Boulets de canons et batailles navales

Proposé par
le
dans

Lors des batailles navales du XVIIIe siècle, ce ne sont pas les boulets eux-mêmes qui étaient les plus dangereux, mais les éclats de bois qu'ils occasionnaient et qui blessaient les hommes sur le pont. Les boulets n'explosaient d'ailleurs pas.


Tous les commentaires (60)

Ils avaient qu'à faire des bateaux en plastique!! ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Il existait en fait différent types et tailles de boulets comme de canons ... Et ils étaient utilisés principalement pour des dégâts matériaux ! Après cela n'empêche pas de mourir en se prenant un boulet de canon ... Évidemment . Mais le but était de préparer au mieux son abordage ( immobilité du bateau )

a écrit : On pense aussi qu'ils mettaient tout sortes d'objets dans les canons ( des couteaux, fourchettes...tout se qui peut faire bien mal ;) ) J'ai aussi entendues dire ça! Il suffi juste d'avoir la bonne dose de poudres a canon et les dégâts sont asser impressionnant! D'ailleurs l'anecdote le dit bien c'est les petit objets qui sont les plus dangereux cet méthode était surtout utiliser quant ils n'avait plus de munitions

a écrit : @royjoker, tu peux aussi lire le post d'avant lol ^^ moi c'était grace a Pavillon Noir ... pas la même génération Ah pavillon noir ! Un bijoux lol

Posté le

android

(0)

Répondre

Les boulets de canons on commencé à exploser en même temps qu'Hollywood

Posté le

android

(0)

Répondre

Quel est le boulet qui a inventé cette arme ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Le pire c'est qu'il fallait environ 2h pour charger un boulet !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Évidement qu'aucun des boulets ne fut mortel pour les porcs. Ceux-ci étaient deja morts, ils ne risquaient plus rien ! : p Si le caractère inanimé d'un corps nous empêchait de mesurer la gravité de ses blessures, l'idée même de sécurité au volant disparaîtrait aussi violement que l'utilité de toutes formes de crash tests. (surtout en sachant que la dimension organique d'un cadavre de porc peut être plus aisément comparée avec la constitution humaine)

Posté le

android

(0)

Répondre

J'pense que mon commentaire passera inaperçu mais dans une émission des mythesbusters, il a été prouver que les éclats des boulets n'étaient pas assez puissant pour blesser mortellement un homme.
Après il est possible qu'il y ai eu des morts à cause des infections etc.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Au sujet de l experience de mythbuster, les données qu'ils utilisent sont issues des canon de l'arme de terre. Hors a cette époque les camons de marine etaient beaucoup plus puissant (aussi bien en vitesse initiale du boulet que en qualibre). Enfin la cloison de bois est en sapin et surtout sans clous, d';où absence d'eclats lourds. Afficher tout Sans compter qu'ils ont tiré un seul boulet par cloison, hors je pense que plus la coque est percée, plus de gros eclats partent failement...

Posté le

android

(0)

Répondre

Mythe buster à fait une émission la dessus et selon leurs résultats c'est faux. Qui croire?...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Suis-je le seul qui connaissait déjà cette info grâce à Assassin's Creed's 3 ? :) Non t'inquiète moi aussi !!! ^^

Mais j'imagine quand meme que si tu te le prends dans la tête t'auras mal... Alors oui pour les éclats de bois mais au départ ce n'était pas prévu pour ça...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On pense aussi qu'ils mettaient tout sortes d'objets dans les canons ( des couteaux, fourchettes...tout se qui peut faire bien mal ;) ) Je ne suis pas certain de ce que j'avance mais je crois que le principe de propulsion des boulets de canons se base sur la dilatation de l'air lors de l'explosion de la poudre, le boulet était ainsi propulsé. Selon ce principe, s'ils avaient mis des couteaux l'explosions ils auraient été propulsés mais avec trop peu de force pour être propulsés sur le bateau adverse.

Il me semble avoir vu lors d'une sortie scolaire ( il y a longtemps ) que certains canons ( pour défendre les forts) étaient situés un peu plus haut que le niveau de l'eau ( même pas 1m de plus). Par exemple à Toulon les meilleurs canonniers y travaillaient. Leur expérience était telle qu'il parvenaient à faire ricocher les boulets sur la surface de l'eau pour atteindre les bateaux au niveau de la ligne de flottaison.

Les premiers dégâts étaient directement fait sur les lanceurs de boulet, la poudre stagnait dans le fût des canons et quand ils mettaient le feu pour que ça parte, la poudre qui était contre les parois intérieures explosait.

Posté le

android

(0)

Répondre

Les gars de mythbuster y ont travailler dessus

Posté le

android

(0)

Répondre

A vérifier:

Le but n'était pas de couler les bateaux

a écrit : Faut, pour une grenade moderne basique ( donc pas a fragmentation ) c'est bien le souffle qui provoque des dechirure au niveau des organe interne et provoque ainsi la mort instantanee du sujet a proximiter de cette derniere. Sauf que les grenade "pas a fragmentation" sont des grenades dites " offensives " qui n'ont pas vocation a être mortelles. Elles provoquent une très forte détonation et un flash lumineux intense qui déstabilise l'ennemi retranché permettant un assaut immédiat.