Ravaillac, un nom banni de France

Proposé par
le
dans

Le 14 mai 1610, le roi Henri IV a été assassiné par un certain Ravaillac. L'émoi suscité par cet assassinat fut tellement profond que ce nom a été interdit de séjour en France, et la famille de Ravaillac a dû changer de nom sous peine de mort. Quant à l'assassin, il fut écartelé en place publique après avoir été torturé.

L'ordonnance fixant son exécution est particulièrement détaillée sur les méthodes de torture de l'époque : il devait être « tenaillé aux mamelles, bras, cuisses et gras des jambes, sa main droite, qui tenait le couteau avec lequel il a commis ledit parricide, sera brûlée de feu de souffre, et sur les endroits tenaillés, il sera jeté du plomb fondu, de l'huile bouillante, de la poix, de la résine brûlante, de la cire et souffre fondus ensemble. Ensuite, son corps sera tiré et écartelé par quatre chevaux. Les membres de son corps seront consommés au feu, réduits en cendre et jetés au vent »


Tous les commentaires (120)

a écrit : Sympa le programme de la journée !
J'ai aussi eu vent de cette histoire de finissage à la hache. Mais je pense que c'est plus pour la légende, histoire de finir cette exécution en beauté ^^
"eu vent", c'est un jeu de mots concernant l'anecdote ou j'ai juste l'esprit détourné ? ;)
En tout cas , on a trouvé des défenseurs de la méthode douce !

a écrit : C'est un truc de malade ! Il manquait plus qu'on lui rajoute un truc du style : "...et qu'on lui coupent les couilles à bruler au four, thermostat 8...." XD

En effet, il est bien connu qu'outre un cheval blanc d'une couleur mystérieuse, Henri IV possédait un four d'une grande modernité, avec chaleur tournante et tout le bordel ! ;)

Vu que c'était ça la loi fallait être vraiment stupide pour faire un régicide... Ou alors suicidaire masochiste...

a écrit : Vu que c'était ça la loi fallait être vraiment stupide pour faire un régicide... Ou alors suicidaire masochiste... Ravaillac était un personnage assez influencable et doté d'un esprit étroit. Il s'est fait un peu monter la tête par un groupe de catholiques radicaux (Henri IV étant l'auteur de l'édit de Nantes, il fut désigné comme l'ennemi)
Je l'ai lu dans un bouquin très intéressant qui se référait à son procès et toutes les infos disponibles sur le personnage.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : cruel mais radical sa en calmerai plus d un C'est abject et je trouve humainement honteux de faire l'apologie de la mort et de la souffrance. La justice doit s'accomplir sans être soumise aux sentiments populaires provoqués par le crime.

J'ai remarquer que le supplice évoqué dans l'anecdote ressemble énormément à celle de Robert François damiens qui a lui attenter à la vie de louis xv!! C'est même parfois repris au mot prêts...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Certains historiens notent que dans la vie d'Henri IV le nombre 14 revêt une importence particulière. Il est né un 14 décembre, son nom (Henri de Navarre) est composé de 14 lettres. Il fut roi de France et de Navarre durant trois fois 14 ans. Il gagna la bataille d'Ivey un 14 mars. Enfin il fut occis un 14 mai et son assassin exécuté 14 jours après sa mort en 1610 qui est divisible par ... 14. Afficher tout Encore un complot des illuminaties !!!!! Bref tu ne serais pas un peu parano ?

a écrit : Une rumeur cours comme quoi Ravaillac était telment une force de la nature que les chevaux seuls n' ont pas réussi a l écarteler, on du l entamer a la hache pour y parvenir...
J ai du mal a y croire, surtout que c pas mentionné ds la citation d' époque
Ce n'était pas Ravaillac mais un autre hurluberlu dont je ne me souviens pas le nom et qui a essayé d'assassiner un Louis, XIV je crois. C'était un benêt qui n'a pas su expliquer pourquoi il avait fait ça, il fut condamné au démembrement par les chevaux. Seulement il était très costaud et il pleuvait, donc les sabots ripaient sur le sol. Donc on lui brisa les articulations, ce qui ne suffit pas, il finirent donc pas lui entailler fortement les membres. Sont calvaire dura un long moment. On ne plaisantait pas avec les Rois!

Je suis particulièrement dubitatif et curieux de savoir quel est le "degré de conscience" au moment de la torture, juste avant la perte de connaissance... J'veux dire, la douleur doit être telle qu'il doit se sentir déconnecté de la réalité, j'sais pas comment dire.

M'étant déjà arraché l'ongle du pouce en piochant la terre, j'me comprend, on voit son doigt puis en plus de la douleur fulgurante on se sent groggy comme assommé par un coup d'annuaire sur la tête. C'est tout à fait bizarre comme sensation...

Posté le

android

(8)

Répondre

Les cheveaux ne réussirent pas a l'écarteler, on lui donna alors des coups de haches.

Je me demande si la description de l exécution n est pas celle de Michel Foucault en parlant du supplice de Robert François Damiens qui avait tenté d assassiner Louis XV. ???

Personnellement, je me pose aussi des questions quant à la santé de la personne chargée d'écrire les ordonnances ...

Posté le

android

(2)

Répondre

Il y avait peu de récidivistes à l'époque ;-)

Ils en voulaient du spectacle les gens a l'époque, j suis content qu'on ai inventé la télé!

a écrit : Ça devait faire mal quand même! Quelle évolution depuis. A notre époque, les violeurs d' enfants prennent 5 ans. Et c est 6 mois si tu mets un coup de couteau a ton voisin! Dans quelques années c est la victime qui ira en taule :-) Tu ne pensais si bien dire il y a 4 ans:-(

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : En sachant que la perpétuité ne peut excéder 40 ou 45 ans... Non en France la perpétuité s'arrête à 25 ans

a écrit : Certains historiens notent que dans la vie d'Henri IV le nombre 14 revêt une importence particulière. Il est né un 14 décembre, son nom (Henri de Navarre) est composé de 14 lettres. Il fut roi de France et de Navarre durant trois fois 14 ans. Il gagna la bataille d'Ivey un 14 mars. Enfin il fut occis un 14 mai et son assassin exécuté 14 jours après sa mort en 1610 qui est divisible par ... 14. Afficher tout Mieux vaut 14 que 13 sinon ça aurait été un comble

On ne sait même pas pourquoi il l'a assassiné, il n'a jamais avoué. Il se pourrait que se soit à cause de sa religion, mais on n'est pas sûr.

Posté le

android

(0)

Répondre

Petite question , pourquoi parricide ?

Posté le

android

(1)

Répondre