Un mur de bulles pour lutter contre la pollution plastique

Proposé par
le

L’association The Great Bubble Barrier a mis au point une solution simple pour repêcher et récupérer les déchets plastiques dans les cours d’eau avant qu'ils atteignent les mers et océans : des tuyaux placés au fond de l’eau produisent des bulles d’air. En remontant à la surface, elles entrainent avec elles les déchets plastiques et les empêchent de passer.

Le fait de placer le tuyau en diagonale permet d’exploiter le courant pour récupérer les déchets. Ils sont naturellement poussés vers les berges puis récupérés. Ce mur de bulle empêche également la formation d’algues bleues toxiques et n’affecte ni la circulation des animaux ni celle des bateaux.


Commentaires préférés (3)

J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artificiels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.

Je rejoins totalement les réflexions de @ Gamb: l'obligation de faire usage de ressources matérielles, énergétiques (et financières), pour collecter et nettoyer les déchets issus de personnes n'ayant aucune conscience civique ni environnementale.

Sans aucune mesure éducative ou répressive prise en amont, la bataille contre l'abandon des déchets dans l'Environnement, est perdue d'avance.
Même s'il n'existe pas de formule miracle, la consigne de tous les emballages, a montré que ceci est l'une des stratégies les plus efficaces.

a écrit : J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artifi
ciels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.
Afficher tout
C'est certes regrettable mais les mentalités sont parfois très longues a faire changer alors que le besoin d'agir est immédiat. Il ne faut simplement pas que ce soit une solution finale mais un palier en attendant que les comportements s'améliorent. Du moins c'est mon point de vue.

Posté le

android

(81)

Répondre


Tous les commentaires (35)

J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artificiels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.

Je rejoins totalement les réflexions de @ Gamb: l'obligation de faire usage de ressources matérielles, énergétiques (et financières), pour collecter et nettoyer les déchets issus de personnes n'ayant aucune conscience civique ni environnementale.

Sans aucune mesure éducative ou répressive prise en amont, la bataille contre l'abandon des déchets dans l'Environnement, est perdue d'avance.
Même s'il n'existe pas de formule miracle, la consigne de tous les emballages, a montré que ceci est l'une des stratégies les plus efficaces.

a écrit : J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artifi
ciels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.
Afficher tout
Également surpris de voir Amsterdam mais je pense que se sont peut-être des déchets venus de la mer du nord et déposés là au gré des marrés.

Après c’est pas dit il y a aussi des pollueurs partout.

a écrit : J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artifi
ciels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.
Afficher tout
C'est certes regrettable mais les mentalités sont parfois très longues a faire changer alors que le besoin d'agir est immédiat. Il ne faut simplement pas que ce soit une solution finale mais un palier en attendant que les comportements s'améliorent. Du moins c'est mon point de vue.

Posté le

android

(81)

Répondre

Bonjour j'ai vu ce système en 1976 à Cap town autour de la station pour faire le plein des bateaux ça empêchait aux débordement de gasoil de poluer
Je ne sait pas pourquoi ce système n'est pas employé en France

Posté le

android

(3)

Répondre

L' Homme est vraiment un gros porc et un mammifère sous-développé...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L' Homme est vraiment un gros porc et un mammifère sous-développé... Y'en a qui s'en foutent complètement c'est sur. J'ai beau vivre en pleine cambrousse et en été, ca rate jamais, mon chien me rapporte tous les jours des restes plastique de casse-croute, mon chienchien dépollueur. Au moins ca finit à la poubelle. ^^

Pour l'anecdote, je trouve l'idée très bonne, peu gourmande en énergie, facile à construire et j'ai lu plus haut que ca peut même récupérer une bonne partie des hydrocarbures?

Perso je valide. :)

a écrit : J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artifi
ciels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.
Afficher tout
Je pense que c'est la technique ceinture et bretelles.
Même si les gens sont éduqués, il restera toujours des déchets tombés dans les rivières par erreur ou pour d'autres raisons.
Donc comme l'effet des micro-plastiques sont catastrophiques dans les mers et océans, c'est toujours bien d'essayer de les récolter avant....

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artifi
ciels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.
Afficher tout
Ça va pas être facile d'éduquer les gens pour qu'il n'y ait plus aucun bout de plastique dans les cours d'eau car la pluie et le vent se chargent de ramasser tout ce qui est à l'extérieur et les amènent dans les cours d'eau. Par exemple si un chien renverse une poubelle, des déchets plastiques vont se retrouver dans la nature. Alors bien sûr on pourrait aussi mettre des cadenas sur les poubelles, et mettre en prison tous ceux qui laissent échapper des dechets dans la nature, et essayer d'envisager toutes les situations où un déchet plastique pourrait se retrouver dans la nature mais c'est quand même plus simple d'installer aussi ce système pour récupérer les déchets d'une poubelle mal verrouillée ou d'un pollueur qui n'est pas encore emprisonné.

a écrit : J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artifi
ciels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.
Afficher tout
Je suis allé 1 fois à Amsterdam : en dehors de la saison touristique cette ville est dégueulasse comme pas possible.

