Copernic : enterré 467 ans après

Proposé par
le
dans

L'astronome Nicolas Copernic, auteur de la théorie héliocentrique (qui veut que le Soleil est au centre de l'univers), a été enterré une seconde fois le 22 mai 2010, 467 ans après son décès. Il a été identifié par ADN alors qu'il avait été inhumé dans une cathédrale de Frombork en Pologne sans indication précise avec des centaines d'autres corps.

C'est une véritable enquête qui a permis de déterminer qu'il s'agissait bien de Copernic : celui-ci étant mort à 70 ans, l'ADN d'ossements correspondant à un septuagénaire a été comparé à des cheveux retrouvés dans un vieux livre que Copernic consultait souvent, et le résultat fut positif.


Tous les commentaires (60)

On a longtemps pensé que nous étions au centre de l'univers parcequ'on constate la même densité d'étoiles dans toutes les directions. Aujourd'hui, le dogme est l'inverse de celui de l'époque et nous partons du principe que, puisque nous ne sommes au centre de rien, soit l'univers n'a pas de limite (différend de "infini"), mais alors il est courbe (comme la surface 2D d'un ballon, mais en 3D) soit il est plat, mais nous ne voyons pas ses "limites". Les théories d'univers infini ont peu de succès car elles contredisent la théorie du big bang (s'il est infini, il ne peut pas avoir de début).

a écrit : On a longtemps pensé que nous étions au centre de l'univers parcequ'on constate la même densité d'étoiles dans toutes les directions. Aujourd'hui, le dogme est l'inverse de celui de l'époque et nous partons du principe que, puisque nous ne sommes au centre de rien, soit l'univers n�39;a pas de limite (différend de "infini"), mais alors il est courbe (comme la surface 2D d'un ballon, mais en 3D) soit il est plat, mais nous ne voyons pas ses "limites". Les théories d'univers infini ont peu de succès car elles contredisent la théorie du big bang (s'il est infini, il ne peut pas avoir de début). Afficher tout Infini voudrait dire aussi que tous les arrangements possibles de la matière se réaliseraient, y compris en dehors de nous, quelque part un autre fredint répondant à un autre Porecreat sur un blog s'appelant "SCMB". Flippant...

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Infini voudrait dire aussi que tous les arrangements possibles de la matière se réaliseraient, y compris en dehors de nous, quelque part un autre fredint répondant à un autre Porecreat sur un blog s'appelant "SCMB". Flippant... Tu confonds avec la théorie des multivers qui explique que notre univers existe tel qu'il est car dans un nombre d'univers tendant vers l'infini, un univers tel que le notre existe forcément, mais du coup aussi des univers très semblables voire presque identiques. L'infini dans les théories scientifiques est souvent là pour éviter le hasard (et inversement). C'est plus confortable pour les équations mais pas pour nos cerveaux qui n'acceptent facilement aucun des deux...

a écrit : Si, comme certains le pensent, l'univers est infini, alors le soleil en est bel et bien au milieux, puisque tout est au millieu de l'infini. Alors l'homme peut aussi etre le centre de l'Univers ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si, comme certains le pensent, l'univers est infini, alors le soleil en est bel et bien au milieux, puisque tout est au millieu de l'infini. Donc...je suis au milieu de l'univers ? Cool :D

(Seul les personnes ayant vu le film Recep Ivedik 2 sauront de quoi je parle)Vous vous rappelez de la scène avec la pizza j'étais mort de rire !

a écrit : Si, comme certains le pensent, l'univers est infini, alors le soleil en est bel et bien au milieux, puisque tout est au millieu de l'infini. Considerer le soleil comme au centre de notre système solaire permet de décrire le mouvement des planètes de manière assez simple (des ellipses). Si on prend la terre comme centre du système solaire, ce qui est mathématiquement tout aussi valable, les trajectoires des autres planètes deviennent extrêmement compliquées à décrire.
Il est donc plus simple de considérer le soleil comme centre du système solaire.
Copernic avait fait une belle avancée en changeant de point de vue, il n'était par sorti du système solaire pour ses observations de l'univers par contre.

L'univers n'est pas infini mais en perpétuelle expansion.

a écrit : L'univers n'est pas infini mais en perpétuelle expansion. L'univers est infini et en perpétuelle expansion. Pour se représenter cela, on peut imaginer un élastique infini sur lequel on tirerait. 2 points sur cette élastique s'écartent vu qu'on tire sur l'élastique (expansion), et l'élastique est infini.

