L’Indice de Développement Humain

Proposé par
le

L’IDH (Indice de Développement Humain) est un indicateur composite qui donne une idée un peu plus complète du niveau de vie et de développement des pays que le simple PIB par habitant, qui n’évalue que la production économique. L’IDH reflète trois critères : le PIB par habitant, l’espérance de vie à la naissance et le niveau d’éducation des enfants de 17 ans et plus.

En 2019, les trois premiers pays de la liste étaient la Norvège, l’Irlande et la Suisse. La France se classait 26e, 9 places derrière les États-Unis et loin des pays d’Europe du Nord. L’indice a été développé en 1990 par les économistes Amartya Sen et Mahbub ul Haq.


Commentaires préférés (3)

C'est un indicateur pas mal mais comme souvent je trouve que c'est un peu trop axé sur nos standards de vie.
C'est comme les gens qui s'insurgent du non accès à internet de certains peuple. Ou bien du niveau d'éducation du supérieur très faible chez les bergers de Mongolie. Ou bien de l'absence de lave linge dans les foyers de tel tribu d'Amazonie. Je trouve ça bête.

Tout ces intentions sont louables, vouloir aider les gens c'est bien. Mais je pense que beaucoup partent du principe que seul leur mode de vie est le bon.

Pour revenir à l'IDH on peut interroger la pertinence de chaque critère.
Passé une certaine espérance de vie, est ce que c'est une bonne chose de prendre ce critère en compte ?
Un boulanger gagne bien sa vie, pourtant il quitte souvent l'école tôt, 15 ans par exemple, (en commençant l'école à 6 ans, ça fait 9 ans de scolarisation). Il aura été moins scolarisé que beaucoup de monde qui n'auront pas forcément le même niveau de vie, ni la même place et valorisation dans la société.

Le PIB semble encore le moins discutable selon moi, sauf si on s'attarde sur la problématique de la répartition des richesses, à ce moment là il devient très mauvais.

Et comment est jugé le niveau scolaire ? Un bac + 5 suisse est-il équivalent dans cette mesure à un BAC + 5 du Lesotho ?

a écrit : C'est un indicateur pas mal mais comme souvent je trouve que c'est un peu trop axé sur nos standards de vie.
C'est comme les gens qui s'insurgent du non accès à internet de certains peuple. Ou bien du niveau d'éducation du supérieur très faible chez les bergers de Mongolie. Ou bien de l&
#039;absence de lave linge dans les foyers de tel tribu d'Amazonie. Je trouve ça bête.

Tout ces intentions sont louables, vouloir aider les gens c'est bien. Mais je pense que beaucoup partent du principe que seul leur mode de vie est le bon.

Pour revenir à l'IDH on peut interroger la pertinence de chaque critère.
Passé une certaine espérance de vie, est ce que c'est une bonne chose de prendre ce critère en compte ?
Un boulanger gagne bien sa vie, pourtant il quitte souvent l'école tôt, 15 ans par exemple, (en commençant l'école à 6 ans, ça fait 9 ans de scolarisation). Il aura été moins scolarisé que beaucoup de monde qui n'auront pas forcément le même niveau de vie, ni la même place et valorisation dans la société.

Le PIB semble encore le moins discutable selon moi, sauf si on s'attarde sur la problématique de la répartition des richesses, à ce moment là il devient très mauvais.
Afficher tout
À mon sens, l'espérance de vie d'une population donnée (critère habituellement pris à niveau national), est un reflet très important d'une société.
Mis à part d'informer sur le système de Santé et de son degré d'accessibilité de la population du pays donné, il informe aussi sur toutes les politiques de prévention et de lutte, dans un nombre presque infini de domaines.

Tout comme "les petits ruisseaux font les grandes rivières", lutter contre les excès de l'alcool, du tabac et d'autres drogues, de la violence physique et psychologique, des accidents professionnels, domestiques, etc..etc... A forcément un impact sur le chiffre de l'Esperance de vie.
De même, les politiques en matière d'alimentation (moins de graisses, de sucre, desel, plus de fruits et de légumes), de pratique de sport et d'effort physique, etc.. ont aussi une incidence sur l'Esperance de vie d'une population.
Mais encore ! la lutte contre la pollution et autres attaques contre l'environnement... Ont aussi un effet sur l'Esperance de vie d'une population.

