Le déménagement le plus cher et régulier au monde

Proposé par
le

Une fois par mois, et pour 4 jours, les parlementaires européens (avec tous leurs dossiers et leur matériel de bureau) déménagent de Bruxelles à Strasbourg pour leur séance plénière. Ce déménagement mensuel dégage 19 000 tonnes de CO2 et coûte 114 millions d'euros par an.


Commentaires préférés (3)

Sans oublier que le bâtiment Louise-Weiss qui abrite le parlement européen à Strasbourg comprend 220 000 m2 de bureaux éclairé et chauffé toute l'année pour une utilisation effective de 48 jours par an (en tout cas, quand je l'ai visité, tout était allumé et vide...).

Autant je comprend cette volonté que les institutions européennes soient à part égales dans plusieurs pays de l'Union, autant ce fonctionnement énergivore me parait complètement stupide. Surtout n'oubliez pas d'éteindre votre box wifi en attendant.

En même temps, on va bien faire des COP en jets privés. Comme dirait ce cher Orelsan, plus rien ne m'étonne.

Plusieurs députés européens ont déjà demandé l'arrêt de ces déménagements inutiles : www.lesoir.be/463487/article/2022-09-05/brux-ils-brux-elles-si-le-parlement-europeen-veut-reduire-sa-consommation

a écrit : Sans oublier que le bâtiment Louise-Weiss qui abrite le parlement européen à Strasbourg comprend 220 000 m2 de bureaux éclairé et chauffé toute l'année pour une utilisation effective de 48 jours par an (en tout cas, quand je l'ai visité, tout était allumé et vide...).

Autant je comprend cette vol
onté que les institutions européennes soient à part égales dans plusieurs pays de l'Union, autant ce fonctionnement énergivore me parait complètement stupide. Surtout n'oubliez pas d'éteindre votre box wifi en attendant.

En même temps, on va bien faire des COP en jets privés. Comme dirait ce cher Orelsan, plus rien ne m'étonne.

Plusieurs députés européens ont déjà demandé l'arrêt de ces déménagements inutiles : www.lesoir.be/463487/article/2022-09-05/brux-ils-brux-elles-si-le-parlement-europeen-veut-reduire-sa-consommation
Afficher tout
Pour le cas particulier de la critique des déplacements de Chefs d'Etats en jet privé, ça m'a toujours paru relever de la démagogie. Très facile, emblématique mais au fond de nous, on comprend.

Je comprend que se rendre à une COP en jet privé puisse être mal perçu mais bon, à un moment il faut faire un calcul coût/avantage. Peu importe le bord politique au pouvoir, le temps d'un chef d'Etat a une valeur tellement importante et les coûts liés à sa sécurité sont tellement élevés qu'un jet privé reste le plus avantageux.

Et puis si le chef de l'Etat peut dormir 1h dans son avion sans gamin qui pleure trois sièges ailleurs et ainsi discuter 1h de plus avec un autre dirigeant permettant d'avancer sur X sujet, qui peuvent selon notre bord politique paraitre plus ou moins important (guerre, environnement, immigration, accord commercial, partenariats etc.), le jeu en vaux la chandelle.

Je me souviens quand M. Hollande a fait sa com en prenant le train en tant que Président. Vraiment que de la com, aucun avantage : www.youtube.com/watch?v=uoVOw-Ywu2M

a écrit : Ouaip !!! C'est pas comme si il existait des moyens de réaliser ces réunions à distance, pour beaucoup moins de coût CO2 (et en euros aussi). Et quel gain de temps !!! (Pas de temps de transport).
C'est vraiment démagogique de dénoncer le "Faites ce que je dis (éteignez vos box) mais pas ce que je
fais (déplacement en jet privé ou bureaux vides mais éclairés jours et nuits)".
Bref... l'Europe, c'est un nouvel échelon politique avec sa clique de bien pensants qui savent mieux que nous ce qui est bien pour nous ( mais surtout pour eux)...

