Sweeney Todd : un film inspiré d'un fait divers londonien et parisien

Proposé par
abert
le

Le film Sweeney Todd de Tim Burton s'inspire d'une histoire sordide qui se serait passée à Londres au XIXème siècle. Mais une histoire similaire s'est produite à Paris 500 ans auparavant : un barbier égorgeait les clients de passage et les cadavres servaient d'ingrédient à un complice pour faire du pâté. Les deux seront démasqués et envoyés au bûcher.


Commentaires préférés (3)

C'est exact. Je l'ai lu dans 'metronome' de lorant deutsche.

Posté le

unknown

(147)

Répondre

a écrit : Je doûte qu'au XIX eme un criminel soit monté sur le bûcher en Angleterre. A cette époque, les Anglais exécutaient par pendaison. On fait référence aux deux complices parisiens, pas aux londoniens ;)

Posté le

unknown

(244)

Répondre

c'est bien comme histoire.mais ça ne parle pas assez du paté:la fabrication,s'il etait gouteux...

Posté le

unknown

(655)

Répondre


Tous les commentaires (58)

C'est exact. Je l'ai lu dans 'metronome' de lorant deutsche.

Posté le

unknown

(147)

Répondre

Je doûte qu'au XIX eme un criminel soit monté sur le bûcher en Angleterre. A cette époque, les Anglais exécutaient par pendaison.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je doûte qu'au XIX eme un criminel soit monté sur le bûcher en Angleterre. A cette époque, les Anglais exécutaient par pendaison. On fait référence aux deux complices parisiens, pas aux londoniens ;)

Posté le

unknown

(244)

Répondre

c'est bien comme histoire.mais ça ne parle pas assez du paté:la fabrication,s'il etait gouteux...

Posté le

unknown

(655)

Répondre

LOL toc-toc! Tu m'as fait bien rire!

Posté le

unknown

(6)

Répondre

D'autres films sont inspirés de faits divers similaires. C'est le cas de l'Auberge rouge de C. Autant-Lara avec Fernandel et F Rosay en 1951. On alla même jusqu'à raconter que les époux Martin, protagonistes des crimes, servaient leurs victimes en pot-au-feu aux clients suivants.

Posté le

unknown

(52)

Répondre

a écrit : D'autres films sont inspirés de faits divers similaires. C'est le cas de l'Auberge rouge de C. Autant-Lara avec Fernandel et F Rosay en 1951. On alla même jusqu'à raconter que les époux Martin, protagonistes des crimes, servaient leurs victimes en pot-au-feu aux clients suivants. Merci, moi qui me demandait justement l'Auberge Rouge était aussi le fruit de cette histoire :)

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Heureusement que Johnny Depp ne finira pas comme sa! :)

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Hum... Un petit pâté les gens ? 100% pur viande !

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : C'est exact. Je l'ai lu dans 'metronome' de lorant deutsche. ouais, dans "métronome", le boucher faisait des saucisses d'étudiants qui vivaient juste à côté hébergés par le complice ( une sorte de moine il me semble non?) et les étudiants vivants bouffaient leurs potes en saucisses sans le savoir...

Posté le

android

(29)

Répondre

Qui veux du pâtés a l'ingrédient secret c'est pas chère .Qui en veux ? (???)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

une anecdote de 2 parisiens qui faisait du pâté avec des cadavres humain au xiv siècle est expliqué dans l'excellent livre de jean teulé "je, françois villon "

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : C'est exact. Je l'ai lu dans 'metronome' de lorant deutsche. c'est pas une référence, ce livre est un amas d'âneries

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On fait référence aux deux complices parisiens, pas aux londoniens ;) on parle d'une histoire arrivée 500 ans auparavant

Posté le

android

(0)

Répondre

Si vous ne l'avez pas vu je vous conseille le film "les bouchers verts"
Film assez marrant dans lequel deux frères vendent de la chair humaine après avoir accidentellement tué un électricien dans leur boucherie...

Posté le

iphone

(15)

Répondre

a écrit : Si vous ne l'avez pas vu je vous conseille le film "les bouchers verts"
Film assez marrant dans lequel deux frères vendent de la chair humaine après avoir accidentellement tué un électricien dans leur boucherie...
oui deja vu. il est decalé, glauque mais comique.

Posté le

android

(4)

Répondre