Le cannabis donne faim

Proposé par
le
dans

Outre ses effets psychologiques et physiologiques sur le corps humain, le cannabis a la particularité de donner faim à ses consommateurs. En effet, le THC, molécule présente dans le cannabis, brouille les récepteurs de la leptine, une hormone qui contrôle la sensation de satiété. C'est pourquoi certains pays utilisent le cannabis notamment pour donner de l'appétit aux malades du SIDA.


Tous les commentaires (118)

@Tif61, Non c'est prouvé que ça rend fatigué car le THC empêche le consommateur d'entre dans la phase «sommeil profond» quand il dort, phase de récupération, c'est pourquoi les consommateurs quotidiens de cannabis sont souvent fatigué et ainsi, souvent sans volonté

@khassandr, non sa m'étonnerais qu'elle l'ai fait, j'ai entièrement confiance en elle, elle ne me cache rien, elle me le dirait, et elle n'a pas plus faim que d'habitude, et........................puis........................elle à 18 mois, je sais qu'on est de plus en plus precoce mais la :-) et tout ce que tu dis les consommateurs sont déjà au courant. donc pas la peine de faire un énorme étalage a chaque commentaires ;-) sa n'en sera que plus lisible pour tout le monde ( a ne pas prendre de façon agressive...juste au cas ou ). bientot président(s) avec la manière que vous avez de regler les choses, tout paraît plus simple a présent :-p

Posté le

android

(0)

Répondre

c est une anecdote qui révèle au grand jour les fumeurs de pétard!!!

Posté le

android

(2)

Répondre

Y'a vraiment rien de mieu qu'une bonne fonz'dall apres un bon starfrouff gray un ptit casse dalle

a écrit : @khassandr, non sa m'étonnerais qu'elle l'ai fait, j'ai entièrement confiance en elle, elle ne me cache rien, elle me le dirait, et elle n'a pas plus faim que d'habitude, et........................puis........................elle à 18 mois, je sais qu'on est de plus en plus precoce mais la :-) et tout ce que tu dis les consommateurs sont déjà au courant. donc pas la peine de faire un énorme étalage a chaque commentaires ;-) sa n'en sera que plus lisible pour tout le monde ( a ne pas prendre de façon agressive...juste au cas ou ). bientot président(s) avec la manière que vous avez de regler les choses, tout paraît plus simple a présent :-p Afficher tout Héhé, oui 18 mois c'est précoce... Mais j'étais purement démagogique...
Désolé, pour la longueur parfois, j'essaie de répondre à toutes les réactions que je vois à mes commentaires et comme en plus c'est ma seule occasion de ne pas perdre mon français (il n'y a que là que je l'utilise), je déborde parfois un peu trop d'enthousiasme.
Et puis j'aime bien ça, si un sujet me touche, il me fait réfléchir, me pousse à raisonner et donner mes raisons. Je ne cherche pas l'unanimité, mais mes opinions peuvent évoluer face à de bons contre-arguments. On apprend plus de quelqu'un qui n'est pas d'accord mais honnête que de quelqu'un qui passe de la pommade...
(Je ne le prends pas du tout de manière agressive, il y a des petits smileys en plus, alors... Et bon courage pour les nuits avec la petite :) )

pange2b . C'est un peu démagogique ça aussi héhé. Il n'y aucun décès recensé imputable au cannabis seul (par détérioration du corps). Le tabac oui, l'alcool oui, la coke oui. Mais le cannabis non. En revanche il existe des problèmes liés à la qualité ou aux conditions d'approvissionnement des 4 milllions de fumeurs fancophones. Comme je le disais, le Portugal l'a fait (tout dépénaliser). C'est le pays d'Europe ou la consommation de drogue est la plus basse alors qu'il y a 20 ans c'était le pire ! Je vais pas tout réexpliquer (et spammer) en détail. Mais ce cas a le mérite d'être intéressant, à mes yeux en tout cas. Ce qui est certain c'est que notre politique de répression depuis 10 ans a fait EXPLOSER la consommation en France. Nous n'avons pas la bonne méthode ni les moyens de lutter contre via la répression.

a écrit : C'était surtout pour la déconne.
Le cannabis en France est d'une hypocrisie absolue:
On sait qu'on a 1.2 millions de fumeurs réguliers.
On sait qu'on est le plus gros consommateur européen.
On sait que près de 80% des français y ont gouté au moins une fois.
On sait qu&
#039;aucune maladie ou décès n'a jamais été imputable à cette plante pour son action chimique sur l'organisme.
Toutes les études sont unanimes.