Navré d'étaler ma désillusion...
Afficher tout
Dans ces réunions beaucoup de choses se passent en tête à tête, en marge, entre deux couloirs ou au profit d'une affinité personnelle entre responsables.
Ce genre de choses ne seraient pas possible en vidéo. Combien de problèmes internationaux ont été résolu à l'heure du dîner ? Ou par la grâce d'une blague en off ? Ou par les secrétaires qui discutent entre eux ?
Déjà que ce genre d'exercice débouche sur peu d'actions concrètes si on enleve cela ça sera définitivement inutile.


Tous les commentaires (78)

Sans oublier que le bâtiment Louise-Weiss qui abrite le parlement européen à Strasbourg comprend 220 000 m2 de bureaux éclairé et chauffé toute l'année pour une utilisation effective de 48 jours par an (en tout cas, quand je l'ai visité, tout était allumé et vide...).

Autant je comprend cette volonté que les institutions européennes soient à part égales dans plusieurs pays de l'Union, autant ce fonctionnement énergivore me parait complètement stupide. Surtout n'oubliez pas d'éteindre votre box wifi en attendant.

En même temps, on va bien faire des COP en jets privés. Comme dirait ce cher Orelsan, plus rien ne m'étonne.

Plusieurs députés européens ont déjà demandé l'arrêt de ces déménagements inutiles : www.lesoir.be/463487/article/2022-09-05/brux-ils-brux-elles-si-le-parlement-europeen-veut-reduire-sa-consommation

Pour se faire une idée des institutions européennes :

Commission européenne, Conseil de l'UE, conseil européen et commissions parlementaires : Bruxelles, en Belgique
Siège du Parlement européen : Strasbourg en France
Cour des comptes européenne, Secrétariat général du Parlement européen et Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) + Conseil de l’UE (3 fois par an) : Luxembourg au Luxembourg
Banque centrale européenne (BCE) : Francfort en Allemagne
L’Agence de coopération des régulateurs de l’énergie (ACER) : Ljubljana, en Slovénie.
L’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex) : Varsovie, en Pologne.
L’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) Vilnius, en Lituanie.
L’Autorité bancaire européenne (ABE): Paris en France (Londres avant Brexit)

a écrit : Sans oublier que le bâtiment Louise-Weiss qui abrite le parlement européen à Strasbourg comprend 220 000 m2 de bureaux éclairé et chauffé toute l'année pour une utilisation effective de 48 jours par an (en tout cas, quand je l'ai visité, tout était allumé et vide...).

Autant je comprend cette vol
onté que les institutions européennes soient à part égales dans plusieurs pays de l'Union, autant ce fonctionnement énergivore me parait complètement stupide. Surtout n'oubliez pas d'éteindre votre box wifi en attendant.

En même temps, on va bien faire des COP en jets privés. Comme dirait ce cher Orelsan, plus rien ne m'étonne.

Plusieurs députés européens ont déjà demandé l'arrêt de ces déménagements inutiles : www.lesoir.be/463487/article/2022-09-05/brux-ils-brux-elles-si-le-parlement-europeen-veut-reduire-sa-consommation
Afficher tout
Pour le cas particulier de la critique des déplacements de Chefs d'Etats en jet privé, ça m'a toujours paru relever de la démagogie. Très facile, emblématique mais au fond de nous, on comprend.

Je comprend que se rendre à une COP en jet privé puisse être mal perçu mais bon, à un moment il faut faire un calcul coût/avantage. Peu importe le bord politique au pouvoir, le temps d'un chef d'Etat a une valeur tellement importante et les coûts liés à sa sécurité sont tellement élevés qu'un jet privé reste le plus avantageux.

