ne prévoit de partir en dérive totalitaire.
Où alors à ce moment là il faut aussi mettre toutes les fautes du monde sur le capitalisme, puisque c'est le modèle actuel.
Et sincèrement, je suis pas sûr que ce qui se passe dans le monde, mit sous le tapis par certaines multinationales et des politiciens corrompus soit différents de tous les travers qu'on accorde aux régimes communistes que l'on a pu voir depuis un siècle.