Au lieu d'encadrer et de réglementer cela pour éviter que des personnes au comportement subversif ne s'y réfugient, on préfère faire semblant de ne rien voir.
Biologiquement le cannabis est tout sauf nocif.
Socialement... Ca reste une substance psycho-active comme les médicaments ou l'alcool (eux légaux) et son usage en cas de troubles psychiques, développement cognitif (les ados quoi) peut avoir une influence néfaste: problèmes scolaires chez les Binge-Smokers, rupture sociale chez les très très gros fumeurs...
En diabolisant à outrance cette plante, on augmente son attrait pour les personnes en manque de repères sociaux qui vont se rabattre sur les drogues légales ou non...
Au-delà de l'hypocrisie, c'est surtout un comportement irresponsable:
Tout comme l'alcool mal utilisé peut être dangereux en terme de comportement (conduite...), le cannabis devrait être réglementé pour assurer une consommation saine chez ceux qui de toutes façons fument déjà.
A la différence près que l'alcool detruit le corps, lui.
Au lieu de ça, on laisse s'étendre des réseaux de drogues (qui innondent le pays de saloperies tout en créant des zones de guerres urbaines), on tape sur les petits consommateurs (plus facile pour faire du chiffre)...
Le portugal est le premier pays Européen à avoir dépénalisé toutes les drogues.
L'argent économisé (prison, procédures) permet amplement de financer les programmes de soins des addicts et mettre en place des réseaux de contrôle.
Les drogues qui de toute façon circulent sont de meilleure qualité (pas coupé à la mort au rat et cie) et ils financent massivement l'éduction et la prévention.
Au final, ils gagnent de l'argent et le Portugal a le taux de consommation de drogue le plus faible d'Europe.
Quant aux états américains qui l'ont dépénalisé, la narco-criminalité s'effondre, les revenus de l'état augmente et la santé publique s'améliore.

Je suis assez dubitatif quand je vois l'acharnement contre cette plante dans le pays qui compte le plus d'accros aux médicaments, aux anti-dépresseurs et d'alcooliques en Europe... Je trouve ça absurde.
Je viens de Guyane où fumer est totalement naturel.
Ce n'est en rien un comportement subversif, les plantes sont le plus naturel possible (loin des pieds saturés en THC qu'on a en Europe...), tout se passe bien et la police se focalise sur l'héro, la coke et le crack.

Pour moi, entre picoler, descendre Xanax et Valium ou se fumer un petit joint à l'occaz comme on pourrait boire un petit coup devant sa série le weekend (Game of Thrones au hasard -avec ce qu'ils ont envoyé avant-hier, en plus c'est même carrément conseillé...), le choix semblerait logique. Et pourtant on s'acharne dessus usant d'arguments démagogiques qui ne font que renforcer l'attrait pour le fruit défendu... Ca me dépasse...
Afficher tout
C'est marrant de voir comment certain gens trouve une justification (usant des arguments a deux balles) pour ce genre de chose. Refus totale de la réalité. Ça me chagrine et me dépasse...

Lors de ma première fois j'ai voulu réveiller mes parents pour qu'ils disent aux voix qui me parlaient de me laisser tranquille.
Sinon y'a un ami qui en consommait beaucoup qui n'est plus aussi normal qu'avant d'où de nombreux séjours en psychiatrie.
D'ailleurs ce semestre j'ai fait mon stage en psychiatrie et je peux vous dire qu'il y'a beaucoup de patients chez qui les troubles mentaux semblent venir de la consommation de cannabis.

J'pensais pas qu'il y aurai autant de fumeurs sur SCMB... :P

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : J'pensais pas qu'il y aurai autant de fumeurs sur SCMB... :P Dixit Mr heisenberg :p
En référence à la série breaking bad.

a écrit : J'ai fait fait partie des personnes à avoir été conseillé dans ce domaine par des médecins. Tout comme ma soeur qui souffre du syndrome de Reynaud et d'acrocyanose.
J'avais de très gros problèmes de circulation sanguine et j'ai faillit passer l'arme à gauche 2 fois à cause de problèmes d
ans le thorax (vaisseaux sanguins bouchés...).
Au lieu d'avoir un traitement médicamenteux lourd et éprouvant, mon médecin a insisté pour essayer cette "phytothérapie".
je parle en connaissance de cause au niveau sanitaire car j'ai eu de nombreux contacts à l'hôpital ou dans le corps médical...