Et puis si le chef de l'Etat peut dormir 1h dans son avion sans gamin qui pleure trois sièges ailleurs et ainsi discuter 1h de plus avec un autre dirigeant permettant d'avancer sur X sujet, qui peuvent selon notre bord politique paraitre plus ou moins important (guerre, environnement, immigration, accord commercial, partenariats etc.), le jeu en vaux la chandelle.

Je me souviens quand M. Hollande a fait sa com en prenant le train en tant que Président. Vraiment que de la com, aucun avantage : www.youtube.com/watch?v=uoVOw-Ywu2M

a écrit : Pour le cas particulier de la critique des déplacements de Chefs d'Etats en jet privé, ça m'a toujours paru relever de la démagogie. Très facile, emblématique mais au fond de nous, on comprend.

Je comprend que se rendre à une COP en jet privé puisse être mal perçu mais bon, à un moment il faut fa
ire un calcul coût/avantage. Peu importe le bord politique au pouvoir, le temps d'un chef d'Etat a une valeur tellement importante et les coûts liés à sa sécurité sont tellement élevés qu'un jet privé reste le plus avantageux.

Et puis si le chef de l'Etat peut dormir 1h dans son avion sans gamin qui pleure trois sièges ailleurs et ainsi discuter 1h de plus avec un autre dirigeant permettant d'avancer sur X sujet, qui peuvent selon notre bord politique paraitre plus ou moins important (guerre, environnement, immigration, accord commercial, partenariats etc.), le jeu en vaux la chandelle.

Je me souviens quand M. Hollande a fait sa com en prenant le train en tant que Président. Vraiment que de la com, aucun avantage : www.youtube.com/watch?v=uoVOw-Ywu2M
Afficher tout
Ouaip !!! C'est pas comme si il existait des moyens de réaliser ces réunions à distance, pour beaucoup moins de coût CO2 (et en euros aussi). Et quel gain de temps !!! (Pas de temps de transport).
C'est vraiment démagogique de dénoncer le "Faites ce que je dis (éteignez vos box) mais pas ce que je fais (déplacement en jet privé ou bureaux vides mais éclairés jours et nuits)".
Bref... l'Europe, c'est un nouvel échelon politique avec sa clique de bien pensants qui savent mieux que nous ce qui est bien pour nous ( mais surtout pour eux)...

Navré d'étaler ma désillusion...

a écrit : Pour le cas particulier de la critique des déplacements de Chefs d'Etats en jet privé, ça m'a toujours paru relever de la démagogie. Très facile, emblématique mais au fond de nous, on comprend.

Je comprend que se rendre à une COP en jet privé puisse être mal perçu mais bon, à un moment il faut fa
ire un calcul coût/avantage. Peu importe le bord politique au pouvoir, le temps d'un chef d'Etat a une valeur tellement importante et les coûts liés à sa sécurité sont tellement élevés qu'un jet privé reste le plus avantageux.

Et puis si le chef de l'Etat peut dormir 1h dans son avion sans gamin qui pleure trois sièges ailleurs et ainsi discuter 1h de plus avec un autre dirigeant permettant d'avancer sur X sujet, qui peuvent selon notre bord politique paraitre plus ou moins important (guerre, environnement, immigration, accord commercial, partenariats etc.), le jeu en vaux la chandelle.

Je me souviens quand M. Hollande a fait sa com en prenant le train en tant que Président. Vraiment que de la com, aucun avantage : www.youtube.com/watch?v=uoVOw-Ywu2M
Afficher tout
Y'a pas que les chefs d'états qui vont aux COP, loin de là. Le problème est plutôt là.
Sur 45 000 participants à la COP27, combien sont venus en avion/jet ? Et combien de ces personnes (et donc de leurs déplacements) étaient réellement utiles ?

a écrit : Ouaip !!! C'est pas comme si il existait des moyens de réaliser ces réunions à distance, pour beaucoup moins de coût CO2 (et en euros aussi). Et quel gain de temps !!! (Pas de temps de transport).
C'est vraiment démagogique de dénoncer le "Faites ce que je dis (éteignez vos box) mais pas ce que je
fais (déplacement en jet privé ou bureaux vides mais éclairés jours et nuits)".
Bref... l'Europe, c'est un nouvel échelon politique avec sa clique de bien pensants qui savent mieux que nous ce qui est bien pour nous ( mais surtout pour eux)...