Je ne compte plus les gens qui mont dit "cest super propre tu verras". Bah c'est simple, les canaux étaient rempli de sacs en plastique; les rues sales etc.

Je pense que le paquet est mis pour la saison mais après pfiout on s'en fout.
C'est comme les plages dans certains coin de la France : en hiver elles sont dégueulasses et en été toutes belles et propres.

a écrit : Ça va pas être facile d'éduquer les gens pour qu'il n'y ait plus aucun bout de plastique dans les cours d'eau car la pluie et le vent se chargent de ramasser tout ce qui est à l'extérieur et les amènent dans les cours d'eau. Par exemple si un chien renverse une poubelle, des déchets plastiques vont se retrouver dans la nature. Alors bien sûr on pourrait aussi mettre des cadenas sur les poubelles, et mettre en prison tous ceux qui laissent échapper des dechets dans la nature, et essayer d'envisager toutes les situations où un déchet plastique pourrait se retrouver dans la nature mais c'est quand même plus simple d'installer aussi ce système pour récupérer les déchets d'une poubelle mal verrouillée ou d'un pollueur qui n'est pas encore emprisonné. Afficher tout C'est combien l'amende en Suisse quand on jette un détritus par terre?

300€, en France c'est moins, mais le souci c'est qu'on ne peut pas mettre un flic tous les 15 mètres. Et la vidéosurveillance? Le chien qui a renversé une poubelle, il est a qui? Le mec qui a jeté son emballage, c'est qui? On va pas faire une enquête...

Je ne sais pas comment éduquer les gens, et donc malheureusement, pour le moment, je suis d'accord avec toi.

Cela dit, j'en connais beaucoup qui se disent: tout le monde s'en fout! alors c'est pas avec mon petit emballage de plus que ca va changer quelquechose, et ben SI!
SI vous connaissez quelqu'un qui s'en fout, faites un test, videz votre cendrier où autre par terre chez lui... et quand il aura fini de vous engueuler, expliquez lui patiemment que la planète, c'est notre maison a tous.
Des fois ca marche... je dirais... une fois sur trois, mais la personne avec qui ca a marché répètera peut être ce geste insignifiant à son tour et peut être que ca fera un peu bouger les choses. :)

a écrit : C'est combien l'amende en Suisse quand on jette un détritus par terre?

300€, en France c'est moins, mais le souci c'est qu'on ne peut pas mettre un flic tous les 15 mètres. Et la vidéosurveillance? Le chien qui a renversé une poubelle, il est a qui? Le mec qui a jeté son emballage,
c'est qui? On va pas faire une enquête...

Je ne sais pas comment éduquer les gens, et donc malheureusement, pour le moment, je suis d'accord avec toi.

Cela dit, j'en connais beaucoup qui se disent: tout le monde s'en fout! alors c'est pas avec mon petit emballage de plus que ca va changer quelquechose, et ben SI!
SI vous connaissez quelqu'un qui s'en fout, faites un test, videz votre cendrier où autre par terre chez lui... et quand il aura fini de vous engueuler, expliquez lui patiemment que la planète, c'est notre maison a tous.
Des fois ca marche... je dirais... une fois sur trois, mais la personne avec qui ca a marché répètera peut être ce geste insignifiant à son tour et peut être que ca fera un peu bouger les choses. :)
Afficher tout
Et il n'y a pas que les chiens que les propriétaires laissent divaguer, il y a aussi les chiens errants, les chats harets, les ratons laveurs, les sangliers... qui fouillent et renversent les poubelles. D'ailleurs dans les endroits où il y a beaucoup d'animaux sauvages et notamment des ours, il vaut mieux que les poubelles soient vraiment solides er bien fermées ! Une mesure qui va dans le bon sens d'ailleurs est l'interdiction des plastiques à usage unique car même sans les jetter délibérément, on n'est pas à l'abri d'un sachet ou un gobelet en plastique qui s'envole. Et parfois même depuis la décharge où le camion de ramassage des ordures a déversé vos poubelles ! D'où l'intérêt de ce rideau de bulle, et ceux qui ne l'ont pas compris n'ont pas envisagé tout les cas qui peuvent amener à une pollution.