La position des chercheurs est que le cannabis étant une substance psycho-active, ses effets vont accélérer le développement d'une maladie pré-existante.
Il agit comme un catalyseur chez les très gros fumeurs souffrant déjà de troubles psychologiques.
Il n'est en aucun cas un élément déclencheur, mais un facteur parmi d'autres qui contribuerait à la révélation d'une schyzophrénie existante. Et là encore, on parle de cas EXTREMEMENT rares.
Près de 50 millions de Français ont déjà tiré sur un joint, mais combien sont des schyzophrènes ? Et encore, parmis les schyzophrènes, on a jamais démontré la responsabilité du cannabis comme élément déclencheur.
Un aspect important également est la composition des mélanges réalisés par les dealers, si les gens fument du shit coupé à on ne sait quoi... Une fille de mon lycée, il y a longtemps, avait fumé un joint contenant des substances proches du crack et avait eu de graves problèmes de santé. En revanche pas ceux qui fumaient "juste" de l'herbe...
Si l'on est schyzophrène et que l'on se "réfugie" dans la drogue (puisqu'en plus dans ces cas là, le cannabis est souvent mélangé à d'autres drogues, d'autres médicaments, etc. La quasi-totalité des consommateurs de dogues dures consomment du cannabis. Mais pour ainsi dire aucun des consommateurs de cannabis ne consomment de drogues dures. Il faut diférencier la consommation dans un espoir d'auto-destruction et celle plus "normale") en fumant 20 joints par jour, c'est effectivement très mauvais.

Ce que je veux dire (et ce que le Portugal a fait) c'est qu'une législation et un contrôle officiel permet de déceler ces consommateurs là. Chose impossible maintenant, interdiction oblige.
A l'heure actuelle, on a aucun moyen de différencier les consommateurs récréationnels et ceux qui ont un comportement auto-destructeur et pour qui le cannabis est une échappatoire.
Pour moi il serait plus responsable de mettre en place les outils permettant d'aider au mieux ces personnes que de faire semblant de ne pas les voir en tapant sur le mec qui fume tranquillou son petit joint en faisant son BBQ l'été avec la famille et les amis.

Pour ceux qui m'ont demandé les sources:
Le nombre de fumeurs, ce genre de choses est facile à trouver sur google (statistiques cannabis france).
Le problème, c'est qu'il est ILLEGAL en france de "faire l'apologie ou de présenter sous un jour favorable le cannabis".
Cela signifie que le webmaster d'un site qui donnerait des données explicites sur d'éventuels bienfaits n'allant pas dans le sens de la diabolistation et la condamnation ferme de cette plante s'expose en théorie à 3 ans de prison...
Pour trouver ce genre d'infos, il faut donc demander à des médecins ou aller sur des sites échappant à ce contrôle.
En d'autres termes, le deepweb. Ce qui n'est pas très conseillé pour les néophytes.
Si vous chercher des statistiques détaillées sur le nombre de consommateurs, leur âge et ce genre de choses, vous verrez très rapidement que virtuellement il n'existe que très peu de données sur les populations de plus de 25 ans.
On a une propagande autour de cela. Positive... Un jeune de 16 ans ne peut pas biologiquement ni socialement se permettre de fumer régulièrement du cannabis.
(J'avais 16-17 ans quand mon médecin m'a "encouragé" et c'était donc très encadré...).
Après tout, c'est comme l'alcool. Cela doit être une consommation (si consommation il y a...) éclairée et mature. Pas un comportement excessif comme on peut voir chez les jeunes en soirées.
Toutes les données qui concernent les non-ados sont extrêmement dures à trouver sur le net pour ces raisons.
Et je ne souhaite pas non plus contibuer à son éloge tout comme je ne souhaite pas qu'il soit descendu pour de mauvaises raisons.

Pour moi, la solution responsable c'est:
- Une prévention honnête et non-démagogique (surout ciblée sur les jeunes dont le comportement normal infractionnel et subversif est un facteur important en terme de consommation).
- Un encadrement médical pour assurer une qualité éliminant les risques (liés aux substances importés dans la résine par exemple) et s'assurer de la bonne santé des consommateurs.
- Un encadrement légal donc, qui permettrait à l'état d'ammasser plusieurs centaines de millions d'euros par an et devant concentrer ses efforts de lutte contre le narco-traffic (Go fasts, réseuax criminels, etc.) plutôt que sur le petit consommateur.
Afficher tout
Merci pour votre commentaire.
je suis complément d'accord avec vous et Je n'aurais jamais réussi à l'exprimer comme vous l'avez fait.

Étant consomateur, je me posais justement la question hier soir en rentrant chez moi.. Après avoir fumer, je mange tellement que j'ai super mal au bide une fois que j'ai "déperché"..

Posté le

android

(0)

Répondre

@kristiss, Je pense qu'il y a cette raison mais aussi et surtout la mauvaise alimentation est en première cause de l'obésité en Amérique.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Désolé pour les commentaires fleuves...
Mais je trouve que le vrai débat n'est pas de savoir si c'est bien ou mal de fumer.
Premièrement parce qu'il est illégal de se positionner "pour" en France.
Deuxièmement parce que pour moi cela relève d'un comportement individu
el et qu'au final après tout c'est à chacun d'y réfléchir en son âme et conscience.