Navré d'étaler ma désillusion...
Afficher tout
Dans ces réunions beaucoup de choses se passent en tête à tête, en marge, entre deux couloirs ou au profit d'une affinité personnelle entre responsables.
Ce genre de choses ne seraient pas possible en vidéo. Combien de problèmes internationaux ont été résolu à l'heure du dîner ? Ou par la grâce d'une blague en off ? Ou par les secrétaires qui discutent entre eux ?
Déjà que ce genre d'exercice débouche sur peu d'actions concrètes si on enleve cela ça sera définitivement inutile.

Déménager leur dossier et leur matériel de bureau. Ils ont pas encore franchi le cap de numérique ?
Ça serait peut être moins coûteux d'avoir un PC portable (avec éventuellement un disque dur 2To) de prendre le train et d'aller à Strasbourg comme tout le monde non?

C’est en effet un sujet sensible entre Etats, chacun veut sa part d’institutions et de fonctionnaires européens à accueillir sur son sol

Il serait plus logique que l’ensemble du Parlement européen soit à Bruxelles (ou Lille à la limite) mais : il faut de la place, redéménager, et ironiquement tous les antieuropéens diraient que la France vend « encore » sa souveraineté à l’UE

a écrit : Ouaip !!! C'est pas comme si il existait des moyens de réaliser ces réunions à distance, pour beaucoup moins de coût CO2 (et en euros aussi). Et quel gain de temps !!! (Pas de temps de transport).
C'est vraiment démagogique de dénoncer le "Faites ce que je dis (éteignez vos box) mais pas ce que je
fais (déplacement en jet privé ou bureaux vides mais éclairés jours et nuits)".
Bref... l'Europe, c'est un nouvel échelon politique avec sa clique de bien pensants qui savent mieux que nous ce qui est bien pour nous ( mais surtout pour eux)...

Navré d'étaler ma désillusion...
Afficher tout
Je préfère largement payer un nouvel échelon politique pour régler nos soucis européens plutôt que de payer pour des armées qui règleraient ces problèmes.
La paix a un prix, la bureaucratie démocratique a ses travers qu’il convient de solutionner mais a le mérite d’avoir fait rentrer les membres de l’Europe dans une nouvelle aire de paix jamais réalisée en des milliers d’années.
L’union fait la force. A l’échelle d’un pays, comme d’un continent.

C'est le prix de la démocratie.
En général, les procureurs d'Internet qui critiquent ce genre de situations (absurdité évidente de la bureaucratie) se contentent d'une rhétorique démago...
c'est vrai qu'un abri anti-atomique au fond du jardin, avec 3 ans de provisions et assez de cartouches pour repousser tous les parasites du secteur devrait suffire quand on est un vrai homme

a écrit : Dans ces réunions beaucoup de choses se passent en tête à tête, en marge, entre deux couloirs ou au profit d'une affinité personnelle entre responsables.
Ce genre de choses ne seraient pas possible en vidéo. Combien de problèmes internationaux ont été résolu à l'heure du dîner ? Ou par la grâce d'u
ne blague en off ? Ou par les secrétaires qui discutent entre eux ?
Déjà que ce genre d'exercice débouche sur peu d'actions concrètes si on enleve cela ça sera définitivement inutile.
Afficher tout
Il est possible, lors de telles réunions, d'ouvrir d'autres canaux de communication pour "discuter" en tête à tête quelqu'un sans que personne, dans la réunion, ne le sache...
Et je te rejoins, ce genre d'échanges en off permet d'arrondir certains angles pour faire passer des choses.