@ cosmocat et Lflfelf
Je suis relativement d’accord avec vous. Mais aujourd’hui je doute que la pollution des océans repose sur un chien qui a renversé une poubelle ou à un emballage qui s’est envolé.
Ce système est très bien pour lutter contre une pollution involontaire mais ne devrait pas être mis en place pour lutter contre des pollueurs professionnels entre mauvais comportements et entreprises polluantes (certaines décharges créées par des entreprises). Pour ceux la, d autres solutions doivent être mises en place.

a écrit : J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artifi
ciels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.
Afficher tout
Je pense que le problème ne vient pas seulement des « gens ». Vous pourrez parfois jeter quelque chose dans une poubelle un peu trop pleine dans la rue, un peu de vent, et hop dans le caniveau. Vous vous faites livrer un colis, il y a du polystyrène dedans, vous le jetez, mais le polystyrène se casse facilement et fait plein de petits morceaux qui en passant de votre poubelle au camion puis au centre de retraitement s’éparpillent et se perdent dans la nature.
La semaine dernière, j’ai pris un nouveau stylo bille au boulot. Au bout de la bille, sur ce stylo, il y avait une minuscule boule de plastique pour ne pas que l’encre sèche en attendant la première utilisation du stylo. J’ai jeté cette boule dans une poubelle, mais je me suis dit à ce moment là que vu le gabarit du déchet, ma petite bille d’un millimètre finira forcément dans un poisson, c’est impossible qu’elle passe toutes les étapes de la chaîne de traitement des déchets ! Donc je ne suis pas un « crado mal élevé », mais j’ai tout de même généré un déchet qui pourrait se retrouver dans ce piège à bulles.
Bien sûr que certaines personnes sont immondes, mais nous générons tous des déchets, ne pensons pas que le problème vienne surtout des « gens »

a écrit : Je pense que le problème ne vient pas seulement des « gens ». Vous pourrez parfois jeter quelque chose dans une poubelle un peu trop pleine dans la rue, un peu de vent, et hop dans le caniveau. Vous vous faites livrer un colis, il y a du polystyrène dedans, vous le jetez, mais le polystyrène se casse facilement et fait plein de petits morceaux qui en passant de votre poubelle au camion puis au centre de retraitement s’éparpillent et se perdent dans la nature.
La semaine dernière, j’ai pris un nouveau stylo bille au boulot. Au bout de la bille, sur ce stylo, il y avait une minuscule boule de plastique pour ne pas que l’encre sèche en attendant la première utilisation du stylo. J’ai jeté cette boule dans une poubelle, mais je me suis dit à ce moment là que vu le gabarit du déchet, ma petite bille d’un millimètre finira forcément dans un poisson, c’est impossible qu’elle passe toutes les étapes de la chaîne de traitement des déchets ! Donc je ne suis pas un « crado mal élevé », mais j’ai tout de même généré un déchet qui pourrait se retrouver dans ce piège à bulles.
Bien sûr que certaines personnes sont immondes, mais nous générons tous des déchets, ne pensons pas que le problème vienne surtout des « gens »
Afficher tout
N'achète pas de stylo et prend un crayon de papier. Problème résolu. ^^

a écrit : Je pense que le problème ne vient pas seulement des « gens ». Vous pourrez parfois jeter quelque chose dans une poubelle un peu trop pleine dans la rue, un peu de vent, et hop dans le caniveau. Vous vous faites livrer un colis, il y a du polystyrène dedans, vous le jetez, mais le polystyrène se casse facilement et fait plein de petits morceaux qui en passant de votre poubelle au camion puis au centre de retraitement s’éparpillent et se perdent dans la nature.
La semaine dernière, j’ai pris un nouveau stylo bille au boulot. Au bout de la bille, sur ce stylo, il y avait une minuscule boule de plastique pour ne pas que l’encre sèche en attendant la première utilisation du stylo. J’ai jeté cette boule dans une poubelle, mais je me suis dit à ce moment là que vu le gabarit du déchet, ma petite bille d’un millimètre finira forcément dans un poisson, c’est impossible qu’elle passe toutes les étapes de la chaîne de traitement des déchets ! Donc je ne suis pas un « crado mal élevé », mais j’ai tout de même généré un déchet qui pourrait se retrouver dans ce piège à bulles.
Bien sûr que certaines personnes sont immondes, mais nous générons tous des déchets, ne pensons pas que le problème vienne surtout des « gens »
Afficher tout
Je vais me répéter : la pollution des océans en déchets plastique ne repose certainement pas sur l erreur de bonne foi.
La pollution est un marché désormais avec les décharges à ciel ouvert. La différence entre le gobelet qui s envole et le pollueur qui jette quasi systématiquement ses détritus dans la rue est énorme.

C’est la même comparaison entre la pollution automobile et celle d’un super tanker. Ce n’est pas en faisant 1000km de moins dans l année que tu vas contribuer à la propreté de la planète quand un super tanker pollue autant que toutes les voitures françaises.