Je ne terminerai pas sans citer les campagnes de vaccination, l'un des évènements ayant eu un des effets les plus certains dans la progression de l'Esperance de vie, tout au long du 20eme siècle.... Et encore tellement d'actualité.
( Quand je pense que des inconscients en sont actuellement à manifester sur la voie publique, opposés à la vaccination contre le Covid-19... )


Tous les commentaires (53)

Il semble que l'on soit 21ème en PIB/Habitant... Ce qui sous-entend que les deux autres critères nous font baisser encore plus en IDH !
Voilà un classement dont il n'y a pas lieu d'être fiers :)

C'est un indicateur pas mal mais comme souvent je trouve que c'est un peu trop axé sur nos standards de vie.
C'est comme les gens qui s'insurgent du non accès à internet de certains peuple. Ou bien du niveau d'éducation du supérieur très faible chez les bergers de Mongolie. Ou bien de l'absence de lave linge dans les foyers de tel tribu d'Amazonie. Je trouve ça bête.

Tout ces intentions sont louables, vouloir aider les gens c'est bien. Mais je pense que beaucoup partent du principe que seul leur mode de vie est le bon.

Pour revenir à l'IDH on peut interroger la pertinence de chaque critère.
Passé une certaine espérance de vie, est ce que c'est une bonne chose de prendre ce critère en compte ?
Un boulanger gagne bien sa vie, pourtant il quitte souvent l'école tôt, 15 ans par exemple, (en commençant l'école à 6 ans, ça fait 9 ans de scolarisation). Il aura été moins scolarisé que beaucoup de monde qui n'auront pas forcément le même niveau de vie, ni la même place et valorisation dans la société.

Le PIB semble encore le moins discutable selon moi, sauf si on s'attarde sur la problématique de la répartition des richesses, à ce moment là il devient très mauvais.

Et comment est jugé le niveau scolaire ? Un bac + 5 suisse est-il équivalent dans cette mesure à un BAC + 5 du Lesotho ?

a écrit : Il semble que l'on soit 21ème en PIB/Habitant... Ce qui sous-entend que les deux autres critères nous font baisser encore plus en IDH !
Voilà un classement dont il n'y a pas lieu d'être fiers :)
En France c'est l'éducation qui nous fait pas mal baisser. Dans le dernier rapport, la France est 12ème coté espérance de vie (82.7 ans, Hong Kong etant premier avec 84,9 ans), mais on est 41ème en nombre d'années d'études attendues (contre 22 pour les australiens), et 42ème en nombre d'années d'études moyenne (contre 14.2 pour les allemands).

a écrit : Et comment est jugé le niveau scolaire ? Un bac + 5 suisse est-il équivalent dans cette mesure à un BAC + 5 du Lesotho ? Chez nous ( en Suisse) les bacs, c’est pour les fleurs! ;0)

a écrit : Chez nous ( en Suisse) les bacs, c’est pour les fleurs! ;0) Du coup comment vous pouvez être troisième si vous n'avez même pas le bac ????

a écrit : C'est un indicateur pas mal mais comme souvent je trouve que c'est un peu trop axé sur nos standards de vie.
C'est comme les gens qui s'insurgent du non accès à internet de certains peuple. Ou bien du niveau d'éducation du supérieur très faible chez les bergers de Mongolie. Ou bien de l&
#039;absence de lave linge dans les foyers de tel tribu d'Amazonie. Je trouve ça bête.

Tout ces intentions sont louables, vouloir aider les gens c'est bien. Mais je pense que beaucoup partent du principe que seul leur mode de vie est le bon.

Pour revenir à l'IDH on peut interroger la pertinence de chaque critère.
Passé une certaine espérance de vie, est ce que c'est une bonne chose de prendre ce critère en compte ?
Un boulanger gagne bien sa vie, pourtant il quitte souvent l'école tôt, 15 ans par exemple, (en commençant l'école à 6 ans, ça fait 9 ans de scolarisation). Il aura été moins scolarisé que beaucoup de monde qui n'auront pas forcément le même niveau de vie, ni la même place et valorisation dans la société.