a écrit : Je préfère largement payer un nouvel échelon politique pour régler nos soucis européens plutôt que de payer pour des armées qui règleraient ces problèmes.
La paix a un prix, la bureaucratie démocratique a ses travers qu’il convient de solutionner mais a le mérite d’avoir fait rentrer les membres de l’Europe dans
une nouvelle aire de paix jamais réalisée en des milliers d’années.
L’union fait la force. A l’échelle d’un pays, comme d’un continent.
Afficher tout
Tout à fait d'accord avec toi. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres. La bureaucratie nous apporte généralement plus de contraintes dans la vie de tous les jours... L'Europe est unie économiquement, ce qui devrait assurer la paix. J'emploie le conditionnel parce que je pensais sincèrement qu'il n'y aurait plus de furieux pour déclencher une guerre idéologique en Europe. Je me suis trompé (et je pense ne pas être le seul).
Rien n'empêche un chef d'état européen de faire la même chose....

a écrit : Je préfère largement payer un nouvel échelon politique pour régler nos soucis européens plutôt que de payer pour des armées qui règleraient ces problèmes.
La paix a un prix, la bureaucratie démocratique a ses travers qu’il convient de solutionner mais a le mérite d’avoir fait rentrer les membres de l’Europe dans
une nouvelle aire de paix jamais réalisée en des milliers d’années.
L’union fait la force. A l’échelle d’un pays, comme d’un continent.
Afficher tout
Mouais j'ai du mal avec cet argument "l'Europe c'est la paix"
Si on a pas eu de guerre depuis 45 c'est juste parce que 2 superpuissances se sont partagé l'Europe et ont appliqué la doctrine de la destruction mutuelle assurée.

En donner le crédit à l'Europe c'est quand même assez malhonnête.

a écrit : C’est en effet un sujet sensible entre Etats, chacun veut sa part d’institutions et de fonctionnaires européens à accueillir sur son sol

Il serait plus logique que l’ensemble du Parlement européen soit à Bruxelles (ou Lille à la limite) mais : il faut de la place, redéménager, et ironiquement tous les anti
européens diraient que la France vend « encore » sa souveraineté à l’UE Afficher tout
Dans les faits, il serait plus logique que le Parlement soit toujours au Parlement... qui en soit a été construit à Strasbourg.
On fait des commissions parlementaires à Bruxelles car c'est plus simple en terme de proximité avec les autres organes européens. En terme d'organisation, et si c'est plus simple, autant rester à Bruxelles...

Les déménagements étaient voulues au départ pour "partager" le gâteau institutionnel. Je pense qu'on peut aujourd'hui faire confiance à la Belgique pour ne pas s'approprier l'UE à elle-seule même si elle possède beaucoup de ces institutions.

a écrit : C'est le prix de la démocratie.
En général, les procureurs d'Internet qui critiquent ce genre de situations (absurdité évidente de la bureaucratie) se contentent d'une rhétorique démago...
c'est vrai qu'un abri anti-atomique au fond du jardin, avec 3 ans de provisions et assez de c
artouches pour repousser tous les parasites du secteur devrait suffire quand on est un vrai homme Afficher tout
Quel est le rapport avec la choucroute de Strasbourg ?

a écrit : Pour le cas particulier de la critique des déplacements de Chefs d'Etats en jet privé, ça m'a toujours paru relever de la démagogie. Très facile, emblématique mais au fond de nous, on comprend.

Je comprend que se rendre à une COP en jet privé puisse être mal perçu mais bon, à un moment il faut fa
ire un calcul coût/avantage. Peu importe le bord politique au pouvoir, le temps d'un chef d'Etat a une valeur tellement importante et les coûts liés à sa sécurité sont tellement élevés qu'un jet privé reste le plus avantageux.