Oui, la multiplication des gestes individuels peut avoir son importance, si et seulement si les gestes d une minorité ne contrebalancent pas tout. Regarde le bord des routes , tout le monde le jette pas ses détritus par la fenêtre en roulant mais la minorité le faisant suffit à tout salir. Donc avant de chercher comment nettoyer les dégâts, il serait intéressant de dissuader ou faire comprendre aux gens qu’il existe des poubelles.

a écrit : J ai vu ce documentaire il y a quelques jours à la TV. Bien que l’idée soit bonne et à saluer, je remarque surtout qu’il s’agit d’un palliatif à un problème qui devrait être régler en amont : la propreté des gens.
C’est dommage de se creuser le cerveau et de mettre en place des solutions à des problèmes artifi
ciels résultant d un manque de respect et non d’un quelconque besoin.

Par contre quand je vois Amsterdam, je suis surpris. Il s’agit tout de même de la capitale d’un pays régulièrement mis en avant pour là propreté de ses citoyens.
Afficher tout
Je suis tout à fait d'accord avec le fait que c'est regrettable de devoir en arriver là, mais attention à ne pas se tromper de cible. Même s'il y a des incivilités, qui sont tout à fait exaspérantes, le gros de la pollution plastique vient surtout des industriels (dans la production et dans l'emballage surtout). Au-delà de la source émettrice, un déchet est problématique à partir du moment où il est créé. De plus, nos filières de "recyclage" sont très mauvaises et il faut donc savoir que, même si l'on jette un déchet dans une poubelle (déchets ménagers mais aussi tri sélectif), ça ne l'empêchera pas toujours de finir dans l'océan.
Encore une fois, cela ne justifie pas les imbéciles qui ne font attention à rien, mais c'est malheureusement une goutte d'eau (si j'ose dire) dans l'océan de pollution plastique

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je vais me répéter : la pollution des océans en déchets plastique ne repose certainement pas sur l erreur de bonne foi.
La pollution est un marché désormais avec les décharges à ciel ouvert. La différence entre le gobelet qui s envole et le pollueur qui jette quasi systématiquement ses détritus dans la rue est
énorme.

C’est la même comparaison entre la pollution automobile et celle d’un super tanker. Ce n’est pas en faisant 1000km de moins dans l année que tu vas contribuer à la propreté de la planète quand un super tanker pollue autant que toutes les voitures françaises.

Oui, la multiplication des gestes individuels peut avoir son importance, si et seulement si les gestes d une minorité ne contrebalancent pas tout. Regarde le bord des routes , tout le monde le jette pas ses détritus par la fenêtre en roulant mais la minorité le faisant suffit à tout salir. Donc avant de chercher comment nettoyer les dégâts, il serait intéressant de dissuader ou faire comprendre aux gens qu’il existe des poubelles.
Afficher tout
Je ne dis pas qu’il ne faut pas combattre les gros pollueurs/porcs. C’est sûr que sans eux, le problème sera déjà en partie réglé !
Je ne suis pas d’accord sur l’opposition voiture/super tanker. La répartition des sources d’émissions est claire, le transport routier est très largement majoritaire. Donc si, dans bien des domaines, le cumulé des comportements individuels peut avoir beaucoup d’impact. Illustration d’actualité dans ce domaine, la France entière est devenue experte en transport aérien depuis 2 ans et se focalise uniquement là dessus pour « faire payer les pollueurs » alors que ça ne représente que 3/4% des émissions et que tout le monde trouve normal d’aller acheter son pain à 2km de chez soi en voiture alors qu’aller passer des vacances en Inde c’est vraiment immoral. Sauf que ce sont des millions des personnes qui vont chercher leur pain plusieurs fois par semaine... l’un dans l’autre...

a écrit : N'achète pas de stylo et prend un crayon de papier. Problème résolu. ^^ Il faudrait surtout que les industriels réfléchissent à des produits qui ne génèrent pas de micro déchets du genre. Un crayon à papier au boulot ça ne passe pas partout...

a écrit : @ cosmocat et Lflfelf
Je suis relativement d’accord avec vous. Mais aujourd’hui je doute que la pollution des océans repose sur un chien qui a renversé une poubelle ou à un emballage qui s’est envolé.
Ce système est très bien pour lutter contre une pollution involontaire mais ne devrait pas être mis en
place pour lutter contre des pollueurs professionnels entre mauvais comportements et entreprises polluantes (certaines décharges créées par des entreprises). Pour ceux la, d autres solutions doivent être mises en place. Afficher tout
Tout a fait, mais c'est un autre sujet. Les entreprises malveillantes sont, dans une bonne partie des pays, sévèrement contrôlées (et donc délocalisent) et là l'approche pour lutter contre ça est complètement différente.

Le terme "pollueur professionnel" est très bien choisi.