Le PIB semble encore le moins discutable selon moi, sauf si on s'attarde sur la problématique de la répartition des richesses, à ce moment là il devient très mauvais.
Afficher tout
À mon sens, l'espérance de vie d'une population donnée (critère habituellement pris à niveau national), est un reflet très important d'une société.
Mis à part d'informer sur le système de Santé et de son degré d'accessibilité de la population du pays donné, il informe aussi sur toutes les politiques de prévention et de lutte, dans un nombre presque infini de domaines.

Tout comme "les petits ruisseaux font les grandes rivières", lutter contre les excès de l'alcool, du tabac et d'autres drogues, de la violence physique et psychologique, des accidents professionnels, domestiques, etc..etc... A forcément un impact sur le chiffre de l'Esperance de vie.
De même, les politiques en matière d'alimentation (moins de graisses, de sucre, desel, plus de fruits et de légumes), de pratique de sport et d'effort physique, etc.. ont aussi une incidence sur l'Esperance de vie d'une population.
Mais encore ! la lutte contre la pollution et autres attaques contre l'environnement... Ont aussi un effet sur l'Esperance de vie d'une population.

Je ne terminerai pas sans citer les campagnes de vaccination, l'un des évènements ayant eu un des effets les plus certains dans la progression de l'Esperance de vie, tout au long du 20eme siècle.... Et encore tellement d'actualité.
( Quand je pense que des inconscients en sont actuellement à manifester sur la voie publique, opposés à la vaccination contre le Covid-19... )

a écrit : À mon sens, l'espérance de vie d'une population donnée (critère habituellement pris à niveau national), est un reflet très important d'une société.
Mis à part d'informer sur le système de Santé et de son degré d'accessibilité de la population du pays donné, il informe aussi sur toutes
les politiques de prévention et de lutte, dans un nombre presque infini de domaines.

Tout comme "les petits ruisseaux font les grandes rivières", lutter contre les excès de l'alcool, du tabac et d'autres drogues, de la violence physique et psychologique, des accidents professionnels, domestiques, etc..etc... A forcément un impact sur le chiffre de l'Esperance de vie.
De même, les politiques en matière d'alimentation (moins de graisses, de sucre, desel, plus de fruits et de légumes), de pratique de sport et d'effort physique, etc.. ont aussi une incidence sur l'Esperance de vie d'une population.
Mais encore ! la lutte contre la pollution et autres attaques contre l'environnement... Ont aussi un effet sur l'Esperance de vie d'une population.

Je ne terminerai pas sans citer les campagnes de vaccination, l'un des évènements ayant eu un des effets les plus certains dans la progression de l'Esperance de vie, tout au long du 20eme siècle.... Et encore tellement d'actualité.
( Quand je pense que des inconscients en sont actuellement à manifester sur la voie publique, opposés à la vaccination contre le Covid-19... )
Afficher tout
Je ne suis pas très fan de tous ces indicateurs et encore moins des agrégats d'indicateurs. Comme si le "développement humain" (notion qu'il serait d'ailleurs bon de définir car cela veut tout dire et rien dire) n'était lié qu'à ces 3 indicateurs (richesse, éducation, santé). C'est à mon sens totalement faux mais la technocratie générale adore faire des classements.

Pour ta remarque, je dirais qu'il y a, je crois, un indicateur bien plus pertinent que l'espérance de vie. C'est l'espérance de vie en bonne santé qui est en France en 2018 de 64,5 ans pour les femmes et 63,4 pour les hommes. Cela permet justement de mesurer la qualité de vie plutôt que sa longévité.

a écrit : C'est un indicateur pas mal mais comme souvent je trouve que c'est un peu trop axé sur nos standards de vie.
C'est comme les gens qui s'insurgent du non accès à internet de certains peuple. Ou bien du niveau d'éducation du supérieur très faible chez les bergers de Mongolie. Ou bien de l&
#039;absence de lave linge dans les foyers de tel tribu d'Amazonie. Je trouve ça bête.

Tout ces intentions sont louables, vouloir aider les gens c'est bien. Mais je pense que beaucoup partent du principe que seul leur mode de vie est le bon.

Pour revenir à l'IDH on peut interroger la pertinence de chaque critère.
Passé une certaine espérance de vie, est ce que c'est une bonne chose de prendre ce critère en compte ?
Un boulanger gagne bien sa vie, pourtant il quitte souvent l'école tôt, 15 ans par exemple, (en commençant l'école à 6 ans, ça fait 9 ans de scolarisation). Il aura été moins scolarisé que beaucoup de monde qui n'auront pas forcément le même niveau de vie, ni la même place et valorisation dans la société.

