Assassin et finaliste de Wimbledon

Proposé par
le
dans

Thomas "St. Leger" Goold, finaliste du tournoi de tennis de Wimbledon en 1879, est aussi connu pour être un assassin ! Cet irlandais et sa femme française furent arrêtés en gare de Marseille parce que du sang coulait de leurs valises : on y trouva une riche suédoise découpée en morceaux. Ils furent tous les deux condamnés à la prison à vie, et Thomas se suicida peu après.


Tous les commentaires (52)

a écrit : Quel intérêt de recopier des sources ? Norton quoi donc ? Les motos, l'anti-virus ? je prefere sa version avec les "beurk" et les "pouah"! bien plus marrant...

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Quel intérêt de recopier des sources ? Norton quoi donc ? Les motos, l'anti-virus ? Sachez que je ne recopie rien du tout ! Que cette histoire peut être racontée quatre- vingt- dix neuf fois , de quatre -vingt- dix -neuf manières différentes . Au cinéma , au théâtre , à l'opéra vous n'avez pas remarqué qu 'il y a x versions de ceci ou de cela ? En littérature c'est la même chose , tout dépend de l'art du narrateur . Lisez les exercices de style de Queneau ! Écoutez les Variations Goldberg par Glen Gould !

Posté le

iphone

(44)

Répondre

a écrit : Sachez que je ne recopie rien du tout ! Que cette histoire peut être racontée quatre- vingt- dix neuf fois , de quatre -vingt- dix -neuf manières différentes . Au cinéma , au théâtre , à l'opéra vous n'avez pas remarqué qu 'il y a x versions de ceci ou de cela ? En littérature c'est la même chose , tout dépend de l'art du narrateur . Lisez les exercices de style de Queneau ! Écoutez les Variations Goldberg par Glen Gould ! Afficher tout Continue d'écrire moi je trouve ça super et c'est un très bon complément d'anecdote pour ceux qui ont la flemme d'aller voir les sources... Comme moi quoi.

Posté le

android

(52)

Répondre

Par contre il me semble que la peine est un peu faible pour L'ÉPOQUE car il y avait quand même la peine de mort et pour un tueur en série.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Par contre il me semble que la peine est un peu faible pour L'ÉPOQUE car il y avait quand même la peine de mort et pour un tueur en série. Il n'est pas dit ici que c'est un tueur en série (ie plus de 3 meurtres).

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Par contre il me semble que la peine est un peu faible pour L'ÉPOQUE car il y avait quand même la peine de mort et pour un tueur en série. En réalité, être condamné au bagne en Guyane à cette époque revenait à être condamné à mort, mais dans de longues souffrances. En effet, les conditions de vies, les maladies et l'épuisement avaient aussi sûrement raison des bagnards que le couperet de la guillotine. En somme, être condamné au bagne de Guyane, c'était tout simplement être condamné à mort...

Posté le

iphone

(13)

Répondre

Dommage pour eux que le sac poubelle n'éxistait pas encore à l'époque, parfaitement étanche, ils auraient put continuer leur oeuvre et aujourd'hui on aurait un thriller sur eux...

Posté le

website

(1)

Répondre

a écrit : Quel intérêt de recopier des sources ? Norton quoi donc ? Les motos, l'anti-virus ? Les liens fourni sont en anglais ,et là ,tu a quelqu'un qui te mache gentiment le boulot....Qu'est ce que tu veut de plus?

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Les liens fourni sont en anglais ,et là ,tu a quelqu'un qui te mache gentiment le boulot....Qu'est ce que tu veut de plus? il tient quoi le flic sur ton icone?l'ange de l'automne?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : John Hartley du Royaume Uni était tout heureux d'avoir battu en finale de Windbledon 6-2 , 6-4 , 6- 2 ce play boy d' Irlandais Thomas Vere St Léger Goold , lors de l'édition 1879 !
Il était beau , élégant, membre du gotha , champion d'Irlande et ...alcoolique . Bourreau des cœurs c'est
pourtant une française un peu boulotte , pas très jolie , veuve , très adroite de ses mains de couturière, coupant , découpant , tenant salon, qu'il épousa à Londres le 22 août 1891 en l'Église Sainte Marie des Anges ! (c'est vrai ). Elle s'appelait Violette Marie Girondin . Le couple apparaissait et disparaissait de lieu mondain en lieu mondain . C'est finalement sur les tables de jeux du casino de Monte-Carlo avec une prédilection, qui leur sera fatale, pour le chemin de fer - qu'ils jetèrent leur dévolu. ( Le dévolu a été le premier objet jetable, avant les mouchoirs et les rasoirs ) . Bref le couple séduisit la veuve d'un riche danois , joyeuse , mamelue , montrant également ses bijoux , riche donc , qu'ils invitèrent , et le trio passa des dorures du casino à celles d'une riche demeure pour y faire la fête .Et , en ce 4 aout 1907 ce fut la danse macabre de la veuve joyeuse : Emma Levin ne reverra plus sa Suède natale . Elle fut volée, dépouillée , tuée . Puis , encombrante , découpée ,beurk ,beurk , beurk .
Le couple d'assassins et les morceaux de la victime, façon puzzle , s'apprêtaient à rejoindre l'Angleterre comme si de rien n'était ,Pouah, Pouah , Pouah . Lorsque , stupéfaction , le 6 août 1907 en la gare Saint-Charles de Marseille , d'une malle , du sang suinta . Ouverte, des bras en tombèrent ,... ceux des policiers aussi .
Le 4 décembre 1907 Vère St Léger Goold fut condamné aux travaux forcés à perpétuité et mourut au bagne en Guyane où son corps , tradition oblige , fut jeté aux requins . Madame Goold l'instigatrice si adroite de ses doigts fut condamnée à mort ...et...graciée par le Prince Albert ....