Le vrai débat est de savoir ce que doit faire l'état pour assurer la meilleure santé publique possible et régler les problèmes galopant de narco-criminalité.
Afficher tout
Khassandr, faudrait absolument monter un truc pour promouvoir vos idées dans votre région :-)

a écrit : @khassandr, Certes je lis avec intérêt ton raisonnement mais je dois t'apporter mon expérience. J'ai 16 ans et honnêtement, si le cannabis se vendait comme des clopes, j'aurais déjà essayé et peut-être devenu accro étant donné que la sensation est meilleure que pour une cigarette. J'ai des bonnes notes au lycée mais je pourrais subir un décrochage scolaire ou social en fumant. Et désolé de te contredire mais les études montrent que fumer des joints à l'adolescence perturbe le développement de certaines parties du cerveau ou des défenses respiratoires. Alors certes cela enlèverait les problèmes de guerre urbaine etc, mais cela en amènerait d'autres : insécurité au volant (fumer de l'herbe multiplie considérablement les risques d'accident), taux d'essai de la drogue plus élevé... Et la diabolisation permet aussi certaines choses : oui certains vont vouloir franchir la limite mais la plupart n'oserons pas y toucher car c'est une drogue diabolisée (ce qui conduit aussi à ne pas vouloir décevoir ses parents). Pour revenir à l'essentiel si cette drogue était moins contrôlée voire légalisée cela deviendrait néfaste, la preuve j'aurais essayé alors que je ne l'ai jamais fait jusqu'à présent. Parole d'ado. Afficher tout En même temps un ado ne peut " normalement " pas acheter de cigarettes.

Tu as sûrement déjà essayé l'alcool et apparemment tu n'est pas devenu alcoolique.. ;-)

a écrit : @Mutin, sauf qu'en roulant BEAUCOUP moins vite tu est aussi un danger -_-
après comme d'habitude il y du vrai, du faux, du qui sait de quoi il parle et d'autre moins, du qui se cache dans son graaaaand discours et d'autres qui voient en cette anecdote un endroit pour se justifier de sa conso.
quand a "khassandr" un flic qui cache ou dissimule une partie du matos j'en ai jamais vu ni connu.... et j'ai de la famille en douane et police, il s'en fout de toi et de la quantité que tu trimballe, que ce soit 10 ou 100 meuj c'est ce qui va se retrouver devant ta tronche dans le bureau au gramme près. ou ils te laisse ou ils t'embarque en aucun cas ils diminuent la prise. après eux ils font sa parce que c'est interdit basta quoi qu'on en dise ( même si dans les forces de l'ordre tout a chacun a son opinion ) , le jour ou legalisation il y aura ils en auront rien a faire si ten s ou pas. je fume, sa n'a jamais affecté mon rythme scolaire ni ma vie sociale MAIS je veux pas pour autant que la commercialisation soit depenalisée. tout simplement car j'aimerais pas que ma fille rentre un jour dans un coffee comme elle ira s'acheter une paire de chaussure. vous fumez assumez d'être dans l'illégalité peu importe les bienfaits/méfaits de la substance. sinon déménagez, portugal, hollande, espagne, voir même belgique ou plus loin encore. Afficher tout
Je partage ton opinion sur pas mal de choses et je suis aussi fumeur et père de famille.
Aujourd'hui si jamais ma fille devait essayer le canabiss elle aurait la merde qui est vendue dans la rue et franchement tu trouve du cannabis partout aujourd'hui faut pas ce mentir.
Autant quelle est accès à un produit réglementé.

L'hypocrisie autour du cannabis me dégoute... Un joint n'a jamais tué personne.

C'est drôle y'a beaucoup de personnes qui le savait déjà.. On se demande bien pourquoi.. :P

j'ai lu les commentaires et une chose me frappe certes chacun voit les choses comme il veut mais j'ai fumé. c'était chouette et puis je suis allé en hollande récemment bin honnêtement ça m'a choqué d'avoir une carte à fumette. de pouvoir acheter ça comme lorsque je commande un pti pastis! y avait des gamins à partir de 15 ans dans les coffee alors certes on va réglementer ça mais les gens et c'est dans la nature humaine ne vont pas suivre ces règles alors autant interdire tout car "l'homme est comme un enfant et il.ne faut jamais le laisser sans limites" ! ps pitié ne fumez pas ou ne buvez pas au volant c'est mortel j'ai perdu mon oncle récemment à cause d'un mec qui avait l'équivalent d'un joint mais ça la ramolit et ça ramolit ses réflexes ! quand on roule on ne risque pas que ça vie mais celle des autres aussi ... "notre liberté s'arrête ou celle des autres commence !"

Posté le

android

(4)

Répondre