Et puis si le chef de l'Etat peut dormir 1h dans son avion sans gamin qui pleure trois sièges ailleurs et ainsi discuter 1h de plus avec un autre dirigeant permettant d'avancer sur X sujet, qui peuvent selon notre bord politique paraitre plus ou moins important (guerre, environnement, immigration, accord commercial, partenariats etc.), le jeu en vaux la chandelle.

Je me souviens quand M. Hollande a fait sa com en prenant le train en tant que Président. Vraiment que de la com, aucun avantage : www.youtube.com/watch?v=uoVOw-Ywu2M
Afficher tout
Le problème n'est pas plus le jet privé que l'utilité de faire des COP.

a écrit : Tout à fait d'accord avec toi. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres. La bureaucratie nous apporte généralement plus de contraintes dans la vie de tous les jours... L'Europe est unie économiquement, ce qui devrait assurer la paix. J'emploie le conditionnel parce que je pensais sincèrement qu'il n'y aurait plus de furieux pour déclencher une guerre idéologique en Europe. Je me suis trompé (et je pense ne pas être le seul).
Rien n'empêche un chef d'état européen de faire la même chose....
Afficher tout
Attention de ne pas mélanger "l'Europe économique" (27 pays) et l'OTAN (30 pays) qui est une alliance militaire... La première n'a pas vocation à protéger "militairement" ses adhérents ; encore que je suis bien persuadé que ça aide à calmer des esprits en interne parfois, et à remettre les choses dans le bon sens quand même. Par "bon sens", je ne parle pas des mesures économiques prises qui peuvent être contestables pour certains ; je parle de "calme économique" et de paix, même relative...
Les "furieux" dont tu parles avec justesse ne sont ni dans l'un, ni dans l'autre. Ils sont dans une troisième Europe : l'Europe "géographique" (56 pays ) ; et dans (ou à cause de) cette Europe là, on n'est pas forcément à l'abri effectivement.
A part ça, concernant les "déménagements" de l'anecdote, je trouve ça vraiment débile effectivement... mais comme il faudra l'accord intégral des 27 pour adopter un lieu unique à Bruxelles, il y aura toujours des oppositions ; au moins une... Nous ! Ah ben oui, le coq chante toujours, même sur le tas de fumier ;) Bref, c'est pas près de changer...

a écrit : Quel est le rapport avec la choucroute de Strasbourg ? Les gens qui n'aiment pas les "institutions" (et leurs wagonnées de situations rocambolesques) sont en général relativement (relativement = je ne prends pas trop de risques) asociaux

a écrit : Sans oublier que le bâtiment Louise-Weiss qui abrite le parlement européen à Strasbourg comprend 220 000 m2 de bureaux éclairé et chauffé toute l'année pour une utilisation effective de 48 jours par an (en tout cas, quand je l'ai visité, tout était allumé et vide...).

Autant je comprend cette vol
onté que les institutions européennes soient à part égales dans plusieurs pays de l'Union, autant ce fonctionnement énergivore me parait complètement stupide. Surtout n'oubliez pas d'éteindre votre box wifi en attendant.

En même temps, on va bien faire des COP en jets privés. Comme dirait ce cher Orelsan, plus rien ne m'étonne.

Plusieurs députés européens ont déjà demandé l'arrêt de ces déménagements inutiles : www.lesoir.be/463487/article/2022-09-05/brux-ils-brux-elles-si-le-parlement-europeen-veut-reduire-sa-consommation
Afficher tout
Je ne comprends pas non plus un tel chiffre à l'heure du numérique. Autant je peux comprendre que pour des institutions il y ait de la paperasse et certainement de la sécurité qui empêche de se servir de technologies non sécurisées (cloud, outil de visio... américains), autant je ne comprends pas qu'un matériel de bureau pour quelque jours puisse être aussi volumineux. Est-ce qu'ils déménagent des écrans géants, des fauteuils de réception, des studios photos, des services de conciergerie avec laverie et crèches ? À ce compte là, on partout aussi bien organiser des jo d'hiver en Russie et des coupes de monde fifa en plein désert