Attention aux fautes de français ! "Qui veut que le soleil SOIT au centre de l'Univers" et non "est"(dans la parenthèse au début), merci pour le subjonctif.

Copernic à juste proposer une méthode de calcul simple des orbites des astres du système solaire en proposant de mettre le soleil au milieu et non la terre. Copernic n'affirme pas que le soleil est au centre du système solaire.

Cette méthode de calcul est proposée dans son ouvrage ante-mortem '' de la révolution des orbes ''.
Source : mon professeur de sciences humaines en faculté de médecine.

Posté le

android

(2)

Répondre

Je suis d'accord avec cette théorie car je pense que l'univers est infini donc tout est au centre de l'univers en quelque sorte

Tout point se situant dans l'univers est au milieu de celui-ci .
Moi meme je suis au milieu de notre univers (sans etre arrogant)
Si je me trouve sur le soleil je suis aussi au milieu de l'univers car l'univers s'étant de manière infini .
Prenez un ballon que vous gonflez progressivement l'univers n'est pas ce qui se trouve à l'intérieur mais à la surface de celui ci !! Si vous tracer un point sur ce meme ballon il sera toujours au centre de ce qu'on l'on appelle Univers !
C'est passionnant et démesurant , c'est l'espace qui nous entoure.

a écrit : Si, comme certains le pensent, l'univers est infini, alors le soleil en est bel et bien au milieux, puisque tout est au millieu de l'infini. Ce que tu dit n'a pas de sens: c' est comme si du disait A et D milieux de (BC) :c' est absurde puisque une droite est infinie donc elle ne peut pas être mesuré, et, par conséquent na pas de milieu (et encore moins des milieux). De plus l'espace est en 3D ce qui conplique les choses

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce que tu dit n'a pas de sens: c' est comme si du disait A et D milieux de (BC) :c' est absurde puisque une droite est infinie donc elle ne peut pas être mesuré, et, par conséquent na pas de milieu (et encore moins des milieux). De plus l'espace est en 3D ce qui conplique les choses Tu as raison ! Mais dire que ça n'a pas de milieu revient à dire que tous ces points sont des milieux, non ?
C'est là la même chose que le fameux problème du trois fois un tiers est égal à un.
Et oui : 0,333333... x 3 est égal à 1, pour condition qu'il y ait une infinité de trois après la virgule.

a écrit : Tu crois qu'un cosmonaute va se cogner en plein vide et va dire «eurêka ! J'ai trouver un bord de l'univers !»? il le dirait en Russe :-P

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'univers est infini et en perpétuelle expansion. Pour se représenter cela, on peut imaginer un élastique infini sur lequel on tirerait. 2 points sur cette élastique s'écartent vu qu'on tire sur l'élastique (expansion), et l'élastique est infini. L exemple de l'élastique est intéressant mais pas assez représentatif , l univers et son expansion ressemble plus a une explosion , il y a un centre même ds l infini car notre univers n est pas infini , c est la matière noir qui est infini , soit le vide ( qui n est pas du vide d ailleurs ) ! Les planètes et soleil sont comme des éclats de cette explosion , il a d ailleurs récemment été prouvé que notre univers tt entier se meurt tt doucement , comme une explosion ou ses éclats s éteignent doucement , les soleils sont encore bouillant et les planètes sont des éclats déjà froid réchauffer par ceux encore chaud !! Tt ceci sont des exemples qui image très bien notre univers !! Mais il n y a pas qu un univers ...

a écrit : Le milieu d' un espace infini n'a aucune raison d' être, c'est comme essayer de définir le milieu d'une droite infinie: illusoire et futile. Autant donc partir du principe que toute notion de milieu n'a pas sa place dans un univers infini. En math les reperes on un point (0;0) qui peut etre considéré comme le milieu des axes x et y qui eux sont infinis ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si, comme certains le pensent, l'univers est infini, alors le soleil en est bel et bien au milieux, puisque tout est au millieu de l'infini. L'univers n'est pas infini, il est en expansion

a écrit : Si, comme certains le pensent, l'univers est infini, alors le soleil en est bel et bien au milieux, puisque tout est au millieu de l'infini. Sauf que l'univers est fini ( et en expansion) selon les dernières théories ( on capte même des signaux qui viennent du 'bord' de l'univers !)

Posté le

android

(3)

Répondre