Sources : Google : Crime arnaque et tennis à Monaco . Vere St Léger Good - Sa femme - Le procès ...
Afficher tout
«le dévolu fut le premier objet jetable», j'adore!

Sinon le fait qu'il était séduisant mais avec une fille «pas très jolie» indique peut être que les hommes s'intéressent à la beauté intérieure ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : il tient quoi le flic sur ton icone?l'ange de l'automne? j'allais poser la même question ^^
alors ?????? Qu'est ce que cette "chose" étrange ?????

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Sachez que je ne recopie rien du tout ! Que cette histoire peut être racontée quatre- vingt- dix neuf fois , de quatre -vingt- dix -neuf manières différentes . Au cinéma , au théâtre , à l'opéra vous n'avez pas remarqué qu 'il y a x versions de ceci ou de cela ? En littérature c'est la même chose , tout dépend de l'art du narrateur . Lisez les exercices de style de Queneau ! Écoutez les Variations Goldberg par Glen Gould ! Afficher tout t'as jamais penser a devenir ecrivain? car j'aime bien ton style (fun, simple, marrant...) et n' ecoute pas les grincheux quelqu'ils soient! ok?

Posté le

android

(1)

Répondre

Il aurait du laisser sécher les bout d'humain avant de les mettre dans la valise parfois les hommes peuvent vraiment être bête ....

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : t'as jamais penser a devenir ecrivain? car j'aime bien ton style (fun, simple, marrant...) et n' ecoute pas les grincheux quelqu'ils soient! ok? J'aime bien être goncourtisée ! Merci . J'écris , reste plus qu'à avoir l'appellation contrôlée...difficile ...je suis une cultivatrice de mots dont les éditeurs admirent surtout la première syllabe !....

Posté le

iphone

(6)

Répondre

a écrit : il tient quoi le flic sur ton icone?l'ange de l'automne? En faisant une recherche sur une précédente anecdote du site concernant les"papillons phalène"je suis tomber sur "l'homme papillon" ou "homme phalène" ,c'est une légende= il apparaîtrait pour annoncer des catastrophes et dont le film "La prophétie des ombres "s'est inspiré.J'ai trouvé cette photo d'un mini "homme phalène",comme quoi légende ou pas ....ça laisse rêveur.. :-)
désolée du hs..

Posté le

android

(8)

Répondre

C'est bizarre ,moi dans mes recherches je trouve "Thomas st léger GOULD" et sur plusieurs sites.
La veuve qui avait prit le couple en affection (pour son malheur) et qui avait été jusqu'à vendre ses propres bijoux pour combler leurs dettes de jeux ,s'appelait. "Emma Levin"et était Danoise, pas Suédoise(pour les com. sur Ikea).Par la suite elle leur a demandé de la rembourser et.......glups!
Ils ne voyageaient pas avec leurs valises (pleines d'Emma) mais allaient "gentiment" les expédier.Je me demande pourquoi il ne l'ont pas simplement enterrée dans sa propriété.
Comme je ne sais pas mettre les liens,(blonde à fond) je vous invite donc à taper ="Emma Levin victime de st Léger GOULD" vous pourrez vérifiez mon com et en Français dans le texte..

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Hé bien, pour un tennisman de renom, voilà qui s'appelle ... connaître un sacré revers!
YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : En faisant une recherche sur une précédente anecdote du site concernant les"papillons phalène"je suis tomber sur "l'homme papillon" ou "homme phalène" ,c'est une légende= il apparaîtrait pour annoncer des catastrophes et dont le film "La prophétie des ombres "s'est inspiré.J'ai trouvé cette photo d'un mini "homme phalène",comme quoi légende ou pas ....ça laisse rêveur.. :-)
désolée du hs..
Afficher tout
ok merci.j'avais déjà entendu parlé de cette histoire et ta photo,si c'est pas un fake,est assez troublante

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Par contre il me semble que la peine est un peu faible pour L'ÉPOQUE car il y avait quand même la peine de mort et pour un tueur en série. le bagne est peut être pire que la peine de mort...
J'ai visité celui de Saint Laurent du Maroni, ainsi que l'île du diable : TERRIFIANT.

Posté le

android

(2)

Répondre

J'aurais aime en savoir plus sur cette histoire mais le premier lien est en anglais et le deuxième ne fonctionne pas sur mon téléphone sous android.

Posté le

android

(0)

Répondre