Le PIB semble encore le moins discutable selon moi, sauf si on s'attarde sur la problématique de la répartition des richesses, à ce moment là il devient très mauvais.
Afficher tout
Je suis assez d'accord, d'autant que les auteurs de cet indice ne sont pas très occidentaux. Il est socialement et culturellement très orienté.
Ta remarque sur le PIB est intéressante, car, par exemple, le PIB des USA a fortement augmenté sous la présidence Clinton. Mais les patrimoines et les revenus des 75% des Américains les plus pauvres ont diminué. Par contre, les plus riches sont devenus nettement plus riches... la moyenne a bel et bien augmenté, mais la répartition est devenue moins égalitaire, ce qui aux USA, ne pose pas de problème. Il s'est passé la même chose en Europe, mais les classes intermédiaires ont réagit plus vigoureusement, et l'écart ne s'est pas creusé si profondément, même si il existe. J'ai rien contre Clinton, mais c'est le dernier pour lequel je me suis intéressé à ses résultats

Il existe un projet pour modifier l'IDH et lui ajouté une dimension écologique appelé correction par la soutenabilité écologique. Ce qui en soit peut paraitre une très bonne idée ("peut paraitre" car à mon sens contradictoire avec l'idée du PIB qui augmente).

Mais on risque encore une fois de faire une usine à gaz à vocation politique et médiatique sans aucune répercussion réelle. Il faut toujours faire attention avec les chiffres. Selon la manière dont on calcule, dont on agrège, dont on fixe les conditions aux limites, on peut obtenir à peu près le classement que l'on veut.

a écrit : Il existe un projet pour modifier l'IDH et lui ajouté une dimension écologique appelé correction par la soutenabilité écologique. Ce qui en soit peut paraitre une très bonne idée ("peut paraitre" car à mon sens contradictoire avec l'idée du PIB qui augmente).

Mais on risque encore une f
ois de faire une usine à gaz à vocation politique et médiatique sans aucune répercussion réelle. Il faut toujours faire attention avec les chiffres. Selon la manière dont on calcule, dont on agrège, dont on fixe les conditions aux limites, on peut obtenir à peu près le classement que l'on veut. Afficher tout
Ben j'attends celui où le niveau scolaire français monte par rapport aux autres pays alors.

a écrit : À mon sens, l'espérance de vie d'une population donnée (critère habituellement pris à niveau national), est un reflet très important d'une société.
Mis à part d'informer sur le système de Santé et de son degré d'accessibilité de la population du pays donné, il informe aussi sur toutes
les politiques de prévention et de lutte, dans un nombre presque infini de domaines.

Tout comme "les petits ruisseaux font les grandes rivières", lutter contre les excès de l'alcool, du tabac et d'autres drogues, de la violence physique et psychologique, des accidents professionnels, domestiques, etc..etc... A forcément un impact sur le chiffre de l'Esperance de vie.
De même, les politiques en matière d'alimentation (moins de graisses, de sucre, desel, plus de fruits et de légumes), de pratique de sport et d'effort physique, etc.. ont aussi une incidence sur l'Esperance de vie d'une population.
Mais encore ! la lutte contre la pollution et autres attaques contre l'environnement... Ont aussi un effet sur l'Esperance de vie d'une population.

Je ne terminerai pas sans citer les campagnes de vaccination, l'un des évènements ayant eu un des effets les plus certains dans la progression de l'Esperance de vie, tout au long du 20eme siècle.... Et encore tellement d'actualité.
( Quand je pense que des inconscients en sont actuellement à manifester sur la voie publique, opposés à la vaccination contre le Covid-19... )
Afficher tout
Ou comment lancer un débat inutile sur la vaccination!!!

Ne vous faites pas vacciner. Le vaccin est dangereux.

Sa composition je la connais. C’est un ami à moi qui travaille pour cacolac qui m’a dit que dans chaque vaccin il y avait un Goaould. Ainsi le but serait de tous nous vacciner pour ensuite nous contrôler.

Ce même ami s’est fait vacciner et il s’est senti possédé. Paraît il ils envoient les possédés à l’arc de triomphe, qui en réalité est une porte des étoiles, sur des terres bis pour les coloniser. Rael et Raoult ce sont les seuls à s’être débarrassés de leur goaould et réussi à revenir sur terre.

