Le louchébem, langue des bouchers

Proposé par
DevilishEntity
le

Le louchébem est le nom de la langue utilisée par les bouchers. En effet, ils utilisent un argot depuis le XIe siècle qui est toujours utilisé aujourd'hui, et qui servait à communiquer devant les clients sans que ceux-ci sachent de quoi ils parlaient. Certains mots du langage courant comme loufoque, larfeuille ou loucedé proviennent d'ailleurs de cet argot.


Commentaires préférés (3)

Bien utile pour carotter les clients lol

Posté le

android

(209)

Répondre

Les clients ne comprennent pas car ils sont bouchés ?

Posté le

android

(340)

Répondre

Le processus de création lexicale du louchébem se rapproche du verlan et du javanais. On « camoufle » des mots existants en les modifiant suivantune certaine règle : la consonne ou le groupe de consonnes au début du mot est reportée à la fin du mot et remplacée par

un « l » [1] , puis on ajoute un suffixe argotique au choix,

par exemple -em/ème, -ji, -oc, -ic, -uche, -ès [2] . Ainsi s-ac se mue en l-ac-s-é, b-oucher en l-oucher-b-em, j-argon en l-argon-j-i, etc.

Le louchébem est d'abord et surtout d'un langage oral, et l'orthographe en est très souvent phonétisée.

Source wiki

Posté le

android

(165)

Répondre


Tous les commentaires (68)

Bien utile pour carotter les clients lol

Posté le

android

(209)

Répondre

Les clients ne comprennent pas car ils sont bouchés ?

Posté le

android

(340)

Répondre

je me demande si des cours d'argot sont dispensés pendant la formation pour perpétrer la tradition ;)

Posté le

android

(33)

Répondre

Ca y est, ça parle du Louchébem, et voilà que j'ai envie d'une côte de boeuf...

edit: je parle du restau aux Halles @ Paris, bien sûr.

Posté le

website

(6)

Répondre

Je me louchequem moins lêtebem. (je me couche moins bete en louchébem)

Posté le

android

(27)

Répondre

en effet les bouchers parlant le louchebem.....ben c louche!

Posté le

android

(0)

Répondre

Je me loucheraiquem moins lêtebem ;)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Ils lomprencem la pluch les lienclem! ^^

Posté le

iphone

(0)

Répondre

J avais appris à le parler y a longtemps, quelqu'un connaît-il vraiment les "règles" de transformation???

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : je me demande si des cours d'argot sont dispensés pendant la formation pour perpétrer la tradition ;) je ne suis pas une boss en français mais on dit perpetuer non ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J avais appris à le parler y a longtemps, quelqu'un connaît-il vraiment les "règles" de transformation??? non mais y'a un traducteur en 2e source :) ( je sais pas si il est fiable )

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : J avais appris à le parler y a longtemps, quelqu'un connaît-il vraiment les "règles" de transformation??? A en lire les commentaires précédents, je dirai que la 1ère lettre du mot important est remplacée par un "l", et que la lettre est déplacée à la fin du mot, suivie de "em". D'où bête = lêtebem

A confirmer, je ne la parle pas du tout, ce n'est qu'une déduction...

Posté le

iphone

(15)

Répondre

Le processus de création lexicale du louchébem se rapproche du verlan et du javanais. On « camoufle » des mots existants en les modifiant suivantune certaine règle : la consonne ou le groupe de consonnes au début du mot est reportée à la fin du mot et remplacée par

un « l » [1] , puis on ajoute un suffixe argotique au choix,

par exemple -em/ème, -ji, -oc, -ic, -uche, -ès [2] . Ainsi s-ac se mue en l-ac-s-é, b-oucher en l-oucher-b-em, j-argon en l-argon-j-i, etc.

Le louchébem est d'abord et surtout d'un langage oral, et l'orthographe en est très souvent phonétisée.

Source wiki

Posté le

android

(165)

Répondre

pour ceux qui veulent ecouter a quoi cela ressemble, les serveurs et les cuistos de la chaine de restaurant "la boucherie"utilisent ce language entre eux.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ca y est, ça parle du Louchébem, et voilà que j'ai envie d'une côte de boeuf...

edit: je parle du restau aux Halles @ Paris, bien sûr.
Exactement pareil, terrible ce resto (avec "Chez Denise" dans la même rue si je ne m'abuse ...)

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est "facile" : la 1ere lettre est remplacée par un L, et on la place à la fin du mot, suivie de "em". Ainsi : boucher = loucherbem. Se coucher moins bête = Se louchercem moins lêtebem. ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : A en lire les commentaires précédents, je dirai que la 1ère lettre du mot important est remplacée par un "l", et que la lettre est déplacée à la fin du mot, suivie de "em". D'où bête = lêtebem

A confirmer, je ne la parle pas du tout, ce n'est qu'une déduction...
on ne peut pas dire que ça marche pour loufoque et larfeuille

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : je me demande si des cours d'argot sont dispensés pendant la formation pour perpétrer la tradition ;) ho marge... grrr

Posté le

android

(0)

Répondre