Sinon le pib comme indice me paraît plus juste comme critère de comparaison entre les pays de cette terre. Sur les autres terres il faudra demander à Rael.

Vaccinez vous.

l'IDH est assez critiqué car du fait de l'utilisation du PIB/hab il masque les inégalités. Ainsi le Qatar et l'Arabie Saoudite sont très bien classés (33 et 38e) devant des pays comme le Portugal par exemple. On peut coupler ces chiffres avec le coefficient de Gini qui mesure les inégalités pour les affiner, ou encore s'intéresser à l'IPH, l'indicateur de pauvreté humaine.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Il semble que l'on soit 21ème en PIB/Habitant... Ce qui sous-entend que les deux autres critères nous font baisser encore plus en IDH !
Voilà un classement dont il n'y a pas lieu d'être fiers :)
Vi mais le PIB par habitant ne présage en rien de la redistribution ultérieure de la richesse. La France est beaucoup plus égalitaire que des pays placés devant elle. Ex : PiB de Nullepartland 1Md $. 1000 habitants. Soit PiB /h de 1M$. Mzis si il ya un toi et 999 esclaves... Sans vouloir la ramener, il faut consulter le coefficient de Gini du pays. Et on voit qu'il veut mieux être français que citoyen de certains pays en haut de classement.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Du coup comment vous pouvez être troisième si vous n'avez même pas le bac ???? C'est logique : quand on est en troisième, on a pas encore le bac !

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Vi mais le PIB par habitant ne présage en rien de la redistribution ultérieure de la richesse. La France est beaucoup plus égalitaire que des pays placés devant elle. Ex : PiB de Nullepartland 1Md $. 1000 habitants. Soit PiB /h de 1M$. Mzis si il ya un toi et 999 esclaves... Sans vouloir la ramener, il faut consulter le coefficient de Gini du pays. Et on voit qu'il veut mieux être français que citoyen de certains pays en haut de classement. Afficher tout Il est encore mieux de consulter la courbe de Lorentz qu'uniquement le coefficient de Gini.

a écrit : Du coup comment vous pouvez être troisième si vous n'avez même pas le bac ???? C'est-à-dire que le monde ne fonctionne pas sur le modèle français. Juste une précision : cet examen passé à la fin du secondaire par rapport auquel le pays s'arrête, n'existe qu'en France (et dans ses anciennes colonies). Donc oui, d'autres modèles existent. Message à tous les nombrilistes de l'hexagone.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ou comment lancer un débat inutile sur la vaccination!!!

Ne vous faites pas vacciner. Le vaccin est dangereux.

Sa composition je la connais. C’est un ami à moi qui travaille pour cacolac qui m’a dit que dans chaque vaccin il y avait un Goaould. Ainsi le but serait de tous nous vacciner pour e
nsuite nous contrôler.

Ce même ami s’est fait vacciner et il s’est senti possédé. Paraît il ils envoient les possédés à l’arc de triomphe, qui en réalité est une porte des étoiles, sur des terres bis pour les coloniser. Rael et Raoult ce sont les seuls à s’être débarrassés de leur goaould et réussi à revenir sur terre.

Sinon le pib comme indice me paraît plus juste comme critère de comparaison entre les pays de cette terre. Sur les autres terres il faudra demander à Rael.

Vaccinez vous.
Afficher tout
Il n'y a pas de Cacolac dans mon pays.
Je fais comment ?...

Est-ce que je peux le remplacer par du gazpacho, de l'huile d'olive de la Sierra Mágina, ou du vin de Xérès ? :)

Et maintenant, un peu plus de sérieux :
Ici, en Espagne, selon le règlement interne d'une entreprise et/ou la convention collective du secteur, une attestation de vaccination contre la Covid-19 pourra être exigée, lors de la signature D'un contrat de travail.

Certains devront faire un choix...

a écrit : C'est-à-dire que le monde ne fonctionne pas sur le modèle français. Juste une précision : cet examen passé à la fin du secondaire par rapport auquel le pays s'arrête, n'existe qu'en France (et dans ses anciennes colonies). Donc oui, d'autres modèles existent. Message à tous les nombrilistes de l'hexagone. Houla, c'est de l'humour ! Rien de nombriliste. T'as pas ton bac toi, non ?